Version française

Vincent Lefèvre's Blog (in English, when available)

List of titles. Filtering by Javascript not available.

[XML]

[2020-07-30 17:31:27 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-07-10/2020-07-29)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Abou Leila, d'Amin Sidi-Boumédiène [AC]

Un road-movie hallucinatoire, penchant vers le film d'horreur (pour quelques scènes). J'ai beaucoup aimé.

Sortie en France le 2020-07-15.

Irresistible, de Jon Stewart [AC]

Très bien. Une comédie politique à propos du système électoral américain.

Note concernant le titre du film en France: Dans le dossier de presse, le titre est écrit sans accent; il s'agit donc forcément du titre anglais, qui est conservé en français. Peu importe que le titre soit toujours écrit en majuscules, car les autres titres de films en majuscules y prennent bien les accents attendus.

Sortie en France le 2020-07-01.

La nuit venue, de Frédéric Farrucci [AC]

Très bien. Vu sur Internet dans le cadre du Champs-Élysées Film Festival 2020 (en ligne à cause des mesures liées à la pandémie de COVID-19 en France); c'est le long métrage qui a obtenu le Prix du public. Le mot du réalisateur. On y apprend que la production n'avait pas les moyens de recréer un concert et donc que la scène du concert a été filmée à l'occasion d'un véritable concert (au Luxembourg), avec de vrais spectateurs, et à cause du retard pris pour débuter le tournage, c'était le dernier concert d'une tournée; il n'a donc pu y avoir qu'une seule prise, avec un acteur qui n'avait jamais joué.

Revu à sa sortie en salles.

Sortie en France le 2020-07-15.

Las buenas intenciones (Les meilleures intentions), d'Ana García Blaya [AC]

Joli film autobiographique, émouvant. Acteurs très convaincants.

Sortie en France le 2020-07-15.

The Hit (1984) (The Hit - Le tueur était presque parfait), de Stephen Frears [AC]

J'ai bien aimé. Un polar / road-movie psychologique, avec un côté humoristique. Le film souffre d'un manque de rythme et on ne comprend pas bien les motivations des personnages, qui se comportent parfois de façon incohérente.

Reprise en France le 2020-07-08.

Tiempo después, de José Luis Cuerda [AC]

Absurde et déroutant. Visuellement réussi, mais peu convaincant et trop bavard.

Sortie en France le 2020-07-22.

La bonne épouse, de Martin Provost [AC]

J'ai plutôt bien aimé, sauf la fin. Le film vaut surtout pour son casting.

Reprise en France le 2020-06-22.

Tout simplement noir, de John Wax / Jean-Pascal Zadi [AC]

Pas mal, dans un style tournage de documentaire. Annoncé comme comédie, mais on ne rit pas tellement. Tout de même intéressant pour son côté politiquement incorrect et différentes personnalités qui jouent leur propre rôle.

Sortie en France le 2020-07-08.

Love Trilogy: Chained (Chained), de Yaron Shani [AC]

Pas mal. Parfois trop bavard.

Sortie en France le 2020-07-08.

Crash (1996), de David Cronenberg [AC]

J'ai moyennement aimé. Mais bonne musique de Howard Shore.

Reprise en France le 2020-07-08.

Beasts That Cling to the Straw (Lucky Strike), de Yong-hoon Kim [AC]

Je n'ai pas aimé. Un film au scénario non linéaire, décomposé en chapitres. Pour ce genre de film, on a habituellement de l'humour, mais pas ici. De plus, c'est mou et artificiel.

Sortie en France le 2020-07-08.

Tlamess (Sortilège), d'Ala Eddine Slim [AC]

Extrêmement lent et soporifique, style expérimental. Très peu de dialogues. Belle photographie, sans être exceptionnelle.

Sortie en France le 2020-02-19.

[2020-07-09 21:37:17 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-06-28/2020-07-09)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary, de Rémi Chayé [AC]

Excellent film d'animation, bien rythmé. Vu en avant-première le 2020-06-28 au Comoedia (salle 1) à Lyon. Cette projection s'est retrouvée être la première mondiale. En effet, ce film a été sélectionné au Festival international du film d'animation d'Annecy 2020, où il a obtenu le Cristal du long métrage, amplement mérité. Et chaque année, peu après la fin du festival, le Comoedia projette en avant-première le long métrage en question. Mais cette année particulière, le festival a été annulé en raison de la pandémie de COVID-19; il y a juste eu une édition en ligne, mais le public n'a pas pu avoir accès aux longs métrages (par crainte de piratage avant l'exploitation en salles). La projection au Comoedia, moins d'une semaine après la réouverture des salles de cinéma, était ainsi la première diffusion du film au public.

Sortie en France le 2020-10-14.

Systemsprenger (Benni), de Nora Fingscheidt [AC]

Un film poignant, porté par sa jeune interprète Helena Zengel, impressionnante.

Sortie en France le 2020-06-22.

Été 85, de François Ozon [AC]

Très bien. Un film assez surprenant, avec un peu de tension et de l'humour. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon le 2020-07-02, en présence du réalisateur François Ozon et des acteurs Félix Lefebvre et Benjamin Voisin.

Notes:

  • Le film était sélectionné au festival de Cannes, mais ce dernier ayant été annulé à cause de la pandémie de COVID-19, les premières projections ont commencé avec la tournée d'avant-premières. Lyon étant la première ville de cette tournée, il s'agissait donc de la première mondiale dans 3 cinémas à Lyon.

  • Le film devait initialement se passer en 1984 et donc s'appeler Été 84. François Ozon a expliqué que la chanson In Between Days de Robert Smith a été incluse, et comme elle est sortie en 1985, le titre du film a été changé en Été 85.

  • Pour les deux acteurs, la scène la plus difficile à tourner était celle de la mer, qui était froide.

Sortie en France le 2020-07-14.

Mr. Jones (L'ombre de Staline), d'Agnieszka Holland [AC]

Très bien.

Sortie en France le 2020-06-22.

Jumbo, de Zoé Wittock [AC]

Moyen. Un film étrange et assez original, mais superficiel.

Sortie en France le 2020-07-01.

Filles de joie, de Frédéric Fonteyne / Anne Paulicevich [AC]

Je n'ai pas aimé. Film long et pas convaincant.

Sortie en France le 2020-06-22.

Une sirène à Paris, de Mathias Malzieu [AC]

Complètement idiot et sans émotion. Avec, de plus, une mise en scène de téléfilm. Et je ne comprends pas pourquoi Gaspard (Nicolas Duvauchelle) continue à parler anglais à la sirène, alors que celle-ci parle français.

Reprise en France le 2020-06-22.

[2020-06-28 00:01:17 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-06-22/2020-06-27)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Bik Eneich: Un Fils (Un fils), de Mehdi Barsaoui [AC]

Magnifique! Entre thriller et drame, très bien écrit, avec beaucoup de tension, des acteurs excellents, et une belle musique. Film aussi politique sur la Tunisie.

Reprise en France le 2020-06-22.

Canción sin nombre, de Melina León [AC]

J'ai beaucoup aimé. Émouvant. La photographie en noir et blanc, ainsi que la musique, sont très belles.

L'actrice Pamela Mendoza a pris 17 kg pour son rôle (source: anecdotes sur AlloCiné).

Sortie en France le 2020-06-22.

Ça va barder (1955), de John Berry [AC]

J'ai beaucoup aimé. Une comédie policière. C'est un peu n'importe quoi, mais on se marre bien. Film surprise vu le 2020-06-23 en copie 35 mm d'époque au Cinéma Opéra à Lyon, à l'occasion de la réouverture des salles de cinéma suite aux mesures liées à la pandémie de COVID-19 en France. La copie a d'ailleurs cassé à un moment donné.

Onward (En avant), de Dan Scanlon [AC]

Un bon Pixar, sans être exceptionnel.

Reprise en France le 2020-06-22.

Die Büchse der Pandora (1929) (Loulou), de Georg Wilhelm Pabst [AC]

J'ai trouvé le film peu intéressant. Dommage, car l'actrice Louise Brooks est sublime. Du même réalisateur, également avec Louise Brooks, je recommanderais plutôt le très beau Tagebuch einer Verlorenen (1929) (Le journal d'une fille perdue).

Vu en version restaurée numérique à l'Institut Lumière, suite à sa reprise en salles en France.

Reprise en France le 2019-10-30.

Le bon roi Dagobert (1963), de Pierre Chevalier [AC]

Moyen. Film surprise vu le 2020-06-22 en copie 35 mm d'époque au Cinéma Opéra à Lyon, à l'occasion de la réouverture des salles de cinéma suite aux mesures liées à la pandémie de COVID-19 en France.

[2020-06-13 15:26:21 UTC]
GNU MPFR 4.1.0 Release Candidate

(CariBlog – MPFR – Software)

The GNU MPFR 4.1.0 release candidate is available.

Note that the default CFLAGS value for GCC uses an option that has been introduced in GCC 4.1 (released in 2006). So, if you want to build MPFR with a GCC version less than 4.1, you need to provide an explicit CFLAGS. This issue will be fixed in the final release.

[2020-05-17 20:06:06 UTC]
Detecting Non-Printable Characters in GNU Emacs (Before Quitting)

(Computing)

When editing text in GNU Emacs, I sometimes get unwanted non-printable characters (due to copy-paste), such as the left-to-right mark (U+200E). As such characters are invisible (at least in GNU Emacs) and may even take no space, I usually don't notice them, and they remain in the text, which can yield problems later with some software or some operations on the text. For commit logs, one issue is that it may be too late to fix the log message when one notices the mistake.

One thing that can be done is to detect such characters when trying to quit the editor. For GNU Emacs, I use the following code, which searches for a non-printable character, and returns a value regarded as true if and only if there is such a character; in this case, the cursor is put just after the first non-printable character.

(progn
  (goto-char (point-min))
  (re-search-forward "[^\n[:print:]]" nil t))

Note that there is no need to save the current cursor position with save-excursion since here, either the buffer will be killed or the cursor will be put next to a non-printable character on purpose.

The regular expression [^\n[:print:]] matches a character that is neither the newline character, nor a printable character. About the print character class, this depends on the C library in the current locale (which may not be up-to-date concerning recent characters).

More precisely, here's what I use for Subversion commits (this is between more complex code in my .emacs):

(defvar my-svn-commit-frx "/svn-commit\\.\\([0-9]+\\.\\)?tmp\\'")

to match commit filenames; and the main code as a part of a cond in the function that is called when I hit Ctrl+X Ctrl+C (C-x C-c in Emacs notation):

    ((and (buffer-file-name)
          (string-match my-svn-commit-frx (buffer-file-name))
          (progn
            (goto-char (point-min))
            (re-search-forward "[^\n[:print:]]" nil t)))
     (backward-char)
     (message "The buffer contains a non-printable character."))

When a non-printable character is found, backward-char puts the cursor over this character (instead of just after it), then one displays a message. And that's all: in this case, the function does not call save-buffers-kill-emacs to quit the editor.

I posted the above information as an answer on Stack Overflow.

[2020-04-29 17:57:07 UTC]
Textual Differences on Two PDF Files in Zsh

(Software – Unix/Linux)

In 2007, I wrote two small zsh scripts allowing one to get the textual differences of two PDF files in a text terminal, with colorized differences:

  • pdfdiff, which basically consists in the following command:

    tdiff "$@[1,-3]" <(pdftotext "$@[-2]" -) <(pdftotext "$@[-1]" -)
  • pdfwdiff, which provides a word-diff and basically consists in the following command:

    diff -u "$@[1,-3]" <(pdftotext "$@[-2]" -) <(pdftotext "$@[-1]" -) | \
      wdiff -n -w $'\033[30;41m' -x $'\033[0m' -y $'\033[30;42m' -z $'\033[0m' -d

These two commands use the pdftotext utility to convert the PDF into text, and my tdiff script and the wdiff utility, respectively. Before the two PDF files, one can give options for the diff command.

By looking a bit at how things were done in zsh and testing (I am not 100% sure, but this seems to work properly), I've just added completion for zsh, in order to take into account the fact that one provides options corresponding to the diff command and that the files are PDFs. For that, it suffices to add a _pdfdiff file in the fpath, containing:

#compdef pdfdiff pdfwdiff

local cpdf='_files -g "*.pdf"'
_diff_options diff ":original file:$cpdf" ":new file:$cpdf"

Notes: In my scripts, the options must be given before the PDF files, which the completion function does not assume, but this does not matter. Moreover, information I give here can also be found on my Unix web page, which is likely to evolve in the future.

[2020-04-05 17:17:25 UTC]
Cinéma: mon top 17 et bilan de l'année 2019

(Cinema)

Je continue à rattraper mon retard, cette fois pour le bilan de l'année 2019. Voici mon top 17 parmi les 304 films récents que j'ai vus pour la première fois en salle en 2019 (sans compter les anciens films), y compris les avant-premières, films vus dans des festivals, et autres séances spéciales:

  1. Kamera o tomeru na! (Ne coupez pas!), de Shin'ichirô Ueda [AC] – comédie / horreur (Japon); vu le 2019-02-08 [K], sorti le 2019-04-24.

  2. Gisaengchung (Parasite), de Joon-ho Bong [AC] – thriller (Corée du Sud); vu le 2019-05-28, sorti le 2019-06-05.

  3. 1987 (1987: When the Day Comes), de Joon-Hwan Jang [AC] – drame (Corée du Sud); vu le 2019-04-21 [H], pas de sortie en salles en France.

  4. J'ai perdu mon corps, de Jérémy Clapin [AC] – animation / drame / fantastique (France); vu le 2019-09-09, sorti le 2019-11-06.

  5. Freaks, de Zach Lipovsky / Adam B. Stein [AC] – science-fiction (États-Unis); vu le 2019-04-16 [H], pas de sortie en salles en France.

  6. La Casa Lobo, de Joaquín Cociña / Cristóbal León [AC] – animation / expérimental / drame / horreur (Chili / Allemagne); vu le 2019-03-14 [R], pas de sortie en salles en France.

  7. Alita: Battle Angel, de Robert Rodriguez [AC] – science-fiction / action (États-Unis); vu le 2019-02-14 en Dolby Cinema 3D, sorti le 2019-02-13.

  8. Diqiu zuihou de yewan (Un grand voyage vers la nuit), de Bi Gan [AC] – drame (Chine / France); vu le 2019-02-03 en 3D, sorti le 2019-01-30.

  9. Los silencios, de Beatriz Seigner [AC] – drame (Colombie / Brésil / France); vu le 2019-04-08, sorti le 2019-04-03.

  10. The Favourite (La favorite), de Yorgos Lanthimos [AC] – historique / drame (Royaume-Uni / Irlande / États-Unis); vu le 2019-01-13, sorti le 2019-02-06.

  11. Spider-Man: Far from Home, de Jon Watts [AC] – super-héros / action / aventure (États-Unis); vu le 2019-07-11 en Dolby Cinema 3D, sorti le 2019-07-03.

  12. Yedinci Kogustaki Mucize (7. Kogustaki Mucize), de Mehmet Ada Öztekin [AC] – drame (Turquie); vu le 2019-11-09, sorti le 2019-10-10.

  13. The Death and Life of Otto Bloom, de Cris Jones [AC] – drame / fantastique (Australie); vu le 2019-05-03 [M], pas de sortie en salles en France.

  14. Les misérables, de Ladj Ly [AC] – policier / drame (France); vu le 2019-09-25, sorti le 2019-11-20.

  15. Midsommar, d'Ari Aster [AC] – drame / horreur (États-Unis / Suède); vu le 2019-08-05, sorti le 2019-07-31.

  16. Les drapeaux de papier, de Nathan Ambrosioni [AC] – drame (France); vu le 2019-01-26 [D], sorti le 2019-02-13.

  17. Bacurau, de Juliano Dornelles / Kleber Mendonça Filho [AC] – drame / thriller (Brésil / France); vu le 2019-06-03 (avant-premières cannoises), sorti le 2019-09-25.

Les meilleurs anciens films que j'ai vus cette année, pour la première fois sur grand écran, dans l'ordre dans lequel je les ai vus: House by the River (1950) (Au fil de l'eau / House by the River), de Fritz Lang [AC]; Ghost Dog: The Way of the Samurai (1999) (Ghost Dog, la voie du samouraï), de Jim Jarmusch [AC]; Mississippi Burning (1988), d'Alan Parker [AC] @ [L]; Le dossier noir (1955), d'André Cayatte [AC].

Les festivals auxquels j'ai assisté:

[2020-04-04 17:57:37 UTC]
Bilan festival Lumière 2019

(Cinema – Lyon)

Avec encore plus de retard qu'en 2018, je profite du confinement pour faire mon bilan de la 11e édition du festival Lumière, qui s'est déroulée du 12 au 20 octobre 2019. Je suis allé à 28 séances + 2 mini-nuits de 3 films (trilogie zombies à l'Institut Lumière et Gaspar Noé à l'UGC Astoria), donc l'équivalent de 34 séances.

Comme les années précédentes, le festival était suivi d'un best of, mais plus long que d'habitude puisqu'il a duré quasiment un mois! (Il devait initialement durer 3 semaines, ce qui était déjà plus que d'habitude, mais a été prolongé.) J'ai alors pu voir 15 films du best of, notamment parce que j'avais plutôt bien choisi mes films pour le festival (un peu par chance). En particulier, j'avais fait l'impasse sur tous les films d'André Cayatte, et j'ai pu en voir 5 lors du best of; et ils sont excellents dans l'ensemble.

C'était une édition globalement meilleure que l'année dernière, surtout en tenant compte du best of. Les films que j'ai beaucoup aimés, dans l'ordre, avec quelques commentaires:

  1. Letyat zhuravli (1957) (Quand passent les cigognes), de Mikhail Kalatozov [AC]. Je l'avais déjà vu 2 fois en 2012, et j'ai profité du best of pour le revoir.

  2. Lux Æterna (2019), de Gaspar Noé [AC]. Une nouvelle fois un film unique en son genre, limite expérimental.

  3. Night of the Living Dead (1968) (La nuit des morts-vivants), de George A. Romero [AC]. Je l'avais déjà vu plusieurs fois au cinéma.

  4. Dawn of the Dead (1978) (Zombie / Zombie - Le crépuscule des morts-vivants), de George A. Romero [AC]. Je l'avais déjà vu 2 fois au cinéma, mais en VF. Là, pour la première fois en VO.

  5. Mississippi Burning (1988), d'Alan Parker [AC]. Je ne l'avais encore jamais vu. Une ressortie en salles est prévue.

  6. Okja (2017), de Joon-ho Bong [AC]. Un film avec de l'action, de l'humour et de l'émotion. Le film étant distribué par Netflix, c'était l'occasion de le voir sur grand écran (et apparemment en 4K, mais je ne suis pas sûr).

  7. Le dossier noir (1955), d'André Cayatte [AC]. Superbe scénario. Quelques moments surréalistes, comme l'arrivée au Palais de justice, au début.

  8. Dracula (1992), de Francis Ford Coppola [AC]. Je l'avais déjà vu 2 fois au cinéma, et j'ai profité du best of pour le revoir.

  9. Reversal of Fortune (1990) (Le mystère Von Bulow), de Barbet Schroeder [AC]. Vu pour la première fois au cinéma.

  10. Irréversible (2002), de Gaspar Noé [AC] [AC]. Je l'avais vu à sa sortie en salles en 2002. À la mini-nuit Gaspar Noé, il a d'abord été projeté dans sa version d'origine (première projection du DCP de la version remasterisée) en première partie, et dans sa version remontée en ordre chronologique, Irréversible – Inversion intégrale (dont c'était la 3e projection, après la Mostra de Venise et Paris), en troisième partie.

  11. Avant le déluge (1954), d'André Cayatte [AC].

  12. Justice est faite (1950), d'André Cayatte [AC].

  13. Das Boot (1981) (Le bateau), de Wolfgang Petersen [AC].

J'ai aussi vu The Irishman, de Martin Scorsese [AC] à l'Auditorium de Lyon, en présence du réalisateur Martin Scorsese. J'ai beaucoup aimé. Malgré la durée du film, on ne s'ennuie pas. Très bon montage de Thelma Schoonmaker. Malheureusement, les conditions de projection à l'Auditorium étaient mauvaises, la salle n'étant pas adaptée à la projection de films: d'une part, j'étais loin de l'écran, et d'autre part, le son était de très mauvaise qualité (c'est une salle conçue pour des concerts, pas pour du son provenant d'enceintes). Mais le film étant distribué par Netflix, c'était la seule occasion pour moi de le voir. Et d'un autre côté, ce n'est pas un film où le son prend une place prépondérante (peu de musique…).

[2020-03-31 20:56:38 UTC]
New Patches for GNU MPFR 4.0.2

(CariBlog – MPFR – Software)

Patches 2 to 6 of GNU MPFR 4.0.2 are available in the bugs section of the MPFR 4.0.2 page. The main ones fix underflow/overflow issues that could be visible with the following functions: mpfr_set_ui_2exp, mpfr_set_si_2exp, mpfr_set_uj_2exp, mpfr_set_sj_2exp, mpfr_fmma, mpfr_fmms, mpfr_fma, mpfr_fms.

[2020-03-20 20:35:01 UTC]
Apache OCSP-Stapling Bug and Workaround

(Internet – Security – Unix/Linux)

The following can be useful to those who want to use OCSP stapling with the Apache web server, at least for a Debian 10 machine. I have added this text to my security web page.

Currently (at least up to version 2.4.41), if Apache cannot connect to the OCSP server, it propagates the error to the client (e.g. a web browser), even if the latest OCSP reply is still valid. This defeats one of the purposes of OCSP stapling, which should make temporary failures invisible. Here are various bug reports on this problem:

  • Apache bug 57121: ocsp stapling should not pass temporary server outages to clients

  • Apache bug 60182: SSLStaplingFakeTryLater Deviates From Documented Behavior of Only Being Effective When SSLStaplingReturnResponderErrors is On

  • Debian bug 933129: apache2: OCSP stapling poorly handled, yielding trylater errors in the client (which I've reported)

This is all the more annoying as failures appeared on my web server more and more frequently. A comment in Apache bug 57121 eventually mentioned a workaround: the use of a simple OCSP proxy, ocsp_proxy.

So I started to try that. Unfortunately there were some issues with my Debian 10 machine:

  • I reported the following bug: fail to start the systemd service due to the "test" utility being only in /usr/bin, which was quickly fixed after a short discussion.

  • There was some administration work to do, summarized below. This was not difficult, but as this was not documented, I was wondering why this did not work in the first place.

  • With the provided documentation (and other documents found on the net), Apache could not connect to the proxy. After some testing and debugging, I found out that Apache was trying to connect with IPv4 (due to the use of the address 127.0.0.1 in its configuration) while the proxy was listening on an IPv6 socket (due to the use of localhost in its configuration and the fact that IPv6 is preferred by default). After changing the Apache configuration, everything worked well. So I did a pull request (also containing a previous change), which was quickly merged (documentation fix for the Apache configuration).

Summary of things I had to do in order to use ocsp_proxy:

  1. Install the redis package (a database used by ocsp_proxy) and other packages that provide the needed Perl modules.

  2. As this can be seen in systemd/ocsp_proxy.service from the ocsp_proxy source, ocsp_proxy connects to redis on a Unix socket. However, redis does not create a socket in its default configuration. This needs to be changed by adding the following two lines to the configuration file /etc/redis/redis.conf:

    unixsocket /run/redis/redis.sock
    unixsocketperm 770

    The filename matches the one from systemd/ocsp_proxy.service.

  3. Restart the redis server with service redis restart.

  4. Download ocsp_proxy (e.g. by cloning the git repository) if not done already, and run the following commands as root. The third one needs to be run from the ocsp_proxy source tree.

    # adduser --system --group --home /var/lib/ocspproxy --no-create-home ocspproxy
    # adduser ocspproxy redis
    # make install SYSTEMD_DIR=/etc/systemd/system
    # systemctl enable ocsp_proxy.service --now

    The first command creates a user and a group ocspproxy as required by systemd/ocsp_proxy.service, and the second one adds this user to the redis group so that ocsp_proxy can connect to the socket. Since this is not a Debian package, the installation of the service file needs to be done under /etc/systemd/system; hence the SYSTEMD_DIR=/etc/systemd/system argument in the third command.

  5. As now correctly documented in ocsp_proxy, reconfigure Apache to use the proxy by adding the following line to the Apache SSL configuration file, typically /etc/apache2/mods-available/ssl.conf:

    SSLOCSPProxyURL http://localhost:8888/

    Then restart Apache.

[2020-03-15 17:59:47 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-03-10/2020-03-14)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois) avant la fermeture des salles de cinéma en France pour plusieurs semaines à cause de l'épidémie de coronavirus, par ordre de préférence:

Wall Street (1987), d'Oliver Stone [AC]

Très bien. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Oliver Stone.

Police, d'Anne Fontaine [AC]

Film humaniste, d'après un roman tiré d'un fait divers. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice Anne Fontaine.

Dans ce que la réalisatrice a dit après la projection:

  • Il s'agissait de la troisième projection du film en France.

  • La réalisatrice a fait un stage dans un commissariat, et les policiers lui ont notamment appris à tirer. C'était important, car ils se sentent différents avec leur arme.

  • Concernant les acteurs, Anne Fontaine a d'abord pensé à Virginie Efira. Elle a gardé les prénoms du roman, sans se rendre compte que Virginie Efira avait le même prénom que le personnage.

  • Les scènes dans la voiture ont été tournées en studio, avec une voiture entière et une voiture coupée en deux, puis des effets spéciaux pour incorporer l'extérieur.

  • Il n'y a pas de musique d'action: cela aurait été redondant. Il y a notamment du Jean-Sébastien Bach, joué par Glenn Gould. La réalisatrice a dit à propos de son producteur: Il a fait 17 films avec moi. Il m'a proposé cette musique.

  • L'acteur qui joue l'étranger est iranien. Il parle persan avec un accent tadjik (le Tadjikistan était déjà dans le roman).

Sortie en France le 2020-05-06.

Ein bisschen bleiben wir noch (Oskar & Lily / Oskar et Lily), d'Arash T. Riahi [AC]

Un joli film, parfois bouleversant, avec quelques bonnes idées de mise en scène. J'étais tout seul dans la salle, au Lumière Fourmi.

Sortie en France le 2020-03-04.

Vivarium, de Lorcan Finnegan [AC]

J'ai bien aimé. Dans le genre de la série TV La quatrième dimension. Quand on connaît ce type d'histoire, on trouve certaines choses prévisibles, et le film tourne un peu en rond. Mais visuellement, c'est très réussi.

Sortie en France le 2020-03-11.

Die weiße Hölle vom Piz Palü (1929) (L'enfer blanc du Piz Palu), d'Arnold Fanck / Georg Wilhelm Pabst [AC]

De très belles images, mais scénario sans logique derrière. C'est bien de voir des femmes faire de l'alpinisme (Piz Palü, 3900 m), mais en jupe (et jambes nues), je ne sais pas si c'est vraiment une bonne idée!

Vu en version restaurée (datant de 1997) à l'Institut Lumière, suite à sa reprise en salles en France. La qualité de la numérisation était décevante: une pixellisation très marquée.

Reprise en France le 2019-10-30.

De Gaulle, de Gabriel Le Bomin [AC]

Pas mal. Mon reproche est que le film manque de tension.

Sortie en France le 2020-03-04.

[2020-03-08 21:36:38 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-03-03/2020-03-08)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Boze Cialo (La communion), de Jan Komasa [AC]

Très beau film. Beaucoup de tension. Un personnage principal imprévisible et magnifiquement interprété par Bartosz Bielenia.

Le film a remporté de nombreux prix dans les festivals.

Sortie en France le 2020-03-04.

The Invisible Man (Invisible Man), de Leigh Whannell [AC]

Excellent thriller, parfois terrifiant, porté par Elisabeth Moss. Une vision contemporaine (le harcèlement des femmes, la technologie…) sur le thème de l'homme invisible. Seule la fin n'est pas très réussie.

Sortie en France le 2020-02-26.

Monos, d'Alejandro Landes [AC]

J'ai beaucoup aimé. Musique expérimentale de Mica Levi, qui avait composé celle d'Under the Skin (2013); elle convient encore très bien au style du film.

Sortie en France le 2020-03-04.

Dark Waters, de Todd Haynes [AC]

Très bien. Un thriller captivant.

Sortie en France le 2020-02-26.

JFK (1991), d'Oliver Stone [AC]

Très bien, notamment la fin. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Oliver Stone.

Tell It to the Bees, d'Annabel Jankel [AC]

Joli film, vu dans le cadre de la 10e édition du festival Écrans Mixtes à Lyon. Avec Anna Paquin.

2040, de Damon Gameau [AC]

Documentaire intéressant. Sur le même sujet, Demain (2015) était nettement meilleur.

Sortie en France le 2020-02-26.

The Lord of the Rings (1978) (Le seigneur des anneaux), de Ralph Bakshi [AC]

Film d'animation en rotoscopie pas très réussi, mais ça reste une curiosité assez spéciale. Vu au cinéma Le Zola à Villeurbanne, dans le cadre d'une soirée organisée par Les Intergalactiques (2020-03-03). La présentation était très intéressante: À la mort de J. R. R. Tolkien, c'est son troisième fils, Christopher Tolkien, qui s'est occupé de l'héritage littéraire. Celui-ci était ravi qu'un cinéaste cherche à adapter l'oeuvre de son père et a donné son accord. Mais après avoir vu le résultat, il a dit plus jamais ça. La production avait décidé de faire 2 films, si bien que l'histoire de Tolkien n'est pas complète; la suite n'a finalement jamais été réalisée.

[2020-03-02 22:54:32 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-02-23/2020-03-02)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Richard Jewell (Le cas Richard Jewell), de Clint Eastwood [AC]

Encore un grand film de Clint Eastwood, très humain et parfaitement maîtrisé de bout en bout, d'après une histoire vraie. Bien qu'il fasse plus de 2 heures, on ne sent pas du tout le temps passer. Tous les acteurs sont excellents.

Sortie en France le 2020-02-19.

Woman, de Yann Arthus-Bertrand / Anastasia Mikova [AC]

Très beau documentaire sur les femmes, entre témoignages parfois poignants et séquences artistiques magnifiques. Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre des documentaires du vendredi soir.

