Cinéma - Vincent Lefèvre

Voici mes nouvelles pages sur le cinéma.

Quelques commentaires sur les derniers films sortis (ou qui vont sortir) en France

Je donne ci-dessous mes commentaires sur les films qui sont sortis il y a moins d'un mois en France (reprises d'anciens films incluses), ou qui vont sortir dans les mois qui viennent. Cette page est mise à jour régulièrement.

The Hit (1984) (The Hit - Le tueur était presque parfait), de Stephen Frears [AC]

J'ai bien aimé. Un polar / road-movie psychologique, avec un côté humoristique. Le film souffre d'un manque de rythme et on ne comprend pas bien les motivations des personnages, qui se comportent parfois de façon incohérente.

Reprise en France le 2020-07-08.

Crash (1996), de David Cronenberg [AC]

J'ai moyennement aimé. Mais bonne musique de Howard Shore.

Reprise en France le 2020-07-08.

Love Trilogy: Chained (2019) (Chained), de Yaron Shani [AC]

Pas mal. Parfois trop bavard.

Sortie en France le 2020-07-08.

Beasts That Cling to the Straw (2020) (Lucky Strike), de Yong-hoon Kim [AC]

Je n'ai pas aimé. Un film au scénario non linéaire, décomposé en chapitres. Pour ce genre de film, on a habituellement de l'humour, mais pas ici. De plus, c'est mou et artificiel.

Sortie en France le 2020-07-08.

Tout simplement noir (2020), de John Wax / Jean-Pascal Zadi [AC]

Pas mal, dans un style tournage de documentaire. Annoncé comme comédie, mais on ne rit pas tellement. Tout de même intéressant pour son côté politiquement incorrect et différentes personnalités qui jouent leur propre rôle.

Sortie en France le 2020-07-08.

Été 85 (2020), de François Ozon [AC]

Très bien. Un film assez surprenant, avec un peu de tension et de l'humour. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon le 2020-07-02, en présence du réalisateur François Ozon et des acteurs Félix Lefebvre et Benjamin Voisin.

Notes:

  • Le film était sélectionné au festival de Cannes, mais ce dernier ayant été annulé à cause de la pandémie de COVID-19, les premières projections ont commencé avec la tournée d'avant-premières. Lyon étant la première ville de cette tournée, il s'agissait donc de la première mondiale dans 3 cinémas à Lyon.

  • Le film devait initialement se passer en 1984 et donc s'appeler Été 84. François Ozon a expliqué que la chanson In Between Days de Robert Smith a été incluse, et comme elle est sortie en 1985, le titre du film a été changé en Été 85.

  • Pour les deux acteurs, la scène la plus difficile à tourner était celle de la mer, qui était froide.

Note: le film a entièrement été tourné en Super 16, ce qui explique le grain. Cf dossier de presse et article François Ozon, fan des années 1980 dans Le Point.

Sortie en France le 2020-07-14.

Two for the Road (1967) (Voyage à deux), de Stanley Donen [AC]

Pas terrible. Long, répétitif (comme les multiples scènes du passeport), sans scénario. Montage non linéaire peu convaincant, même si cela a permis de nombreux match cuts intéressants (mon préféré est celui du plongeon sur le lit et dans la piscine). Un des moins bons rôles d'Audrey Hepburn.

Reprise en France le 2020-07-15.

Mississippi Burning (1988), d'Alan Parker [AC]

J'ai adoré. Vu en version restaurée numérique 2K à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Lumière 2019; une ressortie en salles est prévue.

Reprise en France le 2020-07-15.

Cutterhead (2018) (Exit), de Rasmus Kloster Bro [AC]

Pas mal. Le début est bon, la fin artificielle, et on ne comprend pas vraiment ce qui se passe.

Sortie en France le 2020-07-15.

La nuit venue (2019), de Frédéric Farrucci [AC]

Très bien. Vu sur Internet dans le cadre du Champs-Élysées Film Festival 2020 (en ligne à cause des mesures liées à la pandémie de COVID-19 en France); c'est le long métrage qui a obtenu le Prix du public. Le mot du réalisateur. On y apprend que la production n'avait pas les moyens de recréer un concert et donc que la scène du concert a été filmée à l'occasion d'un véritable concert (au Luxembourg), avec de vrais spectateurs, et à cause du retard pris pour débuter le tournage, c'était le dernier concert d'une tournée; il n'a donc pu y avoir qu'une seule prise, avec un acteur qui n'avait jamais joué.

Revu à sa sortie en salles quelques semaines après.

Sortie en France le 2020-07-15.

Abou Leila (2019), d'Amin Sidi-Boumédiène [AC]

Un road-movie hallucinatoire, penchant vers le film d'horreur (pour quelques scènes). J'ai beaucoup aimé.

Sortie en France le 2020-07-15.

Las buenas intenciones (2019) (Les meilleures intentions), d'Ana García Blaya [AC]

Joli film autobiographique, émouvant. Acteurs très convaincants.

Sortie en France le 2020-07-15.

Tiempo después (2018), de José Luis Cuerda [AC]

Absurde et déroutant. Visuellement réussi, mais peu convaincant et trop bavard.

Sortie en France le 2020-07-22.

