English version

Blog de Vincent Lefèvre (en français, si disponible)

Liste des titres. Filtrage Javascript non disponible.

Tous les billets (cette page fait plusieurs centaines de kilo-octets).

Je suis aussi sur Twitter (tweets en français et en anglais) et sur l'instance Mastodon Framapiaf.

[XML]

[2021-10-19 23:39:56 UTC]
Bilan festival Lumière 2021

(Cinéma – Lyon)

La 13e édition du festival Lumière s'est déroulée du 9 au 17 octobre 2021. Je n'y ai pas vu beaucoup de films: je suis allé à 18 séances + la nuit J-Horror de vendredi à samedi (3 films), totalisant 20 longs métrages et 2 courts métrages. C'est à peine plus que l'année dernière (18 longs métrages), dont l'édition avait été affectée par les restrictions sanitaires (et une séance annulée à cause d'un problème technique), alors que j'étais en moyenne à une trentaine de séances sur la période de 2016 à 2019 (le festival dure 9 jours depuis 2016).

Cette édition était décevante, même si les films étaient bons dans l'ensemble: pas de réelle découverte, et les 4 seuls longs métrages excellents étaient des films que j'avais choisi de revoir.

Comme les années précédentes, le festival est suivi d'un best of, qui commence ce mercredi. Je compte y voir 6 films. Dans une quinzaine de jours, je ferai un classement des films vus au festival et au best of.

[2021-10-09 00:07:30 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-10-02/2021-10-08)

(Cinéma)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence, hors films de la compétition des Reflets du cinéma ibérique et latino-américain (pour ceux-là, cf mon billet précédent du 7 octobre).

No Time to Die (Mourir peut attendre), de Cary Joji Fukunaga [AC]

J'ai beaucoup aimé. On s'éloigne des James Bond classiques (ceci, dès la scène d'ouverture, remarquable). Mais peu importe, et ça permet de renouveler le genre. Dommage tout de même qu'il y ait peu d'humour. À noter un plan-séquence appréciable dans une cage d'escalier sur une des scènes d'action vers la fin (ceci dit, il ne vaut pas celui d'Atomic Blonde).

Vu en 3D IMAX au Pathé Carré de Soie (métropole de Lyon), à une des rares séances en VOST. La qualité de l'image est superbe et la 3D apporte un réel plus.

Sortie en France le 2021-10-06.

El Agente Topo, de Maite Alberdi

Très bien. Sujet très original. Je croyais que c'était une comédie de fiction, mais c'est apparemment un véritable documentaire. Vu aux 37es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne (septembre/octobre 2021, et non en mars à cause du report dû aux mesures liées à la pandémie de COVID-19 en France).

Tout s'est bien passé, de François Ozon [AC]

Film dur au début, puis émouvant, avec un peu d'humour. Très bon casting, avec notamment André Dussollier, méconnaissable (je n'étais pas au courant du casting, et je ne l'ai reconnu que par sa voix dans un flashback).

Vu en deuxième semaine le soir à l'UGC Ciné Cité Confluence, et j'étais tout seul dans la salle.

Sortie en France le 2021-09-22.

Sin señas particulares (Sans signe particulier), de Fernanda Valadez [AC]

J'ai bien aimé. Un peu lent.

Sortie en France le 2021-09-22.

Les intranquilles, de Joachim Lafosse [AC]

J'ai plutôt bien aimé. Un peu long.

Sortie en France le 2021-09-29.

Feral (2018), d'Andrés Kaiser [AC]

Moyen. Vu à la 6e édition d'On Vous Ment! (festival documenteur à Lyon). Chaleur intenable dans la salle 1 du Lumière Bellecour.

Eugénie Grandet, de Marc Dugain [AC]

Pas terrible. La mise en scène est mauvaise et on s'ennuie. Mais très belle photographie de Gilles Porte.

Sortie en France le 2021-09-29.

Candyman, de Nia DaCosta [AC]

Le film est raté. C'est mou, confus, et il ne fait pas peur. Cependant, le générique de fin (quasiment un court métrage à lui tout seul) est superbe pour sa mise en scène et la musique; [ajout le 2021-10-26] cette dernière est inspirée de Music Box de Philip Glass, qui fait partie de la bande originale du premier Candyman (1992).

Parmi les 3 autres films de la franchise, je n'avais vu que le premier, mais je ne m'en souvenais plus du tout.

Sortie en France le 2021-09-29.

The Mystery of the Pink Flamingo, de Javier Polo Gandía [AC]

Je n'ai pas du tout accroché. Ce documentaire est tout juste un petit peu amusant. Vu aux 37es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain.

Chico ventana también quisiera tener un submarino, d'Alex Piperno [AC]

J'ai détesté. Sans en dire trop, il s'agit d'un film fantastique mêlant 3 lieux, avec un portail entre eux. J'ai trouvé le film ennuyeux et incompréhensible (y a-t-il d'ailleurs un semblant de scénario?). Concernant le montage, la succession des scènes semble plus ou moins aléatoire. Il n'y a rien de véritablement nouveau, même pour l'idée à la fin, concernant la conséquence de l'explosion sur les deux autres lieux (l'eau…), ce qui m'a fait penser à Inception (2010).

Film vu aux 37es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain.

[2021-10-07 21:58:35 UTC]
Films de la compétition des Reflets du cinéma ibérique et latino-américain

(Cinéma – Lyon)

J'ai vu les 8 films de la compétition des Reflets du cinéma ibérique et latino-américain (au cinéma Le Zola à Villeurbanne). Voici mon classement, avec quelques commentaires:

  1. Las niñas, de Pilar Palomero [AC] (Espagne) — Un joli film, bien écrit. Les jeunes actrices sont parfaites. Classé 2e au Prix du Public. Sortie en France le 2021-10-27.

  2. Planta permanente, d'Ezequiel Radusky [AC] (Argentine) — Très bien.

  3. Aurora, de Paz Fábrega (Costa Rica) — Film émouvant porté par la jeune actrice Raquel Villalobos. Classé 3e au Prix du Public.

  4. ¡Ánimo Juventud!, de Carlos Armella (Mexique) — J'ai bien aimé. Film au montage non linéaire. C'est le film qui a remporté le Prix du Public.

  5. Chaco, de Diego Mondaca (Bolivie) — Pas terrible. Tout comme avec Mosquito (aussi sorti en 2020), l'histoire et l'atmosphère du film font penser à Aguirre, la colère de Dieu (1972), mais ici, c'est très creux. Le film bénéficie cependant d'une belle photographie.

  6. La Fortaleza, de Jorge Thielen Armand [AC] (Venezuela) — Lent et peu intéressant. Le montage est bizarre.

  7. Los fantasmas, de Sebastian Lojo [AC] (Guatemala) — Une succession de scènes sans intérêt. Un ennui mortel.

  8. Madalena, de Madiano Marcheti [AC] (Brésil) — Terriblement ennuyeux. J'ai détesté.

[2021-10-02 00:46:24 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-09-23/2021-10-01)

(Cinéma)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence, hors films de la compétition des Reflets du cinéma ibérique et latino-américain (pour ceux-là, je ferai un classement séparé à la fin).

