Cinéma - Vincent Lefèvre

Voici mes nouvelles pages sur le cinéma.

Quelques commentaires sur les derniers films sortis (ou qui vont sortir) en France

Je donne ci-dessous mes commentaires sur les films qui sont sortis il y a moins d'un mois en France (reprises d'anciens films incluses), ou qui vont sortir dans les mois qui viennent. Cette page est mise à jour régulièrement.

Les lèvres rouges (1971), de Harry Kümel [AC]

Long et ennuyeux. Vu à la 2e édition du festival Hallucinations Collectives (Comoedia à Lyon, avril 2012).

Lien additionnel: Hallucinations Collectives.

Reprise en France le 2020-06-22.

Kongo (2019), de Hadrien La Vapeur / Corto Vaclav [AC]

Un documentaire sur la sorcellerie en République du Congo. Pas mal. Un plan impressionnant du fleuve Congo. Les esprits sont crédités au générique!

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film), en octobre 2019.

Reprise en France le 2020-06-22.

Kvarteret Korpen (1963) (Le quartier du corbeau), de Bo Widerberg [AC]

Bien filmé, mais je n'ai pas accroché (en partie parce que j'étais assez fatigué).

Reprise en France le 2020-06-24.

Elvira Madigan (1967), de Bo Widerberg [AC]

Pas mal. Quelques belles scènes. J'ai trouvé le film trop long.

Reprise en France le 2020-06-24.

Ådalen 31 (1969), de Bo Widerberg [AC]

J'ai bien aimé. Un peu long.

Reprise en France le 2020-06-24.

Joe Hill (1971), de Bo Widerberg [AC]

Très bien.

Reprise en France le 2020-06-24.

Boze Cialo (2019) (La communion), de Jan Komasa [AC]

Très beau film. Beaucoup de tension. Un personnage principal imprévisible et magnifiquement interprété par Bartosz Bielenia.

Le film a remporté de nombreux prix dans les festivals.

Reprise en France le 2020-06-24.

Blonde Crazy, de Roy Del Ruth [AC]

J'ai bien aimé. Vu en version restaurée HD à l'Institut Lumière suite au festival Lumière 2019 (best of).

Sortie en France le 2020-07-01.

Night Nurse (1931) (L'ange blanc), de William A. Wellman [AC]

Film pré-code Hays vu en janvier 2009 à l'Institut Lumière lors du week-end Le cinéma américain de Bertrand Tavernier (malheureusement c'était un DVD, seul format disponible, qui était projeté). J'ai assez bien aimé.

Reprise en France le 2020-07-01.

Jewel Robbery, de William Dieterle [AC]

Pas mal. Vu en version restaurée HD dans le cadre du festival Lumière 2019.

Sortie en France le 2020-07-01.

Red Dust (1932) (La belle de Saïgon), de Victor Fleming [AC]

Moyen. Vu en version restaurée numérique à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Lumière 2019.

Reprise en France le 2020-07-01.

Red-Headed Woman (La femme aux cheveux rouges), de Jack Conway [AC]

Bonne comédie, vue en version restaurée HD dans le cadre du festival Lumière 2019.

Sortie en France le 2020-07-01.

Baby Face (1933) (Liliane), d'Alfred E. Green [AC]

Film pré-code Hays vu en janvier 2009 à l'Institut Lumière lors du week-end Le cinéma américain de Bertrand Tavernier (malheureusement c'était un DVD, seul format disponible, qui était projeté). J'ai bien aimé.

Revu en version restaurée HD à l'Institut Lumière suite au festival Lumière 2019 (best of).

Reprise en France le 2020-07-01.

Employees' Entrance (Entrée des employés), de Roy Del Ruth [AC]

Pas mal. Vu en version restaurée HD à l'Institut Lumière suite au festival Lumière 2019 (best of).

Sortie en France le 2020-07-01.

Les parfums, de Grégory Magne [AC]

Bonne comédie, bien écrite, vue en avant-première dans le cadre du Label des Spectateurs UGC (film surprise).

Sortie en France le 2020-07-01.

Take Me Somewhere Nice, d'Ena Sendijarevic [AC]

Un film qui se laisse voir, mais intérêt limité. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film), en octobre 2019. Il y avait un double sous-titrage anglais / français, avec des fautes d'orthographe au moins dans les sous-titres français.

Sortie en France le 2020-07-08.

Two for the Road (1967) (Voyage à deux), de Stanley Donen [AC]

Pas terrible. Long, répétitif (comme les multiples scènes du passeport), sans scénario. Montage non linéaire peu convaincant, même si cela a permis de nombreux match cuts intéressants (mon préféré est celui du plongeon sur le lit et dans la piscine). Un des moins bons rôles d'Audrey Hepburn.

Reprise en France le 2020-07-15.

Police, d'Anne Fontaine [AC]

Film humaniste, d'après un roman tiré d'un fait divers. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice Anne Fontaine, le 12 mars 2020 (soit quelques jours avant la fermeture des salles due au COVID-19 en France, et la sortie en salles a dû être repoussée à deux reprises).

Dans ce que la réalisatrice a dit après la projection:

  • Il s'agissait de la troisième projection du film en France.

  • La réalisatrice a fait un stage dans un commissariat, et les policiers lui ont notamment appris à tirer. C'était important, car ils se sentent différents avec leur arme.

  • Concernant les acteurs, Anne Fontaine a d'abord pensé à Virginie Efira. Elle a gardé les prénoms du roman, sans se rendre compte que Virginie Efira avait le même prénom que le personnage.

  • Les scènes dans la voiture ont été tournées en studio, avec une voiture entière et une voiture coupée en deux, puis des effets spéciaux pour incorporer l'extérieur.

  • Il n'y a pas de musique d'action: cela aurait été redondant. Il y a notamment du Jean-Sébastien Bach, joué par Glenn Gould. La réalisatrice a dit à propos de son producteur: Il a fait 17 films avec moi. Il m'a proposé cette musique.

  • L'acteur qui joue l'étranger est iranien. Il parle persan avec un accent tadjik (le Tadjikistan était déjà dans le roman).

Sortie en France le 2020-09-02.



webmaster@vinc17.org