Sortie en France le 2020-03-04.

This Changes Everything (Tout peut changer, et si les femmes comptaient à Hollywood?), de Tom Donahue [AC]

Un documentaire très intéressant et dense, juste un peu long à démarrer. Il est surtout composé de témoignages, et il me semble même qu'il n'y a que ça dans sa première moitié; c'est dommage. À noter lors des témoignages d'actrices (acteurs femmes), le terme affiché à l'écran est le neutre actor (c'est le même métier, que la personne soit un homme ou une femme), et non actress, qui est considéré comme péjoratif.

Sortie en France le 2020-02-19.

The Doors (1991), d'Oliver Stone [AC]

Très bien. Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Oliver Stone.

Reprise en France le 2019-06-26.

Adam, de Maryam Touzani [AC]

Un joli film.

Sortie en France le 2020-02-05.

L'état sauvage, de David Perrault [AC]

J'ai bien aimé dans l'ensemble. Belle photographie, le point fort du film. J'ai aussi beaucoup aimé la musique, qui participe à l'atmosphère envoûtante. Mais j'ai 2 reproches. Tout d'abord, il y a beaucoup de longueurs pendant une bonne partie du film; cependant, ça s'améliore nettement vers la fin. Mon autre reproche concerne le chariot bloqué: les personnages (sauf un) choisissent le passage le plus dangereux pour passer. Avec Alice Isaaz et Déborah François.

Sortie en France le 2020-02-26.

Kameradschaft (1931) (La tragédie de la mine), de Georg Wilhelm Pabst [AC]

Pas mal. Bien pour le sujet (d'après un roman et inspiré d'une histoire vraie), mais jeu des acteurs particulier.

Vu en version restaurée numérique 2K à l'Institut Lumière, suite à sa reprise en salles en France.

Reprise en France le 2019-10-30.

Judy, de Rupert Goold [AC]

Moyen. Ça se laisse voir, mais je n'ai pas été emballé, ni par la réalisation (classique, avec des flashbacks), ni par l'aspect biographique sur Judy Garland, en tout cas par rapport à la longueur du film: près de 2 heures. Le plus intéressant reste la performance de Renée Zellweger, qui a remporté l'Oscar de la meilleure actrice.

Sortie en France le 2020-02-26.

Midnight Express (1978), d'Alan Parker [AC]

Sans grand intérêt. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Oliver Stone, qui est scénariste de ce film, d'après l'autobiographie de William Hayes. Ce dernier a critiqué le portrait négatif des Turcs dans le film.

Zhuang si le yi zhi yang (Jinpa, un conte tibétain), de Pema Tseden [AC]

Trop lent. On s'ennuie beaucoup.

Sortie en France le 2020-02-19.

L'Atlantide (1932), de Georg Wilhelm Pabst [AC]

C'est vraiment mauvais. Lent et soporifique. Rien à sauver, peut-être à part une vague idée de scénario (d'après un roman).

Vu en version restaurée numérique à l'Institut Lumière, suite à sa reprise en salles en France. Le film a été tourné en 3 langues, avec des acteurs différents pour certains rôles (i.e., en quelque sorte, il y a 3 films): allemand, français et anglais; il s'agissait ici de celui tourné en français. Pendant le générique, au début, le texte était tronqué en haut et en bas, peut-être parce que le film a été projeté en 1.37 : 1 au lieu du 1.33 : 1 de la version en français (d'après Wikipédia).

Reprise en France le 2019-10-30.

[2020-02-23 00:57:24 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-02-16/2020-02-22)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Salvador (1986), d'Oliver Stone [AC]

Chef-d'oeuvre! Un film très dur, inspiré de faits réels. J'aime beaucoup l'atmosphère chaotique; on ne sait jamais ce qui va se passer… Excellente prestation de James Woods.

Le thème final (a.k.a. love theme) de la musique de Georges Delerue est magnifique.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Oliver Stone.

Born on the Fourth of July (1989) (Né un 4 juillet), d'Oliver Stone [AC]

Excellent film sur Ron Kovic, vétéran de la guerre du Vietnam, d'après ses mémoires. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Oliver Stone.

Es geschah am 20. Juli (1955) (C'est arrivé le 20 juillet), de Georg Wilhelm Pabst [AC]

Très bien. Nettement mieux que la version américaine Valkyrie (2008) de Bryan Singer, où les Allemands (nazis) parlent anglais!

Vu en version restaurée numérique à l'Institut Lumière, suite à sa reprise en salles en France.

Reprise en France le 2019-10-30.

Mientras dure la guerra (Lettre à Franco), d'Alejandro Amenábar [AC]

Très bien pour le côté historique (les débuts du franquisme). Belle photographie.

Sortie en France le 2020-02-19.

Aquarela (Aquarela - L'odyssée de l'eau), de Viktor Kosakovskiy [AC]

De très belles images, parfois impressionnantes. On n'a malheureusement quasiment aucune information sur les lieux où les scènes ont été tournées (on a seulement une liste de pays concernant les équipes de tournage au générique de fin). Sinon, on peut trouver quelques informations dans le synopsis, par exemple sur le site du distributeur.

Sortie en France le 2020-02-05.

La fille au bracelet, de Stéphane Demoustier [AC]

J'ai bien aimé. Un film bien écrit, même s'il est basé sur des invraisemblances au niveau de l'enquête. Par exemple, il n'est pas du tout question des traces laissées par le téléphone de la fille (il serait difficile de croire qu'il n'y en a pas). C'était pourtant primordial!

Basé sur le scénario d'Acusada (2018), film que je n'ai pas vu.

Sortie en France le 2020-02-12.

La cravate, d'Etienne Chaillou / Mathias Théry [AC]

Documentaire intéressant. Forme originale.

Sortie en France le 2020-02-05.

Un divan à Tunis, de Manele Labidi [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2020-02-12.

Cunningham, d'Alla Kovgan [AC]

Moyen. Belle photographie. Intérêt très limité, peut-être parce que je n'ai pu voir ce documentaire qu'en 2D, alors qu'il a été visiblement conçu pour la 3D essentiellement.

Sortie en France le 2020-01-01.

Lust for Life (1956) (La vie passionnée de Vincent van Gogh), de Vincente Minnelli / George Cukor [AC]

Pas très intéressant, sauf le début (auprès des mineurs). On finit par s'ennuyer. De plus, tous les dialogues sont en anglais (sans que ce soit justifié autrement que par le choix des acteurs), ne respectant pas les différentes langues des personnages; dans un contexte où il est question de voyages à travers l'Europe, c'est perturbant. Et l'éclairage électrique est trop visible; en particulier, les personnages ont parfois plusieurs ombres en plein jour.

Natural Born Killers (1994) (Tueurs nés), d'Oliver Stone [AC]

Je n'ai pas aimé. C'est un film très violent et stylisé: plans inclinés, généralement hypercourts, en couleur ou en noir et blanc (mixant parfois les deux), avec quelques séquences d'animation. Cela ne devrait être en soi pas une mauvaise chose, mais ce que je reproche au film, c'est qu'il n'y a que ça du début à la fin, sans humour, et c'est vite épuisant; j'étais aussi très près de l'écran, ce qui n'a pas aidé pour les yeux. Quentin Tarantino est à l'origine de l'histoire, mais à l'inverse, ses films ont toujours beaucoup d'humour. Ici, pas du tout. J'ai tout de même apprécié, comme d'habitude, Juliette Lewis (Cape Fear (1991), Strange Days (1995), From Dusk Till Dawn (1996)).

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Oliver Stone.

The Gentlemen, de Guy Ritchie [AC]

Je n'ai pas du tout aimé.

Sortie en France le 2020-02-05.

[2020-02-15 22:57:24 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-02-08/2020-02-15)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Heaven & Earth (1993) (Entre ciel et terre), d'Oliver Stone [AC]

Film bouleversant et magnifique, inspiré de la vie de Le Ly Hayslip, avec la guerre du Vietnam vue du côté vietnamien. Superbe actrice Hiep Thi Le, qui joue le rôle de Le Ly Hayslip de 13 à 38 ans. Très belle musique de Kitarō [IMDb].

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Oliver Stone.

Au passage, la première affiche du film (version anglaise) est superbe.

La dernière vie de Simon, de Léo Karmann [AC]

Très beau film, bien écrit et avec beaucoup d'émotion, des acteurs convaincants et des effets spéciaux réussis (qui servent le scénario). Note: je l'ai vu sans avoir lu le synopsis auparavant, ce qui m'a permis d'avoir toute la surprise au début du film.

Sortie en France le 2020-02-05.

Official Secrets, de Gavin Hood [AC]

Excellent film sur la lanceuse d'alerte britannique Katharine Gun, interprétée avec perfection par Keira Knightley (peut-être son meilleur rôle). Beaucoup de tension, avec des retournements de situation (je ne connaissais pas l'affaire en question).

Vu au Zola à Villeurbanne, dans le cadre du festival Ciné O'Clock.

Nixon (1995), d'Oliver Stone [AC]

Très bien, que ce soit pour la mise en scène ou pour le jeu impressionnant d'Anthony Hopkins. Bien que très long (3 h 32 pour la director's cut), le film est dense, et j'ai eu du mal à suivre, probablement parce que je ne connaissais pas bien l'histoire américaine.

Vu en numérique à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Oliver Stone. Une durée de 3 h 12 était annoncée, mais le film a duré 3 h 32, car il s'agissait de la director's cut (l'Institut Lumière n'était pas au courant).

Tagebuch einer Verlorenen (1929) (Le journal d'une fille perdue / Trois pages d'un journal), de Georg Wilhelm Pabst [AC]

Très beau film. Certains plans sont magnifiques.

Vu en version restaurée numérique 2K à l'Institut Lumière, suite à sa reprise en salles en France.

Reprise en France le 2019-10-30.

Histoire d'un regard, de Mariana Otero [AC]

Documentaire très intéressant sur le photographe Gilles Caron.

Sortie en France le 2020-01-29.

The Southerner (1945) (L'homme du Sud), de Jean Renoir [AC]

J'ai bien aimé.

Reprise en France le 2020-02-05.

Wasp Network (Cuban Network), d'Olivier Assayas [AC]

Intéressant, malgré une présentation assez confuse. Au moins, la langue des personnages est respectée. D'après une histoire vraie.

Sortie en France le 2020-01-29.

Ziggy Stardust and the Spiders from Mars (1979), de D.A. Pennebaker [AC]

Le concert de David Bowie [IMDb] du 3 juillet 1973. Pas mal. Vu au Zola à Villeurbanne, dans le cadre du festival Ciné O'Clock.

The Lonely Battle of Thomas Reid (2017), de Feargal Ward

Documentaire assez intéressant sur un fermier irlandais qui se bat contre les tentatives de rachat de ses terres et même contre son expropriation. Quelques scènes sont reconstituées.

Vu au Zola à Villeurbanne, dans le cadre du festival Ciné O'Clock.

Die 3 Groschen-Oper (1931) (L'opéra de quat'sous), de Georg Wilhelm Pabst [AC]

Je n'ai pas accroché. Film mou au style théâtral. Ça se passe à Londres et c'est en allemand.

Vu en version restaurée numérique à l'Institut Lumière, suite à sa reprise en salles en France.

Reprise en France le 2019-10-30.

[2020-02-12 16:39:01 UTC]
mpfr.org Server Down

(CariBlog – MPFR – Software)

The mpfr.org server is currently down (amongst other virtualized servers, hosted at the same place). This is due to unexpected issues following a maintenance concerning the NAS that was done yesterday (2020-02-11 at 17:00 UTC). We still do not know when the server will be back online.

You can still obtain the GNU MPFR source code from the GNU FTP site and from InriaForge.

[Update] The server is now up.

[2020-02-08 00:50:43 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-01-25/2020-02-07)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

A League of Their Own (1992) (Une équipe hors du commun), de Penny Marshall [AC]

Excellent film de baseball féminin, vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre du 7e festival Sport, Littérature et Cinéma.

The Hurricane (1999) (Hurricane Carter), de Norman Jewison [AC]

J'ai beaucoup aimé. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre du 7e festival Sport, Littérature et Cinéma.

Moneyball (2011) (Le stratège), de Bennett Miller [AC]

Très bien. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre du 7e festival Sport, Littérature et Cinéma.

Adoration, de Fabrice du Welz [AC]

Très beau film. Images et musique magnifiques, mais trop de gros plans (certains justifiés, d'autres non). Excellente prestation de Fantine Harduin. Dans la lignée de Badlands (1973) (La balade sauvage) de Terrence Malick.

Sortie en France le 2020-01-22.

Les parfums, de Grégory Magne [AC]

Bonne comédie, bien écrite, vue en avant-première dans le cadre du Label des Spectateurs UGC (film surprise).

Sortie en France le 2020-03-25.

Slacker (1990), de Richard Linklater [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2020-01-29.

La llorona, de Jayro Bustamante [AC]

J'ai bien aimé. Le film est cependant inabouti.

Sortie en France le 2020-01-22.

Birds of Prey: And the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn (Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn), de Cathy Yan [AC]

Le film, sans scénario, consiste essentiellement en une suite de scènes d'action (combats), peu intéressantes au début (même s'il y a quelques bonnes idées), mais excellentes vers la fin. À part ça, j'aime beaucoup Margot Robbie. En résumé, avis plutôt positif sur le film, mais on pouvait s'attendre à nettement mieux.

Vu à une des rares séances VOST en Dolby Cinema au Pathé Vaise à Lyon. Mais cela n'apporte pas grand chose: la définition de l'image semble proche du bon 2K, bien que le film ait été tourné en 3.4K; la salle n'apporte pas non plus grand chose sur le son. Point positif: le cinéma n'a pas rallumé les lumières pendant le générique, et en fait, ils ont tout simplement oublié de les rallumer à la fin (peut-être parce que le film a commencé en avance et s'est donc terminé aussi en avance).

Sortie en France le 2020-02-05.

Selfie, de Tristan Aurouet / Thomas Bidegain / Marc Fitoussi / Cyril Gelblat / Vianney Lebasque [AC]

On rit assez souvent.

Sortie en France le 2020-01-15.

Une belle équipe, de Mohamed Hamidi [AC]

On passe un assez bon moment, mais le film est au final très convenu.

Sortie en France le 2020-01-15.

Jojo Rabbit, de Taika Waititi [AC]

Pas mal. Le film a un style particulier, qui ne fonctionne pas vraiment: si c'est censé être une comédie, on ne rit en fait quasiment pas, le film reste juste amusant. À retenir surtout, Thomasin McKenzie (découverte dans Leave No Trace), très émouvante.

Sortie en France le 2020-01-29.

Les traducteurs, de Régis Roinsard [AC]

Moyen. Peu crédible, pas de tension, et partiellement prévisible. La fin est assez bonne, mais se passe trop vite.

Sortie en France le 2020-01-29.

While the City Sleeps (1956) (La cinquième victime), de Fritz Lang [AC]

Moyen. Le début laisse présager un bon film, mais finalement, on en sort déçu. Film vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang. Copie de médiocre qualité.

Reprise en France le 2003-09-10.

Hvítur, hvítur dagur (Un jour si blanc), de Hlynur Palmason [AC]

Quelques bonnes idées de mise en scène, mais film hermétique. On se demande ce que certaines scènes (et même la plupart) sont censées apporter.

Sortie en France le 2020-01-29.

Yau doh lung fu bong (2004) (Judo), de Johnnie To [AC]

Très belle photo, mais ennuyeux (pas de scénario). Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière, dans le cadre du 7e festival Sport, Littérature et Cinéma, en avant-première de la sortie du film en salles en France par Carlotta Films.

Fat City (1972), de John Huston [AC]

Moyen. Fin pas terrible. Film vu à l'Institut Lumière, dans le cadre du 7e festival Sport, Littérature et Cinéma.

Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part, d'Arnaud Viard [AC]

Suite de scènes sans intérêt et sans émotion. On s'ennuie.

Sortie en France le 2020-01-22.

[2020-01-24 22:24:21 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-01-18/2020-01-24)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Die Nibelungen: Kriemhilds Rache (1924) (Les Nibelungen, la vengeance de Kriemhild), de Fritz Lang [AC]

J'ai adoré. Cette seconde partie gagne en rythme et en intensité. Des plans superbes. Film vu en version restaurée (précédé de la première partie) à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang. Il y avait des erreurs dans les sous-titres.

Die Nibelungen: Siegfried (1924) (Les Nibelungen: la mort de Siegfried), de Fritz Lang [AC]

J'ai beaucoup aimé. Film vu en version restaurée (suivi de la seconde partie) à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang. Il y avait des erreurs dans les sous-titres.

Swallow, de Carlo Mirabella-Davis [AC]

Un film dérangeant, qui avait d'ailleurs été sélectionné à l'Étrange Festival 2019. Comme ça, on apprend ce qu'est le pica. Ça m'a rappelé un peu Dans ma peau (2002) de Marina de Van, et aussi le cinéma de David Lynch, avec tous ces personnages bizarres. Excellente mise en scène, des décors colorés et beaucoup de reflets. Et l'actrice principale Haley Bennett est très convaincante.

Sortie en France le 2020-01-15.

La guerre du feu (1981), de Jean-Jacques Annaud [AC]

Très bien. Vu en 35 mm (mais copie assez vieille) lors d'une soirée spéciale à l'Institut Lumière, en présence du réalisateur Jean-Jacques Annaud, le 2020-01-21. Sinon je l'avais déjà vu à la télévision quand j'étais petit.

Bombshell (Scandale), de Jay Roach [AC]

Très bien pour le sujet et le casting (Charlize Theron, Nicole Kidman, Margot Robbie). Un film rythmé avec un peu de tension et d'humour, mais qui manque de clarté dans le déroulement des faits.

Sortie en France le 2020-01-22.

Marche avec les loups, de Jean-Michel Bertrand [AC]

Documentaire intéressant, qui ne traite pas que des loups. De belles images.

Sortie en France le 2020-01-15.

Tenki no ko (Les enfants du temps), de Makoto Shinkai [AC]

Joli film d'animation, mais tout comme Voyage vers Agartha (2011) et Your Name (2016), je trouve le film trop long (peut-être dû au manque de rythme) et le scénario pas très au point. Enfin, c'est peut-être un peu mieux, mais pas sûr…

Sortie en France le 2020-01-08.

Frau im Mond (1929) (La femme sur la lune), de Fritz Lang [AC]

Moyen. Beaucoup trop long et peu intéressant. Vu en version restaurée (2000, avec musique datant de 2005) à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang. La musique de cette version est trop envahissante.

Liliom (1934), de Fritz Lang [AC]

Pas terrible. Manque de rythme. Certains points du scénario sont franchement mauvais. Je ne sais pas quel message Fritz Lang essaie de faire passer tout à la fin, mais c'est vraiment douteux… Film vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

[2020-01-17 20:54:53 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2020-01-09/2020-01-17)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

1917, de Sam Mendes [AC]

Grandiose! Tout d'abord une énorme performance au niveau de la mise en scène, avec des plans-séquences très fluides et naturels. Le film est construit en fait comme 2 plans-séquences (voire un seul); on peut deviner certains raccords, mais sans que ce soit vraiment visible. À noter aussi des images superbes, notamment au début de la seconde partie. Et certaines scènes pourraient faire penser à un film d'horreur.

Vu en Dolby Cinema (au Pathé Vaise à Lyon, qui propose quelques séances en VO), appréciable pour l'image en 4K et du vrai noir.

Sortie en France le 2020-01-15.

La Gomera (Les siffleurs), de Corneliu Porumboiu [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2020-01-08.

Lola vers la mer, de Laurent Micheli [AC]

Joli film, émouvant, au format 1.33.

Sortie en France le 2019-12-11.

Juo ren mi mi (Nina Wu), de Midi Z [AC]

Film inégal.

Sortie en France le 2020-01-08.

The Decline of Western Civilization (1981), de Penelope Spheeris [AC]

Pas mal. Vu au Comoedia (salle 1) à Lyon, dans le cadre d'une Séance Hallucinée.

Lillian, d'Andreas Horvath [AC]

Pas mal. Ce que je reproche à ce road-movie est qu'on est dans le flou permanent: on voit parfois Lillian regarder une carte, mais on ne sait finalement pas vraiment où elle passe, et on n'a aucune idée du temps qui s'écoule. De plus, comment Lillian passe-t-elle les frontières avec le Canada? Et plus généralement, on ne voit pas les difficultés, même si on peut parfois les deviner. Bref, un film très superficiel, qui se résume à une suite de scènes, à voir juste pour l'actrice Patrycja Planik.

Sortie en France le 2019-12-11.

Da xiang xi di er zuo (An Elephant Sitting Still), de Bo Hu [AC]

Pas mal. La seule chose que je reproche au film est qu'il est inutilement beaucoup trop long: alors qu'il ne se passe pas énormément de choses, il dure près de 4 heures! J'apprécie les longs plans; cependant, il y a peu de recherche dans la réalisation (j'avais pu lire à la manière de Béla Tarr, que j'aime beaucoup, mais c'est ici en fait très en dessous), ce qui ne permet pas de justifier cette durée.

Note: À sa sortie il y a un an, le film n'était projeté que dans de toutes petites salles à Lyon, et je n'avais pas du tout envie de passer 4 heures dans ces conditions. J'ai pu le voir maintenant dans une grande salle au Comoedia (la 5), dans le cadre du Festival cinéma Télérama.

Sortie en France le 2019-01-09.

The Return of Frank James (1940) (Le retour de Frank James), de Fritz Lang [AC]

Pas mal. Vu en numérique à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

No Coração do Mundo (Au coeur du monde), de Gabriel Martins / Maurílio Martins [AC]

Moyen.

Sortie en France le 2019-12-18.

M (1951), de Joseph Losey [AC]

Moyen. Vu en version restaurée numérique (2015) à l'Institut Lumière dans une soirée double programme: le chef-d'oeuvre M - Eine Stadt sucht einen Mörder (1931) (M le maudit) de Fritz Lang, suivi de ce remake de Joseph Losey, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang. Certains plans sont très similaires à l'original. Sinon, sur les différences, il n'y a rien de positif par rapport à l'original (à part la qualité technique de l'image), et c'est même très nettement inférieur. Bref, un remake complètement inutile.

Dr. Mabuse, der Spieler (1922) (Mabuse le joueur / Le docteur Mabuse), de Fritz Lang [AC]

Film vu en version restaurée numérique 2K à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang, avec entracte entre les 2 parties. Extrêmement long (4 h 30), lent, et répétitif (notamment la première partie). De plus, il y a souvent beaucoup trop de texte sur les cartons, si bien que d'ailleurs les sous-titres sont difficilement lisibles!

[2020-01-09 00:49:44 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-12-18/2020-01-08)

(Cinema)

J'ai beaucoup de retard et je ferai un bilan de l'année 2019 et du festival Lumière plus tard. En attendant, voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Little Women (Les filles du Docteur March), de Greta Gerwig [AC]

J'ai beaucoup aimé. Excellent casting, avec 3 actrices parmi mes préférées: Saoirse Ronan, Emma Watson et Florence Pugh. Photographie magnifique. Montage très intéressant: si les allers-retours entre présent et passé sont assez classiques, ils apparaissent ici très fluides, paradoxalement quasiment dans une certaine continuité; cela m'a un peu perturbé, mais au final, j'ai trouvé cela très réussi. Belle musique d'Alexandre Desplat.

Sortie en France le 2020-01-01.

Les vétos, de Julie Manoukian [AC]

Très bonne comédie sur les vétérinaires de campagne, bien écrite. On rit beaucoup (cf passage des 4 blessés, par exemple). Très bonne prestation de Noémie Schmidt, découverte dans L'étudiante et Monsieur Henri (2015).

Sortie en France le 2020-01-01.

Chun Jiang Shui Nuan (Séjour dans les monts Fuchun), de Xiaogang Gu [AC]

Magnifiquement filmé, avec un superbe plan-séquence. Mais difficile à suivre avec ses divers personnages (j'étais peut-être un peu trop fatigué).

Sortie en France le 2020-01-01.

Beyond a Reasonable Doubt (1956) (L'invraisemblable vérité), de Fritz Lang [AC]

Très bien, même si c'est partiellement prévisible. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

Nan Fang Che Zhan De Ju Hui (Le lac aux oies sauvages), de Yi'nan Diao [AC]

Très bon polar se déroulant principalement la nuit. Image d'excellente qualité. Film tourné dans le dialecte de Wuhan.

Sortie en France le 2019-12-25.

Star Wars: Episode IX - The Rise of Skywalker (Star Wars: L'ascension de Skywalker), de J.J. Abrams [AC]

Le film vaut essentiellement pour ses effets spéciaux et sa mise en scène. On ne s'ennuie pas, mais concernant le scénario, rien de bien intéressant, ni de surprise. Le film manque aussi d'humour.

Vu une première fois en 3D dans la toute nouvelle salle IMAX du Pathé Carré de Soie (métropole de Lyon), qui a maintenant un projecteur laser 4K, à l'une des rares séances VOST. Ils avaient d'ailleurs commencé par projeter la VF (plutôt bonne, cependant), avant de redémarrer le film en VOST au bout de 15 minutes environ.

Revu en Dolby Cinema 3D au Gaumont Wilson à Toulouse. Techniquement, je suis déçu sur un point: le noir n'était pas complètement noir, alors que cela devait être un avantage du Dolby Vision.

Difficile de comparer ces deux types de projections. Ce sont toutes deux des conditions de projection exceptionnelles. Le seul avantage vraiment visible de l'IMAX 3D par rapport au Dolby Cinema 3D est qu'on achète nos lunettes 3D, et donc elles sont toujours propres (mais pour la projection au Gaumont Wilson, les lunettes 3D Dolby Cinema étaient convenables).

Sortie en France le 2019-12-18.

Sherlock Jr. (1924) (Sherlock Junior), de Buster Keaton [AC]

J'ai bien aimé. Moins drôle que les autres films de Buster Keaton, mais avec des idées scénaristiques très originales.

Vu dans sa version restaurée numérique 4K de 2015 par la Cinémathèque de Bologne pour la Cohen Film Collection, avec musique de Timothy Brock.

Reprise en France le 2019-12-25.

Ministry of Fear (1944) (Espions sur la Tamise / Le ministère de la peur), de Fritz Lang [AC]

J'ai bien aimé. Un film d'espionnage, avec de l'humour. Le plus: le passage de l'oeuvre de charité au début. La fin du film m'a bien fait marrer.

Vu en version numérique restaurée à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

Reprise en France le 2018-08-29.

A Vida Invisível (La vie invisible d'Eurídice Gusmão), de Karim Aïnouz [AC]

J'ai bien aimé. Concernant le scénario, l'idée de départ est originale, mais pas vraiment exploitée.

Sortie en France le 2019-12-11.

Jumanji: The Next Level (Jumanji: Next Level), de Jake Kasdan [AC]

Divertissant pour ses scènes d'action.

Sortie en France le 2019-12-04.

Spies in Disguise (Les Incognitos), de Nick Bruno / Troy Quane [AC]

Pas mal. Vu en VOST.

Sortie en France le 2019-12-25.

Ghost Tropic, de Bas Devos [AC]

Lent et superficiel. Il ne se passe pas grand chose.

Sortie en France le 2020-01-01.

Moonfleet (1955) (Les contrebandiers de Moonfleet), de Fritz Lang [AC]

Je n'ai pas aimé. Le film a énormément vieilli. Éclairage artificiel beaucoup trop visible (les personnages ont plusieurs ombres, y compris en extérieur…). Film vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

[2019-12-17 23:48:24 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-12-07/2019-12-17)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Katsuben! (Talking the Pictures), de Masayuki Suo [AC]

J'ai adoré. En plus du sujet très original (les benshi), le scénario est très bon et on rit assez souvent. Film vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre de la 14e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo).

A Hidden Life (Une vie cachée), de Terrence Malick [AC]

Superbement bien filmé, avec une très belle musique (originale et non originale). En revanche, je suis très déçu par la qualité de la copie numérique projetée à l'Institut Lumière, où j'ai vu le film en avant-première (la veille de sa sortie en salles): ce n'était visiblement que du 2K, alors que la salle est équipée en 4K.

Sortie en France le 2019-12-11.

Motherless Brooklyn (Brooklyn Affairs), d'Edward Norton [AC]

Très bien. D'après un roman, et cela se ressent.

Sortie en France le 2019-12-04.

Knives Out (À couteaux tirés), de Rian Johnson [AC]

Très bon thriller pour ses nombreux rebondissements, avec de l'humour.

Sortie en France le 2019-11-27.

Aurélie Dupont danse l'espace d'un instant (2010), de Cédric Klapisch [AC]

Documentaire intéressant avec de très belles scènes de danse. Écrit pour la télévision, je l'ai vu au Comoedia à Lyon le 2019-12-17 en présence du réalisateur Cédric Klapisch, pour une de ses toutes premières projections sur grand écran (si ce n'est la première).

Gloria Mundi, de Robert Guédiguian [AC]

Très bon mélodrame social.

Sortie en France le 2019-11-27.

Human Desire (1954) (Désirs humains), de Fritz Lang [AC]

J'ai bien aimé. Une des adaptations du roman La Bête humaine d'Émile Zola. Film vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

Speed Racer (2008), de Lana Wachowski / Lilly Wachowski [AC]

Film aux scènes d'action inventives, visuellement complètement fou, et au montage tout aussi inventif, mêlant passé et présent. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière lors de la nuit Matrix et soeurs Wachowski. Mais c'était la fin de la nuit, si bien que j'ai pas mal dormi, d'autant plus que je ne me suis pas ménagé la journée, n'ayant initialement pas eu l'intention d'aller à cette nuit. Et je n'ai donc pas suivi grand chose concernant l'histoire (ce qui n'est cependant peut-être pas un très gros problème pour ce film).

Chanson douce, de Lucie Borleteau [AC]

Pas mal. Seule la scène de la dînette est originale, et c'est la plus marquante. Adaptation du roman éponyme de Leïla Slimani, qui a obtenu le prix Goncourt en 2016. On pouvait donc s'attendre à nettement mieux.

Sortie en France le 2019-11-27.

Black Christmas, de Sophia Takal [AC]

Moyen. Un slasher qui se laisse voir, limite Z. C'est prévisible et ça ne fait pas vraiment peur, mais c'est parfois rigolo.