Le sommet des dieux, de Patrick Imbert [AC]

Superbe film d'animation. Excellente réalisation. Beaucoup de suspense et de tension. Bien que ce soit de l'animation, le réalisme est aussi fort que dans un film en prises de vue réelles. Mention aussi à la musique d'Amine Bouhafa [IMDb], qui colle bien au film.

Sortie en France le 2021-09-22.

50 (o Dos Ballenas se Encuentran en la Playa), de Jorge Cuchi

Film bouleversant, porté par ses deux acteurs principaux, Karla Coronado et José Antonio Toledano. Superbe mise en scène, avec de longs plans (notamment un plan-séquence glaçant vers la fin), ainsi que beaucoup de split-screen: une partie pour chaque adolescent. La musique colle parfaitement au film.

Vu aux 37es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne (septembre/octobre 2021, et non en mars à cause du report dû aux mesures liées à la pandémie de COVID-19 en France).

Attention! La bande-annonce révèle beaucoup de choses. Ou alors c'est peut-être une impression, comme je l'ai vue après le film… En tout cas, c'est mieux de voir le film sans rien savoir dessus.

El robo del siglo (Le braquage du siècle), d'Ariel Winograd [AC]

Excellent film de braquage, au scénario non linéaire et avec de l'humour (et un mot poétique tout à la fin); basé sur une histoire vraie. Vu aux 37es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain. Le film était déjà sorti en salles deux semaines auparavant, à Lyon uniquement aux Cinémas Lumière (Bellecour, puis Fourmi); mais j'ai préféré le voir au Zola (où se déroule le festival), cette salle étant nettement meilleure.

Sortie en France le 2021-09-08.

Les mariés de l'an deux (1971), de Jean-Paul Rappeneau [AC]

Très bien, en particulier pour le scénario et ses rebondissements. Vu au Cinéma Opéra à Lyon, dans le cadre de l'hommage à Jean-Paul Belmondo.

Stillwater, de Tom McCarthy [AC]

Très bien. Matt Damon est excellent.

L'image au nouveau cinéma UGC Ciné Cité Part-Dieu était de très bonne qualité, plus nette qu'habituellement. Était-ce du 4K?

Sortie en France le 2021-09-22.

Blue Bayou, de Justin Chon [AC]

Film émouvant, inspiré de faits réels. Les dernières minutes jouent dans le mélo inutile et artificiel, à la limite du ridicule, et ça m'énerve.

Les acteurs sont tous très bons, mais mention spéciale à la petite Sydney Kowalske.

Sortie en France le 2021-09-15.

La forêt de mon père (2019), de Véro Cratzborn [AC]

Joli film, avec de l'émotion. Vu lors d'une soirée Cinéma et Psychiatrie aux Alizés à Bron, en présence de la réalisatrice Véro Cratzborn. Alors que je voulais le voir en 2020, il n'était pas sorti à Lyon.

Sortie en France le 2020-07-08.

Yashagaike (1979) (L'étang du démon), de Masahiro Shinoda [AC]

J'ai bien aimé. Parfois trop théâtral. Excellents effets spéciaux à la fin.

Vu au cinéma Lumière Fourmi en version restaurée numérique 4K, mais projection 2K seulement. Un problème technique: un peu avant la fin, le film est passé du format 1.85:1 au format 2.35:1 pour une raison inconnue. Le haut et le bas étaient donc coupés, et les sous-titres n'étaient plus visibles (sauf la première ligne pour ceux sur plusieurs lignes). Au bout de quelques minutes, je suis allé prévenir pour que le format correct soit rétabli.

Sortie en France le 2021-09-22.

Los lobos (2019), de Samuel Kishi [AC]

Assez intéressant, même si le sujet a déjà été traité. Un petit plus avec 3 séquences d'animation. Film vu en avant-première aux 37es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain.

Sortie en France le 2021-11-03 2022-01-19.

Sombra, de Bruno Gascon [AC]

Moyen. Inspiré d'une histoire vraie et choisissant de se concentrer uniquement sur la mère, le film ne raconte pas grand chose en près de 2 heures. Vu aux 37es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain.

Karnawal, de Juan Pablo Félix [AC]

J'ai moyennement aimé. Vu aux 37es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain.

Medusa, d'Anita Rocha da Silveira [AC]

Pas terrible. Le début du film laissait présager du meilleur, notamment avec son petit plan-séquence d'ouverture et une atmosphère qui faisait penser à Dario Argento et à Nicolas Winding Refn. Mais le scénario se révèle creux et peu convaincant.

Vu en avant-première aux 37es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain.

Classé comme film d'horreur, mais ce n'en est pas vraiment un (voire pas du tout).

Sortie en France le 2022-03-16.

[2021-09-23 21:25:35 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-09-17/2021-09-22)

(Cinéma)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Tout d'abord, je recommande fortement le film d'animation La traversée, de Florence Miailhe [AC], qui sort mercredi prochain (je l'avais vu fin juin).

Boîte noire, de Yann Gozlan [AC]

Excellent thriller paranoïaque. Très bon casting, avec Pierre Niney comme acteur principal, mais aussi Lou de Laâge et André Dussollier.

L'image était de très bonne qualité, plus nette qu'habituellement. Comme j'ai vu le film au tout nouveau cinéma UGC Ciné Cité Part-Dieu (qui a ouvert le 18 septembre 2021), je me demande si ce n'était pas du 4K, surtout que le film est disponible en 4K.

Sortie en France le 2021-09-08.

Le voleur (1967), de Louis Malle [AC]

Excellent. Vu en version restaurée au Cinéma Opéra à Lyon, dans le cadre de l'hommage à Jean-Paul Belmondo.

Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings (Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux), de Destin Daniel Cretton [AC]

J'ai beaucoup aimé pour ses scènes d'action très spectaculaires et ses quelques moments poétiques avec de très belles images (mais seulement en 2K). Heureusement, pas trop de Marvel. Visiblement fait pour la 3D, je n'ai pu le voir qu'en 2D.

Vu à la toute première séance du nouveau cinéma UGC Ciné Cité Part-Dieu à Lyon.

Sortie en France le 2021-09-01.

Borsalino (1970), de Jacques Deray [AC]

Très bien. Vu au Cinéma Opéra à Lyon (en séance privée, le film prévu ayant été annulé pour cause de problème technique), dans le cadre de l'hommage à Jean-Paul Belmondo.

Week-end à Zuydcoote (1964), de Henri Verneuil [AC]

Très bien. Vu au Cinéma Opéra à Lyon, dans le cadre de l'hommage à Jean-Paul Belmondo. J'étais encore le seul spectateur.

Les amours d'Anaïs, de Charline Bourgeois-Tacquet [AC]

Une jolie comédie romantique portée par Anaïs Demoustier. Cela rappelle les films d'Emmanuel Mouret.

