Cinéma - Vincent Lefèvre

Voici mes nouvelles pages sur le cinéma.

Quelques commentaires sur les derniers films sortis (ou qui vont sortir) en France

Je donne ci-dessous mes commentaires sur les films qui sont sortis il y a moins d'un mois en France (reprises d'anciens films incluses), ou qui vont sortir dans les mois qui viennent. Cette page est mise à jour régulièrement.

Dolor y gloria (Douleur et gloire), de Pedro Almodóvar [AC]

Bavard et sans émotion. J'ai détesté.

Sortie en France le 2019-05-17.

The Shining (1980) (Shining), de Stanley Kubrick [AC]

Chef-d'oeuvre! Un très grand film d'horreur pour la réalisation, les performances des 3 acteurs principaux (mais surtout Jack Nicholson) et la bande-son.

Vu au cinéma au Grand Action (Paris) en 2001, et revu au cinéma Jeanne Mourguet de Sainte-Foy-lès-Lyon en 2010, dans le cadre de la soirée frissons consacrée à l'écrivain Stephen King. Vu une 3e fois au cinéma lors de la rétrospective Stanley Kubrick à l'Institut Lumière en 2011, en numérique haute définition; il s'agissait cette fois de la version longue, sortie aux États-Unis et inédite en France. Vu une 4e fois, encore la version longue à l'Institut Lumière, lors de la nuit Stephen King de 2019.

Reprise en France le 2019-05-22.

Une part d'ombre, de Samuel Tilman [AC]

Un bon thriller psychologique.

Sortie en France le 2019-05-22.

John Wick: Chapter 3 - Parabellum (John Wick Parabellum), de Chad Stahelski [AC]

Pas mal. Quelques scènes de combats originales et jouissives, comme celle avec le lancer de couteaux et surtout celle avec les chiens. Mais c'est le seul intérêt du film, qui est par ailleurs trop long.

Sortie en France le 2019-05-22.

Le jeune Ahmed, de Jean-Pierre Dardenne / Luc Dardenne [AC]

J'ai bien aimé. Genre et style usuel des frères Dardenne.

Sortie en France le 2019-05-22.

Sibyl, de Justine Triet [AC]

Je n'ai pas aimé et je me suis ennuyé. Le scénario est déroutant avec ses flashbacks. De plus, les personnages ne sont pas attachants.

Sortie en France le 2019-05-24.

Ultimo tango a Parigi (1972) (Le dernier Tango à Paris), de Bernardo Bertolucci [AC]

Je n'ai pas du tout aimé l'histoire et j'ai trouvé le film bien ennuyeux.

Reprise en France le 2019-05-29.

Syn (Le fils), d'Alexander Abaturov [AC]

Documentaire sur la formation des recrues pour les forces spéciales russes Spetsnaz, tourné à la suite d'un décès. Pas mal. Deux belles scènes la nuit.

Sortie en France le 2019-05-29.

Venise n'est pas en Italie, d'Ivan Calbérac [AC]

On rit beaucoup. Et on ne sent pas du tout qu'il s'agit d'une adaptation d'un roman.

Sortie en France le 2019-05-29.

Gisaengchung (Parasite), de Joon-ho Bong [AC]

Superbe, surtout pour le scénario, mais aussi pour la mise en scène et les acteurs. Le film mérite amplement sa Palme d'or (ce qui est assez rare, je trouve).

Vu en avant-première, si bien que j'ai eu la chance de ne pas avoir vu la bande-annonce auparavant.

Sans rien dévoiler, ce film m'a fait penser à un film japonais et à un film sud-américain de ces dix dernières années.

Sortie en France le 2019-06-05.

L'autre continent, de Romain Cogitore [AC]

Joli film, avec un très bon duo Déborah François / Paul Hamy et une belle musique. Je recommande de ne pas lire le synopsis, qui fait une révélation sur une petite surprise au début du film.

Sortie en France le 2019-06-05.

Bharat, d'Ali Abbas Zafar [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2019-06-05.

Ma, de Tate Taylor [AC]

J'ai plutôt bien aimé, notamment vers la fin.

Sortie en France le 2019-06-05.

Les particules, de Blaise Harrison [AC]

Pas mal. Un film quasi-expérimental et onirique, dont l'intérêt principal est l'atmosphère visuelle et la bande son. Le style me fait penser à Philippe Grandrieux.

Sortie en France le 2019-06-05.

