Cinéma - Vincent Lefèvre

Voici mes nouvelles pages sur le cinéma.

Quelques commentaires sur les derniers films sortis (ou qui vont sortir) en France

Je donne ci-dessous mes commentaires sur les films qui sont sortis il y a moins d'un mois en France (reprises d'anciens films incluses), ou qui vont sortir dans les mois qui viennent. Cette page est mise à jour régulièrement.

Ragtime (1981), de Milos Forman [AC]

Très bien. Vu en version restaurée lors de la reprise du film en salles.

Reprise en France le 2019-03-20.

Moonlighting (1982) (Travail au noir), de Jerzy Skolimowski [AC]

Très bien. Vu en copie neuve lors de sa reprise au Reflet Médicis (il était aussi passé juste avant, début juillet 2011, au festival Paris Cinéma, dans le cadre de la rétrospective Jerzy Skolimowski [IMDb], mais je n'avais pas pu voir ce film-ci).

Reprise en France le 2019-03-20.

Russkiy kovcheg (2002) (L'arche russe), d'Aleksandr Sokurov [AC]

Film extraordinaire constitué d'un seul plan-séquence, quoique difficile à suivre quand on ne connaît pas l'Histoire russe. Très belles images (lumière, décors, costumes).

Reprise en France le 2019-03-20.

Napszállta (Sunset), de László Nemes [AC]

J'ai assez bien aimé pour l'atmosphère du film et la belle photographie, mais c'est trop long et on ne voit pas bien où le réalisateur veut en venir.

Sortie en France le 2019-03-20.

Us, de Jordan Peele [AC]

Le film commence comme un bon film d'épouvante. Mais ensuite, il devient plus classique et tourne en rond. La fin est originale, mais pas du tout convaincante, avec surtout un twist qui n'apporte rien.

Sortie en France le 2019-03-20.

Tes cheveux démêlés cachent une guerre de sept ans (Résistantes), de Fatima Sissani [AC]

Documentaire très intéressant et très dense, vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre du 12e Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient (première édition lyonnaise), en présence de la réalisatrice Fatima Sissani.

Sortie en France le 2019-03-20.

Cómprame un revolver, de Julio Hernández Cordón [AC]

Pas mal. Vu en avant-première aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne (mars 2019).

Sortie en France le 2019-03-20.

Dernier amour, de Benoît Jacquot [AC]

J'ai bien aimé. Très belle photographie. Stacy Martin est toujours aussi ravissante.

Sortie en France le 2019-03-20.

Dumbo, de Tim Burton [AC]

Très bien, surtout la fin.

Sortie en France le 2019-03-27.

Styx, de Wolfgang Fischer [AC]

Très bien. J'ai beaucoup aimé le tout début (on croirait que les constructions humaines ont été faites pour les singes).

Sortie en France le 2019-03-27.

La noche de 12 años (Compañeros), d'Álvaro Brechner [AC]

Un film très dur basé sur des faits réels, en Uruguay. J'ai beaucoup aimé.

Sortie en France le 2019-03-27.

C'est ça l'amour, de Claire Burger [AC]

J'ai plutôt bien aimé. La jeune actrice (non professionnelle) Justine Lacroix est excellente. Très belle bande musicale non originale.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice et scénariste Claire Burger. C'est un film partiellement autobiographique: certains points correspondent à la réalité, mais d'autres sont inventés, comme le passage sur la drogue (mon préféré).

Sortie en France le 2019-03-27.

The Man Who Laughs (1928) (L'homme qui rit), de Paul Leni [AC]

Bien pour les images, mais trop long. Vu en version restaurée numérique 4K au Cinéma Opéra, en projection 4K.

Reprise en France le 2019-04-03.

Gojuman-nin no isan (L'héritage des 500 000), de Toshirô Mifune [AC]

Très bien. Vu au Comoedia à Lyon, en avant-première de sa reprise en version restaurée, à l'occasion des 20 ans de Carlotta Films; il s'agissait de la première française (et mondiale pour la version restaurée).

Sortie en France le 2019-04-03.

Shazam!, de David F. Sandberg [AC]

J'ai beaucoup aimé. Un film de super-héros assez particulier, avec beaucoup d'humour.

Sortie en France le 2019-04-03.

Captive State, de Rupert Wyatt [AC]

Mauvais. Le scénario est confus, c'est très mal filmé, et il n'y a pas d'émotion.

Sortie en France le 2019-04-03.

Curiosa, de Lou Jeunet [AC]

Pas mal. Visuellement réussi, avec des effets de style, comme à un moment donné, du noir et blanc sur des images en couleur. Noémie Merlant est une nouvelle fois éblouissante. Mais le scénario, inspiré d'une histoire vraie, est peu intéressant.