J'étais là aussi tout seul dans la salle, cette fois à l'UGC Ciné Cité Confluence.

Sortie en France le 2021-09-15.

Délicieux, d'Éric Besnard [AC]

Joli film. Un scénario assez convenu sur l'invention accidentelle du restaurant (note: c'est une fiction; ce n'est pas la réalité historique, cf Histoire du restaurant en France sur Wikipédia), mais avec quelques rebondissements. Quelques bonnes idées de mise en scène (par exemple, quand la neige arrive). Belle musique. Duo Grégory Gadebois / Isabelle Carré convaincant.

Sortie en France le 2021-09-08.

Le magnifique (1973), de Philippe de Broca [AC]

J'ai bien aimé. Un scénario inventif. Vu au Cinéma Opéra à Lyon, dans le cadre de l'hommage à Jean-Paul Belmondo.

L'origine du monde, de Laurent Lafitte [AC]

Une comédie assez drôle.

Sortie en France le 2021-09-15.

L'as des as (1982), de Gérard Oury [AC]

J'ai bien aimé; Gérard Oury a fait cependant nettement mieux. Vu au Cinéma Opéra à Lyon, dans le cadre de l'hommage à Jean-Paul Belmondo; je l'avais déjà vu dans les années 1980, mais je ne m'en souvenais plus.

Quand on sait (Une fois que tu sais), d'Emmanuel Cappellin [AC]

Documentaire plus ou moins intéressant. Film diffusé initialement sous le titre Quand on sait au festival international du film de Hong Kong 2020 (en ligne): page du film. Renommé Une fois que tu sais pour sa sortie en France.

Sortie en France le 2021-09-22.

Ha'berech (Le genou d'Ahed), de Nadav Lapid [AC]

J'ai détesté. Je me suis ennuyé, je n'ai rien compris, et au bout d'un moment, j'ai complètement décroché. De plus, le film est bavard et la réalisation est exaspérante avec ses mouvements de caméra (quelle utilité?).

Sortie en France le 2021-09-15.

[2021-09-17 21:53:28 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-09-07/2021-09-16)

(Cinéma)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Dune, de Denis Villeneuve [AC]

Du grand spectacle. Tout est très bien maîtrisé du début à la fin, mais pas de scène vraiment mémorable. Vu en Dolby Cinema 3D (au Pathé Vaise à Lyon).

Sortie en France le 2021-09-15.

Bigger Than Us, de Flore Vasseur [AC] [Site officiel]

Excellent documentaire sur les droits humains et l'environnement. Un peu dans la lignée de Demain (2015), mais ce dernier se concentrait surtout sur les solutions. Ici, il est plus question de lutte par les jeunes.

Vu en avant-première à l'Institut Lumière, en présence de la réalisatrice Flore Vasseur et des producteurs Marion Cotillard et Denis Carot.

Note: Melati devait toujours porter la même tenue, pour des questions de montage.

Pour compléter le film, le site officiel semble très intéressant. À noter qu'une grande partie de ce site est sous licence Creative Commons BY-NC-ND: détails.

Sortie en France le 2021-09-22.

Malignant, de James Wan [AC]

Excellent film d'horreur, notamment pour son scénario qui rappelle les X Files [IMDb].

Sortie en France le 2021-09-01.

Der letzte Mann (1924) (Le dernier des hommes), de F.W. Murnau [AC]

Excellent film muet (réalisation, éclairages, acteur principal, histoire, musique), sans cartons qui manquent souvent de finesse dans les films muets. Malheureusement, l'épilogue est trop long, voire inutile. Vu à la télévision en 2003 (ce devait donc être la version restaurée, même si je ne l'avais pas noté).

Revu en version restaurée 2K (datant de 2003) à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Didier Martel, dans le cadre des ciné-concerts du dimanche de la saison 2021-2022. Je ne m'en souvenais pas tellement (à part l'acteur principal). J'ai en particulier exactement la même remarque sur l'épilogue.

Atarrabi & Mikelats, d'Eugène Green [AC]

Très bien. Un film dans le style typique d'Eugène Green. Très belle photographie.

Un des rares films encore tournés en 35 mm (mais projection numérique).

Sortie en France le 2021-09-01.

2010: The Year We Make Contact (1984) (2010 - L'année du premier contact (L'odyssée continue)), de Peter Hyams [AC]

Vu au cinéma Le Zola à Villeurbanne dans le cadre du 9e Festival de Science-Fiction de Lyon: Les Intergalactiques. Suite très réussie de 2001: A Space Odyssey (1968) (2001, l'odyssée de l'espace) de Stanley Kubrick, même c'est assez convenu (sauf la fin) et nettement en dessous. Concernant l'histoire, pas vraiment de surprise pour moi, car j'avais déjà lu le roman 2010: Odyssée deux d'Arthur C. Clarke [IMDb] (il y a une trentaine d'années), et je me souvenais assez bien des événements principaux. Un point négatif, qui surprend: alors que dans 2001: A Space Odyssey (1968), le matériel informatique était très moderne (futuriste), cette suite utilise le matériel de l'époque (1984), et cela fait donc comme un retour en arrière assez bizarre.

Il tigre (1967) (L'homme à la Ferrari), de Dino Risi [AC]

J'ai bien aimé. C'est drôle et j'ai apprécié certaines idées de mise en scène (comme le portrait de l'épouse). Bonne prestation de Vittorio Gassman.

Reprise en France le 2021-09-01.

Dorogie tovarishchi (Chers camarades!), d'Andrey Konchalovskiy [AC]

Bien, mais trop long. Film sur le massacre de Novotcherkassk.

Sortie en France le 2021-09-01.

The Night House (La proie d'une ombre), de David Bruckner [AC]

Un film d'horreur plutôt bon. Malheureusement, les éléments étranges du scénario, qui auraient pu faire la force du film, ne sont pas développés, et le réalisateur ne semblait apparemment pas comment finir son film.

Sortie en France le 2021-09-15.

Kimi to, nami ni noretara (Ride Your Wave), de Masaaki Yuasa [AC]

Pas mal. Jolie animation, mais scénario un peu décevant.

Sortie en France le 2021-09-01.

Fried Barry, de Ryan Kruger [AC]

Pas mal. Film amusant, mais sans scénario et trop répétitif. L'intérêt est surtout le jeu de l'acteur Gary Green. Mais bon, il fait à peu près la même chose pendant quasiment tout le film.

Vu au cinéma Lumière Bellecour à Lyon, dans le cadre du 9e Festival de Science-Fiction de Lyon: Les Intergalactiques.

Au bonheur des maths (2011), de Raymond Depardon / Claudine Nougaret

Documentaire constitué de 8 séquences de 4 minutes chacune, plus ou moins intéressantes. Il s'agissait d'une commande pour l'exposition Mathématiques, un dépaysement soudain, Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris, 2011.

Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Raymond Depardon.