La prima notte di quiete (1972) (Le professeur), de Valerio Zurlini [AC]

Bonne première heure. Trop long. Très belles restauration et copie 4K (vu en 4K au Cinéma Opéra à Lyon).

Reprise en France le 2019-06-12.

Charlotte a du fun (Charlotte a 17 ans), de Sophie Lorain [AC]

Film québécois en noir et blanc mettant en scène 3 filles de 17 ans et autres jeunes. Avec sous-titres. Bien, mais un peu long. Bonne dernière scène, style Bollywood.

Sortie en France le 2019-06-12.

I mostri (1963) (Les monstres), de Dino Risi [AC]

Film à sketches, que j'ai globalement trouvé moyen. Certains sketches sont trop prévisibles et ne font pas rire. Le seul que j'ai trouvé excellent est L'opium du peuple.

Reprise en France le 2019-06-19.

Pepi, Luci, Bom y otras chicas del montón (1980) (Pepi, Luci, Bom et les autres filles du quartier), de Pedro Almodóvar [AC]

Moyen, avec quelques scènes drôles. On remarquera aussi que les personnages ne savent pas faire des multiplications (à moins qu'il y ait des erreurs dans les sous-titres).

Vu en 35 mm au Comoedia dans le cadre du festival Lumière 2014. Suite à une erreur de l'Institut Lumière (échange de salles lors des réservations), trop de places avaient été vendues, et en arrivant un quart d'heure à l'avance, j'ai dû voir le film assis par terre, tout comme de nombreux autres spectateurs! De plus, l'image était tronquée en haut (têtes coupées dans certaines scènes…), apparemment parce que le film a été projeté dans un mauvais format (en 1.85 au lieu de 1.66). Le flou de l'image sur grand écran était probablement dû au fait que le film a été tourné en 16 mm (les sous-titres étaient assez nets).

Reprise en France le 2019-06-19.

Matador (1986), de Pedro Almodóvar [AC]

Très bon thriller sur le thème de l'amour et de la mort… Les personnages sont intéressants et bien interprétés.

Reprise en France le 2019-06-19.

Mujeres al borde de un ataque de "nervios" (1988) (Femmes au bord de la crise de nerfs), de Pedro Almodóvar [AC]

Très bonne comédie. Le style est très théâtral, probablement parce que Pedro Almodóvar s'est inspiré à l'origine de la pièce de théâtre La Voix humaine de Jean Cocteau, pièce dont le final se retrouve dans La ley del deseo (1987) (La loi du désir), le précédent film du réalisateur.

Vu au festival Lumière 2014 (ma première séance).

Reprise en France le 2019-06-19.

Átame! (1989) (Attache-moi!), de Pedro Almodóvar [AC]

J'ai bien aimé. Belle séquence finale. Vu au Pathé Bellecour dans le cadre du festival Lumière 2014. Exceptionnellement, le son de la fin du générique a été coupé (ils se sont excusés), car surprise… Rossy de Palma (la fille au scooter) était venue dire quelques mots à la fin de la séance.

Reprise en France le 2019-06-19.

Tacones lejanos (1991) (Talons aiguilles), de Pedro Almodóvar [AC]

Pas mal. Quelques longueurs. De bons acteurs.

Reprise en France le 2019-06-19.

Kika (1993), de Pedro Almodóvar [AC]

Assez bonne comédie.

Reprise en France le 2019-06-19.

La flor de mi secreto (1995) (La fleur de mon secret), de Pedro Almodóvar [AC]

Ennuyeux. J'ai rapidement décroché. Vu en copie numérique dans le cadre du festival Lumière 2014.

Reprise en France le 2019-06-19.

Carne trémula (1997) (En chair et en os), de Pedro Almodóvar [AC]

Très bien, notamment pour le scénario, d'après un roman. Concernant la réalisation, deux passages sont particulièrement intéressants: celle du tir au début du film (une scène de la réalité se poursuit à la télévision) et celle des photos (plan commun à deux scènes différentes).

Reprise en France le 2019-06-19.

Todo sobre mi madre (1999) (Tout sur ma mère), de Pedro Almodóvar [AC]

J'ai beaucoup aimé. Vu (pour la première fois) lors d'une soirée spéciale au Comoedia à Lyon, en mars 2012.

Reprise en France le 2019-06-19.

La mala educación (2004) (La mauvaise éducation), de Pedro Almodóvar [AC]

Un scénario et une interprétation parfaits, sans oublier la musique…

Reprise en France le 2019-06-19.

