Cinéma - Vincent Lefèvre

Voici mes nouvelles pages sur le cinéma.

Quelques commentaires sur les derniers films sortis (ou qui vont sortir) en France

Je donne ci-dessous mes commentaires sur les films qui sont sortis il y a moins d'un mois en France (reprises d'anciens films incluses), ou qui vont sortir dans les mois qui viennent. Cette page est mise à jour régulièrement.

À bout de souffle (1960), de Jean-Luc Godard [AC]

Je n'ai pas du tout aimé le style du film. Mais les images sont belles. Vu à l'Institut Lumière, projection en numérique haute définition.

Reprise en France le 2021-05-19.

Dirty Dancing (1987), d'Emile Ardolino [AC]

Excellent! Vu dans une très belle copie lors d'une séance spéciale au Comoedia à Lyon (en partenariat avec la Maison de la Danse, dans le cadre du Boom des années 80).

Reprise en France le 2021-05-19.

Slalom (2020), de Charlène Favier [AC]

Excellent film, émouvant et très bien filmé. Belle prestation de l'actrice principale Noée Abita, déjà remarquée dans Ava (2017). Bonne musique également.

Vu en avant-première dans le cadre du festival Lumière 2020, en présence de la réalisatrice et scénariste Charlène Favier, de l'actrice Noée Abita, du chef opérateur Yann Maritaud, et de 5 autres membres de l'équipe technique.

Sortie en France le 2021-05-19.

Si le vent tombe (2020), de Nora Martirosyan [AC]

Très bien. Tourné et se passant dans le Haut-Karabagh (où il est question de l'aéroport). Avec un sujet malheureusement rattrapé par l'actualité.

Vu en avant-première le 2020-10-02 au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice Nora Martirosyan, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2020.

Sortie en France le 2021-05-26.

Nomadland (2020), de Chloé Zhao [AC]

Très beau film, avec Frances McDormand exceptionnelle! Très bien filmé. Adapté d'un roman, mais on ne le ressent pas du tout. Vu à la première française à Lyon, dans le cadre du festival Lumière 2020.

Sortie en France le 2021-06-09.

Solo (2019), d'Artemio Benki [AC]

Documentaire pas assez développé. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Artemio Benki, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film), en octobre 2019. Le réalisateur a tourné pendant 4 ans.

Sortie en France le 2021-06-30.

A Febre (2019) (La fièvre), de Maya Da-Rin [AC]

Moyen. Trop lent. Vu aux 36es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne (septembre 2020, et non en mars à cause du report dû aux mesures liées à la pandémie de COVID-19 en France).

Sortie en France le 2021-06-30.

Take Me Somewhere Nice (2019), d'Ena Sendijarevic [AC]

Un film qui se laisse voir, mais intérêt limité. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film), en octobre 2019. Il y avait un double sous-titrage anglais / français, avec des fautes d'orthographe au moins dans les sous-titres français.

Sortie en France le 2021-07-07.

Les graines que l'on sème (2020), de Nathan Nicholovitch [AC]

J'ai beaucoup aimé. Un film politique avec de l'émotion, mêlant documentaire et fiction. Le réalisme est renforcé par les longs plans, laissant se dérouler l'action dans la continuité. Le film a été écrit et tourné suite à l'invitation du réalisateur par la ville d'Ivry-sur-Seine pour travailler avec les élèves de l'option cinéma d'un lycée. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Nathan Nicholovitch et de l'acteur David D'Ingeo, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2020 (octobre 2020).

Sortie en France le 2021-10-13.

Neotpravlennoe pismo (1960) (La lettre qui n'a jamais été envoyée), de Mikhail Kalatozov [AC]

Très bien pour la mise en scène et les images, mais scénario décevant. Vu en avant-première de sa version restaurée numérique 4K dans le cadre du festival Lumière 2020.

Mes films préférés de Mikhail Kalatozov restent très largement Quand passent les cigognes (1957) et Soy Cuba (1964).

Sortie en France en 2021.

The Amusement Park (2019), de George A. Romero [AC]

Très bien. Un film un peu bizarre, comme un faux documentaire. C'était une commande d'une organisation caritative luthérienne, qui n'avait pas été satisfaite du résultat; le film n'a alors jamais été montré au public et a été perdu, avant d'être retrouvé fin 2018. Vu en version restaurée numérique 4K dans le cadre du festival Lumière 2020; il s'agissait de la première projection mondiale en salle de cinéma.

Sortie en France en 2021.



webmaster@vinc17.org