Chasseurs et chamans (2003), de Raymond Depardon

Moyen métrage documentaire de 32 minutes vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Raymond Depardon (2021). Beaucoup trop répétitif. Film à l'initiative de la Fondation Cartier pour l'art contemporain.

[2021-09-15 22:23:25 UTC]
Festival Hallucinations Collectives 2021 à Lyon: bilan

(Cinéma – Lyon)

Le festival Hallucinations Collectives, qui a lieu chaque année au Comoedia à Lyon, a de nouveau été décalé début septembre (31 août au 6 septembre). À cause des dates incertaines, seul un nouveau film a été programmé cette année (en avant-première), mais cela a donné l'occasion de pouvoir voir des films récents qui ne sont pas sortis en salles en France (thématique Privés de sortie en remplacement de la compétition de longs métrages), et c'étaient en gros les meilleurs films de cette édition.

Je suis allé à toutes les séances. Mon classement des 25 longs métrages que j'ai vus, avec quelques commentaires:

  1. Tsumetai nettaigyo (2010) (Cold Fish), de Shion Sono [AC]

  2. Dredd (2012), de Pete Travis (et Alex Garland) [AC] (en fait réalisé par Alex Garland, cf article IndieWire)

  3. 68 Kill (2017), de Trent Haaga (violent, sanglant, et avec un moment émouvant)

  4. Koroshiya 1 (2001) (Ichi the Killer), de Takashi Miike [AC] (déjà vu en DVD, gagné au Festival Asiexpo, en 2007; mais définitivement un film fait pour être vu sur grand écran)

  5. Triangle (2009), de Christopher Smith [AC] (cela m'a fait penser à un film espagnol de 2007…)

  6. Crank: High Voltage (2009) (Hyper Tension 2), de Mark Neveldine / Brian Taylor [AC] (très rythmé et drôle; je n'ai pas vu le premier volet)

  7. Shin Gojira (2016) (Shin Godzilla), de Hideaki Anno / Shinji Higuchi [AC]

  8. Carnival of Souls (1962) (Le carnaval des âmes), de Herk Harvey [AC] (déjà vu à la télévision en 2007, mais c'est nettement mieux sur grand écran)

  9. Torrente, el brazo tonto de la ley (1998) (Torrente / Torrente, le bras gauche de la loi), de Santiago Segura [AC]

  10. Zhong gui (1983) (Seeding of a Ghost), de Kuen Yeung

  11. Night Tide (1961) (Marée nocturne), de Curtis Harrington [AC] (déjà vu, dans le cadre du festival Lumière 2017)

  12. Born of Fire (1987) (La puissance du feu), de Jamil Dehlavi (vaut surtout pour les décors naturels sublimes dans lesquels il a été tourné: Pamukkale et dans la Cappadoce, en Turquie)

  13. Ryu to Sobakasu no Hime (2021) (Belle), de Mamoru Hosoda [AC] (avant-première; joli film d'animation; de très belles images colorées; j'ai bien aimé les chansons; cependant, j'ai été déçu par le scénario)

  14. Crumb (1994), de Terry Zwigoff [AC] (documentaire sur Robert Crumb (dont je n'avais jamais entendu parler) et sa famille; intéressant, mais trop dense)

  15. Mind Game (2004), de Masaaki Yuasa / Kôji Morimoto [AC] (mêle différentes techniques d'animation, mais ce n'est pas toujours convaincant; déconcertant et incompréhensible, il m'a endormi plusieurs fois; seul intérêt: le côté artistique, avec notamment une séquence hallucinante vers la fin)

  16. Viy (1967) (Viy ou le Diable / Vij), de Konstantin Ershov / Georgiy Kropachyov [AC] (un film qui se laisse voir, avec une excellente scène à la fin)

  17. Fade to Black (1980) (Fondu au noir), de Vernon Zimmerman [AC] (beaucoup de références (cela fait partie du sujet du film), dont une excellente à Psychose)

  18. Popcorn (1991), de Mark Herrier / Alan Ormsby

  19. Body Melt (1993) (Body Trash), de Philip Brophy [AC] (mal écrit)

  20. Moeru butsuzô ningen (2013) (The Burning Buddha Man), d'Ujicha

  21. Burroughs: The Movie (1983), de Howard Brookner [AC] (passé le début, ce documentaire ne m'a pas tellement intéressé)

  22. Dementia (1955), de John Parker / Bruno VeSota [AC]

  23. Na srebrnym globie (1988) (Sur le globe d'argent), d'Andrzej Zulawski [AC] (trop littéraire et théâtral, incompréhensible et interminable (près de 3 heures); seul plan qui m'a vraiment plu: celui avec les pieux sur la plage et l'utilisation de la contre-plongée)

  24. Decoder (1984), de Muscha

  25. Mascara (1983), de Henri Pachard / Roberta Findlay

Mon préféré de la compétition de courts métrages: Dar-Dar, de Paul Urkijo Alijo.

[2021-08-30 22:20:54 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-08-21/2021-08-30)

(Cinéma)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Reminiscence, de Lisa Joy [AC]

J'ai beaucoup aimé. Le scénario est excellent, et le cadre du film (découvert à la projection, car je n'avais rien lu dessus auparavant) apporte un gros plus.

Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon. Il y avait un problème technique: une petite partie de l'image apparaissait sous l'écran, mais ce n'était pas très gênant.

Sortie en France le 2021-08-25.

Don't Breathe 2, de Rodo Sayagues [AC]

Film d'horreur très efficace, mais nettement en dessous du premier volet (qui était superbe). Bonne mise en scène, avec en particulier, tout comme dans le premier volet, un plan-séquence remarquable à l'intérieur de la maison.

Sortie en France le 2021-08-25.

France, de Bruno Dumont [AC]

Le film traîne en longueur pendant une grosse première moitié, avec des personnages pas du tout attachants. J'ai beaucoup aimé la seconde partie, alternant entre scènes émouvantes et comédie. Superbe prestation de Léa Seydoux et très belle musique de Christophe.

Sortie en France le 2021-08-25.

Akelarre (Les sorcières d'Akelarre), de Pablo Agüero [AC]

J'ai bien aimé. Film lent à démarrer, mais qui devient de plus en plus intéressant, et la fin est superbe. Très belle bande musicale.

Sortie en France le 2021-08-25.

Peaux de vaches (1989), de Patricia Mazuy [AC]

J'ai bien aimé.

Reprise en France le 2021-08-25.

Petites danseuses, d'Anne-Claire Dolivet [AC]

Documentaire qui se laisse voir. Pas inintéressant, mais on est loin de la qualité de First Position (2011) (Le concours de danse) de Bess Kargman.

Sortie en France le 2021-08-25.

The Boss Baby: Family Business (Baby Boss 2: Une affaire de famille), de Tom McGrath [AC]

Pas mal. C'est n'importe quoi, mais c'est amusant. Vu en VOST, et je n'avais pas vu le premier volet.

Sortie en France le 2021-08-18.