L'absence de véritables scènes d'horreur est essentiellement due à la censure américaine, pour que le film, féministe, puisse être vu par des spectateurs de moins de 18 ans (cf explications sur Wikipédia, d'après l'article Blumhouse's Black Christmas Was Written For R Rating, Then Test Screenings Forced PG-13 sur IndieWire). Dommage, d'autant plus que je doute fortement que tel qu'il est écrit, ce film desserve vraiment la cause féministe.

Sortie en France le 2019-12-11.

Das wandernde Bild (1920) (L'image vagabonde), de Fritz Lang [AC]

Moyen. Film pas très intéressant, et la fatigue n'a pas aidé. Des lourdeurs sur la fin.

Vu en ciné-concert à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Didier Martel, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

Clash by Night (1952) (Le démon s'éveille la nuit), de Fritz Lang [AC]

Je n'ai pas vraiment accroché. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

Les enfants d'Isadora, de Damien Manivel [AC]

Je n'ai pas aimé, d'autant plus que le film est très lent.

Sortie en France le 2019-11-20.

[2019-12-06 17:59:21 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-11-23/2019-12-05)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

J'accuse, de Roman Polanski [AC]

Un grand film avec un excellent casting.

Sortie en France le 2019-11-13.

La belle époque, de Nicolas Bedos [AC]

Très bon scénario, vraiment original. À rapprocher de The Game (1997).

Sortie en France le 2019-11-06.

The Breakfast Club (1985) (Breakfast Club), de John Hughes [AC]

J'ai beaucoup aimé. Avec au casting Molly Ringwald et Ally Sheedy.

Ford v Ferrari (Le Mans 66), de James Mangold [AC]

Très bien. Mais dans le genre de film de courses automobiles basé sur une histoire vraie, Rush (2013) de Ron Howard était nettement meilleur (scénario plus développé, en particulier dans la présentation des personnages).

Sortie en France le 2019-11-13.

Martin Eden, de Pietro Marcello [AC]

J'ai bien aimé. Très belle photographie. Film tourné en 16 mm; on n'a pourtant pas du tout l'impression de flou sur grand écran.

Sortie en France le 2019-10-16.

Proxima, d'Alice Winocour [AC]

J'ai bien aimé.

Vu à l'UGC Ciné Cité Internationale à Lyon (salle 6), et il y avait un petit problème avec le projecteur: un pixel bleu vers le bas, au milieu. C'était déjà le cas dans cette même salle 3 mois auparavant!

Sortie en France le 2019-11-27.

Little Joe, de Jessica Hausner [AC]

Pas mal. Le film fait fortement penser à Invasion of the Body Snatchers (1956). Malheureusement ça manque de rythme et de tension.

Sortie en France le 2019-11-13.

Last Christmas, de Paul Feig [AC]

Une comédie romantique assez jolie, mais aussi un peu ratée. Je suis allé la voir surtout pour Emilia Clarke, déguisée ici en lutin.

Sortie en France le 2019-11-27.

Parwareshghah (L'orphelinat), de Shahrbanoo Sadat [AC]

J'ai assez bien aimé.

Sortie en France le 2019-11-27.

Spione (1928) (Les espions), de Fritz Lang [AC]

Pas mal (mais j'étais fatigué). J'ai surtout aimé la fin. Vu en ciné-concert à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Fred Escoffier, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang. Il s'agissait de la version restaurée de 2004, d'une durée de 2 h 30.

Sympathie pour le diable, de Guillaume de Fontenay [AC]

Pas mal. Ce qui surprend surtout, c'est la personnalité du journaliste Paul Marchand, interprété par Niels Schneider.

Sortie en France le 2019-11-27.

Les éblouis, de Sarah Suco [AC]

Intéressant pour son sujet et très bonne prestation de la jeune actrice Céleste Brunnquell, mais cela fait téléfilm. De plus, j'ai trouvé qu'il y avait un problème de scénario et de montage: on a l'impression que l'intrigue se déroule en quelques semaines, alors que Camille (Céleste Brunnquell) a 12 ans au début (cf synopsis officiel) et qu'elle fête ses 14 ans au cours du film. La seule véritable indication est la petite soeur: bébé au début, elle a 3 ans (actrice différente) à la fin. En particulier, on a aussi l'impression que l'intégration dans la communauté religieuse se fait du jour au lendemain (ce qui paraît très surprenant).

Sortie en France le 2019-11-20.

Knives and Skin, de Jennifer Reeder [AC]

Un film stylisé et mystérieux. La réalisatrice s'est inspirée de David Lynch. Mais c'est malheureusement très creux et ennuyeux.

Sortie en France le 2019-11-20.

Die 1000 Augen des Dr. Mabuse (1960) (Le diabolique docteur Mabuse), de Fritz Lang [AC]

Je n'ai pas aimé. Le film a énormément vieilli. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Fritz Lang.

[2019-11-23 09:17:11 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-11-10/2019-11-22)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence, hors best of du festival Lumière (qui est maintenant terminé, mais je parlerai du festival une fois que j'aurai entré les films dans ma base de données, probablement courant décembre).

Mais tout d'abord, je recommande fortement Les misérables, de Ladj Ly [AC], sorti mercredi dernier. Je l'avais vu en avant-première il y a deux mois. C'est un des meilleurs films de l'année. Prix du Jury (ex-aequo) à Cannes, amplement mérité.

Furie, d'Olivier Abbou [AC]

Très bien. Un film éprouvant. Le début est inspiré d'une histoire vraie.

Sortie en France le 2019-11-06.

Seules les bêtes, de Dominik Moll [AC]

Très bon thriller d'après le roman éponyme de Colin Niel, qui a remporté le prix Polar en séries du festival Quais du polar. Il est composé de 4 chapitres (un de moins que le roman, car les deux derniers ont été regroupés en un seul) avec montage non linéaire, permettant d'avoir des points de vue différents et des explications de ce qui se passe. Le film est aussi assez drôle.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Dominik Moll. Ce dernier a expliqué que pour les jeunes africains, c'était leur véritable travail; ils jouent en quelque sorte leur propre rôle.

Le film a notamment été tourné près de Florac.

Sortie en France le 2019-12-04.

Vredens dag (1943) (Jour de colère), de Carl Theodor Dreyer [AC]

Très bien. Film assez particulier, du fait de son style très théâtral dans la prononciation des dialogues. Vu en version restaurée.

Hors normes, d'Olivier Nakache / Éric Toledano [AC]

Très bien.

Sortie en France le 2019-10-23.

Koko-di Koko-da, de Johannes Nyholm [AC]

Un petit film d'horreur énigmatique et poétique. J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2019-11-13.

Frozen II (La reine des neiges II), de Chris Buck / Jennifer Lee [AC]

Visuellement réussi. Bonne mise en scène. De l'humour. Mais scénario moyen. Nettement inférieur au premier volet, Frozen (2013).

Sortie en France le 2019-11-20.

Adults in the Room, de Costa-Gavras [AC]

Intéressant, d'après le livre de Yánis Varoufákis (ministre des Finances grec en 2015), mais un peu confus. Lors de déplacements rapides de la caméra, l'image est floue, ce qui est parfois gênant.

Sortie en France le 2019-11-06.

Das Testament des Dr. Mabuse (1933) (Le testament du docteur Mabuse), de Fritz Lang [AC]

Certains plans sont superbes, sinon j'ai trouvé le film mou et confus, et je n'ai pas trop accroché, mais peut-être parce que j'étais crevé. Vu en version intégrale restaurée (version allemande).

Reprise en France le 2019-04-17.

And Then We Danced (Et puis nous danserons), de Levan Akin [AC]

Je n'ai pas vraiment accroché.

Sortie en France le 2019-11-06.

Une colonie, de Geneviève Dulude-De Celles [AC]

Je n'ai pas aimé. Le film (sur le passage de l'enfance à l'adolescence) ne raconte pas grand chose et traîne en longueur.

Sortie en France le 2019-11-06.

[2019-11-10 11:44:30 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-10-21/2019-11-09)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence, hors festival Lumière et best of. Mais tout d'abord, je recommande fortement le film d'animation J'ai perdu mon corps, de Jérémy Clapin [AC], que j'avais vu en avant-première il y a 2 mois; rappel: au Festival de Cannes 2019, il remporte le Grand prix de la Semaine de la critique, puis au Festival international du film d'animation d'Annecy 2019, le Cristal du long métrage et le Prix du public.

Yedinci Koğuştaki Mucize (7. Koğuştaki Mucize), de Mehmet Ada Öztekin [AC]

Bouleversant et magnifique! Très belle photographie. Remake du film coréen 7-beon-bang-ui seon-mul (2013), inédit en France.

Vu au Cinéma Opéra à Lyon.

Sortie en France le 2019-10-10.

Zombieland: Double Tap (Retour à Zombieland), de Ruben Fleischer [AC]

Excellent, très drôle, un peu trop bavard. Pas aussi bien que le premier volet.

Sortie en France le 2019-10-30.

La cordillera de los sueños (La cordillère des songes), de Patricio Guzmán [AC]

Le nouveau documentaire de Patricio Guzmán, après Nostalgia de la luz (2010) (Nostalgie de la lumière) et El botón de nácar (2015) (Le bouton de nacre). J'ai beaucoup aimé. Des images magnifiques. Et toujours une très bonne diction (en espagnol), qui permet parfois de se passer des sous-titres.

Prix du meilleur documentaire à Cannes.

Sortie en France le 2019-10-30.

Doctor Sleep, de Mike Flanagan [AC]

Suite très réussie de The Shining (1980).

Sortie en France le 2019-10-30.

Maleficent: Mistress of Evil (Maléfique: Le pouvoir du mal), de Joachim Rønning [AC]

Très bien, notamment pour l'atmosphère visuelle et les effets spéciaux.

Sortie en France le 2019-10-16.

Terminator: Dark Fate, de Tim Miller [AC]

Très bien.

Sortie en France le 2019-10-23.

Donne-moi des ailes, de Nicolas Vanier [AC]

Très beau film, même s'il est parfois trop romancé. Apparemment il ressemble beaucoup à l'histoire de Fly Away Home (1996) (que je n'ai jamais pu voir), où une adolescente prend sous sa protection 17 jeunes oies abandonnées. D'ailleurs, il semble aussi qu'on ait 17 + 1 oies sauvages (voir le film concernant le + 1).

Belle musique d'Armand Amar.

Sortie en France le 2019-10-09.

Camille, de Boris Lojkine [AC]

Très bon biopic. Excellente prestation de l'actrice Nina Meurisse.

Sortie en France le 2019-10-16.

Au nom de la terre, d'Edouard Bergeon [AC]

Bien. Un film bouleversant sur le monde paysan, d'après une histoire vraie: celle du père du réalisateur.

Sortie en France le 2019-09-25.

Tabi no Owari Sekai no Hajimari (Au bout du monde), de Kiyoshi Kurosawa [AC]

J'ai bien aimé. Classé comme un drame, je le vois plutôt une comédie.

Sortie en France le 2019-10-23.

Il traditore (Le traître), de Marco Bellocchio [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2019-10-30.

Evil Dead II (1987) (Evil Dead 2), de Sam Raimi [AC]

C'est n'importe quoi, mais on rit bien. Ma scène préférée: celle avec la main.

Vu lors du Midnight Movie spécial Halloween du 2019-10-31, en avant-première de sa reprise en salles en France.

Reprise en France le 2019-11-13.

Un monde plus grand, de Fabienne Berthaud [AC]

J'ai bien aimé. Inspiré d'une histoire vraie, celle de Corine Sombrun.

Sortie en France le 2019-10-30.

Sorry We Missed You, de Ken Loach [AC]

Bien, mais prévisible.

Sortie en France le 2019-10-23.

Room at the Top (1959) (Les chemins de la haute ville), de Jack Clayton [AC]

Une grosse partie du film manque de rythme et de tension, mais ça s'accélère dans la dernière demi-heure et la fin est très bien.

Reprise en France le 2019-10-16.

Chambre 212, de Christophe Honoré [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2019-10-09.

A Shaun the Sheep Movie: Farmageddon (Shaun le mouton, le film: la ferme contre-attaque), de Will Becher / Richard Phelan [AC]

À part les références, peu intéressant.

Sortie en France le 2019-10-16.

Das Vorspiel (L'audition), d'Ina Weisse [AC]

Ennuyeux. Seul intérêt: la musique.

Sortie en France le 2019-11-06.

5 è il numero perfetto (5 est le numéro parfait), d'Igor Tuveri [AC]

Bavard et mou. J'ai détesté.

Adaptation d'une BD, dans le style d'une BD.

Sortie en France le 2019-10-23.

[2019-11-04 00:30:17 UTC]
Nouvelle page web sur le jeu Neopolis

(vinc17 – Lyon – CariBlog)

J'ai écrit une nouvelle page web sur Neopolis, jeu créé par Ben Kaltenbaek, Roland Lamidieu et Lucas Odion, et lancé à Lyon en mars 2019 sous le nom Metropolis, avant d'être renommé en Neopolis en juillet.

J'y donne des informations en tant que joueur aux 5 parties qui ont eu lieu à Lyon, dont celle en cours depuis le début du mois.

J'y ai aussi ajouté une section sur un bug d'affichage, pour lequel j'ai trouvé une explication probable, liée à une mauvaise méthode de calcul en virgule flottante (les valeurs particulières affectées par ce bug correspondent à mon explication).

[2019-10-28 22:54:45 UTC]
Festival Lumière 2019

(Cinema – Lyon)

La 11e édition du festival Lumière s'est terminée il y a une semaine, mais comme les années précédentes, certains films sont repris à l'Institut Lumière depuis mercredi dernier pour une durée de 3 semaines (best of). Cette année, il y a pas mal de films que je n'avais pas pu voir pendant le festival et que je souhaite voir à cette occasion. Je ferai donc un bilan après la fin de ce best of.

En attendant, j'ai mis des photos des 4 dernières éditions: 2016 (15 photos), 2017 (18 photos), 2018 (2 photos), 2019 (20 photos).

[2019-10-11 23:05:27 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-10-03/2019-10-11)

(Cinema)

Avant le début du festival Lumière, voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Joker, de Todd Phillips [AC]

Très bien. À voir notamment pour l'acteur Joaquin Phoenix, mais aussi la mise en scène et l'atmosphère visuelle.

Vu en Dolby Cinema (au Pathé Vaise à Lyon… la seule séance en VO?).

Sortie en France le 2019-10-09.

La famosa invasione degli orsi in Sicilia (La fameuse invasion des ours en Sicile), de Lorenzo Mattotti [AC]

Très beau film d'animation poétique. Musique magnifique.

Vu en VO (version italienne) au Comoedia à Lyon.

Sortie en France le 2019-10-09.

Mickey and the Bear, d'Annabelle Attanasio [AC]

J'ai beaucoup aimé. Très bien filmé, belle photographie, et très bon duo Camila Morrone / James Badge Dale.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film).

Trust (1990) (Trust me), de Hal Hartley [AC]

J'ai bien aimé. Vu à l'occasion de la reprise en salles en version restaurée. J'en avais déjà vu au moins un extrait à la télévision dans les années 1990, et je me souvenais en particulier de l'actrice Adrienne Shelly.

Reprise en France le 2019-09-25.

Downton Abbey, de Michael Engler [AC]

J'ai bien aimé. Parfois assez dur à suivre avec tous ces personnages, surtout qu'ils ne sont pas introduits et que je ne connais pas du tout la série télé, sur laquelle est basée le film. Maggie Smith est excellente.

Sortie en France le 2019-09-25.

Bonjour le monde, d'Anne-Lise Koehler / Éric Serre [AC]

Visuellement magnifique et inventif, en partie en stop-motion. Mais le texte, essentiellement destiné aux jeunes enfants, est décevant. Et le film est répétitif, sans scénario.

Sortie en France le 2019-10-02.

Kongo, de Hadrien La Vapeur / Corto Vaclav [AC]

Un documentaire sur la sorcellerie en République du Congo. Pas mal. Un plan impressionnant du fleuve Congo. Les esprits sont crédités au générique!

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film).

Sortie en France le 2020-03-11.

Take Me Somewhere Nice, d'Ena Sendijarevic [AC]

Un film qui se laisse voir, mais intérêt limité. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film). Il y avait un double sous-titrage anglais / français, avec des fautes d'orthographe au moins dans les sous-titres français.

Papicha, de Mounia Meddour [AC]

Moyen. Sujet intéressant et actrices convaincantes, mais c'est assez prévisible et très mal filmé (quasiment tout en gros plans, parfois très courts, caméra qui bouge…).

Sortie en France le 2019-10-09.

The Unbelievable Truth (1989) (L'incroyable vérité), de Hal Hartley [AC]

Moyen. Vu à l'occasion de la reprise en salles en version restaurée.

Reprise en France le 2019-09-25.

Solo, d'Artemio Benki [AC]

Documentaire pas assez développé. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Artemio Benki, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2019 (fiche du film). Le réalisateur a tourné pendant 4 ans.

Simple Men (1992), de Hal Hartley [AC]

Pas terrible. On s'ennuie. Vu à l'occasion de la reprise en salles en version restaurée, en 2019.

Reprise en France le 2019-09-25.

[2019-10-02 22:02:00 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-09-26/2019-10-02)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Trois jours et une vie, de Nicolas Boukhrief [AC]

Excellent film, avec de très beaux plans et une bonne musique. D'après un roman de Pierre Lemaitre [IMDb].

Sortie en France le 2019-09-18.

A Rainy Day in New York (Un jour de pluie à New York), de Woody Allen [AC]

J'ai beaucoup aimé. Scénario bien écrit. Excellente Elle Fanning.

Sortie en France le 2019-09-18.

Shao Lin san shi liu fang (1978) (La 36ème chambre de Shaolin), de Chia-Liang Liu [AC]

Très bien. Vu à la première édition de Ciné-Tatami à Okinawa Shaolin à Lyon, organisée par CinemAsian.

Ceux qui travaillent, d'Antoine Russbach [AC]

Très bien. Un film glaçant sur le monde moderne. Le film tourne juste un peu en rond en début de seconde partie.

Sortie en France le 2019-09-25.

Debout sur la montagne, de Sébastien Betbeder [AC]

Joli film, plein d'humour. Belle photographie.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur et scénariste Sébastien Betbeder. Il s'agissait même de la première projection publique (première mondiale, donc). Il y avait aussi une vingtaine de figurants dans la salle.

Sébastien Betbeder a écrit le personnage de Bérénice en pensant à Izïa Higelin, même s'il ne la connaissait pas vraiment. Les comédiens principaux logeaient sur place, dans le village.

Sortie en France le 2019-10-30.

Warrior Women, d'Elizabeth Castle / Christina D. King [AC] [Site officiel]

Documentaire intéressant sur Madonna Thunder Hawk, l'une des fondatrices de l'American Indian Movement. Vu en avant-première au Zola à Villeurbanne, en présence d'Edith Patrouilleau, membre du Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques.

Sortie en France le 2019-10-16.

The Old Dark House (1932) (La maison de la mort), de James Whale [AC]

Moyen. Vu en version restaurée. Il y a eu un problème technique à la projection: tout le son de ce film en mono venait uniquement du côté gauche.

Reprise en France le 2019-09-25.

Peggy Sue Got Married (1986) (Peggy Sue s'est mariée), de Francis Ford Coppola [AC]

Pas terrible. Trop de longueurs. Peu intéressant, excepté une idée de mise en scène: l'utilisation du miroir au début et à la fin.

Vu en séance unique à l'Institut Lumière, en prélude au festival Lumière 2019, où le réalisateur Francis Ford Coppola recevra le prix Lumière. La copie 35 mm venait de la Cinémathèque suisse.

El otro Cristóbal (1963), d'Armand Gatti [AC]

Je n'ai pas tellement aimé. Univers visuel inventif, mise en scène originale du réalisateur français Armand Gatti, un film unique en son genre, mais complètement foutraque, et qui semble tourner en rond. J'ai rapidement décroché. J'avais très nettement préféré Soy Cuba (1964) de Mikhail Kalatozov, sorti l'année suivante et aussi remarquable pour sa mise en scène (et même plus).

Sortie en France le 2019-09-18.

[2019-09-25 23:02:59 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-09-10/2019-09-25)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Mais tout d'abord, je recommande fortement Bacurau, de Juliano Dornelles / Kleber Mendonça Filho [AC] (Prix du Jury ex-aequo à Cannes), que j'avais vu début juin et qui est sorti ce mercredi.

Les misérables, de Ladj Ly [AC]

Un très grand film! Vu en avant-première à l'Institut Lumière, en présence du réalisateur Ladj Ly (dont c'est le premier long métrage), des acteurs Almamy Kanouté, Alexis Manenti, Djibril Zonga, Omar Soumare, et des deux producteurs. Acteurs très convaincants. Prix du Jury (ex-aequo) à Cannes, amplement mérité.

Sortie en France le 2019-11-20.

Bitter Flowers (Les fleurs amères), d'Olivier Meys [AC]

J'ai beaucoup aimé. Émouvant, très bien écrit et filmé, quasi-documentaire. Vu au Cinéma Opéra à Lyon, en présence du réalisateur Olivier Meys, qui a vécu en Chine. Le film se passe (très majoritairement) à Paris, mais les intérieurs ont été tournés à Rennes (le réalisateur avait de l'argent breton). Parmi les scénaristes, Olivier Meys a fait appel à une scénariste chinoise, notamment pour les dialogues. Seuls les quelques personnages principaux sont joués par des acteurs professionnels. Le directeur de la photographie est Benoît Dervaux, le cameraman des frères Dardenne.

Sortie en France le 2019-09-18.

Ad Astra, de James Gray [AC]

J'ai beaucoup aimé, mais je m'attendais à mieux. Le principal problème serait que, à cause des similarités (par exemple, le secret et le voyage en plusieurs étapes), je ne pouvais m'empêcher de penser à 2001: A Space Odyssey (1968) (2001, l'odyssée de l'espace), et que ce dernier est nettement meilleur, que ce soit sur le scénario ou sur l'univers visuel. C'est probablement ce dernier point qui est le plus problématique. À titre d'exemple, concernant la tour sur Terre, on a peu de points de vue. De même, on a peu d'information visuelle sur les deux bases. Passons sur le manque de crédibilité concernant la cause des surcharges, ce n'est pas très important. Sinon, très bonne musique de Max Richter, qui colle parfaitement au film.

Vu en Dolby Cinema (au Pathé Vaise à Lyon).

Sortie en France le 2019-09-18.

La vie scolaire, de Mehdi Idir / Grand Corps Malade [AC]

Très bien. Bonne mise en scène, avec quelques plans-séquences, et acteurs très convaincants. Et j'ai bien aimé l'idée de voir l'équipe technique dans le générique de fin (c'est la première fois que je vois ça, il me semble).

Sortie en France le 2019-08-28.

Penguin Highway (Le mystère des pingouins), de Hiroyasu Ishida [AC]

Très bon film d'animation japonais, en particulier pour son côté mystérieux. Adaptation du roman Penguin Highway.

Note: Ce sont en fait des manchots, pas des pingouins, mais il ne s'agit que d'une erreur de traduction.

Sortie en France le 2019-08-14.

Atlantique, de Mati Diop [AC]

Très bien. Bonne mise en scène. Certains plans sont particulièrement réussis, notamment un dans la boîte de nuit, avec les points lumineux qui semblent se déplacer comme des vagues. Et un des plans de la mer.

Vu en avant-première au Comoedia (salle 4) à Lyon, en présence de la réalisatrice Mati Diop.

Sortie en France le 2019-10-02.

Beau-père (1981), de Bertrand Blier [AC]

J'ai beaucoup aimé. Vu en version restaurée au Champo (ressortie dans le cadre d'un hommage à Patrick Dewaere).

Reprise en France le 2019-09-11.

Hatsukoi (First Love), de Takashi Miike [AC]

J'ai beaucoup aimé, malgré un début peu clair. Un film d'action humoristique, vu en avant-première au cinéma Le Zola à Villeurbanne.

Sortie en France le 2019-12-25 2020-01-01.

Fête de famille, de Cédric Kahn [AC]

Très bien. Drôle et émouvant. Et belle bande originale.

Sortie en France le 2019-09-04.

Kusama: Infinity (Kusama: Infinity - La vie et l'oeuvre de Yayoi Kusama), de Heather Lenz [AC]

Très beau documentaire sur l'artiste Yayoi Kusama et son oeuvre.

Sortie en France le 2019-09-18.

The Lighthouse, de Robert Eggers [AC]

La photographie et la bande son sont très bonnes. Le film m'a tout de même un peu rebuté pour son côté théâtral. Vu en avant-première au cinéma Le Zola à Villeurbanne.

Sortie en France le 2019-12-18.

Deux moi, de Cédric Klapisch [AC]

Jolie comédie, avec quelques moments d'émotion. J'ai beaucoup aimé le générique de début.

Sortie en France le 2019-09-11.

Twisted Pair, de Neil Breen

Film très stylé, unique en son genre. On se marre bien. Mais il y a des longueurs; c'est répétitif et interminable. En tant qu'acteur, Neil Breen, qui s'est mis en scène sur tous les plans ou presque, a autant de talent que Tommy Wiseau dans son film The Room (2003).

Vu au Grand Rex à la 4e nuit Nanarland. Il s'agissait de la première française.

Das indische Grabmal (1959) (Le tombeau hindou), de Fritz Lang [AC]

Pas mal. Mieux que le premier volet, Der Tiger von Eschnapur (1959), mais j'ai encore été gêné par le problème de la langue des personnages non respectée (tout est en allemand) et par l'éclairage artificiel (avec des personnages et objets qui ont 3 ou 4 ombres).

Vu en version restaurée.

Reprise en France le 2019-07-17.

Frankie, d'Ira Sachs [AC]

Un film qui se laisse voir, mais sans grand intérêt à part de belles images.

Sortie en France le 2019-08-28.

A Woman Under the Influence (1974) (Une femme sous influence), de John Cassavetes [AC]

J'ai moyennement aimé: film répétitif et trop long. À voir juste pour le jeu de Gena Rowlands.

Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective John Cassavetes.

It Chapter Two (Ça, chapitre 2), d'Andy Muschietti [AC]

Moyen. Le côté horreur est plutôt réussi, même s'il ne va pas très loin. Le problème est du côté du scénario. Le film se résume à un ensemble de scènes d'épouvante (dans le présent ou dans le passé), parfois humoristiques et généralement sans conséquence, entrecoupées de scènes (discussions…) qui ne font pas non plus avancer l'histoire. Tout ça pour un film très long: près de 3 heures. Le premier volet, It (2017), était nettement meilleur.

Sortie en France le 2019-09-11.

Uninvited (1988) (Le clandestin), de Greydon Clark [AC]

Moyen. Un film d'horreur aux effets spéciaux faits avec les moyens du bord. Vu en VF 4K au Grand Rex à la 4e nuit Nanarland.

Roboteuwang Sseonsyakeu (1985) (Les aventuriers du système solaire), de Seung-cheol Park [AC]

Complètement idiot et très mal foutu, mais rigolo. Vu en VF 4K au Grand Rex à la 4e nuit Nanarland.

The Bra, de Veit Helmer [AC]

Le seul aspect positif du film: aucun dialogue avec une belle musique, ce qui donne une certaine poésie. Malheureusement, c'est complètement idiot.

Sortie en France le 2019-09-11.

Xiong zhong (1982) (Bruce contre-attaque), de Joseph Kong / André Koob / Bruce Le

Aucun intérêt. Vu en VF 35 mm au Grand Rex à la 4e nuit Nanarland.

Tu mérites un amour, de Hafsia Herzi [AC]

Creux et mal filmé (tout en gros plans, qui sont toujours très courts).

Sortie en France le 2019-09-11.

[2019-09-09 23:38:02 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-08-31/2019-09-09)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

J'ai perdu mon corps, de Jérémy Clapin [AC]

J'ai adoré! Un film d'animation assez spécial au montage non linéaire, en couleur et noir et blanc. Superbe réalisation. Au Festival de Cannes 2019, il remporte le Grand prix de la Semaine de la critique, puis au Festival international du film d'animation d'Annecy 2019, le Cristal du long métrage et le Prix du public.

Une partie du film a été réalisée à Xilam Studio au Pôle PIXEL à Villeurbanne (métropole de Lyon), avec également une participation de l'école Émile Cohl de Lyon. Le film a été fait avec le logiciel libre Blender (Blender sur Wikipédia).

Vu en avant-première au Comoedia (salle 1) à Lyon, en présence du réalisateur Jérémy Clapin et du producteur Marc Du Pontavice (Séance Hallucinée). Une partie de l'équipe du film était aussi dans la salle.

Sortie en France le 2019-11-06.

Les aventures de Rabbi Jacob (1973), de Gérard Oury [AC]

Excellente comédie. Je l'avais vue plusieurs fois à la télévision, avant de la voir pour la première fois au cinéma à l'occasion de sa reprise en salles en version restaurée.

Reprise en France le 2019-07-10.

Philadelphia (1993), de Jonathan Demme [AC]

Très bien. Entre film de procès et film social, avec Tom Hanks, qui mérite amplement son Oscar du meilleur acteur, son Ours d'argent du meilleur acteur (Festival de Berlin) et autres prix. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière.

Angel Has Fallen (La chute du président), de Ric Roman Waugh [AC]

Film d'action efficace, quoique un peu prévisible. Côté réalisation, un petit plan-séquence intéressant vers la fin.

Je n'avais pas vu le premier volet et j'avais détesté le deuxième, London Has Fallen (2016) (La chute de Londres).

Sortie en France le 2019-08-28.

Psychomagie, un art pour guérir, d'Alejandro Jodorowsky [AC]

Documentaire vu en avant-première au Comoedia (salle 1) à Lyon, le 2019-09-03, en présence du réalisateur Alejandro Jodorowsky et de sa femme Pascale Montandon-Jodorowsky. Intéressant. Sujet original. Mais quelques longueurs.

Il s'agissait de la première projection publique (donc première mondiale).

Sortie en France le 2019-10-02.

Play, d'Anthony Marciano [AC]

J'ai plutôt bien aimé. Le film est présenté comme une comédie, mais en fait, on ne rit pas tellement. Le film est plus intéressant sur le portrait de la génération au fil des années, ainsi que sur sa forme: tout est vu via des caméras vidéo.

Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence dans le cadre de la Semaine de la Comédie UGC.

Sortie en France le 2019-10-30 2020-01-01.

Notre dame, de Valérie Donzelli [AC]

Une comédie fantaisiste. On passe un assez bon moment, même si tout n'est pas réussi et le film tombe parfois dans le n'importe quoi grotesque.

Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence dans le cadre de la Semaine de la Comédie UGC.

Sortie en France le 2019-12-18.

Late Night, de Nisha Ganatra [AC]

Pas mal. Le film est plutôt bien écrit et est assez drôle, notamment grâce au duo Emma Thompson / Mindy Kaling, mais la mise en scène est plate.

Sortie en France le 2019-08-21.

Der Tiger von Eschnapur (1959) (Le tigre du Bengale), de Fritz Lang [AC]

Moyen. La première heure est peu intéressante. La dernière demi-heure est nettement plus captivante. Deux gros reproches techniques: la langue des personnages n'est pas respectée (tout est en allemand, même si ce choix est défendu par Nicolas Saada, dans Les Inrocks) et l'éclairage artificiel se fait trop sentir. On a essentiellement la même image en intérieur et en extérieur, de jour comme de nuit!

Vu en version restaurée.

Reprise en France le 2019-07-17.

Saaho, de Sujeeth [AC]

Moyen. Les très longues scènes d'action rendent le film épuisant.

Vu en version hindi, exceptionnellement sous-titrée en anglais à cause d'un important retard dans la chaîne de production.

Sortie en France le 2019-08-30.

Jeanne, de Bruno Dumont [AC]

J'ai moyennement aimé: film peu captivant et beaucoup trop long. Ce qui m'a plu le plus: la discussion sur le métier de questionneur.

Il s'agit de la suite de Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc (2017), qui était une adaptation de la partie 1 de la pièce Jeanne d'Arc de Charles Péguy. On a ici l'adaptation des parties 2 et 3, avec la même jeune actrice Lise Leplat Prudhomme (qui avait 8 ans dans Jeannette, et en a 10 ici). Ce n'est plus un film musical (ce qui faisait la force du premier); il y a juste quelques chansons, mais je ne les ai pas aimées.

Film vu en avant-première au Comoedia (salle 4) à Lyon, en présence du réalisateur Bruno Dumont. Quelques anecdotes… Les armures sont en plastique. C'était Lise qui devait initialement chanter les chansons, mais ça n'a pas fonctionné.

Sortie en France le 2019-09-11.

La famiglia (1987) (La famille), d'Ettore Scola [AC]

Film en huis clos (dans un appartement) sur plusieurs générations. Je n'ai pas aimé. Long et peu intéressant. Vu en version restaurée numérique 4K (mais projection 2K).

Reprise en France le 2019-08-21.

Vif-argent, de Stéphane Batut [AC]

Creux, mal filmé, et quasiment sans émotion. Le côté poétique et fantastique fonctionne mal.

Sortie en France le 2019-08-28.

[2019-09-01 11:36:31 UTC]
Final of the 33th International Championship of Mathematics Puzzles

(Mathematical puzzles)

The international final of the 33th International Championship of Mathematics Puzzles, organized by the FFJM, took place on last Wednesday and Thursday (28 and 29 August 2019), again at the Paris Diderot university. I was ranked number 13 in category HC, with 25 problems and 192 coefficients. The results and a photo of some of the French contestants are available on the FFJM website.

Next year, the international final will take place for the first time out of France: at École polytechnique fédérale de Lausanne (Switzerland).

Update [2019-09-03]: I have scanned and put my drafts on my website.

  • Day 1: For problem 2, I did not find the official answer, like many other candidates; since the text of the problem was not clear and subject to two possible interpretations, there has been a contest, and this answer has been accepted. Thus I correctly solved problems 1 to 10, 13, and 16; for problem 12, due to a silly mistake in a simple addition, I found only the first solution, therefore I had half of the coefficients (6 over 12). This gave me 12 correct problems and 90 coefficients. I almost had problem 11 correct, but I made a mistake in the rather tedious enumeration.

  • Day 2: I correctly solved problems 1 to 5, 7 to 12, 14, and 16, which gave me 13 correct problems and 102 coefficients. Silly mistake for problem 6: I had solved it, but I answered the number of extended towels instead of the number of remaining towels. Also a silly mistake for problem 18: in the last case on my draft, I took into account only one color (in fact, I mechanically divided by 4 as before, but there was no reason for that).

[2019-08-31 11:58:10 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-08-11/2019-08-30)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Once Upon a Time... in Hollywood, de Quentin Tarantino [AC]

J'ai adoré. Excellente mise en scène. J'avais un peu peur compte tenu de la durée du film (2 h 40), surtout c'est souvent bavard chez Tarantino, mais le réalisateur a trouvé le bon rythme et on ne sent pas le temps passer.

Vu en Dolby Cinema (au Gaumont Wilson à Toulouse).

Sortie en France le 2019-08-14.

The Gangster, the Cop, the Devil (Le gangster, le flic et l'assassin), de Won-Tae Lee [AC]

J'ai beaucoup aimé. Polar violent (on voit bien que c'est un film sud-coréen), avec un très bon scénario.

Sortie en France le 2019-08-14.

The Navigator (1924) (La croisière du navigator), de Donald Crisp / Buster Keaton [AC]

Très bien. Vu en version restaurée, avec musique originale de Robert Israel.

Reprise en France le 2019-08-21.

Ready or Not (Wedding Nightmare), de Matt Bettinelli-Olpin / Tyler Gillett [AC]

Comédie horrifique très réussie. Elle m'a fait penser à Álex de la Iglesia.

Sortie en France le 2019-08-28.

Alice et le maire, de Nicolas Pariser [AC]

Très bonne comédie politique, tournée et se passant à Lyon.

Film vu en avant-première dans le cadre du Label des Spectateurs UGC (film surprise).

Sortie en France le 2019-10-02.

Te Ata, de Nathan Frankowski [AC]

J'ai bien aimé. Excellente performance de Q'orianka Kilcher.

Le film n'étant pas passé à Lyon, j'ai dû le voir à Paris.

Sortie en France le 2019-07-17.

Kaijû no kodomo (Les enfants de la mer), d'Ayumu Watanabe [AC]

Un film d'animation aux images magnifiques, mais avec des longueurs. Note: il y a une scène assez longue après le générique.

Sortie en France le 2019-07-10.

Roubaix, une lumière, d'Arnaud Desplechin [AC]

J'ai bien aimé. Un polar social porté par ses acteurs (Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier).

Sortie en France le 2019-08-21.

Untouchable (L'intouchable, Harvey Weinstein), d'Ursula Macfarlane [AC]

Ce documentaire perd un peu de son intérêt du fait que l'affaire a été très médiatisée. À voir tout de même.

Vu à l'UGC Ciné Cité Internationale à Lyon (salle 6), et il y avait un petit problème avec le projecteur: un pixel bleu vers le bas, au milieu.

Sortie en France le 2019-08-14.

Perdrix, d'Erwan Le Duc [AC]

Original, absurde, mais pas très captivant.

Sortie en France le 2019-08-14.

Une fille facile, de Rebecca Zlotowski [AC]

Moyen. Il ne se passe pas grand chose et le film manque d'émotion. Il faut dire que les filles ne sont pas du tout attachantes…

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice Rebecca Zlotowski.

Sortie en France le 2019-08-28.

Ricordi?, de Valerio Mieli [AC]

Un film assez spécial et je n'ai pas du tout accroché, alors que l'idée me plaisait a priori. Quelques belles scènes poétiques, tout de même.

Sortie en France le 2019-07-31.

[2019-08-11 11:23:57 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-07-28/2019-08-10)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Midsommar, d'Ari Aster [AC]

Superbe! Envoûtant et horrifique.

Sortie en France le 2019-07-31.

Never Grow Old, d'Ivan Kavanagh [AC]

Western très sombre. J'ai beaucoup aimé.

Sortie en France le 2019-08-07.

Wild Rose, de Tom Harper [AC]

Très beau film musical et excellente prestation de l'actrice principale Jessie Buckley, qui est aussi chanteuse.

Sortie en France le 2019-07-17.

Uwasa no onna (1954) (Une femme dont on parle), de Kenji Mizoguchi [AC]

Un film féministe. J'ai beaucoup aimé.

Reprise en France le 2019-07-31.

The Miracle Worker (1962) (Miracle en Alabama), d'Arthur Penn [AC]

Très bien, même si j'ai trouvé le film trop théâtral. Bon, en même temps, il est basé sur une pièce de théâtre. En tout cas, excellente interprétation, en particulier de la jeune actrice Patty Duke: 15 ans pour le rôle d'une fillette de 7 ans (qui paraît tout de même nettement plus âgée dans le film).

Reprise en France le 2019-09-11.

Yôkihi (1955) (L'impératrice Yang Kwei-Fei), de Kenji Mizoguchi [AC]

J'ai bien aimé. Très belles images.

Reprise en France le 2019-07-31.

Play It Again, Sam (1972) (Tombe les filles et tais-toi!), de Herbert Ross [AC]

Suite de gags. On rit souvent. Des références à Casablanca (1942), dont une très bonne à la fin.

Reprise en France le 2019-06-19.

The Wonderland (Wonderland, le royaume sans pluie), de Keiichi Hara [AC]

Joli film d'animation fantastique et poétique. Quelques longueurs.

Sortie en France le 2019-07-24.

Sanshô dayû (1954) (L'intendant Sansho), de Kenji Mizoguchi [AC]

J'ai bien aimé.

Reprise en France le 2019-07-31.

Can You Ever Forgive Me? (Les faussaires de Manhattan), de Marielle Heller [AC]

Pas mal. Histoire intéressante (sur Lee Israel) et actrice convaincante, mais mise en scène pas terrible.

Sortie en France le 2019-07-31.

Gion bayashi (1953) (Les musiciens de Gion), de Kenji Mizoguchi [AC]

Pas mal.

Reprise en France le 2019-07-31.

Ukikusa (1959) (Herbes flottantes), de Yasujirô Ozu [AC]

Pas mal. Bonne mise en scène et belles couleurs, mais film trop long par rapport au scénario. J'ai aussi eu du mal à suivre, avec la chaleur dans la salle.

Reprise en France le 2019-07-17.

Ang hupa (Halte), de Lav Diaz [AC]

Inégal et inutilement long (près de 4 h 40); et dans une petite salle au Lumière Bellecour à Lyon (pas le choix), ce n'était pas l'idéal. Bien filmé en plans fixes, et en noir et blanc. Fin prévisible.

Sortie en France le 2019-07-31.

Give Me Liberty, de Kirill Mikhanovsky [AC]

Pas terrible. Le film part dans tous les sens et est trop long.

Sortie en France le 2019-07-24.

Oyû-sama (1951) (Madame Oyû / Mademoiselle Oyû / Miss Oyu), de Kenji Mizoguchi [AC]

Le sujet du film ne m'a pas intéressé. J'ai seulement apprécié la mise en scène et la musique.

Reprise en France le 2019-07-31.

Promare, de Hiroyuki Imaishi [AC]

J'ai détesté le style visuel, notamment dans les nombreuses scènes de combat. Le film ne décolle qu'au bout d'une heure. Très grosse déception pour moi.

Sortie en France le 2019-07-31.

Dylda (Une grande fille), de Kantemir Balagov [AC]

Je me suis ennuyé et je n'ai pas aimé. De plus, il y avait un problème avec le projecteur: 6 pixels bleus, visibles quand l'image est sombre, dont 4 vers le centre.

Sortie en France le 2019-08-07.

[2019-07-27 20:04:21 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-07-20/2019-07-27)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Ombres et lumières, d'Olivier Nolin [AC]

J'ai beaucoup aimé pour les images sublimes, proches de la peinture, et plus généralement pour le style visuel. Le film se compose de 4 histoires sans véritable scénario. Très belle musique, notamment lors de la scène de la danse dans la première histoire et dans les transitions entre les histoires (avec un beau traveling face au soleil à l'horizon).

Sortie en France le 2019-07-17.

Yuli, d'Icíar Bollaín [AC]

J'ai bien aimé. Bonnes scènes de danse, avec Carlos Acosta qui joue son propre rôle (le film est tiré de son autobiographie).

Sortie en France le 2019-07-17.

Yesterday, de Danny Boyle [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2019-07-03.

Crawl, d'Alexandre Aja [AC]

Un film de survie convenu (prises de risques inconsidérées, rebondissements artificiels, mini-flashbacks abusifs… et même le chien habituel qu'il faut sauver), mais efficace et sans temps mort. On passe un bon moment. Et le film se termine exactement au moment où il faut.

Note: c'est rare pour un film de ce genre, mais il passait dans l'une des deux très grandes salles de l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon (la 12).

Sortie en France le 2019-07-24.

Werk ohne Autor (L'oeuvre sans auteur), de Florian Henckel von Donnersmarck [AC] [AC]

Une belle fresque de l'Allemagne des années 1930 aux années 1960. Le film est projeté en France en 2 parties, que j'ai pu voir l'une à la suite de l'autre. La première est plus historique, tandis que la seconde traite essentiellement de l'art moderne (globalement pas très intéressante, mais avec quelques moments excellents vers la fin).

Sortie en France le 2019-07-17.

Gli invasori (1961) (La ruée des Vikings), de Mario Bava [AC]

Pas mal. J'ai surtout été gêné par le fait que le film est en italien et ne respecte donc pas du tout la langue des personnages. Du côté des points positifs, les scènes de batailles sont très bien filmées, et la façon dont Erik grimpe sur la tour est bien trouvée.

Vu en version restaurée numérique 2K au Cinéma Opéra à Lyon.

Reprise en France le 2019-07-03.

Anna, de Luc Besson [AC]

Pas mal. En plus du manque d'émotion, un gros problème: tout est en anglais, ce qui est gênant notamment pour ce genre de film, qui met en scène des personnages de plusieurs pays (c'est un film d'espionnage); par exemple, même les Russes parlent en anglais entre eux. J'avais fait le même reproche pour Red Sparrow (2018) de Francis Lawrence. Reste une belle performance de Sasha Luss.

Les anachronismes qu'on peut noter: l'ordinateur portable (en tout cas, sous cette forme et par quelqu'un de pauvre en Russie à la fin des années 1980) et la clé USB.

Sortie en France le 2019-07-10.

Podbrosy (L'insensible), d'Ivan I. Tverdovskiy [AC]

J'ai moyennement aimé. Le film est peu convaincant et manque de rythme. À noter de nombreux plans-séquences.

Sortie en France le 2019-09-11.

Nashla kosa na kamen (Folle nuit russe), d'Anna Kruglova [AC]

Film un peu trash, mais sinon, sans aucun intérêt. À oublier.

Sortie en France le 2019-07-17.

Cities of Last Things (Face à la nuit), de Wi Ding Ho [AC]

Film très mal construit et sans émotion, se résumant à une suite de scènes sans intérêt, avec des invraisemblances. Le seul petit aspect positif est l'esthétique de nuit.

Sortie en France le 2019-07-10.

Her Smell, d'Alex Ross Perry [AC]

J'ai détesté. Mal filmé (la caméra bouge trop) et peu intéressant. Beaucoup de longueurs.

Sortie en France le 2019-07-17.

[2019-07-19 22:45:24 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-07-10/2019-07-19)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Mais tout d'abord, je recommande fortement Vuelven (Ils reviennent... / Tigers Are Not Afraid), d'Issa López [AC], que j'avais vu l'année dernière au festival Hallucinations Collectives et qui sort en salles mercredi prochain; il était en 2e position dans mon top 2018.

Spider-Man: Far from Home, de Jon Watts [AC]

Superbe! Un des meilleurs films de super-héros. Effets spéciaux grandioses, qui servent un excellent scénario. Ne pas rater la scène post-générique.

Vu en Dolby Cinema 3D (au Pathé Vaise à Lyon).

Sortie en France le 2019-07-03.

Toy Story 4, de Josh Cooley [AC]

J'ai beaucoup aimé. Très bons scénario et mise en scène. Film d'animation émouvant.

Sortie en France le 2019-06-26.

Liteul poreseuteu (Petite forêt), de Soon-rye Yim [AC]

Très joli film. Beaucoup de cuisine. Des flashbacks bien amenés. Avec l'actrice Kim Tae-ri, qu'on avait pu remarquer dans Mademoiselle (2016) de Park Chan-wook et 1987: When the Day Comes de Jang Joon-Hwan.

Vu dans une bonne salle au cinéma Paradiso à Saint-Martin-en-Haut.

Sortie en France le 2019-07-03.

Super 30, de Vikas Bahl [AC]

J'ai bien aimé dans l'ensemble. Très bien pour le sujet humaniste. Mais les passages sur Holi et sur l'attaque à l'hôpital sont ratés. Très belle musique, en particulier Jugraafiya, ainsi que Niyam Ho (dans un style similaire à celui de Zinda dans Bharat).

Film inspiré très librement de la vie du mathématicien Anand Kumar et de son programme Super 30.

Sortie en France le 2019-07-12.

Annabelle Comes Home (Annabelle - La maison du mal), de Gary Dauberman [AC]

Film d'horreur pas terrible. Pas de scénario; film sans originalité, mal construit, et ne reposant que sur ses scènes d'horreur. Seule bonne idée: la courte séquence des ombres et de l'objet avec couleurs qui tournent.

Sortie en France le 2019-07-10.

[2019-07-09 22:53:30 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-06-30/2019-07-09)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Permaculture, la voie de l'autonomie, de Carinne Coisman / Julien Lenoir [AC]

Excellent documentaire sur la permaculture. Très intéressant et instructif.

Sortie en France le 2019-06-12.

They Shall Not Grow Old (Pour les soldats tombés), de Peter Jackson [AC]

Très bon documentaire sur la Première Guerre mondiale, focalisé sur les soldats. Il se compose de témoignages en voix-off d'anciens soldats, avec par dessus des images d'archives généralement colorisées et retravaillées, ainsi que des affiches, parfois les deux en surimpression. Un reproche: les témoignages se succèdent trop rapidement, ce qui rend le film épuisant à suivre.

Sortie en France le 2019-07-03.

Down by Law (1986) (Down by Law - Sous le coup de la loi), de Jim Jarmusch [AC]

Très bien. Un bon trio d'acteurs, Roberto Benigni surtout.

Note: en fait, je l'avais déjà vu lors d'une nuit Jim Jarmusch en juin 2004 au Champo, mais je n'avais pas encore mon blog.

Reprise en France le 2019-07-03.

The White Crow (Noureev), de Ralph Fiennes [AC]

J'ai bien aimé. Scénario non linéaire. Belles scènes de danse, bien filmées, avec Oleg Ivenko, danseur classique professionnel.

Sortie en France le 2019-06-19.

Teen Spirit, de Max Minghella [AC]

J'ai bien aimé. Scénario convenu. Le film est surtout porté par Elle Fanning, qui chante.

Sortie en France le 2019-06-26.

Night on Earth (1991), de Jim Jarmusch [AC]

5 histoires de chauffeurs de taxi la nuit, sans lien entre elles. Bien dans l'ensemble, avec une très grosse préférence pour la 4e, à Rome avec Roberto Benigni. Les 3 premières sont amusantes, sans plus, et prévisibles. La dernière m'a endormi (mais j'étais bien crevé).

À rapprocher de Posoki (2017) (sorti en France sous le titre Taxi Sofia) pour le côté film à sketches sur des histoires de taxi la nuit, mais avec la différence que ces histoires se recoupent.

Reprise en France le 2019-07-03.

Dark Phoenix (X-Men: Dark Phoenix), de Simon Kinberg [AC]

J'ai bien aimé. Scénario assez convenu, mais film intéressant surtout pour ses scènes d'action spectaculaires (même si c'est un peu n'importe quoi). On a généralement vu mieux dans la saga des X-Men. Très belle musique de Hans Zimmer.

Sortie en France le 2019-06-05.

Mystery Train (1989), de Jim Jarmusch [AC]

Bonne comédie, un peu longue.

Reprise en France le 2019-07-03.

6 donne per l'assassino (1964) (Six femmes pour l'assassin), de Mario Bava [AC]

J'ai bien aimé, même si je n'ai pas été très emballé par le scénario. L'atmosphère du film se base sur un jeu de très belles couleurs (Dario Argento fera le même genre de chose sur Suspiria (1977) et Opera (1987)).

Vu en version restaurée numérique lors d'une double séance Mario Bava à l'Institut Lumière. Le film était projeté dans la petite salle de la Villa Lumière pour cause de panne de climatisation dans le Hangar.

Reprise en France le 2019-07-03.

Di jiu tian chang (So Long, My Son), de Xiaoshuai Wang [AC]

J'ai assez bien aimé. Cette fresque familiale de 3 heures est trop lente pendant les trois premiers quarts et ne trouve le bon rythme et de l'émotion que dans la dernière partie. De plus, le montage non linéaire la rend difficile à suivre. Bien filmé.

À Lyon, cette première semaine, le film passe dans 3 cinémas, dont 2 sur de petits écrans (Lumière Terreaux et salle 2 de l'UGC Astoria). Au Comoedia, il passe en salle 5 (grande salle) ou en salle 6 (petite salle), suivant la séance; j'ai pu le voir dans la 5.

Sortie en France le 2019-07-03.

Et je choisis de vivre, de Damien Boyer / Nans Thomassey [AC]

Un assez joli documentaire. Outre le sujet (deuil suite à la perte d'un enfant), de belles images.

Sortie en France le 2019-06-05.

I tre volti della paura (1963) (Les trois visages de la peur), de Mario Bava [AC]

Pas mal. Les deux premières histoires (Le téléphone et Les Wurdalaks) ne sont pas terribles, la troisième (La goutte d'eau) est bonne. Très belles couleurs.

Vu en version restaurée numérique 4K lors d'une double séance Mario Bava à l'Institut Lumière. Le film était projeté dans la petite salle de la Villa Lumière pour cause de panne de climatisation dans le Hangar.

Reprise en France le 2019-07-03.

Dario Argento: Soupirs dans un corridor lointain, de Jean-Baptiste Thoret [AC]

Documentaire inégal sur Dario Argento (un de mes réalisateurs préférés).

Sortie en France le 2019-07-03.

Dirty God, de Sacha Polak [AC]

Pas mal. Scénario pas assez développé.

Sortie en France le 2019-06-19.

Rojo, de Benjamín Naishtat [AC]

Pas mal. Le début est bon, le reste n'est pas très captivant.

Sortie en France le 2019-07-03.

Buta to gunkan (1961) (Cochons et Cuirassés / Filles et gangsters), de Shôhei Imamura [AC]

J'ai moyennement aimé. Seule la fin est plutôt bonne. C'est le côté comédie qui est le plus réussi. La mauvaise qualité du son (qui vient de la copie numérique) m'a probablement empêché d'entrer dans le film.

Sortie en France le 2019-05-22.

4 mosche di velluto grigio (1971) (4 mouches de velours gris), de Dario Argento [AC]

Pas terrible, que ce soit à cause du scénario ou du jeu des acteurs. Un des plus mauvais films de Dario Argento. Seule la partie au salon d'arts funéraires est très bonne, et même excellente.

Reprise en France le 2019-07-03.

[2019-06-30 00:03:04 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-06-20/2019-06-29)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Ghost Dog: The Way of the Samurai (1999) (Ghost Dog, la voie du samouraï), de Jim Jarmusch [AC]

Un très grand film. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, où il était projeté dans la petite salle de la Villa Lumière, alors qu'il était initialement prévu au Hangar (grande salle).

Tolkien, de Dome Karukoski [AC]

Très beau film, avec une musique magnifique de Thomas Newman. De bonnes idées dans la réalisation. J'ai adoré la très courte scène de dance d'Edith (Lily Collins, éblouissante dans ce film), qui apparaît aussi en reflet dans l'oeil de Tolkien (Nicholas Hoult).

Sortie en France le 2019-06-19.

Man on the Moon (1999), de Milos Forman [AC]

Très bien. Un film un peu fou sur Andy Kaufman. Excellente performance de Jim Carrey.

Buñuel en el laberinto de las tortugas (Buñuel après l'âge d'or), de Salvador Simó [AC]

Très bon film d'animation sur le tournage du documentaire Las Hurdes (1933) (Terre sans pain) de Buñuel.

Sortie en France le 2019-06-19.

The Mustang (Nevada), de Laure de Clermont-Tonnerre [AC]

Très beau film, entre western et film de prison, d'après un véritable programme de réhabilitation. Certains prisonniers dans le film sont d'ailleurs des ex-détenus ayant participé à ce programme (cf notes de production). Superbe interprétation de Matthias Schoenaerts.

Sortie en France le 2019-06-19.

Miracle at St. Anna (Miracle à Santa-Anna), de Spike Lee [AC]

Très bien, mais copie numérique de qualité moyenne (aliasing bien visible). Vu à la Cinémathèque de Toulouse dans le cadre de la rétrospective Spike Lee. Il était dans ma liste des films à voir, mais en 2008, TF1 International avait bloqué la sortie en salles en France, et en 2018, le film n'était sorti qu'à Paris, où il n'avait fait que 432 entrées (dans une seule salle).

Sortie en France le 2018-08-29.

Child's Play (Child's Play: La poupée du mal), de Lars Klevberg [AC]

Un petit film d'horreur efficace dans un contexte de haute technologie.

Sortie en France le 2019-06-19.

Yves, de Benoît Forgeard [AC]

Pas mal. Bien au début, mais ensuite, le film s'enlise.

Sortie en France le 2019-06-26.

Brightburn (Brightburn: L'enfant du mal), de David Yarovesky [AC]

Film d'horreur sans intérêt. Juste un peu de gore. La base de l'histoire est copiée sur celle de Smallville, sauf que le personnage est à l'opposé (d'où film d'horreur).

Sortie en France le 2019-06-26.

[2019-06-19 21:25:03 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-06-14/2019-06-19)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Groundhog Day (1993) (Un jour sans fin), de Harold Ramis [AC]

Excellent! Vu à la télévision (plusieurs fois, je crois bien), et pour la première fois au cinéma, en 35 mm à l'Institut Lumière lors de la nuit Bill Murray.

Le daim, de Quentin Dupieux [AC]

J'ai beaucoup aimé. Une comédie absurde, comme on pouvait s'y attendre chez Quentin Dupieux… Avec Jean Dujardin et Adèle Haenel, tous deux excellents.

Sortie en France le 2019-06-19.

Charlotte a du fun (Charlotte a 17 ans), de Sophie Lorain [AC]

Film québécois en noir et blanc mettant en scène 3 filles de 17 ans et autres jeunes. Avec sous-titres. Bien, mais un peu long. Bonne dernière scène, style Bollywood.

Sortie en France le 2019-06-12.

Ma, de Tate Taylor [AC]

J'ai plutôt bien aimé, notamment vers la fin.

Sortie en France le 2019-06-05.

Greta, de Neil Jordan [AC]

Assez bien, mais prévisible et avec de grosses invraisemblances sur la fin.

Sortie en France le 2019-06-12.

La prima notte di quiete (1972) (Le professeur), de Valerio Zurlini [AC]

Bonne première heure. Trop long. Très belles restauration et copie 4K (vu en 4K au Cinéma Opéra à Lyon).

Reprise en France le 2019-06-12.

Tenzo, de Katsuya Tomita [AC]

Documentaire qui se laisse voir.

Vu au Comoedia à Lyon dans le cadre du festival Les Saisons Hanabi (qui a lieu dans toute la France).

Sortie en France le 2019-06-18.

Bharat, d'Ali Abbas Zafar [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2019-06-05.

Les particules, de Blaise Harrison [AC]

Pas mal. Un film quasi-expérimental et onirique, dont l'intérêt principal est l'atmosphère visuelle et la bande son. Le style me fait penser à Philippe Grandrieux.

Sortie en France le 2019-06-05.

Ten Years Japan (Anticipation Japon), d'Akiyo Fujimura / Chie Hayakawa / Kei Ishikawa / Yusuke Kinoshita / Megumi Tsuno [AC]

5 histoires inégales. La première et la quatrième sont bonnes, le reste est ennuyeux.

Vu au Comoedia à Lyon dans le cadre du festival Les Saisons Hanabi.

Sortie en France le 2019-06-17.

Les hirondelles de Kaboul, de Zabou Breitman / Eléa Gobbé-Mévellec [AC]

J'ai moyennement aimé. Film d'animation trop statique. Et la langue des personnages n'est pas respectée (mais ce n'est ici pas très gênant): le film est en français. De plus, le sujet a déjà été abordé, si bien que le film perd de son intérêt.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre de la première édition du festival Et pourtant elles tournent! (festival de réalisatrices ayant lieu dans l'agglomération lyonnaise), en présence de la co-réalisatrice Eléa Gobbé-Mévellec. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme de Yasmina Khadra. Les acteurs donnant leur voix ont été filmés pour inspirer les animateurs, mais il n'y a pas eu de rotoscopie les concernant.

Sortie en France le 2019-09-04.

Zombi Child, de Bertrand Bonello [AC]

Globalement hermétique et sans émotion. La première moitié est pas mal, mais la seconde n'apporte plus rien et est ennuyeuse. On ne voit pas où le réalisateur veut en venir. Concernant un des sujets abordés, mieux vaut revoir l'excellent film The Serpent and the Rainbow (1988) (titre français: L'emprise des ténèbres) de Wes Craven.

Sortie en France le 2019-06-12.

[2019-06-06 23:19:54 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-05-30/2019-06-06)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Je rappelle le film à voir absolument en ce moment: la Palme d'or Gisaengchung (Parasite), de Joon-ho Bong [AC], un de mes films préférés depuis le début de l'année.

Bacurau, de Juliano Dornelles / Kleber Mendonça Filho [AC]

J'ai adoré. Un film très surprenant. Vu dans le cadre des avant-premières cannoises au Lumière Terreaux à Lyon. Prix du Jury à Cannes.

Sortie en France le 2019-09-25.

Venise n'est pas en Italie, d'Ivan Calbérac [AC]

On rit beaucoup. Et on ne sent pas du tout qu'il s'agit d'une adaptation d'un roman.

Sortie en France le 2019-05-29.

Ying (Shadow), de Yimou Zhang [AC]

Visuellement magnifique, avec ses couleurs en majorité dans les noir et blanc (en gros, tout sauf le corps humain et le sang). Mais quasiment sans émotion et un peu difficile à suivre dans les détails.