Sortie en France le 2019-04-03.

La lutte des classes, de Michel Leclerc [AC]

Pas mal. Quelques lourdeurs.

Sortie en France le 2019-04-03.

El Motoarrebatador (L'homme à la moto), d'Agustín Toscano [AC]

J'ai bien aimé. Vu en avant-première en prélude aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Sortie en France le 2019-04-03.

Los silencios, de Beatriz Seigner [AC]

Film magnifique. La photographie (scènes de nuit notamment) et la bande son (les sons d'ambiance) sont superbes. Scénario très bien écrit, avec son côté onirique, à la frontière du fantastique.

Sortie en France le 2019-04-03.

J'veux du soleil, de Gilles Perret / François Ruffin [AC]

Documentaire sur le début du mouvement des Gilets jaunes en France. Pas mal.

Sortie en France le 2019-04-03.

Pet Sematary (Simetierre), de Kevin Kölsch / Dennis Widmyer [AC]

Film d'horreur nettement moins efficace que la première adaptation (1989), réalisée par Mary Lambert. Les différences me semblent peu convaincantes ([Révélations – non disponible]).

Sortie en France le 2019-04-10.

Pájaros de verano (Les oiseaux de passage), de Cristina Gallego / Ciro Guerra [AC]

Très bien. J'ai beaucoup aimé la façon dont le sujet (sur les origines du trafic de drogue) est traité; cela change des films hollywoodiens habituels, centrés uniquement sur l'action!

Note: le co-réalisateur Ciro Guerra est connu pour son précédent film El abrazo de la serpiente (2015) (L'étreinte du serpent).

Sortie en France le 2019-04-10.

Idi i smotri (1985) (Requiem pour un massacre), d'Elem Klimov [AC]

Chef-d'oeuvre! Sur le massacre de villages en Biélorussie par les nazis. Film vu en 35 mm au festival Hallucinations Collectives au Comoedia à Lyon, mars/avril 2013.

Reprise en France le 2019-04-24.

Kamera o tomeru na! (Ne coupez pas!), de Shin'ichirô Ueda [AC]

Doublement génial! Un film qu'il faut aller voir en en connaissant le moins possible sur le scénario. Je l'ai vu en avant-première au cinéma Lumière Bellecour (salle pleine) dans le cadre d'une séance Hors les Murs de la 13e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo), et je n'avais d'ailleurs quasiment rien lu sur le sujet du film. Il y a reçu le Soleil d'or (prix décerné par le public): palmarès 2019.

Note: Exceptionnellement, je dirais que ce film est à voir de préférence dans une petite salle (c'était mon cas, au Lumière Bellecour); le style du film s'y prête bien. J'aurais tendance à recommander ce film même à ceux qui n'aiment pas les films d'horreur.

Sortie en France le 2019-04-24.

Muere, monstruo, muere (Meurs, monstre, meurs), d'Alejandro Fadel [AC]

J'ai beaucoup aimé. Le film met dans l'ambiance dès les premières secondes. Son atmosphère m'a fait penser à David Lynch (Twin Peaks, en particulier). Le monstre est original et très réussi. J'ai apprécié ce film notamment pour son excellente mise en scène et sa très belle photographie. Ma scène préférée est celle sur la route, avec les tunnels. Le point faible du film est son scénario: il me semble qu'il n'y a rien à comprendre, ni aucune piste pour essayer de comprendre (sans que cela ressemble à un film expérimental); le réalisateur a juste mis des idées bout à bout.

Vu en avant-première au Comoedia (salle 9) à Lyon lors d'une Séance Hallucinée, en présence de la productrice Julie Gayet, qui était là avant la projection (elle a notamment parlé des difficultés de production de petits films d'auteur, mêlant différents genres, comme celui-ci).

Sortie en France le 2019-05-15.

Donnie Darko (2001), de Richard Kelly [AC]

Film assez bizarre et très original avec un mélange de genres et où on se demande un peu ce qui se passe tout au long du film (et après quelques réflexions, c'est globalement cohérent contrairement à ce qu'on pourrait penser). Fin magnifique. Belle bande originale. J'ai beaucoup aimé.

Vu une première fois à sa sortie en salles en 2002. Revu à une soirée Voyage Temporel en 2013, au Zola à Villeurbanne. Revu encore au Midnight Movie du 2019-04-13 au Lumière Terreaux (ce n'était toujours pas la director's cut).

Wikipedia

Reprise en France le 2019-07-24.



webmaster@vinc17.org