Serre moi fort, de Mathieu Amalric [AC]

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Mathieu Amalric. J'ai moyennement aimé. Le film est basé sur une bonne idée (d'après une pièce de Claudine Galea), mais je l'ai trouvé lent, avec peu d'émotion, et j'ai eu du mal à accrocher. Cependant, le montage est réussi. Mathieu Amalric conseille d'aller revoir le film. Même si on sait assez rapidement ce qui se trame (avec quelques doutes, tout de même), cela permettrait de découvrir de nouvelles choses, d'après les dires de certains spectateurs (effectivement, pour ce genre de film…), et notamment d'avoir une vision différente du début du film. C'est peut-être ce que je ferai, si j'ai le temps (mais la période n'est pas idéale).

Note: concernant le titre (il en a été question lors de la rencontre au Comoedia), le trait d'union est volontairement absent, cf le dossier de presse.

Sortie en France le 2021-09-08.

Doraibu mai kâ (Drive My Car), de Ryûsuke Hamaguchi [AC]

Je n'ai pas aimé. Hermétique (quelle est l'intention du réalisateur?), trop littéraire, trop long (3 heures), sans émotion.

Sortie en France le 2021-08-18.

Et à partir de demain, festival Hallucinations Collectives (qui aurait dû avoir lieu à Pâques).

[2021-08-20 22:38:37 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-08-07/2021-08-20)

(Cinéma)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

BAC Nord, de Cédric Jimenez [AC]

Un thriller intense, servi par de très bons acteurs.

Sortie en France le 2021-08-18.

Louloute, de Hubert Viel [AC]

Film très touchant et poétique. La jeune actrice Alice Henri est excellente. J'ai adoré la scène du rêve.

Sortie en France le 2021-08-18.

The Forever Purge (American Nightmare 5: sans limites), d'Everardo Gout [AC]

Le seul de la saga qui m'a vraiment plu (mais je n'ai pas vu le 3e volet). Enfin quelque chose de différent! Note: je n'avais rien lu sur le film, et même pas vu le titre original.

Sortie en France le 2021-08-04.

Rouge, de Farid Bentoumi [AC]

Très bien.

Sortie en France le 2021-08-11.

Free Guy, de Shawn Levy [AC]

J'ai beaucoup aimé le scénario inventif, même si ce dernier n'est pas entièrement convaincant. Musique parfois exaspérante.

Sortie en France le 2021-08-11.

Zoku Miyamoto Musashi: Ichijôji no kettô (1955) (Duel à Ichijôji), de Hiroshi Inagaki [AC]

Deuxième volet de la trilogie sur Miyamoto Musashi. C'est mon préféré: plus de tension dans le scénario, et c'est le seul film qui a un peu d'humour. Un petit bémol concernant les décors et l'éclairage artificiel, marquant au début, mais je n'y ai plus fait attention par la suite, pris par l'histoire.

Reprise en France le 2021-08-04.

Pil, de Julien Fournet [AC]

Bon film d'animation, avec de l'humour (le plus réussi: les quelques remarques des 3 vieilles).

Sortie en France le 2021-08-11.

Berlin Alexanderplatz, de Burhan Qurbani [AC]

J'ai bien aimé, surtout la fin. Film de 3 heures. Je ne me suis pas ennuyé, mais il aurait probablement gagné à être plus court.

Il s'agit d'une adaptation assez libre du roman éponyme d'Alfred Döblin, transposé à notre époque.

Sortie en France le 2021-08-11.

Die Welt wird eine andere sein (Ce qui reste), d'Anne Zohra Berrached [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2021-08-11.

Miyamoto Musashi kanketsuhen: kettô Ganryûjima (1956) (La voie de la lumière), de Hiroshi Inagaki [AC]

Troisième volet de la trilogie sur Miyamoto Musashi. J'ai bien aimé. Jolies images au tout début, avec les chutes d'eau et l'arc-en-ciel.

Reprise en France le 2021-08-04.

The Ice Road (Ice Road), de Jonathan Hensleigh [AC]

Pas mal. Beaucoup d'action. Mais à force d'en faire trop, ça devient n'importe quoi.

Sortie en France le 2021-08-04.

Possession (1981), d'Andrzej Zulawski [AC]

Je l'avais en fait déjà vu deux fois, mais en VF (en 2010 et 2013); cependant, c'était du 35 mm (copie d'époque?). Cette fois-ci, reprise en version restaurée numérique, donc en VOST; malheureusement, le film ne passait que dans une salle 2K, alors que le distributeur Tamasa propose un DCP 4K (cf fin du dossier de presse). À ces 3 projections, j'ai à chaque fois trouvé le film long, probablement parce qu'il n'y a pas vraiment de scénario. Je n'ai plus de reproche concernant le jeu de l'acteur principal (c'était peut-être à cause de la VF).

Isabelle Adjani a obtenu pour ce film un prix au Festival de Cannes, ainsi que le César de la meilleure actrice. Elle est effectivement époustouflante, même si je trouve son jeu un peu trop théâtral.

Reprise en France le 2021-07-14.

Shatranj-e baad (1976) (L'échiquier du vent), de Mohammad Reza Aslani [AC]

Vu en version restaurée numérique 4K (DCP 2K). Une très belle photographie, quoique dans les parties sombres, ça manque énormément de contraste (peut-être un problème dû au projecteur numérique, qui n'a pas de véritable noir). Malheureusement, j'ai rapidement décroché, notamment à cause de la fatigue (il faudrait que je le revoie).

Sortie en France le 2021-08-18.

Miyamoto Musashi (1954) (La légende de Musashi), de Hiroshi Inagaki [AC]

Premier volet de la trilogie sur Miyamoto Musashi. Pas mal.

Reprise en France le 2021-08-04.

Zazie dans le métro (1960), de Louis Malle [AC]

Moyen. Amusant au début, le film devient lassant: pas de scénario, toujours la même chose. Vu initialement à la télévision (il ne m'avait d'ailleurs pas laissé un très bon souvenir).

Reprise en France le 2021-06-23.

C'est quoi ce papy?!, de Gabriel Julien-Laferrière [AC]

Pas terrible. Une comédie quasiment pas drôle et sans qualité artistique.

Sortie en France le 2021-08-11.

Messe basse, de Baptiste Drapeau [AC]

L'idée du scénario aurait pu donner un bon film, mais ça ne marche pas du tout et on s'ennuie ferme. La platitude de la mise en scène n'arrange rien.

Sortie en France le 2021-08-04.

[2021-08-09 21:57:38 UTC]
3 patches que j'ai soumis (noyau Linux, GCC et GNU Screen)

(Informatique – Logiciels)

Ces derniers jours, j'ai soumis 3 patches pour des bugs que j'avais rapportés. Ce sont des patches très simples, mais trouver la cause du problème n'était pas évident, surtout pour le troisième. Pour les deux derniers, la commande strace était d'une grande utilité.