Vu aux Alizés à Bron, dans le cadre de la 9e édition du Festival du cinéma chinois en France. Un problème (soulevé à la fin du film): les sous-titres (faits pour le festival) disparaissaient souvent beaucoup trop rapidement, si bien qu'on n'avait pas le temps de les lire.

Une part d'ombre, de Samuel Tilman [AC]

Un bon thriller psychologique.

Sortie en France le 2019-05-22.

L'autre continent, de Romain Cogitore [AC]

Joli film, avec un très bon duo Déborah François / Paul Hamy et une belle musique. Je recommande de ne pas lire le synopsis, qui fait une révélation sur une petite surprise au début du film.

Sortie en France le 2019-06-05.

Le jeune Ahmed, de Jean-Pierre Dardenne / Luc Dardenne [AC]

J'ai bien aimé. Genre et style usuel des frères Dardenne.

Sortie en France le 2019-05-22.

Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma [AC]

J'ai assez bien aimé: très belle photographie, mais le film est long et manque de rythme et d'émotion; seule la scène centrale sort du lot. Avec trois de mes actrices préférées: Adèle Haenel, Noémie Merlant et Valeria Golino.

Vu en avant-première à l'Institut Lumière lors d'une séance spéciale abonnés, invités dans le cadre des 100 ans du SLEC.

Sortie en France le 2019-09-18.

Daguerréotypes (1976), d'Agnès Varda [AC]

Documentaire assez intéressant sur la vie dans des commerces d'une rue à Paris (la rue Daguerre) en 1975, là où habitait la réalisatrice. Avec aussi un magicien. Rien de bien extraordinaire, mais ça se laisse voir.

Vu en version restaurée numérique 2K au cinéma Le Zola à Villeurbanne, dans le cadre d'un hommage à Agnès Varda.

Syn (Le fils), d'Alexander Abaturov [AC]

Documentaire sur la formation des recrues pour les forces spéciales russes Spetsnaz, tourné à la suite d'un décès. Pas mal. Deux belles scènes la nuit.

Sortie en France le 2019-05-29.

Documenteur (1981), d'Agnès Varda [AC]

Pas terrible. Il manque un scénario. Vu en version restaurée numérique au cinéma Le Zola à Villeurbanne, dans le cadre d'un hommage à Agnès Varda.

Sibyl, de Justine Triet [AC]

Je n'ai pas aimé et je me suis ennuyé. Le scénario est déroutant avec ses flashbacks. De plus, les personnages ne sont pas attachants.

Sortie en France le 2019-05-24.

Dolor y gloria (Douleur et gloire), de Pedro Almodóvar [AC]

Bavard et sans émotion. J'ai détesté.

Sortie en France le 2019-05-17.

[2019-05-29 22:48:00 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-05-08/2019-05-29)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Gisaengchung (Parasite), de Joon-ho Bong [AC]

Superbe, surtout pour le scénario, mais aussi pour la mise en scène et les acteurs. Le film mérite amplement sa Palme d'or (ce qui est assez rare, je trouve).

Vu en avant-première, si bien que j'ai eu la chance de ne pas avoir vu la bande-annonce auparavant.

Sans rien dévoiler, ce film m'a fait penser à un film japonais et à un film sud-américain de ces dix dernières années.

Sortie en France le 2019-06-05.

Mon inconnue, de Hugo Gélin [AC]

J'ai beaucoup aimé. Très belle histoire, dans la lignée de About Time (2013) (Il était temps). Excellent duo François Civil / Joséphine Japy.

Sortie en France le 2019-04-03.

Following (1998) (Following - Le suiveur), de Christopher Nolan [AC]

Très bon scénario. Film vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Christopher Nolan.

Unga Astrid (Astrid), de Pernille Fischer Christensen [AC]

Très beau film. Présenté comme un biopic sur la romancière suédoise Astrid Lindgren, il s'agit en fait de ce qui se passe avant que celle-ci écrive. Notons que pour une fois, les langues des personnages sont respectées.

Sortie en France le 2019-05-08.

Kalank, d'Abhishek Varman [AC]

Très bien, même si le film manque de rythme. Bonne mise en scène.

Sortie en France le 2019-04-17.

Long Shot (Séduis-moi si tu peux!), de Jonathan Levine [AC]

J'ai plutôt bien aimé. On ne rit pas énormément, mais le côté romantique fonctionne bien avec le très bon duo Charlize Theron / Seth Rogen.

Ah, et le titre français est complètement nul.

Sortie en France le 2019-05-15.

Yo Imposible, de Patricia Ortega [AC]

Belle mise en scène pour un sujet délicat (déjà abordé par deux autres films sud-américains). En revanche, le film tourne un peu en rond.

Vu au cinéma Le Zola à Villeurbanne, à une séance de rattrapage des 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain, où il avait obtenu le Prix du Public.

All Dogs Go to Heaven (1989) (Charlie, mon héros / Charlie, tous les chiens vont au paradis), de Don Bluth / Gary Goldman / Dan Kuenster [AC]

Visuellement, très bonne animation. Nettement moins bien concernant le scénario. Vu en VF, seule disponible, mais ça ne pose pas de problème.

Reprise en France le 2019-04-24.

John Wick: Chapter 3 - Parabellum (John Wick Parabellum), de Chad Stahelski [AC]

Pas mal. Quelques scènes de combats originales et jouissives, comme celle avec le lancer de couteaux et surtout celle avec les chiens. Mais c'est le seul intérêt du film, qui est par ailleurs trop long.

Sortie en France le 2019-05-22.

The Dead Don't Die, de Jim Jarmusch [AC]

Pas mal. Un film de zombies humoristique, malheureusement trop mou.

Sortie en France le 2019-05-14.

Un flic (1972), de Jean-Pierre Melville [AC]

J'ai moyennement aimé. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Pierre Melville.

Le cercle des petits philosophes, de Cécile Denjean [AC]

Documentaire à intérêt limité.

Sortie en France le 2019-04-17.

Quand tu liras cette lettre (1953), de Jean-Pierre Melville [AC]

Moyen. Vu en version restaurée numérique 2K à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Pierre Melville.

Les enfants terribles (1950), de Jean-Pierre Melville [AC]

Film très théâtral. Je n'ai pas accroché. Et surtout, les acteurs sont trop âgés pour leurs rôles: ils ont 25/26 ans, et cela se voit.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Pierre Melville.

Lourdes, de Thierry Demaizière / Alban Teurlai [AC]

Documentaire décevant. Rien de vraiment intéressant.

Sortie en France le 2019-05-08.

Léon Morin, prêtre (1961), de Jean-Pierre Melville [AC]

Je n'ai pas accroché. De plus, trop de voix-off, qui fait penser à une adaptation de roman, et c'est effectivement le cas (roman éponyme de Béatrix Beck). Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Pierre Melville.

Les météorites, de Romain Laguna [AC]

Le film ne raconte rien. Pas d'émotion. Malgré son talent, la jeune actrice Zéa Duprez ne sauve pas le film.

Sortie en France le 2019-05-08.

Gospod postoi, imeto i' e Petrunija (Dieu existe, son nom est Petrunya), de Teona Strugar Mitevska [AC]

Ça traîne et c'est mal filmé.

Sortie en France le 2019-05-01.

Chuva É Cantoria Na Aldeia Dos Mortos (Le chant de la forêt), de Renée Nader Messora / João Salaviza [AC]

Un film lent, sans émotion, et qui ne raconte pas grand chose. Photographie pas toujours bonne; après recherche sur l'IMDb, je vois que le film a été tourné en 16 mm, et c'est peut-être lié.

Sortie en France le 2019-05-08.

[2019-05-07 21:27:46 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-05-02/2019-05-07)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

The Death and Life of Otto Bloom, de Cris Jones [AC]

Superbe! Cohérent et remarquablement bien construit, ce film est aussi émouvant et artistiquement réussi. Vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre de la 4e édition du festival documenteur On Vous Ment!.

In Praise of Nothing (L'éloge du rien), de Boris Mitic [AC]

J'ai adoré. Un film poétique d'une grande qualité artistique. Belle musique. Le genre de film à rapprocher de Koyaanisqatsi (1982), Manufactured Landscapes (2006) (Paysages manufacturés) et Samsara (2011). Mais ce film est accompagné d'un texte poétique en voix-off, récité par Iggy Pop.

Vu au Lumière Bellecour à Lyon, dans le cadre de la 4e édition du festival documenteur On Vous Ment!. La projection était suivie d'un Skype avec le réalisateur serbe Boris Mitić (qui parle français). Il a écrit le texte avant même de choisir Iggy Pop. Ce film a demandé 7 ans de tournage, par 62 personnes.

Voir aussi l'entretien enregistré lors du Festival Visions du Réel, à Nyon, en avril 2018.

Sky's the Limit, de Jérôme Thomas [AC]

Très bon documentaire sur le muralisme moderne, vu dans sa version de 90 minutes au Comoedia à Lyon (première lyonnaise, en salle 1), en présence du réalisateur Jérôme Thomas, en partenariat avec Mur69, à l'occasion du festival Peinture Fraîche.

Non coupable (1947), de Henri Decoin [AC]

Très bien. Vu en version restaurée numérique 4K au cinéma Le Zola à Villeurbanne, dans le cadre de Ciné Collection (programme du GRAC). Le film était suivi d'une fin alternative.

Love Possibly, de Michael Boccalini / Che Grant [AC]

Une bonne comédie romantique avec des références cinématographiques. On rit souvent. Film vu au Lumière Bellecour à Lyon, dans le cadre de la 4e édition du festival documenteur On Vous Ment!.

Avengers: Endgame, d'Anthony Russo / Joe Russo [AC]

Bien, avec des combats très spectaculaires vers la fin, mais sans véritable surprise, trop long et parfois bavard. On pouvait s'attendre à mieux.

Vu en Dolby Cinema 3D au Pathé Vaise à Lyon, à une des rares séances en VO (comme d'habitude).

Sortie en France le 2019-04-24.

Victor et Célia (Victor & Célia), de Pierre Jolivet [AC]

J'ai bien aimé. Film entièrement tourné à Lyon.

Sortie en France le 2019-04-24.

Gon-ji-am (Gonjiam), de Beom-sik Jeong [AC]

J'ai bien aimé. Film d'horreur de type found footage. Flippant par moments vers la fin. Un problème: avec les caméras multiples et les nombreux changements de point de vue, on ne sait pas ce qui est diffusé en ligne.

Film vu au Lumière Terreaux (salle 1) à Lyon, dans le cadre de la 4e édition du festival documenteur On Vous Ment!.

El reino, de Rodrigo Sorogoyen [AC]

Un thriller politique assez bon, mais il y a des invraisemblances importantes: l'intrigue se déroule en 2008, mais pas de smartphone, ni d'Internet.

Sortie en France le 2019-04-17.

[2019-05-01 22:47:11 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-04-23/2019-05-01)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

House by the River (1950) (Au fil de l'eau / House by the River), de Fritz Lang [AC]

J'ai adoré. Beaucoup de suspense et excellente mise en scène.

Sortie en France le 2019-04-24.

Casualties of War (1989) (Outrages), de Brian De Palma [AC]

Très bien. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

Sabaibaru famirî (Survival Family), de Shinobu Yaguchi [AC]

Très bien. Comédie post-apocalyptique (enfin, à peu près), avec un côté écologique et humaniste. J'ai beaucoup aimé la scène des aveugles.

Vu au 8e Festival de Science-Fiction de Lyon: Les Intergalactiques.

Ballon (Le vent de la liberté), de Michael Herbig [AC]

J'ai beaucoup aimé. D'après une incroyable histoire vraie. Du suspense en permanence.

Sortie en France le 2019-04-10.

El silencio de otros (Le silence des autres), de Robert Bahar / Almudena Carracedo [AC]

Documentaire très intéressant concernant la loi d'amnistie générale en Espagne après la mort de Franco et la plainte déposée en 2010 par des rescapés du franquisme.

Sortie en France le 2019-02-13.

Un moment d'égarement (1977), de Claude Berri [AC]

Très bien, mais j'avais préféré le remake parce qu'il était beaucoup plus drôle, et aussi pour le casting. Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière (séance unique), la veille de la mort de Jean-Pierre Marielle [IMDb] (qui tient le rôle principal).

Mais vous êtes fous, d'Audrey Diwan [AC]

Très bien. D'après une histoire vraie. Et en même temps, il y a un passage instructif.

Sortie en France le 2019-04-24.

Mid90s (90's), de Jonah Hill [AC]

J'ai bien aimé. Le film a un côté documentaire et autobiographique. Il a été tourné en 16 mm au format 1.33 : 1 (4/3).

Sortie en France le 2019-04-24.

Chamboultout, d'Eric Lavaine [AC]

J'ai bien aimé. Bon casting.

Sortie en France le 2019-04-03.

Duelles, d'Olivier Masset-Depasse [AC]

Un thriller psychologique avec de la tension, mais manque de crédibilité vers la fin. D'après un roman. Bonne interprétation de Veerle Baetens et Anne Coesens (l'actrice principale du précédent film du réalisateur, Illégal (2010)).

Sortie en France le 2019-05-01.

Rizu to aoi tori (Liz et l'oiseau bleu), de Naoko Yamada [AC]

J'ai assez bien aimé. Joli film, avec une bonne réalisation, mais il me semble répétitif et parfois verbeux.

Sortie en France le 2019-04-17.

Jessica Forever, de Caroline Poggi / Jonathan Vinel [AC]

J'ai moyennement aimé. Assez intéressant pour l'esthétique, mais pas de scénario.

Sortie en France le 2019-05-01.

Cicha noc (Silent Night), de Piotr Domalewski [AC]

Moyen. Vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre du festival Kinopolska. Quelques fautes de français dans les sous-titres.

Deux hommes dans Manhattan (1959), de Jean-Pierre Melville [AC]

Film sans intérêt et mal joué. Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Jean-Pierre Melville.

[2019-04-23 17:57:16 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-04-13/2019-04-22) / Hallucinations Collectives

(Cinema – Lyon)

Voici quelques commentaires sur certains des derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Comme je suis allé aux 26 séances du festival Hallucinations Collectives, qui s'est déroulé du 16 au 22 avril, je n'y ai mis que les longs métrages récents (à partir de 2001), qui incluent mes 6 films préférés du festival. Tout d'abord, je recommande très fortement la comédie (un tout petit peu horrifique) Kamera o tomeru na! (Ne coupez pas!), de Shin'ichirô Ueda [AC], qui sort ce mercredi et est actuellement mon film préféré de l'année.

1987 (1987: When the Day Comes), de Joon-Hwan Jang [AC]

Grandiose! Un drame historique, avec de la tension, de la violence, de l'émotion, et aussi un peu d'humour. Vu à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon); c'était mon film préféré du festival et c'est aussi celui qui a obtenu le Prix du Public. Malheureusement, pas de sortie en salles en France de prévue. AlloCiné indique une sortie nationale le 1er novembre de l'année dernière, mais c'est une erreur; ils ont probablement dû confondre avec la projection à cette date au Festival du film coréen à Paris.

Freaks, de Zach Lipovsky / Adam B. Stein [AC]

Superbe! De très bonnes idées dans le scénario. Le début du film est mystérieux. La jeune actrice Lexy Kolker est extraordinaire! Belle musique.

Film vu à la soirée d'ouverture de la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon). De même, il ne sortira pas en salles en France, puisque d'après AlloCiné, une sortie directe en VOD est prévue cette année.

Sennen joyû (2001) (Millennium Actress), de Satoshi Kon [AC]

Excellent film d'animation pour le scénario et la réalisation. Dans le même genre que Perfect Blue (1997) et Paprika (2006) (les deux autres films de Satoshi Kon que j'ai vus), mais en dessous.

Film vu à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon). Très rare sur grand écran.

Wij (We), de Rene Eller [AC]

Excellent! Vu à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon). Il s'agissait de la deuxième projection en France.

Der goldene Handschuh (Golden Glove), de Fatih Akin [AC]

J'ai beaucoup aimé, en particulier pour la mise en scène (avec de longs plans, permettant d'accroître le réalisme) et l'acteur principal, Jonas Dassler. Film vu en avant-première à la soirée de clôture de la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon). Le film sera distribué en France par Pathé (la date de sortie nationale n'est pas encore connue).

[Mise à jour du 2019-05-31] Sortie en France le 2019-06-26.

Tous les dieux du ciel, de Quarxx [AC]

Excellent, sauf les dernières secondes. Le côté fantastique (fantôme, signes dans le champ, le poulpe…) était peut-être inutile. Juste une petite question que je me pose: qu'ont fait les services sociaux pendant 20 ans?

Film vu en avant-première à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon), en présence du réalisateur et scénariste Quarxx. Il s'agit d'une extension d'un court métrage, qui devait d'ailleurs être à l'origine un long métrage. Une des difficultés: entre le tournage du court et celui des nouvelles scènes pour le long, la maison a été détruite. Et dans des champs-contrechamps, certains plans appartiennent au court et d'autres ont été tournés pour le long.

Sortie en France le 2019-05-15.

Shazam!, de David F. Sandberg [AC]

J'ai beaucoup aimé. Un film de super-héros assez particulier, avec beaucoup d'humour.

Sortie en France le 2019-04-03.

Pájaros de verano (Les oiseaux de passage), de Cristina Gallego / Ciro Guerra [AC]

Très bien. J'ai beaucoup aimé la façon dont le sujet (sur les origines du trafic de drogue) est traité; cela change des films hollywoodiens habituels, centrés uniquement sur l'action!

Note: le co-réalisateur Ciro Guerra est connu pour son précédent film El abrazo de la serpiente (2015) (L'étreinte du serpent).

Sortie en France le 2019-04-10.

Zavod (Factory), de Yuriy Bykov [AC]

Bien, mais trop long. Plutôt classique, entre film social, thriller et action. Bonne photographie.

Film vu en avant-première à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon). Il s'agissait de la deuxième projection en France, deux semaines après la première au Festival International du Film Policier de Beaune (édition 2019).

Sortie en France le 2019-07-03 2019-07-24.

Blanche comme neige, d'Anne Fontaine [AC]

J'ai bien aimé, malgré quelques défauts. Lou de Laâge est envoûtante. Belle musique de Bruno Coulais. Le film m'a un peu fait penser à Suspiria (1977) de Dario Argento: une scène où Claire court dans la forêt, la musique, et l'utilisation de la couleur rouge.

Sortie en France le 2019-04-10.

The Farthest (Sonde Voyager: En route vers l'infini), d'Emer Reynolds [AC]

Documentaire intéressant. Vu au Comoedia à Lyon, à une séance Ciné Mathématiques.

In Fabric, de Peter Strickland [AC]

J'ai bien aimé. Original, mais trop long. Des dialogues recherchés et images soignées. Il n'y a pas vraiment de scénario.

Film vu à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon).

The Curse of La Llorona (La malédiction de la dame blanche), de Michael Chaves [AC]

Film d'horreur de facture classique, mais assez efficace. Cependant, il ne fait pas très peur.

Sortie en France le 2019-04-17.

Mafak (Screwdriver), de Bassam Jarbawi [AC]

J'ai bien aimé. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Cinémas du Sud.

Lords of Chaos, de Jonas Åkerlund [AC]

Pas mal. Le principal problème est que la langue des personnages n'est pas respectée, ce qui est assez gênant ici, car les membres du groupe norvégien sont patriotiques mais dans le film, ils parlent entre eux en anglais!

Film vu à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon).

Curiosa, de Lou Jeunet [AC]

Pas mal. Visuellement réussi, avec des effets de style, comme à un moment donné, du noir et blanc sur des images en couleur. Noémie Merlant est une nouvelle fois éblouissante. Mais le scénario, inspiré d'une histoire vraie, est peu intéressant.

Sortie en France le 2019-04-03.

Pet Sematary (Simetierre), de Kevin Kölsch / Dennis Widmyer [AC]

Film d'horreur nettement moins efficace que la première adaptation (1989), réalisée par Mary Lambert. Les différences me semblent peu convaincantes ([Révélations – non disponible]).

Sortie en France le 2019-04-10.

J'veux du soleil, de Gilles Perret / François Ruffin [AC]

Documentaire sur le début du mouvement des Gilets jaunes en France. Pas mal.

Sortie en France le 2019-04-03.

Luz, de Tilman Singer [AC]

Film très creux. Lent et sans scénario. Juste des idées de mise en scène. Vu à la 12e édition du festival Hallucinations Collectives (salle 1 du Comoedia à Lyon).

[2019-04-13 01:05:02 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-03-30/2019-04-12)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Los silencios, de Beatriz Seigner [AC]

Film magnifique. La photographie (scènes de nuit notamment) et la bande son (les sons d'ambiance) sont superbes. Scénario très bien écrit, avec son côté onirique, à la frontière du fantastique.

Sortie en France le 2019-04-03.

The Bonfire of the Vanities (1990) (Le bûcher des vanités), de Brian De Palma [AC]

Excellent, d'après un roman. Plan-séquence d'ouverture très réussi. Film vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

Note: le premier rôle de Kirsten Dunst où elle est créditée au générique.

Body Double (1984), de Brian De Palma [AC]

J'ai beaucoup aimé. Visiblement influencé par plusieurs films de Hitchcock, à commencer par Rear Window (Fenêtre sur cour).

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma. Mais il y avait un important bruit de fond quasiment omniprésent (problème avec la copie). De plus, la projection a eu lieu dans la petite salle de la Villa Lumière, car le Hangar était privatisé (et nous n'étions pas prévenu de ce changement); mais pour ce film, ce n'était pas vraiment un problème.

La noche de 12 años (Compañeros), d'Álvaro Brechner [AC]

Un film très dur basé sur des faits réels, en Uruguay. J'ai beaucoup aimé.

Sortie en France le 2019-03-27.

Dumbo, de Tim Burton [AC]

Très bien, surtout la fin.

Sortie en France le 2019-03-27.

Rebelles, d'Allan Mauduit [AC]

Très bonne comédie décalée.

Sortie en France le 2019-03-13.

The Man Who Laughs (1928) (L'homme qui rit), de Paul Leni [AC]

Bien pour les images, mais trop long. Vu en version restaurée numérique 4K au Cinéma Opéra, en projection 4K.

Reprise en France le 2019-04-03.

Aïlo: Une odyssée en Laponie, de Guillaume Maidatchevsky [AC]

Documentaire intéressant, avec de somptueux paysages enneigés.

Sortie en France le 2019-03-13.

Dernier amour, de Benoît Jacquot [AC]

J'ai bien aimé. Très belle photographie. Stacy Martin est toujours aussi ravissante.

Sortie en France le 2019-03-20.

Malevil (1981), de Christian de Chalonge [AC]

J'ai bien aimé. Vu une première fois à la télévision, et revu au cinéma Le Zola à Villeurbanne en séance off Post-apo French Touch du festival Les Intergalactiques (festival de science-fiction de Lyon).

Hi, Mom! (1970), de Brian De Palma [AC]

Pas mal. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

Napszállta (Sunset), de László Nemes [AC]

J'ai assez bien aimé pour l'atmosphère du film et la belle photographie, mais c'est trop long et on ne voit pas bien où le réalisateur veut en venir.

Sortie en France le 2019-03-20.

La lutte des classes, de Michel Leclerc [AC]

Pas mal. Quelques lourdeurs.

Sortie en France le 2019-04-03.

Yom Adaatou Zouli (Le jour où j'ai perdu mon ombre), de Soudade Kaadan [AC]

J'ai moyennement aimé. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Cinémas du Sud, en présence de la réalisatrice Soudade Kaadan. Celle-ci a mis 7 ans pour faire ce film, avec sa soeur. Avant la guerre en Syrie, elle faisait des documentaires. La mise en scène est en gros plans avec une caméra qui bouge beaucoup, en hommage aux nouveaux documentaires (ceux depuis la guerre). C'est surtout ce qui m'a gêné dans le film (mais j'étais peut-être trop proche de l'écran pour ce genre de film).

Sibel, de Guillaume Giovanetti / Çagla Zencirci [AC]

Je n'ai pas tellement aimé. La langue sifflée m'a un peu gêné, car je ne trouvais pas cela crédible (en partie à cause du fait que Sibel est muette), et pourtant elle existe vraiment! Cf anecdotes AlloCiné / langage sifflé.

Sortie en France le 2019-03-06.

La flor, de Mariano Llinás [AC] [AC] [AC] [AC]

Film en 6 épisodes, regroupés en 4 parties de 3 h 30 environ. J'ai vu uniquement la première partie, composée des épisodes 1 (assez court) et 2, et la deuxième, correspondant à l'épisode 3.

  • Épisode 1: j'ai bien aimé.

  • Épisode 2: de belles chansons, mais trop bavard et soporifique.

  • Épisode 3: j'ai détesté, et cet épisode est quasiment tout en voix-off descriptive (comme s'il n'y avait pas d'image).

Au vu des trois premiers épisodes (surtout les 2 et 3), je ne compte pas voir les deux dernières parties.

Sortie en France le 2019-03-06.

Captive State, de Rupert Wyatt [AC]

Mauvais. Le scénario est confus, c'est très mal filmé, et il n'y a pas d'émotion.

Sortie en France le 2019-04-03.

[2019-04-04 15:58:16 UTC]
New Paper Accurate Complex Multiplication in Floating-Point Arithmetic

(CariBlog – MPFR)

I have a new paper, written with Jean-Michel Muller: Accurate Complex Multiplication in Floating-Point Arithmetic. It has been accepted at the 26th IEEE Symposium on Computer Arithmetic (ARITH 26), which will take place on 10–12 June 2019 in Kyoto, Japan. Abstract:

We deal with accurate complex multiplication in binary floating-point arithmetic, with an emphasis on the case where one of the operands in a double-word number. We provide an algorithm that returns a complex product with normwise relative error bound close to the best possible one, i.e., the rounding unit u.

For testing, comparisons have been done with the naive algorithm in the binary64 (double precision) and binary128 (quadruple precision) formats, and with implementations based on GNU MPFR, on x86_64 and POWER9 machines (the latter is currently the only processor with hardware binary128 support).

[2019-03-29 22:58:26 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-03-17/2019-03-29)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Raising Cain (1992) (L'esprit de Caïn), de Brian De Palma [AC]

Excellent thriller (principalement psychologique), en particulier pour son scénario avec ses fausses pistes et pour la mise en scène. Très bonne prestation de John Lithgow. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

Styx, de Wolfgang Fischer [AC]

Très bien. J'ai beaucoup aimé le tout début (on croirait que les constructions humaines ont été faites pour les singes).

Sortie en France le 2019-03-27.

Ragtime (1981), de Milos Forman [AC]

Très bien. Vu en version restaurée.

Reprise en France le 2019-03-20.

Boyz n the Hood (1991) (Boyz'n the Hood, la loi de la rue), de John Singleton [AC]

Très bien. Vu au Comoedia (salle 4) à Lyon lors d'une Séance Hallucinée.

Rosie (Rosie Davis), de Paddy Breathnach [AC]

Émouvant et très bien interprété, en particulier par l'actrice principale Sarah Greene. Filmé caméra à l'épaule, et ici, ce n'est pas du tout désagréable. Un film qui rappelle le cinéma de Ken Loach et des frères Dardenne.

Sortie en France le 2019-03-13.

The Blackbird (1926) (L'oiseau noir), de Tod Browning [AC]

J'ai bien aimé. Belle performance de Lon Chaney. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Fred Escoffier, dans le cadre de la 4e édition des Soirées du cinéma muet.

Us, de Jordan Peele [AC]

Le film commence comme un bon film d'épouvante. Mais ensuite, il devient plus classique et tourne en rond. La fin est originale, mais pas du tout convaincante, avec surtout un twist qui n'apporte rien.

Sortie en France le 2019-03-20.

O Animal Cordial, de Gabriela Amaral [AC]

Pas mal. Bien pour l'atmosphère et la musique (qui fait penser aux films de David Lynch), mais film trop long et scénario assez creux. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Tarde Para Morir Joven, de Dominga Sotomayor Castillo [AC]

Un film qui se laisse voir, mais trop long. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Belmonte, de Federico Veiroj [AC]

Moyen. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Sal, de William Vega

Je n'ai pas accroché, et malgré sa durée (seulement un peu plus d'une heure), le film paraît long. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

De ce réalisateur, j'avais pourtant beaucoup aimé son précédent et premier long métrage La sirga (2012).

Convoi exceptionnel, de Bertrand Blier [AC]

Pas terrible. Le film tourne en rond autour d'une seule idée.

Sortie en France le 2019-03-13.

[2019-03-17 08:52:17 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-03-09/2019-03-16)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

La Casa Lobo, de Joaquín Cociña / Cristóbal León [AC]

J'ai adoré. Hallucinant et cauchemardesque. Un film d'animation en stop-motion au style unique. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Le mystère Henri Pick, de Rémi Bezançon [AC]

J'ai beaucoup aimé. Très bon scénario, d'après le roman éponyme de David Foenkinos [IMDb].

Sortie en France le 2019-03-06.

Exfiltrés, d'Emmanuel Hamon [AC]

Très bien. Beaucoup de tension.

Sortie en France le 2019-03-06.

Stand by Me (1986), de Rob Reiner [AC]

J'ai bien aimé. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, lors de la nuit Stephen King.

A Land Imagined (Les étendues imaginaires), de Siew Hua Yeo [AC]

Joli film onirique. Très belles images, avec des couleurs qui rappellent l'esthétique de Wong Kar-wai. J'ai aussi beaucoup aimé Luna Kwok (Yue Guo), déjà vue dans Kaili Blues (2015). En revanche, le film est assez incompréhensible (tout du moins après une première vision).

Sortie en France le 2019-03-06.

You and Me (1938) (Casier judiciaire), de Fritz Lang [AC]

J'ai bien aimé.

Reprise en France le 2019-03-06.

The Fury (1978) (Furie), de Brian De Palma [AC]

Pas mal. Bonne mise en scène, mais trop de n'importe quoi sur la fin. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

Viaje al cuarto de una madre, de Celia Rico Clavellino [AC]

Pas mal. Un peu d'humour. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Cómprame un revolver, de Julio Hernández Cordón [AC]

Pas mal. Vu en avant-première aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Sortie en France le 2019-03-20.