Madre (2019), de Rodrigo Sorogoyen [AC]

Ennuyeux. J'ai détesté, sauf le tout début (en plan-séquence).

Sinon, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à La criatura (1977)!

Sortie en France le 2020-07-22.

Freies Land (2019) (Lands of Murders), de Christian Alvart [AC]

Très bien, surtout pour l'atmosphère du film. Remake de La isla mínima (2014), peut-être meilleur que l'original.

Sortie en France le 2020-07-22.

The King of Staten Island (2020), de Judd Apatow [AC]

Très bien pour le scénario, s'inspirant de l'histoire de l'acteur principal, Pete Davidson (excellent!), qui est donc aussi co-scénariste de ce film en partie autobiographique. Mise en scène décevante, tout en champ-contrechamp.

Concernant le film qui passe à la télévision, il est dit The Purge (sous-titré donc American Nightmare); mais c'est en fait The First Purge, qui est le 4e volet de la saga et se déroule effectivement à Staten Island (mais n'y a pas été tourné).

Sortie en France le 2020-07-22.

Kuroi ame (1989) (Pluie noire), de Shôhei Imamura [AC]

J'ai bien aimé. Un peu long.

Reprise en France le 2020-07-29.

Tijuana Bible (2019), de Jean-Charles Hue [AC]

Je n'ai pas aimé.

Sortie en France le 2020-07-29.

The Vigil (2019), de Keith Thomas [AC]

Un mauvais film d'horreur. Trop de gros plans.

Sortie en France le 2020-07-29.

Kohayagawa-ke no aki (1961) (Dernier caprice), de Yasujirô Ozu [AC]

Certains films d'Ozu sont tellement monotones qu'ils ont tendance à m'ennuyer et à m'endormir. C'est le cas avec celui-là. Une suite de dialogues sans émotion.

Reprise en France le 2020-08-05.

Greenland (2020) (Greenland - Le dernier refuge), de Ric Roman Waugh [AC]

J'ai plutôt bien aimé. Un film catastrophe avec un bon équilibre entre aspect humain et scènes de destruction. Scénario très classique avec des rebondissements, parfois prévisibles et d'autres plus inattendus. On évite le pire, qu'on trouve souvent dans le genre: ici, pas de chien à emmener, ni à sauver.

Vu en Dolby Cinema 3D (au Gaumont Wilson à Toulouse), qui apporte un plus notamment pour ce genre de film, dans les scènes spectaculaires. Le tremblement des fauteuils (qui n'est probablement pas spécifique à cette salle, mais peut-être accentué ici par la qualité sonore) renforce la tension.

Sortie en France le 2020-08-05.

Police (2020), d'Anne Fontaine [AC]

Film humaniste, d'après un roman tiré d'un fait divers. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice Anne Fontaine, le 12 mars 2020 (soit quelques jours avant la fermeture des salles due au COVID-19 en France, et la sortie en salles a dû être repoussée à deux reprises).

Dans ce que la réalisatrice a dit après la projection:

  • Il s'agissait de la troisième projection du film en France.

  • La réalisatrice a fait un stage dans un commissariat, et les policiers lui ont notamment appris à tirer. C'était important, car ils se sentent différents avec leur arme.

  • Concernant les acteurs, Anne Fontaine a d'abord pensé à Virginie Efira. Elle a gardé les prénoms du roman, sans se rendre compte que Virginie Efira avait le même prénom que le personnage.

  • Les scènes dans la voiture ont été tournées en studio, avec une voiture entière et une voiture coupée en deux, puis des effets spéciaux pour incorporer l'extérieur.

  • Il n'y a pas de musique d'action: cela aurait été redondant. Il y a notamment du Jean-Sébastien Bach, joué par Glenn Gould. La réalisatrice a dit à propos de son producteur: Il a fait 17 films avec moi. Il m'a proposé cette musique.

  • L'acteur qui joue l'étranger est iranien. Il parle persan avec un accent tadjik (le Tadjikistan était déjà dans le roman).

Sortie en France le 2020-09-02.

Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary (2020), de Rémi Chayé [AC]

Excellent film d'animation, bien rythmé. Vu en avant-première le 2020-06-28 au Comoedia (salle 1) à Lyon. Cette projection s'est retrouvée être la première mondiale. En effet, ce film a été sélectionné au Festival international du film d'animation d'Annecy 2020, où il a obtenu le Cristal du long métrage, amplement mérité. Et chaque année, peu après la fin du festival, le Comoedia projette en avant-première le long métrage en question. Mais cette année particulière, le festival a été annulé en raison de la pandémie de COVID-19; il y a juste eu une édition en ligne, mais le public n'a pas pu avoir accès aux longs métrages (par crainte de piratage avant l'exploitation en salles). La projection au Comoedia, moins d'une semaine après la réouverture des salles de cinéma, était ainsi la première diffusion du film au public.

Sortie en France le 2020-10-14.

Take Me Somewhere Nice (2019), d'Ena Sendijarevic [AC]

Un film qui se laisse voir, mais intérêt limité. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film), en octobre 2019. Il y avait un double sous-titrage anglais / français, avec des fautes d'orthographe au moins dans les sous-titres français.

Sortie en France en 2021-03.



webmaster@vinc17.org