Hable con ella (2002) (Parle avec elle), de Pedro Almodóvar [AC]

J'ai beaucoup aimé.

Reprise en France le 2019-06-19.

Volver (2006), de Pedro Almodóvar [AC]

J'ai bien aimé. Almodóvar se répète un peu, mais bon…

Reprise en France le 2019-06-19.

Los abrazos rotos (2009) (Étreintes brisées), de Pedro Almodóvar [AC]

J'ai moyennement aimé. Le scénario est décevant, le film est long et l'émotion ne passe pas.

Reprise en France le 2019-06-19.

La piel que habito (2011), de Pedro Almodóvar [AC]

Grandiose! Scénario (d'après un roman) et interprétation parfaits, et très bonne réalisation. Musique magnifique d'Alberto Iglesias.

Au passage, c'est très bien que le titre original ait été conservé!

Reprise en France le 2019-06-19.

Los amantes pasajeros (2013) (Les amants passagers), de Pedro Almodóvar [AC]

Très mauvais. Le film se résume à une suite de bavardages sans intérêt, et on ne rit pas une seule fois. La seule bonne idée est l'utilisation de l'aéroport de La Mancha et la façon dont a été filmé l'atterrissage (en hors-champ, avec des plans de cet aéroport vide).

Reprise en France le 2019-06-19.

Julieta (2016), de Pedro Almodóvar [AC]

Très belle réalisation, superbes actrices et beaucoup d'émotion.

Reprise en France le 2019-06-19.

Der goldene Handschuh (Golden Glove), de Fatih Akin [AC]

J'ai beaucoup aimé, en particulier pour la mise en scène (avec de longs plans, permettant d'accroître le réalisme) et l'acteur principal, Jonas Dassler. Film vu en avant-première à la soirée de clôture de la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon, avril 2019).

Sortie en France le 2019-06-26.

Donnie Darko (2001), de Richard Kelly [AC]

Film assez bizarre et très original avec un mélange de genres et où on se demande un peu ce qui se passe tout au long du film (et après quelques réflexions, c'est globalement cohérent contrairement à ce qu'on pourrait penser). Fin magnifique. Belle bande originale. J'ai beaucoup aimé.

Vu une première fois à sa sortie en salles en 2002. Revu à une soirée Voyage Temporel en 2013, au Zola à Villeurbanne. Revu encore au Midnight Movie du 2019-04-13 au Lumière Terreaux (ce n'était toujours pas la director's cut).

Wikipedia

Reprise en France le 2019-07-24.

Zavod (Factory), de Yuriy Bykov [AC]

Bien, mais trop long. Plutôt classique, entre film social, thriller et action. Bonne photographie.

Film vu en avant-première à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon, avril 2019). Il s'agissait de la deuxième projection en France, deux semaines après la première au Festival International du Film Policier de Beaune (édition 2019).

Sortie en France le 2019-07-24.

Les hirondelles de Kaboul, de Zabou Breitman / Eléa Gobbé-Mévellec [AC]

J'ai moyennement aimé. Film d'animation trop statique. Ce n'est pas très gênant, mais la langue des personnages n'est pas respectée: le film est en français. De plus, le sujet a déjà été abordé, si bien que le film perd de son intérêt.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre de la première édition du festival Et pourtant elles tournent! (festival de réalisatrices ayant lieu dans l'agglomération lyonnaise), en présence de la co-réalisatrice Eléa Gobbé-Mévellec. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme de Yasmina Khadra. Les acteurs donnant leur voix ont été filmés pour inspirer les animateurs, mais il n'y a pas eu de rotoscopie les concernant.

Sortie en France le 2019-09-04.

Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma [AC]

J'ai assez bien aimé: très belle photographie, mais le film est long et manque de rythme et d'émotion; seule la scène centrale sort du lot. Avec trois de mes actrices préférées (malheureusement sous-utilisées): Adèle Haenel, Noémie Merlant et Valeria Golino.

Vu en avant-première à l'Institut Lumière lors d'une séance spéciale abonnés, invités dans le cadre des 100 ans du SLEC.

Sortie en France le 2019-09-18.

Bacurau, de Juliano Dornelles / Kleber Mendonça Filho [AC]

J'ai adoré. Un film très surprenant. Vu dans le cadre des avant-premières cannoises au Lumière Terreaux à Lyon, en juin 2019. Prix du Jury à Cannes (2019).

Sortie en France le 2019-09-25.



webmaster@vinc17.org