Kraben rahu (Manta Ray), de Phuttiphong Aroonpheng [AC]

Film lent. Quelques belles images et moments du pure poésie. Le réalisateur s'est inspiré de David Lynch, et certaines ressemblances avec Lost Highway (1997) et Mulholland Dr. (2001) sont assez frappantes.

Vu au Cinéma Opéra à Lyon, à une séance du ciné-club Enjeux sur Image (Manta Ray au ciné-club le 12 mars 2019), alors que le film n'a pas encore de date de sortie en France.

Funan, de Denis Do [AC]

Pas mal. Intéressant pour le sujet, mais avis mitigé pour son traitement. Et l'animation est très basique.

Sortie en France le 2019-03-06.

José, de Li Cheng [AC]

Moyen. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Pendular, de Júlia Murat [AC]

J'ai détesté. Un film sans aucun intérêt et ennuyeux, avec des scènes de sexe pour remplir. Vu aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

[2019-03-09 11:03:45 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-03-01/2019-03-08)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Captain Marvel, d'Anna Boden / Ryan Fleck [AC]

Excellent blockbuster! De l'humour (tout d'abord avec le chat), des rebondissements, des images de très grande qualité (film vu en Dolby Cinema 3D). Le film manque un peu de souffle et d'émotion, mais on passe tout de même un très bon moment.

Sortie en France le 2019-03-06.

Le chant du loup, d'Abel Lanzac (crédité Antonin Baudry) [AC]

J'ai beaucoup aimé. Un film sur un sujet original, bien documenté. Belle musique du groupe Tomandandy, qui colle parfaitement au film. Très jolie fin.

Note sur le nom du réalisateur (dont c'est le premier film): Abel Lanzac est le pseudonyme d'Antonin Baudry. Au générique, il est crédité sous son propre nom.

Sortie en France le 2019-02-20.

Sisters (1972) (Soeurs de sang), de Brian De Palma [AC]

J'ai bien aimé, notamment pour quelques passages bien stressants. Le film a un peu vieilli par certains côtés, comme le faux sang faisant vraiment trop faux. Visiblement influencé par Alfred Hitchcock: Rear Window (Fenêtre sur cour) et Psycho (Psychose), et avec une musique de Bernard Herrmann. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Brian De Palma.

El Motoarrebatador (L'homme à la moto), d'Agustín Toscano [AC]

J'ai bien aimé. Vu en avant-première en prélude aux 35es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Sortie en France le 2019-04-03.

C'est ça l'amour, de Claire Burger [AC]

J'ai plutôt bien aimé. La jeune actrice (non professionnelle) Justine Lacroix est excellente. Très belle bande musicale non originale.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice et scénariste Claire Burger. C'est un film partiellement autobiographique: certains points correspondent à la réalité, mais d'autres sont inventés, comme le passage sur la drogue (mon préféré).

Sortie en France le 2019-03-27.

Mary Queen of Scots (Marie Stuart, Reine d'Écosse), de Josie Rourke [AC]

Pas terrible. Montage bizarre et mise en scène trop classique. Le seul côté positif: quelques somptueux paysages.

Sortie en France le 2019-02-27.

Escape Room (Escape Game), d'Adam Robitel [AC]

Mauvais. La découverte des indices semble très artificielle, et il n'y a quasiment pas de tension, ni d'émotion. Le passé des personnages n'est pas du tout exploité. L'absence d'évolution au fur et à mesure des passages dans les différentes pièces est aussi regrettable. La fin est du grand n'importe quoi. Dans le même genre, Cube (1997) de Vincenzo Natali et Saw (2004) de James Wan (qui s'était inspiré de Cube) étaient très nettement meilleurs.

Sortie en France le 2019-02-27.

Jiang hu er nü (Les éternels (Ash Is Purest White)), de Zhangke Jia [AC]

Je n'ai pas du tout accroché, et le film a fini par m'endormir.

Sortie en France le 2019-02-27.

[2019-02-28 22:55:03 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-02-20/2019-02-28)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Green Book (Green Book: Sur les routes du sud), de Peter Farrelly [AC]

J'ai adoré. Un road-movie inspiré d'une histoire vraie, souvent drôle, et touchant. Très grande performance de Viggo Mortensen, méconnaissable. Mahershala Ali est très bon aussi.

Sortie en France le 2019-01-23.

Ralph Breaks the Internet (Ralph 2.0), de Phil Johnston / Rich Moore [AC]

Excellent! Beaucoup d'humour (le gros plus par rapport au premier volet, Wreck-It Ralph) et de références; j'ai surtout aimé celle à Star Wars. Le personnage de Vanellope est très réussi. Vu en VOST.

Note: Ne surtout pas manquer la scène au milieu du générique. Il y en a aussi une à la fin.

Sortie en France le 2019-02-13.

La chute de l'empire américain, de Denys Arcand [AC]

Excellent scénario et très bons acteurs.

Sortie en France le 2019-02-20.

Vice, d'Adam McKay [AC]

Très bon biopic sur Dick Cheney. Mise en scène originale et humoristique. Excellente prestation de Christian Bale, déjà impressionnant dans The Machinist (2004), avec un physique à l'opposé (enfin, là, grâce tout de même au maquillage, pour lequel le film a remporté l'Oscar des meilleurs maquillages et coiffures).

Sortie en France le 2019-02-13.

Dark Touch (2013), de Marina de Van [AC]

J'ai beaucoup aimé. Je n'avais pas pu voir le film à sa sortie et je l'ai finalement vu à la soirée Danger Mineur au Comoedia (Séance Hallucinée).

Happy Death Day 2U (Happy Birthdead 2 You), de Christopher Landon [AC]

Une suite à Happy Death Day (2017) (titre en France: Happy Birthdead) très réussie et bien délirante. En plus, ça se passe toujours le même jour… mais dans une dimension parallèle!

Sortie en France le 2019-02-13.

Une intime conviction, d'Antoine Raimbault [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2019-02-06.

Nicky Larson et le parfum de Cupidon, de Philippe Lacheau [AC]

J'ai bien aimé. Une comédie bien délirante, parfois un peu trop lourde.

Sortie en France le 2019-02-06.

¿Quién puede matar a un niño? (1976) (Les révoltés de l'an 2000), de Narciso Ibáñez Serrador [AC]

Pas mal. Des incohérences dans le scénario, ou des choses incompréhensibles. Par exemple, le journal parle des deux corps retrouvés, mais ceux-ci ne peuvent pas avoir un rapport avec les événements sur l'île, qui ont débuté plus tard (d'après ce qu'on apprend). De plus, la nuit tombe beaucoup trop vite.

Vu à la soirée Danger Mineur au Comoedia (Séance Hallucinée). Il s'agissait de la véritable VO, en espagnol et anglais.

Contrairement à ce que le titre français laisse entendre, le film ne se passe pas en l'an 2000, loin de là!

Any Given Sunday (1999) (L'enfer du dimanche), d'Oliver Stone [AC]

Pas mal. Quasiment tout en gros plans, avec une caméra qui bouge beaucoup; c'est épuisant. Seule la fin est très bien. Film vu en 35 mm à l'Institut Lumière, à la soirée d'ouverture du 6e festival Sport, Littérature et Cinéma.

A Star Is Born, de Bradley Cooper [AC]

Pas terrible. Trop long et peu d'émotion, surtout dans la première moitié, et rien de vraiment intéressant.

Sortie en France le 2018-10-03.

Miracolo a Milano (1951) (Miracle à Milan), de Vittorio De Sica [AC]

Film simpliste. Je n'ai pas du tout accroché. Des effets spéciaux probablement bons pour l'époque, mais le film a vraiment vieilli.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière.

[2019-02-19 21:40:11 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-02-10/2019-02-19)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Alita: Battle Angel, de Robert Rodriguez [AC]

Superbe! Des scènes d'action et effets spéciaux incroyables. Alita, avec ses grands yeux, ressemble à un personnage de film d'animation… ou de manga, et on apprend d'ailleurs à la fin que le film est une adaptation d'un manga. Mais la technique a permis aussi d'avoir un personnage plus expressif que dans un film d'animation. Vu en Dolby Cinema 3D (au Gaumont Wilson à Toulouse).

Par plusieurs idées (que ce soit concernant la ville ou le personnage d'Alita), le film est assez proche du Metropolis (2001) de Rintaro.

Sortie en France le 2019-02-13.

Kabullywood, de Louis Meunier [AC]

Très bien. Un côté documentaire, avec notamment ce qui est arrivé à l'équipe de tournage (indiqué à la fin du film).

Sortie en France le 2019-02-06.

Mi obra maestra (Un coup de maître), de Gastón Duprat [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2019-02-06.

Flotten (The Raft), de Marcus Lindeen [AC]

Documentaire intéressant sur une expérience très originale.

Sortie en France le 2019-02-13.

Beautiful Boy (My Beautiful Boy), de Felix van Groeningen [AC]

Pas mal. Film intéressant pour son sujet, mais qui tourne en rond et manque d'émotion. D'après le livre du père et celui du fils.

Sortie en France le 2019-02-06.

Minuscule - Les mandibules du bout du monde (Minuscule 2 - Les mandibules du bout du monde), de Hélène Giraud / Thomas Szabo [AC]

Pas mal. Joli film sans dialogue, mais sans véritable enjeu.

Sortie en France le 2019-01-30.

Tout ce qu'il me reste de la révolution, de Judith Davis [AC]

On rit un peu. À part ça, je n'ai pas vraiment accroché. Le film ne va nulle part.

Sortie en France le 2019-02-06.

[2019-02-10 00:30:05 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-02-05/2019-02-09)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Mais tout d'abord, je recommande fortement Les drapeaux de papier, de Nathan Ambrosioni [AC], que j'avais vu avant-première et qui sort mercredi prochain.

Kamera o tomeru na! (Ne coupez pas!), de Shin'ichirô Ueda [AC]

Doublement génial! Un film qu'il faut aller voir en en connaissant le moins possible sur le scénario. Je l'ai vu en avant-première au cinéma Lumière Bellecour (salle pleine) dans le cadre d'une séance Hors les Murs de la 13e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo), et je n'avais d'ailleurs quasiment rien lu sur le sujet du film. [Mise à jour du 2019-02-15] Il y a reçu le Soleil d'or (prix décerné par le public): palmarès 2018.

Note: Exceptionnellement, je dirais que ce film est à voir de préférence dans une petite salle (c'était mon cas, au Lumière Bellecour); le style du film s'y prête bien. J'aurais tendance à recommander ce film même à ceux qui n'aiment pas les films d'horreur.

Sortie en France le 2019-03-27 2019-04-24.

Yurigokoro, de Naoto Kumazawa [AC]

Excellent film, en particulier concernant le scénario et le montage (il s'agit d'une adaptation d'un roman). Vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre d'une séance Hors les Murs de la 13e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo).

The Mule (La mule), de Clint Eastwood [AC]

Excellent, jusqu'à la fin.

Sortie en France le 2019-01-23.

First They Killed My Father (D'abord, ils ont tué mon père), d'Angelina Jolie [AC]

J'ai beaucoup aimé. Un film très dur, porté par sa jeune interprète Sareum Srey Moch. Image de très grande qualité, notamment grâce à un tournage et une projection en 4K.

Vu au Cinéma Opéra à Lyon, dans le cadre du Festival International du Film sur le Handicap (salle privatisée).

Eaten by Lions, de Jason Wingard [AC]

Très bonne comédie vue au Zola à Villeurbanne, dans le cadre du festival Ciné O'Clock.

L'Ordre des médecins, de David Roux [AC]

J'ai bien aimé, malgré quelques longueurs sur la fin.

Sortie en France le 2019-01-23.

Ulysse & Mona, de Sébastien Betbeder [AC]

Joli film, émouvant.

Sortie en France le 2019-01-30.

How to Train Your Dragon: The Hidden World (Dragons 3: Le monde caché), de Dean DeBlois [AC]

Pas mal. Début décevant. Le film se rattrape vers la fin, avec un passage magnifique. Très belle musique.

Sortie en France le 2019-02-06.

Inland Sea, de Kazuhiro Sôda [AC]

Pas mal. Documentaire tourné en couleur, mais converti en noir et blanc; seul le dernier plan a été laissé en couleur. Parfois bavard (car une des habitantes l'est). J'ai particulièrement aimé les chats.

Vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre d'une séance Hors les Murs de la 13e édition du festival du cinéma japonais contemporain (Kinotayo).

[2019-02-04 23:33:00 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-01-27/2019-02-04)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Mais tout d'abord, je recommande fortement The Favourite (La favorite), de Yorgos Lanthimos [AC], que j'avais vu avant-première.

Diqiu zuihou de yewan (Un grand voyage vers la nuit), de Gan Bi [AC]

J'ai adoré, surtout pour la seconde partie: un plan-séquence magistral et hallucinant d'une heure, en 3D. Très belle photographie de nuit, tout au long du film, et très bonne bande son, que ce soit la musique ou les sons d'ambiance (il faut être dans une bonne salle pour en profiter).

Déjà Kaili Blues (2015), le premier et précédent long métrage du réalisateur, avait un plan-séquence extraordinaire de 41 minutes, dont une spécificité était qu'il mêlait divers moyens de transport. J'aurais bien aimé une nouvelle fois un passage en bateau. Dommage. Mais bon, on a autre chose…

Le film ne passant à Lyon que dans une petite salle en 2D avec un petit écran (au Lumière Bellecour), je suis allé le voir à Paris, à UGC Ciné Cité Les Halles, où il passait en 3D, dans une petite salle, mais avec un écran plutôt grand (ce qui est l'important). Je ne suis pas déçu d'avoir pris cette décision.

Sortie en France le 2019-01-30.

Edmond, d'Alexis Michalik [AC]

Très bien. On rit souvent. Et on ne se rend même pas compte qu'il s'agit d'une adaptation d'une pièce de théâtre (Alexis Michalik a porté à l'écran sa propre pièce).

Sortie en France le 2019-01-09.

Trop belge pour toi, de Raphaël Balboni / Méryl Fortunat-Rossi / Pablo Munoz Gomez / Xavier Seron / Ann Sirot [AC]

Très bien. Programme de courts métrages vu au Comoedia (salle 2, quasiment pleine) à Lyon, en présence des réalisateurs Ann Sirot et Pablo Munoz Gomez:

C'est L'ours noir mon préféré.

Sortie en France le 2019-02-02.

It Happened Tomorrow (1944) (C'est arrivé demain), de René Clair [AC]

Comédie fantastique très bien écrite. Et très belle restauration.

Film vu au Cinéma Opéra à Lyon.

Reprise en France le 2018-12-12.

Rupan sansei: Kariosutoro no shiro (1979) (Le château de Cagliostro), de Hayao Miyazaki [AC]

C'est n'importe quoi, mais inventif et bien rigolo. J'ai particulièrement apprécié la séquence dans les engrenages.

À Lyon, le film n'est passé que dans une petite salle au Comoedia, avec peu de séances en VO. La séance à laquelle j'ai voulu aller était complète, et j'ai dû aller voir le film alors que j'étais crevé, car la VO disparaissait la semaine suivante (hors séances le matin en semaine, pour retraités et sans-emploi)!

Sortie en France le 2019-01-23.

Psycho (1998), de Gus Van Sant [AC]

Remake quasiment plan par plan du Psycho (1960) d'Alfred Hitchcock. J'ai bien aimé, et je pense même que je l'ai préféré au Hitchcock (qui a vieilli, je trouve), que j'avais vu en 2009. Très bon plan-séquence d'ouverture (ce que le Hitchcock n'a pas).

Note: le film se passe en 1998 et on voit des billets de 1000 dollars, alors que ceux-ci ne sont plus en circulation depuis 1969.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière.

Creed II (Creed 2), de Steven Caple Jr. [AC]

J'ai plutôt bien aimé. Moins bien que le premier volet, Creed (2015).

Sortie en France le 2019-01-09.

Sorry to Bother You, de Boots Riley [AC]

Pas mal. Le style fait penser à du Michel Gondry; d'ailleurs, il y a une référence explicite et Michel Gondry est dans les remerciements. Mais il y a des longueurs et il manque un véritable scénario.

Sortie en France le 2019-01-30.

Deux fils, de Félix Moati [AC]

Pas mal. On rit de temps en temps. Mais il n'y a pas vraiment de scénario. Vu en avant-première au Comoedia (salle 1, pleine) à Lyon, en présence du réalisateur Félix Moati, de l'acteur Vincent Lacoste et du producteur Pierre Guyard.

Sortie en France le 2019-02-13.

Alien Crystal Palace, d'Arielle Dombasle [AC]

Pas terrible. Original, mais brouillon et incompréhensible.

Film très mal distribué, vu à Paris (au Luminor Hôtel de Ville), car j'y étais (cf plus haut).

Sortie en France le 2019-01-23.

[2019-02-02 22:20:20 UTC]
GNU MPFR 4.0.2 is Released

(CariBlog – MPFR – Software)

The GNU MPFR 4.0.2 library (dinde aux marrons, patch level 2) has been released. In addition to bug fixes, this version corrects the mpfr_get_str description in the manual in order to follow the historical behavior and GMP's mpf_get_str function.

[2019-01-27 16:27:07 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-01-19/2019-01-26)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Les drapeaux de papier, de Nathan Ambrosioni [AC]

Magnifique! Beaucoup d'émotion, performance extraordinaire de Noémie Merlant et Guillaume Gouix, scénario très bien écrit (on en apprend petit à petit… je précise que je suis allé voir le film sans rien savoir du scénario), très belles couleurs.

Vu en avant-première aux Alizés à Bron dans le cadre de Drôle d'endroit pour des rencontres, en présence du jeune réalisateur Nathan Ambrosioni (19 ans), qui a aussi écrit le scénario et fait le montage. Et il n'a pas fait d'école de cinéma. Noémie Merlant devait aussi venir, mais elle a malheureusement été retenue concernant un de ses prochains films.

Sortie en France le 2019-02-13.

Les fauves, de Vincent Mariette [AC]

Un film envoûtant. J'ai beaucoup aimé. Très bonne prestation de Lily-Rose Depp. Mais mise en scène sans intérêt.

Sortie en France le 2019-01-23.

L'incroyable histoire du facteur Cheval, de Nils Tavernier [AC]

Un joli film sur le facteur Cheval. Très belle photographie. Mise en scène globalement décevante; on ne retiendra que le petit plan-séquence sur le Palais idéal et le magnifique plan final. Très bonne prestation de Jacques Gamblin.

Sortie en France le 2019-01-16.

The Most Dangerous Game (1932) (La chasse du comte Zaroff / Les chasses du comte Zaroff), d'Irving Pichel / Ernest B. Schoedsack [AC]

Très bien. Un reproche: la nuit semble se passer en plein jour!

Reprise en France le 2018-12-05.

Glass, de M. Night Shyamalan [AC]

J'ai bien aimé, malgré un manque de tension et d'émotion. Le film se rattrape par son twist final.

Sortie en France le 2019-01-16.

Doubles vies, d'Olivier Assayas [AC]

Pas mal. Beaucoup de discussions (plutôt intéressantes) et quasiment pas de scénario: c'est très fouillis. J'ai bien aimé la référence à Juliette Binoche à la fin du film.

Sortie en France le 2019-01-16.

Nella città l'inferno (1959) (L'enfer dans la ville), de Renato Castellani [AC]

Pas mal. Vu en version restaurée. Belle copie.

Reprise en France le 2019-01-09.

Une jeunesse dorée, d'Eva Ionesco [AC]

Pas terrible. Seul intérêt: les costumes.

Le film se passe en 1979 et il y a des anachronismes: à un moment, il est fait mention de la fête du cinéma, alors que celle-ci n'a été créée qu'en 1985; on voit une chasse d'eau à double poussoir (de plus, son design semble moderne).

Sortie en France le 2019-01-16.

[2019-01-18 22:43:07 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-01-12/2019-01-18)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

The Favourite (La favorite), de Yorgos Lanthimos [AC]

Un très grand film! Excellente mise en scène, photographie magnifique de Robbie Ryan (en particulier, les scènes éclairées par les chandelles), superbe trio d'actrices Emma Stone, Rachel Weisz et Olivia Colman. Très belle musique aussi (du baroque).

Film vu en avant-première au Comoedia (salle 4) à Lyon, dans le cadre du Ciné Brunch (film surprise).

Note: Du réalisateur Yorgos Lanthimos, j'avais déjà beaucoup aimé The Lobster (2015), mais je n'avais pas aimé son précédent film The Killing of a Sacred Deer (2017) (Mise à mort du cerf sacré), et j'avais même détesté Kynodontas (2009) (Canine).

Sortie en France le 2019-02-06.

Les invisibles, de Louis-Julien Petit [AC]

Très bonne comédie sociale.

Sortie en France le 2019-01-09.

Gräns (Border), d'Ali Abbasi [AC]

Un film assez spécial. J'ai plutôt bien aimé.

Sortie en France le 2019-01-09.

Colette, de Wash Westmoreland [AC]

Bon film pour son sujet, mais malheureusement (encore une fois) la langue des personnages n'est pas respectée, ce qui est un peu gênant, surtout qu'il s'agit de littérature française. Ceci dit, excellente prestation de Keira Knightley. Mise en scène classique; j'ai cependant apprécié quelques plans assez longs.

Sortie en France le 2019-01-16.

Mia et le lion blanc, de Gilles de Maistre [AC]

Bien pour le sujet et les scènes avec les animaux sauvages, notamment le lion blanc. Le tournage sur 3 ans apporte aussi un plus. Scénario trop convenu.

Je n'ai pu voir le film qu'en VF, et le doublage est très mauvais (on sent trop la lecture du texte, plus problématique que l'absence de synchronisation labiale); heureusement, les animaux ne parlent pas.

Sortie en France le 2018-12-26.

Ayka, de Sergei Dvortsevoy [AC]

Pas mal. Un film oppressant, et trop long pour le peu qu'il raconte (rien de surprenant). Filmé tout en plans rapprochés, mais pas de façon désagréable.

Sortie en France le 2019-01-16.

L'heure de la sortie, de Sébastien Marnier [AC]

Moyen. Le deuxième long métrage de Sébastien Marnier, et une nouvelle fois un thriller psychologique. Il se passe trop de choses (sans lien apparent entre elles) en peu de temps, et le réalisateur ne fait que survoler les sujets. Cela rend le film à la limiter grotesque. Donc difficile d'accrocher. Le plus réussi concerne les adolescents. Certains plans (avec leur regard) m'ont fait penser à Village of the Damned de John Carpenter.

Sortie en France le 2019-01-09.

In My Room, d'Ulrich Köhler [AC]

Ce genre d'histoire a été déjà vue et le scénario est ici superficiel. En particulier, on ne voit quasiment pas de difficultés. Quel est l'enjeu?

Sortie en France le 2019-01-09.

Podzemelye vedm (1990) (Le sanctuaire des sorcières), de Yuriy Moroz

Pas terrible (comme on pouvait s'en douter), mais rigolo, et c'était l'occasion de voir un film complètement tombé dans l'oubli. Vu en VOST à une séance cinéma bis à l'Aquarium Ciné-Café à Lyon (un espace associatif, c'était la première fois que j'y allais). Salle quasiment pleine; personne ne connaissait le film. La qualité de la projection était meilleure que ce que je craignais.

[2019-01-11 00:24:22 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2019-01-03/2019-01-10)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

El ángel (L'ange), de Luis Ortega [AC]

Excellent! Film surprenant porté par son acteur principal, Lorenzo Ferro. Bonne mise en scène.

Produit par Pedro Almodóvar, auquel le film fait d'ailleurs un peu penser.

Sortie en France le 2019-01-09.

Welcome to Marwen (Bienvenue à Marwen), de Robert Zemeckis [AC]

Excellent film, en particulier pour sa réalisation inventive. D'après une histoire vraie. Le film surprend dès le début (je suis allé le voir sans rien lire dessus, et je ne savais pas du tout à quoi m'attendre). Je l'ai tout de même trouvé un peu long.

Sortie en France le 2019-01-02.

Sir (Monsieur), de Rohena Gera [AC]

Très bien, notamment pour le côté social. J'ai commencé par aller voir le film à l'UGC Ciné Cité Internationale à Lyon (salle 1), mais tous les sons principaux (en particulier, les voix) venaient uniquement de la gauche de l'écran (aucun problème pour la musique et les sons d'ambiance; il y avait déjà eu le même problème dans la salle 6 en 2017). Impossible d'apprécier le film dans ces conditions. Je suis donc parti au bout de 10 minutes. Je l'ai alors vu au Comoedia le lendemain, et là, le son était parfait.

Sortie en France le 2018-12-26.

Lacombe Lucien (1974), de Louis Malle [AC]

Très bien. Vu à une séance spéciale au Comoedia à Lyon, en partenariat avec le Mémorial National de la Prison de Montluc.

Mirai no Mirai (Miraï, ma petite soeur), de Mamoru Hosoda [AC]

Joli film d'animation onirique. Mon passage préféré est celui où le petit garçon se perd, impressionnant!

Sortie en France le 2018-12-26.

Grâce à Dieu, de François Ozon [AC]

Un docufiction intéressant, sans être exceptionnel. Le point de vue est celui des victimes du Père Preynat et leur combat (avant un procès, qui, à l'heure actuelle, n'a pas encore eu lieu). Montage brouillon: succession de scènes souvent sans lien entre elles, avec des flashbacks qui arrivent aléatoirement. Cependant, pour un tel film qui a un style documentaire, ce n'est ici pas trop gênant.

Note: Le film a été tourné en secret. Les scènes extérieures ont été tournées à Lyon.

Vu en avant-première dans le cadre du Label des Spectateurs UGC (film surprise).

Sortie en France le 2019-02-20.

L'homme fidèle, de Louis Garrel [AC]

Film bien écrit, porté par ses acteurs. On rit de temps en temps.

Sortie en France le 2018-12-26.

Lady Winsley (Qui a tué Lady Winsley?), de Hiner Saleem [AC]

J'ai assez bien aimé. L'intérêt du film n'est pas l'intrigue en elle-même (qui tourne en rond), mais la somptueuse photographie et la mise en scène, avec notamment quelques très beaux plans, ainsi que l'atmosphère générale.

Sortie en France le 2019-01-02.

Owaranai hito: Miyazaki Hayao (Never-Ending Man: Hayao Miyazaki), de Kaku Arakawa [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2019-01-02.

Netemo sametemo (Asako I & II), de Ryûsuke Hamaguchi [AC]

J'ai moyennement aimé les deux premières parties et nettement préféré la troisième, plus émouvante.

Sortie en France le 2019-01-02.

Mary Poppins Returns (Le retour de Mary Poppins), de Rob Marshall [AC]

Une comédie musicale finalement très convenue, et qui manque de rythme. Musique aussi un peu décevante. Le côté positif: quelques scènes visuellement très réussies; ma préférée est celle du bain, vers le début du film.

Sortie en France le 2018-12-19.

[2019-01-09 17:52:18 UTC]
GNU MPFR 4.0.2 Release Candidate

(CariBlog – MPFR – Software)

[2019-01-02 12:17:07 UTC]
Cinéma: mon top 17 et bilan de l'année 2018

(Cinema)

Voici mon top 17 parmi les 368 films récents que j'ai vus pour la première fois en salle en 2018 (sans compter les anciens films), y compris les avant-premières, films vus dans des festivals, et autres séances spéciales:

  1. Gun-ham-do (Battleship Island), de Seung-wan Ryoo [AC] – action / drame (Corée du Sud); vu le 2018-04-11, sorti le 2018-03-14.

  2. Vuelven (Tigers Are Not Afraid), d'Issa López [AC] – fantastique / horreur (Mexique); vu le 2018-03-31 [H], pas de sortie en salles en France.

  3. Roma, d'Alfonso Cuarón [AC] – drame (Mexique / États-Unis); vu le 2018-10-15 en 4K [L], pas de sortie en salles en France.

  4. Incredibles 2 (Les indestructibles 2), de Brad Bird [AC] – animation / super-héros (États-Unis); vu le 2018-07-06, sorti le 2018-07-04.

  5. Climax, de Gaspar Noé [AC] – drame (France); vu le 2018-09-05, sorti le 2018-09-19.

  6. Earth: One Amazing Day (Un nouveau jour sur Terre), de Richard Dale / Lixin Fan / Peter Webber [AC] – documentaire (Royaume-Uni / Chine); vu le 2018-08-31, revu le 2018-09-08 en Dolby Cinema (4K), sorti le 2018-09-05.

  7. Carpinteros, de José María Cabral [AC] – drame (République dominicaine); vu le 2018-03-25 [R], pas de sortie en salles en France.

  8. Ready Player One, de Steven Spielberg [AC] – science-fiction / action (États-Unis); vu le 2018-04-08 en 3D, sorti le 2018-03-28.

  9. Aquaman, de James Wan [AC] – super-héros (États-Unis); vu le 2018-12-19 en Dolby Cinema 3D, sorti le 2018-12-19.

  10. Hostiles, de Scott Cooper [AC] – western / drame (États-Unis); vu le 2018-04-09, sorti le 2018-03-14.

  11. La prière, de Cédric Kahn [AC] – drame (France); vu le 2018-03-12, sorti le 2018-03-21.

  12. Den skyldige (The Guilty), de Gustav Möller [AC] – thriller (Danemark); vu le 2018-07-28, sorti le 2018-07-18.

  13. Ant-Man and the Wasp (Ant-Man et la Guêpe), de Peyton Reed [AC] – super-héros (États-Unis); vu le 2018-07-19 en Dolby Cinema 3D, sorti le 2018-07-18.

  14. La mano invisible, de David Macián – drame (Espagne); vu le 2018-03-18 [R], pas de sortie en salles en France.

  15. Saibi (The Fake), de Sang-ho Yeon [AC] – animation / drame (Corée du Sud); vu le 2018-03-30 [H], pas de sortie en salles en France.

  16. Avengers: Infinity War, d'Anthony Russo / Joe Russo [AC] – super-héros (États-Unis); vu le 2018-04-29, revu le 2018-05-06 en Dolby Cinema 3D, sorti le 2018-04-25.

  17. Bravo Virtuoso (Bravo virtuose), de Levon Minasian [AC] – comédie / policier / action (France / Belgique / Arménie); vu le 2018-01-19, sorti le 2018-02-14.