  • Noyau Linux: En 2014, j'avais rapporté un problème sur la génération d'événements pour certaines touches de claviers Apple (bug Debian 757356 – Apple keyboard: Scan code event (EV_MSC) not generated when the EV_KEY event is generated by hid-apple.c). Daniel Lin avait proposé un patch en 2017, que j'avais complètement oublié. Je m'en suis aperçu après avoir trouvé la cause du problème. Comme le patch faisait exactement ce qu'il manquait, je l'ai mis à jour et soumis pour inclusion: HID: apple: Add missing scan code event for keys handled by hid-apple. Il a été commité dans une branche.

  • GCC: En 2019, j'avais rapporté l'absence de vérification de certaines écritures dans le fichier avec extension .gcda créé lors d'une génération de profil (bug Debian 929777). Il y a quelques jours, j'ai rapporté le problème dans le traqueur de GCC: bug 101773 – errors when writing to .gcda file are not checked. Et après une discussion, j'ai trouvé la cause du problème: il manquait un test d'erreur sur le fclose, qui peut échouer à la suite du flush du buffer (dans la sortie de strace, on voit que la fonction fclose fait un write et un close). Mon patch a été commité.

  • GNU Screen: Suite à une mise à jour de mon serveur (une machine virtuelle), dont le noyau Linux, l'application GNU Screen laissait traîner des zombies. J'ai rapporté le problème quelques jours après (bug Debian 991715 – screen: zombies after shell exit). Un développeur m'a signalé qu'un bug similaire avait déjà été rapporté sur le traqueur de GNU Screen en 2008: bug 25089 – screen produces zombies. Là bas, il y avait une discussion et des patches proposés, mais rien de convaincant qui pouvait expliquer la cause des zombies (aucun patch n'avait d'ailleurs été accepté). J'ai donc décidé de regarder de plus près. Une difficulté pour le débuggage: la commande strace faisait disparaître le problème, ce qui confirmait plus ou moins qu'il était lié à une situation de compétition (race condition). Cependant, combiné avec des messages de débuggage dans le code (dont certains que j'ai dû ajouter), j'ai pu trouver la cause du problème, quelque chose d'extrêmement inusuel: un appel d'une fonction d'une bibliothèque, qui avait besoin d'exécuter un nouveau processus et changeait temporairement le handler de SIGCHLD pour cela. C'était documenté dans le manuel de la bibliothèque en question, mais seul le développeur qui a introduit ce code dans GNU Screen aurait pu être au courant (une bibliothèque n'est normalement pas autorisée à faire ce genre de chose). J'ai proposé le patch suivant pour Debian [patch] et sur le traqueur de GNU Screen [patch], mais je n'ai pas encore eu de retour.

    Index: screen-4.8.0/utmp.c
    ===================================================================
    --- screen-4.8.0.orig/utmp.c
    +++ screen-4.8.0/utmp.c
    @@ -582,6 +582,14 @@ struct win *wi;
     	addToUtmp(wi->w_tty, host, wi->w_ptyfd);
           else
     	removeLineFromUtmp(wi->w_tty, wi->w_ptyfd);
    +      /*
    +       * As documented in libutempter: "During execution of the privileged
    +       * process spawned by these functions, SIGCHLD signal handler will be
    +       * temporarily set to the default action."
    +       * Thus in case a SIGCHLD has been lost, we send a SIGCHLD to oneself
    +       * in order to avoid zombies: https://savannah.gnu.org/bugs/?25089
    +       */
    +      kill(getpid(), SIGCHLD);
           return 1;	/* pray for success */
         }
     #endif

[2021-08-07 13:01:08 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-07-27/2021-08-06)

(Cinéma)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Metri Shesh Va Nim (La loi de Téhéran), de Saeed Roustayi [AC]

Excellent film, sans temps mort.

Sortie en France le 2021-07-28.

Profession du père, de Jean-Pierre Améris [AC]

Très bien. Encore une superbe prestation de Benoît Poelvoorde, cette fois-ci effrayant.

Film se déroulant à Lyon, où il a été en partie tourné.

Sortie en France le 2021-07-28.

Jungle Cruise, de Jaume Collet-Serra [AC]

Film d'aventures féministe très plaisant. Bonne mise en scène et beaux décors. Cependant, le jaguar est complètement raté.

Sortie en France le 2021-07-28.

Tom Medina, de Tony Gatlif [AC]

J'ai bien aimé. Un film humaniste et plein d'énergie, porté par l'acteur David Murgia.

Sortie en France le 2021-08-04.

Les Sorcières de l'Orient, de Julien Faraut [AC]

Documentaire intéressant, en particulier pour la réalisation et le montage. Il y a cependant des longueurs.

Sortie en France le 2021-07-28.

The Suicide Squad, de James Gunn [AC]

Inégal, mais plutôt bon dans l'ensemble. J'avais nettement préféré le premier opus, où Margot Robbie était plus présente.

Sortie en France le 2021-07-28.

Asa ga kuru (True Mothers), de Naomi Kawase [AC]

Assez joli film. Malheureusement, le montage non linéaire n'est pas réussi et certaines intentions ne sont pas claires.

Sortie en France le 2021-07-28.

OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire, de Nicolas Bedos [AC]

Une comédie mineure. On ne rit pas beaucoup. 3e volet de la saga, et aucun ne m'a véritablement plu.

Sortie en France le 2021-08-04.

The Horse Thieves. Roads of Time (Les voleurs de chevaux), de Yerlan Nurmukhambetov / Lisa Takeba [AC]

Décevant. Une histoire assez simple et prévisible.

Sortie en France le 2021-07-28.

Qing shao nian nuo zha (1992) (Les rebelles du dieu néon), de Ming-liang Tsai [AC]

Je n'ai pas accroché.

Reprise en France le 2021-07-28.

Om det oändliga (Pour l'éternité), de Roy Andersson [AC]

Belle photographie et quelques plans magnifiques. Mais incompréhensible et ennuyeux.

Sortie en France le 2021-08-04.

Kaamelott - Premier volet, d'Alexandre Astier [AC]

Je n'ai pas aimé. La mise en scène (avec des plans très courts) et le montage sont particulièrement mauvais. Je n'ai pas trouvé le film drôle, et il m'a ennuyé, et même par moments endormi. Le seul passage qui m'a plu est celui de la libération de Guenièvre, même si ça me semble un peu du déjà vu.

Note: je ne connais pas du tout la série.

Sortie en France le 2021-07-21.

[2021-07-26 23:00:17 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-07-17/2021-07-26)

(Cinéma)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

The Mauritanian (Désigné coupable), de Kevin Macdonald [AC]

Excellent film, avec un intéressant montage en flashbacks, d'après une histoire vraie. Superbe casting, à commencer par Tahar Rahim, avec aussi Jodie Foster, Shailene Woodley et Benedict Cumberbatch.

Sortie en France le 2021-07-14.

Midnight Traveler, de Hassan Fazili [AC]

Un migrant (le réalisateur afghan Hassan Fazili, dont la tête a été mise à prix par les Talibans) filme son propre périple avec sa famille de pays en pays, avec son téléphone portable. Saisissant. À voir absolument!