Les meilleurs anciens films que j'ai vus cette année, pour la première fois sur grand écran, dans l'ordre dans lequel je les ai vus: Battement de coeur (1940), de Henri Decoin [AC]; Roar (1981), de Noel Marshall [AC]; Koyaanisqatsi (1982), de Godfrey Reggio [AC]; Zirneklis (1992) (Spider), de Vasili Mass @ [H]; Est - Ouest (1999), de Régis Wargnier [AC]; Dumb and Dumber (1994) (Dumb & Dumber), de Peter Farrelly / Bobby Farrelly [AC]; Charade (1963), de Stanley Donen [AC]; The Chase (1966) (La poursuite impitoyable), d'Arthur Penn [AC]; The China Syndrome (1979) (Le syndrome chinois), de James Bridges [AC] @ [L]; What's Up, Doc? (1972) (On s'fait la valise, docteur?), de Peter Bogdanovich [AC] @ [L]; Fu rong zhen (1987) (Hibiscus Town), de Jin Xie [AC] en 4K @ [L].

Les festivals auxquels j'ai assisté:

Enfin, en 2018, j'ai soumis sur l'IMDb 13722 items qui ont été approuvés et je suis classé 257e contributeur. Je rate de peu le top 250, alors que j'y étais les 4 années précédentes (de 2014 à 2017). Mon profil.

[2019-01-01 17:07:32 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-12-18/2018-12-31)

(Cinema)

Bonne année 2019! Avant de faire mon bilan cinéma de 2018, voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Aquaman, de James Wan [AC]

Spectacle magnifique en Dolby Cinema 3D (vu au Pathé Vaise à Lyon) et superbe réalisation! D'excellentes transitions entre les scènes, en particulier entre présent et passé.

Sortie en France le 2018-12-19.

Gojuman-nin no isan (1963) (L'héritage des 500 000), de Toshirô Mifune

Très bien. Vu au Comoedia à Lyon, en avant-première de sa reprise en version restaurée, à l'occasion des 20 ans de Carlotta Films; il s'agissait de la première française (et mondiale pour la version restaurée).

Howards End (1992) (Retour à Howards End), de James Ivory [AC]

J'ai bien aimé. Vu au Comoedia à Lyon, en avant-première de sa reprise en version restaurée numérique 4K, à l'occasion des 20 ans de Carlotta Films.

Reprise en France le 2018-12-26.

Au bout des doigts, de Ludovic Bernard [AC]

J'ai bien aimé. Mon seul reproche concerne le scénario sur la fin: à ce point, ça manque vraiment de crédibilité.

Ce film m'a rappelé Vier Minuten (2006) (Quatre minutes) de Chris Kraus, qui était meilleur.

Sortie en France le 2018-12-26.

Pupille, de Jeanne Herry [AC]

Joli film, mais trop de gros plans. Quelques moments font penser à un style documentaire, avec des phrases explicatives.

Sortie en France le 2018-12-05.

L'Empereur de Paris, de Jean-François Richet [AC]

J'ai bien aimé. Excellent Vincent Cassel (mention aussi à Olga Kurylenko, dans un second rôle) et très belle reconstitution de Paris, mais scénario sans grand intérêt.

Sortie en France le 2018-12-19.

Mga anak ng unos (2014) (Storm Children: Book One), de Lav Diaz

Documentaire contemplatif en noir et blanc. J'ai plutôt bien aimé, surtout la dernière demi-heure. Comme d'habitude chez Lav Diaz, le film est lent, mais là avec une durée plus raisonnable (les deux que j'avais vus, La femme qui est partie et La saison du diable, qui étaient des films de fiction, duraient près de 4 heures). De plus, il n'y a quasiment aucun dialogue, ce que j'ai apprécié.

Vu au théâtre Kantor de l'ENS de Lyon (le film clôturait une journée d'études Lav Diaz). J'ai juste été déçu par la qualité de la projection: il s'agissait visiblement d'un DVD, alors que le film a été tourné en HD.

Wildlife (Wildlife: une saison ardente), de Paul Dano [AC]

Pas mal. Un peu long. Mais ce n'est pas le genre de film qui me plaît bien.

Sortie en France le 2018-12-19.

Boom for Real: The Late Teenage Years of Jean-Michel Basquiat (Basquiat - Un adolescent à New York), de Sara Driver [AC]

Documentaire assez intéressant.

Sortie en France le 2018-12-19.

Maya, de Mia Hansen-Løve [AC]

Moyen. Le film ne raconte pas grand chose.

Sortie en France le 2018-12-19.

The Bookshop, d'Isabel Coixet [AC]

Pas terrible. On sent trop l'adaptation d'un roman (à commencer par la voix-off au début). La mise en scène est plate et le film traîne en longueur. De plus, on sait très tôt comment le film va se terminer: ce que dit Florence Green (Emily Mortimer) à la petite fille est surprenant et ne peut avoir qu'une seule raison.

Sortie en France le 2018-12-19.

[2018-12-31 17:35:32 UTC]
Patch 14 for GNU MPFR 4.0.1

(CariBlog – MPFR – Software)

Patch 14 of GNU MPFR 4.0.1 is available in the bugs section of the MPFR 4.0.1 page. It fixes a bug affecting the mpfr_fmma and mpfr_fmms functions in particular cases: in the round-to-nearest mode (MPFR_RNDN), these functions can round in the wrong direction due to a double rounding in the computation.

[2018-12-17 22:17:02 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-12-09/2018-12-16)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Mais tout d'abord, je recommande Manbiki kazoku (Une affaire de famille), de Hirokazu Koreeda [AC], ainsi que We the Coyotes (Nous, les coyotes), de Marco La Via / Hanna Ladoul [AC], que j'avais vus il y a quelques mois en avant-première.

Spider-Man: Into the Spider-Verse (Spider-Man: New Generation), de Bob Persichetti / Peter Ramsey / Rodney Rothman [AC]

Excellent film d'animation pour son style visuellement inventif. Le meilleur film centré sur Spider-Man (que ce soit en prises de vue réelles ou en animation) que j'ai vu jusqu'à présent.

Sortie en France le 2018-12-12.

Cyrano de Bergerac (1990), de Jean-Paul Rappeneau [AC]

Très bien, avec un Gérard Depardieu magistral! Bonne mise en scène, qui évite l'impression de théâtre filmé. Quelques longueurs.

Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière, à l'occasion de la reprise du film en salles.

Reprise en France le 2018-10-26.

The Farmer's Wife (1928) (Laquelle des trois?), d'Alfred Hitchcock [AC]

Très bonne comédie muette. Version restaurée, vue en ciné-concert à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Romain Camiolo, dans le cadre de la rétrospective Alfred Hitchcock.

Another Day of Life, de Raúl de la Fuente / Damian Nenow [AC]

Film hybride: animation pour la partie reconstituée et prises de vue réelles pour la partie documentaire, un peu à la manière de Chris the Swiss, sorti quelques mois auparavant (et tous deux ont été présentés au festival de Cannes en 2018).

Très bien, surtout pour la partie animation: le style (avec du motion capture, en particulier) et les scènes d'action. Un gros reproche: la partie animation est tout en anglais, et c'est un peu gênant.

Vu en avant-première au Comoedia (salle 4) à Lyon. Le film est distribué par Gebeka Films (d'habitude focalisé sur les films d'animation pour enfants). Une cinquantaine de copies sont prévues pour la sortie en salles en France le 23 janvier 2019.

Sortie en France le 2019-01-23.

Sauver ou périr, de Frédéric Tellier [AC]

J'ai bien aimé. Émouvant.

Sortie en France le 2018-11-28.

Manon (1949), de Henri-Georges Clouzot [AC]

J'ai bien aimé. Fin trop longue.

Reprise en France le 2017-11-08.

Vision (Voyage à Yoshino), de Naomi Kawase [AC]

Pas mal. J'ai bien aimé la référence à la cigale périodique, dont le cycle de vie dure 13 ou 17 ans.

Sortie en France le 2018-11-28.

Leto, de Kirill Serebrennikov [AC]

J'ai beaucoup aimé le style des 3 clips. À part ça, le film ne m'a pas vraiment emballé et je l'ai trouvé trop long.

Sortie en France le 2018-12-05.

The Pleasure Garden (1925) (Le jardin du plaisir), d'Alfred Hitchcock [AC]

Pas mal. Version restaurée, vue en ciné-concert à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Romain Camiolo, dans le cadre de la rétrospective Alfred Hitchcock.

Note: Il n'y avait pas de sous-titres pour les cartons. Une traduction en français était lue en direct.

Yentl (1983), de Barbra Streisand [AC]

J'ai moyennement aimé cette comédie musicale. Des lourdeurs et des longueurs. Film vu en version restaurée.

Reprise en France le 2018-12-12.

Utøya 22. juli (Utoya, 22 juillet), d'Erik Poppe [AC]

Le seul intérêt est l'unique plan-séquence (sauf le tout début). Le fait que quasiment tout soit en hors-champ est une bonne idée a priori, mais le tireur semble en permanence très loin, et d'ailleurs les personnages ne prennent pas beaucoup de précaution: ils se déplacent souvent, parlent, téléphonent… Bref, je me pose des questions. En tout cas, il n'y a aucune émotion.

Sortie en France le 2018-12-12.

[2018-12-09 09:05:32 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-11-25/2018-12-08)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Widows (Les veuves), de Steve McQueen [AC]

Excellent thriller, notamment pour son scénario et sa mise en scène. Citons notamment le plan-séquence qui suit la voiture du candidat blanc, partant à la fin d'un meeting du quartier noir, délabré, pour arriver dans son quartier huppé.

Sortie en France le 2018-11-28.

Derniers jours à Shibati, de Hendrick Dusollier [AC]

Documentaire d'une heure très intéressant et surprenant.

Sortie en France le 2018-11-28.

La vita è bella (1997) (La vie est belle), de Roberto Benigni [AC]

Très bien.

Amanda, de Mikhaël Hers [AC]

Émouvant. Un film porté par ses acteurs: Vincent Lacoste, Isaure Multrier (10 ans), Stacy Martin.

Sortie en France le 2018-11-21.

Raman Raghav 2.0 (The Mumbai Murders), d'Anurag Kashyap [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2018-11-21.

Les confins du monde, de Guillaume Nicloux [AC]

J'ai bien aimé. Quelques images horrifiques. Ce film rappelle évidemment Apocalypse Now.

Sortie en France le 2018-12-05.

The Nutcracker and the Four Realms (Casse-Noisette et les Quatre Royaumes), de Lasse Hallström / Joe Johnston [AC]

Joli film. Je n'ai malheureusement pas pu le voir en Dolby Cinema, car au Pathé Vaise à Lyon, il n'y a aucune séance en VO pour ce film.

Sortie en France le 2018-11-28.

Marche ou crève, de Tatiana Margaux Bonhomme [AC]

J'ai bien aimé. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice Margaux Bonhomme, des acteurs Diane Rouxel et Cédric Kahn, de Fanny Burdino (adaptation et dialogues) et de la productrice Caroline Bonmarchand. Le film a été tourné en 4/3 pour les personnages (donc raison habituelle), et en pellicule (Super 16, cf dossier de presse, via uniFrance). La productrice avait dit à Margaux Bonhomme de ne pas se limiter pour le tournage.

Sortie en France le 2018-12-05.

The Ring (1927) (Le ring), d'Alfred Hitchcock [AC]

J'ai plutôt bien aimé. Le film devient intéressant sur la fin, avec du suspense! Vu en version restaurée à l'Institut Lumière, dans le cadre de la nouvelle rétrospective Alfred Hitchcock. La musique de cette version n'est pas terrible.

Le titre original The Ring n'aurait pas dû être traduit, car on perd le double sens. Il ne l'est d'ailleurs pas dans la programmation de l'Institut Lumière.

Les contes merveilleux par Ray Harryhausen (1949-2002)

4 courts métrages d'animation. Pas mal.

L'empire de la perfection, de Julien Faraut [AC]

Pas mal. Un documentaire à la fois sur le sport (tennis) et le cinéma.

Vu au Comoedia à Lyon, à une séance Ciné Mathématiques.

Sortie en France le 2018-07-11.

Inferno (1980), de Dario Argento [AC]

Moyen. Seules la scène sous l'eau (au début) et les vingts dernières minutes sont intéressantes. Vu en version anglaise à l'Institut Lumière, dans le cadre du cycle Dario Argento.

Ága, de Milko Lazarov [AC]

J'ai moyennement aimé. Film contemplatif à l'intérêt limité, mais excellent plan final.

Sortie en France le 2018-11-21.

Les bonnes intentions, de Gilles Legrand [AC]

Moyen. On ne rit quasiment pas.

Sortie en France le 2018-11-21.

A Bread Factory, Part One (A Bread Factory Part 1: Ce qui nous unit), de Patrick Wang [AC]

Moyen. Parfois drôle, mais surtout beaucoup trop long.

Nous n'étions que 2 dans la salle.

Sortie en France le 2018-11-28.

Yomeddine, d'A.B. Shawky [AC]

J'ai moyennement aimé. Le film est trop long.

Sortie en France le 2018-11-21.

A Farewell to Arms (1932) (L'adieu aux armes), de Frank Borzage [AC]

Je n'ai pas tellement aimé, surtout le côté mélo. Les scènes que j'ai appréciées: celle du pied au début du film et les quelques scènes liées à la guerre.

Reprise en France le 2018-11-14.

The Pig (Pig), de Mani Haghighi [AC]

Le film ne vaut pas grand chose, à part quelques excellents costumes.

Sortie en France le 2018-12-05.

Las herederas (Les héritières), de Marcelo Martinessi [AC]

Je suis allé voir ce film parce qu'il avait eu beaucoup de prix dans les festivals, mais je me suis terriblement ennuyé. Il ne se passe quasiment rien. Aucun intérêt.

Sortie en France le 2018-11-28.

[2018-12-03 22:58:19 UTC]
Bilan festival Lumière 2018

(Cinema – Lyon)

Avec beaucoup de retard, voici mon mini-bilan de la 10e édition du festival Lumière, qui s'est déroulée du 13 au 21 octobre 2018. Je n'y ai assisté que du 14 au 21. Je suis allé à 27 séances. Une édition dans la moyenne. Mes films préférés:

What's Up, Doc? (1972) (On s'fait la valise, docteur?), de Peter Bogdanovich [AC]

Hilarant! Vu en 35 mm au Pathé Bellecour.

Roma (2018), d'Alfonso Cuarón [AC]

Superbe! Très bonne mise en scène et images en noir et blanc magnifiques. Vu en projection 4K à l'Institut Lumière, en présence du réalisateur et scénariste Alfonso Cuarón. Parmi les nouveaux films, c'est un de mes films préférés de l'année. Malheureusement, il ne sortira pas en salles en France (car distribué par Netflix), alors que c'est le genre de film à voir sur grand écran, en 4K (ceci dit, au moins à Lyon, peu de cinémas sont équipés).

Fu rong zhen (1987) (Hibiscus Town), de Jin Xie [AC]

Magnifique! De très belles images et une bonne mise en scène. Vu en version restaurée numérique 4K / projection 4K au Cinéma Opéra.

Une note à propos des sous-titres: ceux-ci étaient en français (en grand) et en anglais (en petit). Je n'ai regardé que ceux en français. D'après Le mag cinéma #Lumière2018, au moins ceux en français provenaient d'un moteur de traduction automatique. Effectivement, la qualité n'était pas toujours bonne, mais ça restait compréhensible (j'ai déjà vu nettement pire).

The China Syndrome (1979) (Le syndrome chinois), de James Bridges [AC]

J'ai beaucoup aimé, avec un plus pour le sujet du film et son côté visionnaire à l'époque. Excellent Jack Lemmon. Vu en version restaurée.

Paper Moon (1973) (La barbe à papa), de Peter Bogdanovich [AC]

J'ai beaucoup aimé. Excellente Tatum O'Neal, qui a eu un Oscar amplement mérité pour ce rôle, à 10 ans seulement. Vu en version restaurée. Le film était ressorti en salles en 2013, mais pas à Lyon.

Sólo con tu pareja (1991), d'Alfonso Cuarón [AC]

Très drôle. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière.

[2018-11-25 10:50:03 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-11-11/2018-11-24)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald (Les animaux fantastiques: Les crimes de Grindelwald), de David Yates [AC]

J'ai beaucoup aimé, surtout vers la fin, malgré une intrigue confuse. Nettement meilleur et plus sombre que le premier volet. Vu en Dolby Cinema 3D (au Pathé Vaise à Lyon), ce qui permet d'autant plus d'apprécier la somptueuse photographie.

Sortie en France le 2018-11-14.

Sameblod (Sami, une jeunesse en Laponie), d'Amanda Kernell [AC]

Bouleversant! Très bien filmé. Excellente actrice Lene Cecilia Sparrok.

Sortie en France le 2018-11-14.

Overlord, de Julius Avery [AC]

Entre film de guerre et film d'horreur. Très bien, mais cela aurait peut-être été mieux sans le côté fantastique trop irréaliste. Certaines scènes sont impressionnantes. Superbe prestation de Mathilde Ollivier (pour son deuxième long métrage), totalement inconnue jusqu'à présent.

Une production J.J. Abrams.

Sortie en France le 2018-11-21.

High Life, de Claire Denis [AC]

J'ai bien aimé. Un film envoûtant.

Il semble y avoir une incohérence sur la direction de la gravité au début du film: l'homme semble être attiré vers la paroi du vaisseau, mais quand il lâche l'outil, ce dernier part parallèlement à la paroi au lieu de retomber dessus.

Sortie en France le 2018-11-07.

After My Death, d'Ui-Seok Kim [AC]

Pas mal. Film très noir. Un peu trop de rebondissements.

Sortie en France le 2018-11-21.

Un amour impossible, de Catherine Corsini [AC]

Pas mal. Un peu long. Et la voix-off rend le film trop littéraire (ce dernier est d'ailleurs lui-même adapté d'un roman).

Sortie en France le 2018-11-07.

Sophia Antipolis, de Virgil Vernier [AC]

Rien de bien intéressant. Le film s'éparpille et on finit par s'ennuyer.

Sortie en France le 2018-10-31.

Suspiria, de Luca Guadagnino [AC]

J'ai détesté. Film ennuyeux. Réalisation exaspérante (plans très courts…). Ce film est inspiré du quasi-chef-d'oeuvre Suspiria (1977) de Dario Argento; on ne peut pas vraiment parler de remake.

Sortie en France le 2018-11-14.

[2018-11-11 00:48:22 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-11-01/2018-11-10)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Gongjak (The Spy Gone North), de Jong-bin Yoon [AC]

Excellent! Entre film d'espionnage et thriller politique, d'après des faits réels. Beaucoup de suspense et très bonne mise en scène.

Sortie en France le 2018-11-07.

Les chatouilles, d'Andréa Bescond / Eric Métayer [AC]

Un grand film! Superbe mise en scène et travail de montage avec ses transitions. Tous les acteurs sont excellents.

Vu en avant-première à l'Institut Lumière, en présence des réalisateurs, scénaristes et acteurs Andréa Bescond et Eric Métayer.

Sortie en France le 2018-11-14.

Le jeu, de Fred Cavayé [AC]

Comédie très bien écrite et surprenante. Excellents acteurs. Belle musique. Remake du film italien Perfetti sconosciuti (2016), qui n'est pas sorti en France et que je n'ai donc pas vu.

Sortie en France le 2018-10-17.

Lazzaro felice (Heureux comme Lazzaro), d'Alice Rohrwacher [AC]

Très beau film, tourné en 16 mm (Super 16). Vu en avant-première à l'Institut Lumière, en présence de la réalisatrice et scénariste Alice Rohrwacher, qui a eu sa plaque sur le Mur des cinéastes après la projection.

Sortie en France le 2018-11-07.

The House That Jack Built, de Lars von Trier [AC]

J'ai beaucoup aimé. Des idées très originales. Mais pas très bien filmé et un peu long.

Film d'horreur largement inspiré par Donald Trump.

Sortie en France le 2018-10-17.

Nous, Tikopia, de Corto Fajal [AC]

Documentaire très intéressant et poétique. Pour une fois, j'aime bien la voix-off. Très belles images.

Sortie en France le 2018-11-07.

Quién te cantará, de Carlos Vermut [AC]

Très bien, surtout la seconde moitié. Bonne mise en scène.

Sortie en France le 2018-10-24.

Bohemian Rhapsody, de Bryan Singer [AC]

Biopic sur Freddie Mercury. J'ai bien aimé. Très bonne mise en scène. Mais le film prend des libertés avec la réalité.

Sortie en France le 2018-10-31.

Spina (Sans jamais le dire), de Tereza Nvotová [AC]

J'ai bien aimé. Émouvant.

Sortie en France le 2018-10-17.

Rodinny film (Family Film), d'Olmo Omerzu [AC]

Bien, notamment pour les scènes avec le chien. J'ai bien aimé aussi la première scène avec Kristýna (Eliska Krenková), au début du film.

Sortie en France le 2018-11-07.

Dilili à Paris, de Michel Ocelot [AC]

Pas mal. Techniquement, c'est très bien: en particulier, de belles images, dont certaines très réalistes (par la suite, j'ai lu qu'il s'agissait de photographies retouchées). Ce qui m'a gêné, ce sont des lourdeurs répétées dans la pédagogie (sauf pour la manière imprudente de conduire!) et les voix non naturelles (trop lentes?). De plus, le scénario est trop simpliste.

Sortie en France le 2018-10-10.

Kursk, de Thomas Vinterberg [AC]

Pas mal. La langue des personnages n'est pas respectée, ce qui est particulièrement gênant dans ce film: les Russes parlent en anglais, donc aucune différence avec les Britanniques! Musique magnifique d'Alexandre Desplat, mais pas très présente.

Sortie en France le 2018-11-07.

Le grand bain, de Gilles Lellouche [AC]

Cette comédie met près d'une heure à démarrer, avec l'arrivée de Leïla Bekhti. On rit, mais pas énormément. Les acteurs (masculins et féminins) sont très bons.

Sortie en France le 2018-10-24.

16 levers de soleil, de Pierre-Emmanuel Le Goff [AC]

Documentaire sur la mission de Thomas Pesquet au bord de la Station spatiale internationale de novembre 2016 à juin 2017. Pas mal, mais on n'apprend pas grand chose.

Sortie en France le 2018-10-03.

Le cahier noir, de Valeria Sarmiento [AC]

Pas mal. Vu pour Lou de Laâge.

Sortie en France le 2018-10-03.

Laskovoe bezrazlichie mira (La tendre indifférence du monde), d'Adilkhan Yerzhanov [AC]

Moyen. Excessivement lent.

Sortie en France le 2018-10-24.

Bad Times at the El Royale (Sale temps à l'hôtel El Royale), de Drew Goddard [AC]

Très long, terriblement ennuyeux, et mal filmé.

Sortie en France le 2018-11-07.

[2018-11-02 00:22:00 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-10-13/2018-10-31)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), hors films projetés au festival Lumière (j'en parlerai une fois que la reprise de certains films à l'Institut Lumière sera terminée), par ordre de préférence:

Halloween (1978) (Halloween / La nuit des masques), de John Carpenter [AC]

Chef-d'oeuvre! Le deuxième slasher. Superbe plan-séquence d'ouverture.

Vu une première fois à la télévision, et pour la première fois au cinéma lors du Midnight Movie du 2018-10-27 au Lumière Terreaux, seule séance à Lyon pour la reprise du film en version restaurée (certains n'ont pas pu entrer, la séance étant complète).

Reprise en France le 2018-10-24.

First Man (First Man: Le premier homme sur la lune), de Damien Chazelle [AC]

Excellent biopic sur Neil Armstrong, à la fois pour le côté biographique et historique, et du point de vue technique (à voir dans une bonne salle pour cela). Il y a juste quelque chose qui m'a étonné: dans des communications avec les astronautes au niveau de la Lune, on a une réponse quasiment immédiate, alors que le délai pour l'aller-retour EME (ici, l'inverse, mais c'est pareil) est de 2,5 secondes. C'est d'ailleurs noté dans les erreurs du film sur l'IMDb (celle-ci).

Vu en Dolby Cinema au Pathé Vaise à Lyon. Je dirais que c'est important, surtout pour le son (Dolby Atmos), dans certaines séquences: au décollage, et aussi une fois l'espace atteint. Concernant la définition de l'image, le film a été tourné majoritairement en 35 mm et 16 mm, et le rendu est similaire à du 2K avec un grain assez marqué. Je me suis d'ailleurs demandé si le film n'était projeté qu'en 2K. Mais les séquences lunaires sont plus nettes, et ce sont d'ailleurs celles tournées en 65 mm. J'aime beaucoup ce choix.

Sortie en France le 2018-10-17.

Zimna wojna (Cold War), de Pawel Pawlikowski [AC]

J'ai beaucoup aimé. Magnifique photographie en noir et blanc, avec ses contrastes. Excellente actrice principale, Joanna Kulig. Très bonne mise en scène. Concernant le scénario, c'est le début et les dernières minutes que j'ai préférés. J'ai aussi beaucoup aimé la musique.

Sortie en France le 2018-10-24.

Capharnaüm, de Nadine Labaki [AC]

Bouleversant. Bonne mise en scène. Le jeune acteur Zain Al Rafeea est excellent.

Sortie en France le 2018-10-17.

Muere, monstruo, muere (Meurs, monstre, meurs), d'Alejandro Fadel [AC]

J'ai beaucoup aimé. Le film met dans l'ambiance dès les premières secondes. Son atmosphère m'a fait penser à David Lynch (Twin Peaks, en particulier). Le monstre est original et très réussi. J'ai apprécié ce film notamment pour son excellente mise en scène et sa très belle photographie. Ma scène préférée est celle sur la route, avec les tunnels. Le point faible du film est son scénario: il me semble qu'il n'y a rien à comprendre, ni aucune piste pour essayer de comprendre (sans que cela ressemble à un film expérimental); le réalisateur a juste mis des idées bout à bout.

Vu en avant-première au Comoedia (salle 9) à Lyon lors d'une Séance Hallucinée, en présence de la productrice Julie Gayet, qui était là avant la projection (elle a notamment parlé des difficultés de production de petits films d'auteur, mêlant différents genres, comme celui-ci).

Sortie en France en 2019-01.

Les cobayes du cosmos, de Jean-Christophe Ribot [Site officiel]

Documentaire très intéressant vu lors d'une soirée spéciale au Comoedia à Lyon le 2018-10-23, en présence du réalisateur Jean-Christophe Ribot. 13 astronautes de différentes nationalités ont été interviewés, sauf des Chinois, qui n'ont pas voulu participer au film (ce sont des militaires…). Pour la chaise qui apparaît dans le film, l'équipe a voulu choisir une chaise que l'on trouve partout dans le monde, donc une chaise Ikea… mais alors que la chaise en question avait été choisie, Ikea a arrêté de produire ce modèle!

Le film ne sortira pas en salles et sera diffusé prochainement à la télévision sur France 5.

Note: j'ai fait la soumission du film sur l'IMDb.

Blindspotting, de Carlos López Estrada [AC]

Rythmé et bien écrit, avec de l'humour.

Sortie en France le 2018-10-03.

The Predator, de Shane Black [AC]

J'ai bien aimé. Un film d'action avec beaucoup d'humour.

Sortie en France le 2018-10-17.

Nos batailles, de Guillaume Senez [AC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2018-10-03.

Wine Calling, de Bruno Sauvard [AC]

Documentaire intéressant, sans plus.

Sortie en France le 2018-10-17.

Dragon rouge contre Dragon noir (1976), de Chi Hu-Chen

Film très rare, vu en VF 35 mm lors d'une soirée spéciale à l'Élysée à Lyon, organisée par le collectif Météorites, en collaboration avec Hallucinations Collectives. Très fun, surtout la dernière demi-heure.

Feelings (1976) (Les affamés du désir), de Gerry O'Hara

Bien, malgré les inserts (qui ne font pas partie du véritable film). Vu en VF 35 mm lors d'une soirée spéciale à l'Élysée à Lyon, organisée par le collectif Météorites, en collaboration avec Hallucinations Collectives.

Girl, de Lukas Dhont [AC]

Le sujet est intéressant et j'ai assez bien aimé, mais le film est trop long. De plus, les gros plans sont inutiles.

Sortie en France le 2018-10-10.

Halloween, de David Gordon Green [AC]

Pas mal. Entre remake (car scénario similaire) et suite du superbe film Halloween (1978) de John Carpenter, et l'intérêt se résume probablement aux références à ce film, comme la courte scène dans la salle de classe ou le corps du premier garçon tué.

Sortie en France le 2018-10-24.

Ramen Teh (La saveur des ramen), d'Eric Khoo [AC]

Assez joli film, mais dommage que l'image soit de mauvaise qualité (pixellisée ou floue). Globalement, ça fait un peu téléfilm.

Sortie en France le 2018-10-03.

Invasion, de Shahram Mokri [AC]

Pas mal. Quasiment un film en un unique plan-séquence de 95 minutes: juste quelques coupes la dernière minute, avant le générique. Ce plan-séquence constitue techniquement une performance, même s'il n'est pas très intéressant: il n'y a presque pas d'action et le lieu se restreint à un gymnase. À part ça, c'est un film verbeux et hermétique, qui se déroule dans une ambiance étrange.

Sortie en France le 2018-10-24.

L'amour flou, de Romane Bohringer / Philippe Rebbot [AC]

Film idiot. Mauvaise mise en scène.

Sortie en France le 2018-10-10.

[2018-10-12 21:40:27 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-09-30/2018-10-12)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Frères ennemis, de David Oelhoffen [AC]

Très bon polar noir, pour le scénario surtout.

Sortie en France le 2018-10-03.

We the Coyotes (Nous, les coyotes), de Marco La Via / Hanna Ladoul [AC]

Très bien. Excellents acteurs. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence des réalisateurs Marco La Via et Hanna Ladoul dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2018 (fiche du film).

Quelques informations données lors de la rencontre: Le film est partiellement inspiré de ce qu'ont vécu les réalisateurs, qui avaient décidé de s'installer à Los Angeles. Les coyotes (cf scène finale) ont toujours été présents dans le scénario, mais le titre a été trouvé tardivement. Le chat (crédité au générique) s'est fait bouffer il y a 2 mois par les coyotes. Tout petit budget, mais beaucoup d'aide. L'équipe était mixte française / américaine. Pour le son, les Américains ont l'habitude de ne pas s'en occuper lors du tournage et de tout réenregistrer en postproduction; les réalisateurs n'ont pas voulu travailler de cette façon (qui pose certains problèmes), et ont alors choisi des ingénieurs du son français (ce sont les meilleurs).