Sortie en France le 2021-06-30.

Old, de M. Night Shyamalan [AC]

J'ai beaucoup aimé. Très bien écrit, d'après un roman graphique, et sans temps mort, même si certaines choses sont attendues.

Sortie en France le 2021-07-21.

Onoda, 10 000 nuits dans la jungle, d'Arthur Harari [AC]

Très bien, d'après l'histoire du soldat japonais Hirō Onoda.

Sortie en France le 2021-07-21.

À l'abordage, de Guillaume Brac [AC]

Comédie très bien écrite, vue sur Internet dans le cadre du Champs-Élysées Film Festival 2020 (en ligne à cause des mesures liées à la pandémie de COVID-19 en France). Revu à sa sortie en salles.

Sortie en France le 2021-07-21.

F9 (Fast & Furious 9), de Justin Lin [AC]

Le film pousse le délire à fond et certaines scènes d'action sont très impressionnantes (les électroaimants sont une excellente idée). On en vient à le voir quasiment comme un film de super-héros (c'est d'ailleurs suggéré explicitement). Cependant, le scénario n'a aucun sens et il n'y a pas d'émotion concernant les personnages. Mais bon, vu le spectacle et le fun, cela passe au second plan.

Sortie en France le 2021-07-14.

Satoshi Kon, l'illusionniste, de Pascal-Alex Vincent [AC]

Documentaire très intéressant sur Satoshi Kon, vu au Zola à Villeurbanne, en présence du réalisateur Pascal-Alex Vincent, lors d'une soirée Satoshi Kon (ce documentaire était suivi de la projection de Tokyo Godfathers (2003) et de Paprika (2006); je n'étais pas resté pour Paprika, étant trop fatigué et l'ayant déjà vu deux fois au cinéma). Il s'agissait de la 3e projection du documentaire, après la première au Festival de Cannes et une projection au Forum des images.

Dans le débat après la projection:

  • Il s'agissait d'une commande japonaise; la France est venue en coproduction assez tard.

  • Le film a été monté par les étudiants du réalisateur, en France.

  • Pascal-Alex Vincent a choisi toute l'équipe, ainsi que les intervenants.

  • Beaucoup de choses sur la personnalité de Satoshi Kon n'ont pas été incluses; le documentaire est donc concentré surtout sur l'oeuvre.

  • Il existe 17 versions du film.

  • Il y a des problèmes de droits concernant Dreaming Machine. C'est pour cela que le documentaire ne contient que quelques images (beaucoup de choses sont diffusées sur Internet illégalement).

Page du distributeur Carlotta.

Sweet Thing, d'Alexandre Rockwell [AC]

Film émouvant. Bonne mise en scène. En noir et blanc, avec quelques scènes en couleur. Production familiale; pour les deux rôles principaux, le réalisateur Alexandre Rockwell a fait tourner ses enfants, très convaincants (notamment Lana Rockwell). Belle musique (préexistante), en particulier: Spiegel im Spiegel d'Arvo Pärt [IMDb], An Ending de Brian Eno, Gassenhauer (extrait de Musica Poetica) de Carl Orff.

Sortie en France le 2021-07-21.

Milano calibro 9 (1972) (Milan calibre 9), de Fernando Di Leo [AC]

Le film commence très fort. Dans l'ensemble, c'est un bon film, avec une photographie soignée (surtout au début) et des plans inventifs (scène de danse). Excellent acteur principal Gastone Moschin. Mon seul gros reproche est, comme souvent pour les films italiens, le mauvais doublage.

Vu en avant-première de sa reprise en France, au Cinéma Opéra à Lyon.

Reprise en France le 2021-07-28.

Tôkyô goddofâzâzu (2003) (Tokyo Godfathers), de Satoshi Kon [AC]

J'ai bien aimé. Vu au Zola à Villeurbanne, lors d'une soirée Satoshi Kon.

Umi o kakeru (Le soupir des vagues), de Kôji Fukada [AC]

Poétique, mais scénario peu captivant.

Sortie en France le 2021-08-04.

Koibito-tachi wa nureta (1973) (Les amants mouillés), de Tatsumi Kumashiro [AC]

Pas mal. Parfois amusant, comme avec le strip-saute-mouton. Vu au cinéma Le Zola à Villeurbanne dans le cadre d'un cycle pinku eiga. Un film érotique, avec ses gros caches noirs (enfin, dans Woods Are Wet, datant de la même année et vu deux ans auparavant, le réalisateur allait plus loin dans le délire anticensure/autocensure).

La mala ordina (1972) (L'empire du crime / Passeport pour deux tueurs), de Fernando Di Leo [AC]

Un film de gangsters italien. J'ai assez bien aimé. Vu en avant-première de sa reprise en France, au Cinéma Opéra à Lyon.

Reprise en France le 2021-07-28.

Greener Grass, de Jocelyn DeBoer / Dawn Luebbe [AC]

Très original et assez bizarre, mais globalement moyen. Vu au cinéma Le Zola à Villeurbanne. À noter que le film avait été projeté à l'Étrange Festival 2019 (première française, page du film).

Sonatine (1993) (Sonatine, mélodie mortelle), de Takeshi Kitano [AC]

Film peu captivant, à part quelques très bonnes scènes.

Digger, de Georgis Grigorakis [AC]

Ennuyeux. Il ne se passe pas grand chose, sauf à la fin.

Sortie en France le 2021-07-21.

El cuento de las comadrejas (La conspiration des belettes), de Juan José Campanella [AC]

Très bavard et ennuyeux. Seule la fin est assez intéressante.

Sortie en France le 2021-07-21.

[2021-07-17 00:55:22 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-07-11/2021-07-16)

(Cinéma)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Titane, de Julia Ducournau [AC]

J'ai adoré. Un film très intense, qui secoue bien. Il m'a fait penser au cinéma de David Cronenberg et un peu à celui de Takashi Miike. La mise en scène (avec encore un très beau plan-séquence vers le début) et la musique sont excellentes.

Sortie en France le 2021-07-14.

Volevo nascondermi (Je voulais me cacher), de Giorgio Diritti [AC]

Photographie magnifique de Matteo Cocco, et superbe début, avec un montage qui peut déconcerter, mais que j'ai beaucoup aimé. La seconde moitié, sur la peinture, est moins intéressante et un peu longue. Très beau plan final. L'acteur Elio Germano est grandiose; il a d'ailleurs remporté l'Ours d'argent du meilleur acteur à la Berlinale 2020.

Sortie en France le 2021-07-07.

Proshchanie (1983) (Les adieux à Matiora), d'Elem Klimov [AC]

Film envoûtant d'Elem Klimov [IMDb], le réalisateur d'Idi i smotri (1985) (Requiem pour un massacre), vu en 35 mm au cinéma Le Zola à Villeurbanne. Certains plans sont sublimes.

Note: Larissa Chepitko [IMDb] devait réaliser ce film, mais elle est morte dans un accident de la route en préparant le tournage; c'est son mari Elem Klimov qui a terminé le film.

Josee to Tora to Sakana-tachi (Josée, le tigre et les poissons), de Kôtarô Tamura [AC]

J'ai bien aimé. Quelques moments émouvants. Vu en VF (pas le choix).

Sortie en France le 2021-06-16.

Mystère à Saint-Tropez, de Nicolas Benamou [AC]

C'est idiot, mais on se marre bien.

Sortie en France le 2021-07-14.

Buena Vista Social Club (1999), de Wim Wenders [AC]

Bien pour la musique.

Reprise en France le 2021-07-14.

Nikutai no mon (1964) (La barrière de chair), de Seijun Suzuki [AC]

J'ai bien aimé. Vu au cinéma Le Zola à Villeurbanne dans le cadre d'un cycle pinku eiga.

Benedetta, de Paul Verhoeven [AC]

J'ai assez bien aimé. J'ai eu beaucoup de mal à accrocher; le film se rattrape surtout vers la fin. C'est une relative déception pour un film de Verhoeven, par rapport à ce à quoi je m'attendais. Dommage, car le casting est excellent, et la photographie et la musique sont belles.

Sortie en France le 2021-07-09.

AINBO: Spirit of the Amazon (Ainbo, princesse d'Amazonie), de Richard Claus / Jose Zelada [AC]

Joli film d'animation, mais scénario très décevant. Vu en VF (pas le choix à Lyon); cependant, la langue de la VO (l'anglais) n'est pas non plus adaptée aux personnages, et je ne pense donc pas qu'on perd quelque chose avec la VF pour un tel film.

Sortie en France le 2021-07-14.

Black Widow, de Cate Shortland [AC]

Pas terrible. Sans émotion, et réalisation exaspérante: quasiment que des plans très courts. Très bon casting, mais sous-exploité. Seul intérêt: l'action, avec quelques scènes spectaculaires (mais mal filmées), et un peu d'humour.

Sortie en France le 2021-07-07.

[2021-07-10 22:10:06 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-07-04/2021-07-10)

(Cinéma)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Cruella, de Craig Gillespie [AC]

J'ai adoré! Superbe prestation d'Emma Stone, et excellente mise en scène, avec notamment deux plans-séquences (un au Liberty et le monologue vers la fin du film). Le style du film et le personnage de Cruella font penser à du Tim Burton. Très belle musique. Vu en salle Dolby Cinema.

Sortie en France le 2021-06-23.

Annette, de Leos Carax [AC]

J'ai beaucoup aimé. Excellente mise en scène et quelques moments magnifiques vers la fin. Mais trop long, surtout la première moitié.

Note: j'avais déjà vu 2 films de Leos Carax, que je n'avais pas aimés.

Sortie en France le 2021-07-07.

200 Meters (200 mètres), d'Ameen Nayfeh [AC]

Très bien. Un film à propos du mur de séparation israélien. Bon scénario, avec son côté thriller et absurde; pas de temps mort.

Sortie en France le 2021-06-09.

Kuessipan, de Myriam Verreault [AC]

Film québécois se déroulant dans la communauté innue, d'après un roman. Émouvant.

Sortie en France le 2021-07-07.

1982 (Liban 1982), d'Oualid Mouaness [AC]

J'ai bien aimé. La bande son est très importante pour restituer l'ambiance. Film vu en avant-première à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Cinémas du Sud, en présence du réalisateur et scénariste Oualid Mouaness (dont c'est le premier long métrage). Il s'agit d'un film en partie autobiographique, qui a d'ailleurs été tourné dans l'école où il était de 1979 à 1982. Concernant la bande son, Oualid Mouaness a dit: Pour moi, le son est un personnage. Il était obsédé par Goldorak. Le tournage a duré 27 jours, et il y a eu beaucoup d'improvisation avec les enfants.

Sortie en France le 2021-09-29 2021-11-24.

My Zoe (My Zoé), de Julie Delpy [AC]

J'ai assez bien aimé. Le film prend une tournure surprenante et dérangeante. La fin aurait mérité d'être développée.

Sortie en France le 2021-06-30.

Irmã, de Vinícius Lopes / Luciana Mazeto [AC]

Pas mal. Quelques belles scènes (celle d'ouverture, celle sous les draps…). Mais il y a aussi des longueurs.

Sortie en France le 2021-07-07.

Présidents, d'Anne Fontaine [AC]

Une petite comédie, qui ne va pas bien loin. Le seul intérêt serait le casting.

Sortie en France le 2021-06-30.

You Will Die at 20 (Tu mourras à 20 ans), d'Amjad Abu Alala [AC]

Je n'ai pas aimé. Cependant, la photographie est très belle. Film vu à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Cinémas du Sud.

Sortie en France le 2020-02-12.

[2021-07-03 23:47:04 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2021-06-28/2021-07-03)

(Cinéma)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Gagarine, de Fanny Liatard / Jérémy Trouilh [AC]

Film magnifique!

Sortie en France le 2021-06-23.

La dea fortuna (Pour toujours), de Ferzan Ozpetek [AC]

Beaucoup d'émotion. Film très bien écrit. Excellent plan-séquence d'ouverture et magnifique scène de danse.

Vu en avant-première au Pathé Bellecour à Lyon, à la soirée de clôture de la 11e édition du festival Écrans Mixtes (2021-07-01). Il s'agissait apparemment de la première française. Le film doit sortir en salles en 2022.

Sortie en France en 2022.

Once Were Warriors (1994) (L'âme des guerriers), de Lee Tamahori [AC]

J'ai beaucoup aimé. C'est un film violent sur les Maoris, avec des scènes assez dures, d'après le roman éponyme néo-zélandais d'Alan Duff.

Vu à l'Institut Lumière dans le cadre du festival Quais du polar. Présentation très intéressante de l'écrivain Caryl Férey, qui a fait part de ce qu'il a vécu en Nouvelle-Zélande, en lien avec le film.

Sono otoko, kyôbô ni tsuki (1989) (Violent Cop), de Takeshi Kitano [AC]

J'ai bien aimé. Film noir et violent. Très bonne fin.

Vu au cinéma Le Zola à Villeurbanne (cycle Kitano), présenté dans le cadre du festival Quais du polar.

Minari, de Lee Isaac Chung [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2021-06-23.

In the Heights (D'où l'on vient), de Jon M. Chu [AC]

J'ai bien aimé. Certaines chorégraphies sont très originales, comme celle dans une piscine et celle impressionnante sur le mur d'un immeuble (vers la fin du film). Cependant, le scénario est assez creux et il y a des longueurs.

Sortie en France le 2021-06-23.

La fine fleur, de Pierre Pinaud [AC]

Comédie dramatique qui se laisse voir, sans ennui, mais finalement assez convenue.

Sortie en France le 2021-06-30.

Ibrahim, de Samir Guesmi [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2021-06-23.



webmaster@vinc17.org