Sortie en France le 2018-12-12.

Chris the Swiss, d'Anja Kofmel [AC]

Très bon documentaire, en particulier pour la réalisation, très originale: en plus des prises de vue réelles (en couleur) et des images d'archives, des passages en animation en noir et blanc réalisés de manière poétique.

Sortie en France le 2018-10-03.

L'argent (1983), de Robert Bresson [AC]

Très bien. Vu en version restaurée à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Robert Bresson.

Auzat l'Auvergnat, d'Arnaud Fournier Montgieux [AC]

Documentaire intéressant sur le monde rural (Auzat, en Haute-Loire), avec des images de très grande qualité.

Sortie en France le 2018-03-21.

The Sisters Brothers (Les frères Sisters), de Jacques Audiard [AC]

J'ai bien aimé. Un bon scénario, d'après un roman. Bande son réussie: pour les tirs, on a l'impression d'être au coeur de l'action.

Sortie en France le 2018-09-19.

Pickpocket (1959), de Robert Bresson [AC]

J'ai bien aimé. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Robert Bresson.

Un peuple et son roi, de Pierre Schoeller [AC]

J'ai bien aimé. Belle photographie. Les chapitres donnent l'impression de former plusieurs petits films plutôt que de former un tout.

Sortie en France le 2018-09-26.

Galveston, de Mélanie Laurent [AC]

J'ai plutôt bien aimé. Le film devient émouvant sur la fin. Très bons acteurs (Ben Foster, et une nouvelle fois Elle Fanning).

Sortie en France le 2018-10-10.

Venom, de Ruben Fleischer [AC]

Un film d'action fantastique avec de l'humour et de bons effets spéciaux. Malheureusement, le scénario est sans grand intérêt, les scènes d'action sont trop répétitives, et le film manque d'émotion.

Vu en Dolby Cinema 3D (au Pathé Vaise à Lyon), mais ce n'était que du 2K.

Ne pas manquer la scène un peu après le début du générique, ni surtout le court métrage en animation après le long générique!

Sortie en France le 2018-10-10.

Amin, de Philippe Faucon [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2018-10-03.

Première année, de Thomas Lilti [AC]

Un film qui se laisse voir, un peu comme un documentaire (sauf les dernières minutes), mais sans surprise et sans véritable émotion.

Sortie en France le 2018-09-12.

The House with a Clock in Its Walls (La prophétie de l'horloge), d'Eli Roth [AC]

Pas terrible: scénario moyen et sans grande originalité, peu d'humour, pas d'émotion. On s'ennuie.

Sortie en France le 2018-09-26.

[2018-09-29 23:22:29 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-09-14/2018-09-29)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

The Chase (1966) (La poursuite impitoyable), d'Arthur Penn [AC]

Un très grand film! Excellent scénario, d'après une pièce de théâtre. Réalisation très réussie, avec des scènes marquantes et du sang. Casting remarquable: Marlon Brando, Robert Redford, Angie Dickinson, et aussi Jane Fonda.

Vu en version restaurée à l'Institut Lumière, en préambule du festival Lumière 2018 (prix Lumière à Jane Fonda), mais aussi en avant-première de la reprise du film en salle.

Reprise en France le 2018-10-17.

Mouchette (1967), de Robert Bresson [AC]

Bouleversant. Très belle photographie et peu de dialogues. Un film porté par la jeune actrice Nadine Nortier. Vu en version restaurée à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Robert Bresson.

A Simple Favor (L'ombre d'Emily), de Paul Feig [AC]

J'ai beaucoup aimé. Une sorte de polar assez fun, avec une succession de rebondissements (certains prévisibles). Un peu dans la lignée de Wild Things (1998) de John McNaughton, mais moins réussi.

Sortie en France le 2018-09-26.

Le grand bal, de Laetitia Carton [AC]

Documentaire passionnant. Très bien filmé et bien construit. Vu en avant-première au Comoedia (salle 4) à Lyon, en présence de la réalisatrice (et protagoniste) Laetitia Carton, dans le cadre de la Biennale de la Danse, et en partenariat avec Tënk (plateforme SVoD dédiée au documentaire d'auteurs); une accordéoniste et un danseur étaient également là (il y avait aussi beaucoup d'autres participants dans la salle). Le tournage s'est fait sur deux lieux, mais on ne s'en rend pas compte; les images proviennent principalement du Grand Bal de l'Europe, à Gennetines. Il y avait 200 heures de rushes, et le montage a duré un an.

Sortie en France le 2018-10-31.

Searching (Searching: Portée disparue), d'Aneesh Chaganty [AC]

Très bon thriller, notamment pour la forme originale: tout ce qui est filmé est le contenu d'écrans d'ordinateur (ou smartphone), reprenant un peu l'idée de Chronicle (2012), où tout était filmé par des caméras faisant partie du film. Le générique aurait aussi dû être sur un écran d'ordinateur, avec un clic sur Éteindre à la fin.

Sortie en France le 2018-09-12.

Un condamné à mort s'est échappé ou Le vent souffle où il veut (1956), de Robert Bresson [AC]

Très bien. Vu en version restaurée à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Robert Bresson.

Reprise en France le 2018-09-05.

The Little Stranger, de Lenny Abrahamson [AC]

De bonnes choses dans le scénario (d'après un roman de Sarah Waters [IMDb]), mais celui-ci se révèle inabouti. Encore une excellente prestation de Ruth Wilson, après Dark River (2017).

Sortie en France le 2018-09-26.

I Feel Good, de Benoît Delépine / Gustave Kervern [AC]

J'ai bien aimé. On rit assez souvent. Très bonne première partie (un macroniste chez Emmaüs et flashbacks), seconde partie un peu décevante. Petite séquence post-générique amusante.

Sortie en France le 2018-09-26.

Thunder Road, de Jim Cummings [AC]

On rit assez souvent et il y a de bons plans-séquences, surtout celui de la chapelle, d'une durée de 11 minutes, au début du film. Celui-ci a demandé 18 prises, et c'est la 17e qui a été conservée (source).

Sortie en France le 2018-09-12.

Mademoiselle de Joncquières, d'Emmanuel Mouret [AC]

J'ai bien aimé. De belles images (costumes, couleurs…). Le film est lent à se mettre en place, avec un début très bavard. Vu deux semaines après la version de Robert Bresson, Les dames du Bois de Boulogne (1945), que j'avais moyennement aimé; les deux films sont tirés de l'histoire de Madame de La Pommeraye, un épisode de Jacques le Fataliste et son maître de Diderot.

Sortie en France le 2018-09-12.

Peppermint, de Pierre Morel [AC]

Efficace, mais avec des lourdeurs (ralentis, apparitions abusives de la petite fille…). J'ai apprécié l'absence de bavardage inutile. Bonne prestation de Jennifer Garner. On passe un bon moment, mais ce film de vengeance risque d'être oublié.

Sortie en France le 2018-09-12.

Vaurien, de Mehdi Senoussi [AC]

Un film qui se laisse voir. Le scénario est plutôt intéressant, même si ce n'est pas toujours très convaincant et malgré des faiblesses sur le montage. Quelques bonnes idées: le huis clos, qui fonctionne bien; les peluches; la musique d'attente au téléphone. Et un peu d'humour.

Vu au Cinéma Opéra à Lyon, en présence du réalisateur et acteur Mehdi Senoussi (je n'étais en fait même pas au courant qu'il devait venir à cette projection). Film injustement descendu par la presse (oui, il y a des défauts, mais ce n'est pas pour autant mauvais).

Sortie en France le 2018-09-19.

Donbass, de Sergey Loznitsa [AC]

Pas mal. Très bonne mise en scène avec ses longs plans-séquences, mais le film ne raconte pas grand chose (ou se répète) et on finit par se lasser.

Sortie en France le 2018-09-26.

Pope Francis: A Man of His Word (Le pape François: un homme de parole), de Wim Wenders [AC]

Documentaire sur le Pape François. Pas mal.

Sortie en France le 2018-09-12.

Waka Okami wa Shogakusei! (Okko et les fantômes), de Kitarô Kôsaka [AC]

Inégal. La scène de l'accident, vers le début, est ratée. Film trop orienté à destination des enfants. Quelques beaux passages.

Sortie en France le 2018-09-12.

Les déguns, de Cyrille Droux / Claude Zidi Jr. [AC]

Une comédie avec laquelle on ne rit pas souvent. Le générique de début en animation est la plus grande qualité du film.

Sortie en France le 2018-09-12.

The Nun (La nonne), de Corin Hardy [AC]

Sans scénario, ennuyeux. Le film se résume en une succession de jump scares. De plus, la langue des personnages n'est pas respectée: tout est en anglais, alors que l'action principale se déroule en Roumanie.

Sortie en France le 2018-09-19.

[2018-09-13 20:05:57 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-09-01/2018-09-13)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Climax, de Gaspar Noé [AC]

Superbe film pour sa mise en scène et son ambiance, tout du moins pour les parties constituées de longs plans-séquences hallucinants. Excellent traitement des couleurs. Bande son grandiose (il faut que la salle de cinéma n'hésite pas à monter le son). Et très grande performance des acteurs, qui sont des danseurs pour la plupart.

Vu en avant-première au Comoedia (salle 1, complètement pleine) à Lyon lors d'une Séance Hallucinée, en présence du réalisateur Gaspar Noé et de l'acteur Strauss Serpent (qui a vu à cette occasion le film pour la première fois, car il n'avait pas pu être à Cannes). Il n'y avait pas de scénario, et les acteurs bénéficiaient d'une grande liberté.

Sortie en France le 2018-09-19.

Leave No Trace, de Debra Granik [AC]

Très beau film, vu en avant-première au Lumière Terreaux, en présence de la réalisatrice Debra Granik. Superbe actrice principale Thomasin McKenzie.

La réalisatrice a dit que la promotion du film en France était nettement meilleure qu'aux États-Unis. En particulier, les affiches (dans le métro) sont beaucoup plus grandes. Elle était aussi surprise par le grand nombre de spectateurs aux deux avant-premières à Lyon, par rapport aux 17 (sic) spectateurs aux États-Unis.

Sortie en France le 2018-09-19.

Platoon (1986), d'Oliver Stone [AC]

Excellent!

Reprise en France le 2018-07-25.

En liberté!, de Pierre Salvadori [AC]

Très drôle et bien écrit. Les acteurs (Adèle Haenel, Pio Marmaï) sont excellents.

Vu en avant-première dans le cadre de la Semaine de la Comédie UGC.

Sortie en France le 2018-10-31.

Black Indians, de Jo Béranger / Edith Patrouilleau / Hugues Poulain [AC]

Documentaire très intéressant et assez surprenant (je n'avais jamais entendu parler des Black Indians). Vu en avant-première (mais en DVD) au Cinéma Opéra à Lyon, à une séance du ciné-club Enjeux sur Image. Le film initialement prévu pour cette séance n'a pas pu être projeté, suite à une succession de problèmes. Le producteur Christian Pfohl, qui était là pour présenter le film prévu, nous a alors proposé de projeter le DVD de son prochain film, Black Indians, qu'il avait avec lui. Seul problème: la qualité d'image assez médiocre du DVD, même si cela ne gêne pas énormément. J'essaierai alors de revoir le film à sa sortie.

Sortie en France le 2018-10-31.

Contes de juillet, de Guillaume Brac [AC]

Deux moyens métrages. J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2018-07-25.

Whitney, de Kevin Macdonald [AC]

Documentaire intéressant sur Whitney Houston [IMDb]. Un peu trop long.

Sortie en France le 2018-09-05.

Fortuna, de Germinal Roaux [AC]

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur et scénariste Germinal Roaux. J'ai bien aimé, malgré un manque de rythme tout au long du film et une postsynchronisation parfois trop visible. Belle photographie en noir et blanc: en particulier, les montagnes enneigées, et une séquence assez courte en mer dans un style surréaliste; le réalisateur vient d'ailleurs de la photographie. Concernant l'interprétation, la jeune actrice Kidist Siyum, qui vient réellement d'Éthiopie, a été laissée assez libre dans son jeu; en revanche, les dialogues de Bruno Ganz ont été complètement écrits. Le film a été tourné à l'Hospice du Simplon.

Sortie en France le 2018-09-19.

Kin (Kin: Le commencement), de Jonathan Baker / Josh Baker [AC]

Pas mal. Plutôt fun. Un côté mystérieux pendant une bonne partie du film. C'est à peu près tout.

Sortie en France le 2018-08-29.

Sofia, de Meryem Benm'Barek-Aloïsi [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2018-09-05.

Journal d'un curé de campagne (1951), de Robert Bresson [AC]

Trop long. Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière.

Reprise en France le 2018-07-04.

Photo de famille, de Cécilia Rouaud [AC]

Le début est assez drôle, mais au bout d'un moment, le film s'essouffle.

Sortie en France le 2018-09-05.

Les dames du Bois de Boulogne (1945), de Robert Bresson [AC]

Moyen. Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière.

Reprise en France le 2018-08-01.

Beoning (Burning), de Chang-dong Lee [AC]

Je n'ai pas tellement aimé. Beaucoup trop long.

Sortie en France le 2018-08-29.

Caniba, de Lucien Castaing-Taylor / Verena Paravel [AC]

Sujet original: documentaire sur un cannibale. Mais beaucoup trop d'images (volontairement) floues, ce qui fait mal aux yeux.

Sortie en France le 2018-08-22.

Yocho (Invasion), de Kiyoshi Kurosawa [AC]

Très long et répétitif. Version ratée de Avant que nous disparaissions (2017), du même réalisateur, surtout que ce second film perd en intérêt lorsqu'on a déjà vu le premier.

Sortie en France le 2018-09-05.

Mile 22 (22 Miles), de Peter Berg [AC]

Réalisation insupportable: plans très courts, une caméra qui bouge beaucoup, au point souvent de ne pas voir grand chose. Pas de scénario (essentiellement une succession de scènes d'action), pas d'émotion, pas d'humour. Rien à sauver.

Sortie en France le 2018-08-29.

[2018-09-01 08:10:28 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-08-23/2018-08-31)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Earth: One Amazing Day (Un nouveau jour sur Terre), de Richard Dale / Lixin Fan / Peter Webber [AC]

Un documentaire animalier passionnant et parfois impressionnant, aux images magnifiques. Il prend parfois le style de film d'action, et même de film d'épouvante. J'ai principalement apprécié les passages sur les espèces rares, comme les langurs à tête blanche.

Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, donc malheureusement, ce n'était que du 2K. J'espère pouvoir le revoir en 4K.

Sortie en France le 2018-09-05.

The Last of Us, d'Ala Eddine Slim [AC]

Très beau film sans paroles, qui suit le parcours d'un migrant. Hallucinatoire et envoûtant. Images magnifiques.

Sortie en France le 2018-08-22.

Königin von Niendorf (Reine d'un été), de Joya Thome [AC]

Magnifiquement filmé, très belle photographie. Vu en VOST au Studio des Ursulines, en présence de la réalisatrice Joya Thome et de la jeune actrice principale Lisa Moell.

La réalisatrice a expliqué qu'elle a écrit le film pour Lisa, qu'elle avait vue en tant que directrice de casting sur un autre film. Elle a tourné à Niendorf (Brandebourg), où elle a vécu (son père y a une maison). Les garçons, originaires du coin, n'avaient jamais joué. Il y a eu une part d'improvisation. Le tournage devait se faire en cinémascope, mais le 4/3 (1.33) a été utilisé par accident et la décision de continuer dans ce format a été prise le premier jour du tournage: le 4/3 convenait mieux pour les scènes avec les enfants, alors que le cinémascope est plus adapté aux paysages. La réalisatrice a voulu rendre le film intemporel: on ne voit pas de téléphones portables, sauf celui de la mère, et les ordinateurs apparaissent très peu (une communication par Skype, jeu vidéo).

Sortie en France le 2018-08-29.

BlacKkKlansman (BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan), de Spike Lee [AC]

Très bien. Un petit côté comédie policière. D'après des faits réels.

Sortie en France le 2018-08-22.

Lukas, de Julien Leclercq

Très bien, notamment pour le côté sombre et la mise en scène.

Sortie en France le 2018-08-22.

Under the Silver Lake, de David Robert Mitchell [AC]

J'ai bien aimé dans l'ensemble, même si le film est inégal et trop long. Il fait penser à Mulholland Drive (2001), mais est très nettement intérieur.

Sortie en France le 2018-08-08.

Le monde est à toi, de Romain Gavras [AC]

Un film d'action assez fun, mais finalement, on ne rit pas beaucoup.

Sortie en France le 2018-08-15.

Grazuole (1969) (La belle), d'Arunas Zebriunas [AC]

Un joli petit film. Scénario d'intérêt limité. Belles scènes de danse de la petite fille, avec la caméra qui tourne.

Sortie en France le 2018-08-22.

The Equalizer 2 (Equalizer 2), d'Antoine Fuqua [AC]

Un film d'action divertissant, qui vaut surtout pour sa dernière scène d'action dans la tempête, assez spectaculaire. Très belle fin aussi. Malheureusement, il n'y a quasiment pas de tension, ni d'humour.

Sortie en France le 2018-08-15.

The Meg (En eaux troubles), de Jon Turteltaub [AC]

Un blockbuster avec un gros requin et, comme d'habitude… un chien! C'est prévisible (par exemple, on se doute que quand ils tuent une bestiole au milieu du film, ce n'est pas la bonne), ça ne vaut pas Les dents de la mer (1975) (Jaws), ça se laisse tout de même voir.

Vu à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, et début de la séance en partie gâchée par les lumières qui se sont allumées plusieurs fois.

Sortie en France le 2018-08-22.

L'une chante, l'autre pas (1977), d'Agnès Varda [AC]

Pas mal. Un peu long.

Reprise en France le 2018-07-04.

The Smiling Lieutenant (1931) (Le lieutenant souriant), d'Ernst Lubitsch [AC]

Je n'ai pas aimé. La mise en scène est bonne, mais je n'ai pas accroché au style du film (une sous-comédie musicale), ni à l'histoire.

Note: le damier n'est que de 8×8, car il s'agit de la variante allemande du jeu de dames.

Reprise en France le 2018-08-08.

[2018-08-22 21:53:17 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-08-04/2018-08-22)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Aritmiya (Arythmie), de Boris Khlebnikov [AC]

Un film intense et bouleversant.

Sortie en France le 2018-08-01.

The Intruder (1962), de Roger Corman [AC]

Très bien.

Sortie en France le 2018-08-15.

On Happiness Road (Happiness Road), de Hsin Yin Sung [AC]

Un film d'animation au scénario non linéaire et au style inventif et poétique. J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2018-08-01.

Di Renjie zhi Sidatianwang (Détective Dee, la légende des rois célestes), de Hark Tsui [AC]

Très beau visuellement. Vu en 2D (pas le choix à Lyon). Certaines scènes, qui jouent sur la profondeur, ne sont pas très bien rendues; on voit que c'est un film fait pour la 3D (bien plus que certains autres). C'est vraiment dommage de ne pas avoir une projection dans de bonnes conditions, car les scènes d'action sont à peu près le seul intérêt du film.

Sortie en France le 2018-08-08.

The Spy Who Dumped Me (L'espion qui m'a larguée), de Susanna Fogel [AC]

Amusant.

Sortie en France le 2018-08-08.

Mary Shelley, de Haifaa Al-Mansour [AC]

J'ai assez bien aimé. Très belle photographie. Mais le film manque d'intensité, et il y a des lourdeurs (musique) et des longueurs. Belle prestation d'Elle Fanning. J'avais préféré Gothic (1986) de Ken Russell, avec son côté fantastique et délirant.

Sortie en France le 2018-08-08.

The Darkest Minds (Darkest Minds: Rébellion), de Jennifer Yuh Nelson [AC]

J'ai assez bien aimé. Entre X-Men, Divergent et The Maze Runner, tout en étant inférieur. Film convenu, mais bien divertissant. Des rebondissements, un peu d'humour et quelques excellents moments d'émotion (le début du film et une scène vers la fin). Et j'aime beaucoup l'actrice principale, Amandla Stenberg, qui jouait Rue dans The Hunger Games (2012). Parmi les défauts: certaines chansons et le truc de la radio (déjà, trouver la signification du code du premier coup, mais aussi le fait de trouver une vieille radio à cet endroit précis et qui fonctionne encore, ça fait un peu trop de n'importe quoi à la fois).

Sortie en France le 2018-08-08.

Undir trénu (Under the Tree), de Hafsteinn Gunnar Sigurðsson [AC]

Plutôt bien, sauf la fin, qui tourne vers le n'importe quoi. Le film manque de subtilité.

Sortie en France le 2018-08-15.

Gu ling jie shao nian sha ren shi jian (1991) (A Brighter Summer Day / Une belle journée d'été), d'Edward Yang [AC]

Très bonne réalisation, mais film beaucoup trop long (4 heures).

Reprise en France le 2018-08-08.

The Children Act (My Lady), de Richard Eyre [AC]

Pas mal. Certains points sont peu crédibles.

Sortie en France le 2018-08-01.

Hotel Artemis, de Drew Pearce [AC]

Pas mal. Intéressant pour son ambiance et sa photographie.

Sortie en France le 2018-07-25.

In den Gängen (Une valse dans les allées), de Thomas Stuber [AC]

J'ai moyennement aimé. Il ne se passe pas grand chose d'intéressant. Et techniquement, le son vient parfois de la gauche alors qu'il devrait venir de la droite.

Sortie en France le 2018-08-15.

Ultra Rêve [AC]

Programme de 3 courts/moyens métrages.

  1. After School Knife Fight, de Caroline Poggi / Jonathan Vinel. Pas terrible.

  2. Les îles, de Yann Gonzalez. Moyen.

  3. Ultra pulpe, de Bertrand Mandico. Moyen métrage expérimental, dont l'intérêt est uniquement visuel. Trop long.

Pour les amateurs de cinéma expérimental uniquement.

Sortie en France le 2018-08-15.

Bad Lieutenant (1992), d'Abel Ferrara [AC]

J'ai moyennement aimé.

Reprise en France le 2018-08-15.

Ahlat Agaci (Le poirier sauvage), de Nuri Bilge Ceylan [AC]

Pas très intéressant et trop long. Quelques beaux plans vers la fin.

Sortie en France le 2018-08-08.

Koe no katachi (Silent Voice), de Naoko Yamada [AC]

Je n'ai pas tellement aimé, notamment à cause du style et du montage très saccadé. Le film est aussi parfois trop lourd.

Sortie en France le 2018-08-22.

On Chesil Beach (Sur la plage de Chesil), de Dominic Cooke [AC]

Je n'ai pas tellement aimé. Réalisation pas terrible, sauf le dernier plan.

Sortie en France le 2018-08-15.

[2018-08-02 23:29:30 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-07-28/2018-08-02)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Den skyldige (The Guilty), de Gustav Möller [AC]

Superbe thriller en huis clos intégral et en temps réel. Un modèle de mise en scène.

Sortie en France le 2018-07-18.

Mission: Impossible - Fallout, de Christopher McQuarrie [AC]

Très bien. Des scènes d'action spectaculaires vers la fin. On peut regretter que lorsque des coups sont portés au visage, on ne voie aucune trace ou presque. Ce 6e volet est le meilleur avec le 4e, Mission: Impossible - Ghost Protocol (2011).

[Mise à jour du 2018-08-06] Vu une première fois en 2D dans un UGC à Lyon. Revu en Dolby Cinema 3D au Gaumont Wilson à Toulouse (la salle a ouvert début juin). J'ai été un peu déçu par la résolution de l'image, même si certains plans sont visuellement de très bonne qualité. Je pense que cela est dû au fait que le film a été tourné en 35 mm (on voit bien le grain, d'ailleurs), et que finalement le 35 mm n'a pas une meilleure résolution que le 4K (tout du moins en pratique), contrairement à ce que certains disent.

Sortie en France le 2018-08-01.

A casa tutti bene (Une famille italienne), de Gabriele Muccino [AC]

J'ai bien aimé. Film choral sans véritable scénario, et c'est son seul défaut. Très belle mise en scène, pour ses mouvements de caméra. Le film devient émouvant vers la fin, avec notamment certains plans magnifiques, comme le (faux) plan-séquence où la caméra tourne à 360°, partant de la chambre des deux adolescents au début de la nuit et arrivant à l'aube. Très bons acteurs. Belle musique.

Sortie en France le 2018-08-01.

Mamma Mia! Here We Go Again, d'Ol Parker [AC]

Pas mal. Une comédie musicale avec un très bon casting, notamment Lily James, et aussi Amanda Seyfried. J'ai beaucoup aimé les passages et parallèles entre présent et passé, qui se font presque naturellement et dans une certaine continuité. Mais globalement, j'ai moyennement aimé l'histoire (assez creuse) et la musique (inégale). Enfin, ma scène préférée: celle avec Lily James, les oranges et la chèvre.

Note: je n'avais pas vu le premier volet, mais peu importe.

Sortie en France le 2018-07-25.

The Charmer, de Milad Alami [AC]

Pas mal.

Sortie en France le 2018-07-25.

Higanbana (1958) (Fleurs d'équinoxe), de Yasujirô Ozu [AC]

Pas mal. L'histoire ne m'a pas emballé, et le film est trop long. Belles couleurs.

Vu en version restaurée 2K.

Reprise en France le 2018-08-01.

Banshun (1949) (Printemps tardif), de Yasujirô Ozu [AC]

Pas mal. Long et sans émotion, personnages non attachants, trop de dialogues monocordes; c'est ce qui fait que j'ai du mal à apprécier les films d'Ozu, malgré la précision de la mise en scène.

Vu en version restaurée 4K.

Reprise en France le 2018-08-01.

Adrift (À la dérive), de Baltasar Kormákur [AC]

Le (faux) plan-séquence d'ouverture, très réussi, laisse présager le meilleur. Mais à part ça, le film n'offre rien de bien original. On a un montage classique en multiples flashbacks, qui arrivent n'importe quand et présentent peu d'intérêt. Côté film de survie, on n'apprend quasiment rien. Le réalisateur se concentre plutôt sur l'aspect romantique, de manière artificielle. Restent quelques belles scènes sous l'eau, quelques scènes spectaculaires vers la fin, la performance de Shailene Woodley, et la bande son (les bruits liés au bateau).

Survivre (2012), du même réalisateur (Baltasar Kormákur) et également inspiré d'une histoire vraie, était nettement meilleur.

Sortie en France le 2018-07-04.

Paul Sanchez est revenu!, de Patricia Mazuy [AC]

Un film qui n'a pas vraiment de sens. J'ai moyennement aimé.

Sortie en France le 2018-07-18.

Bakushû (1951) (Été précoce), de Yasujirô Ozu [AC]

Je n'ai pas aimé. Le film, très long, m'a ennuyé. J'ai les mêmes reproches que d'habitude sur les films d'Ozu. J'ai seulement apprécié les quelques scènes amusantes dans ce film (c'est rare chez Ozu).

Vu en version restaurée 4K.

Reprise en France le 2018-08-01.

Ochazuke no aji (1952) (Le goût du riz au thé vert), de Yasujirô Ozu [AC]

Je n'ai pas accroché. D'une manière générale, ce genre de film (des histoires de couple) a tendance à m'ennuyer. De plus, le film est long et a beaucoup de dialogues.

Vu en version restaurée 4K.

Reprise en France le 2018-08-01.

Vierges, de Keren Ben Rafael [AC]

Le film ne raconte pas grand chose et est assez naïf. J'ai seulement bien aimé la fin ouverte.

Sortie en France le 2018-07-25.

Thirst Street (C'est qui cette fille?), de Nathan Silver [AC]

Scénario sans intérêt, aucune émotion, mise en scène pas terrible, avec trop de voix-off.

Seule l'affiche française du film (conçue par William Laboury) est très bien.

Sortie en France le 2018-07-25.

[2018-07-31 15:57:12 UTC]
Patches 12 and 13 for GNU MPFR 4.0.1

(CariBlog – MPFR – Software)

Patches 12 and 13 of GNU MPFR 4.0.1 are available in the bugs section of the MPFR 4.0.1 page. They fix bugs in the formatted output functions (mpfr_*printf):

  • Patch 12: Possible undefined behavior in case of error: store to null pointer, free of bad pointer, and <stdarg.h> related undefined behavior.

  • Patch 13: The flags for the P length modifier (mpfr_prec_t argument) are ignored; this includes the sign of the field width when the value is provided in argument (by using an asterisk * in the format string).

[2018-07-27 23:27:08 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-07-21/2018-07-27)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Bajirao Mastani (2015), de Sanjay Leela Bhansali [AC]

Excellent film de Bollywood. Du grand spectacle. L'esthétisme est particulier, sans l'abondance de couleurs vives habituelle; en tout cas, c'est très réussi. On y retrouve Deepika Padukone et Priyanka Chopra.

Certains points font penser à deux autres films du réalisateur: Devdas (2002) (notamment les décors: on voit que c'est une très grosse production) et Padmaavat (2018).

Reprise en France le 2018-07-25.

Sicario: Day of the Soldado (Sicario: la guerre des cartels), de Stefano Sollima [AC]

Très bien. Cependant on ne comprend pas toujours ce qu'ils veulent faire exactement et on a l'impression qu'ils cherchent les complications.

Sortie en France le 2018-06-27.

Fleuve noir, d'Erick Zonca [AC]

J'ai beaucoup aimé, notamment l'atmosphère du film et les personnages. Un polar très particulier, d'après un roman.

Sortie en France le 2018-07-18.

The Miseducation of Cameron Post (Come As You Are), de Desiree Akhavan [AC]

Très bien. Excellent jeu de Chloë Grace Moretz et de Sasha Lane, en particulier.

Sortie en France le 2018-07-18.

Dhadak, de Shashank Khaitan [AC]

Bien jusqu'au plan-séquence final. Un reproche concernant Parthavi: le film mise uniquement sur la beauté de l'actrice Janhvi Kapoor, mais son personnage n'a pas un rôle majeur; c'est dommage. Cependant le film est divertissant et émouvant, et il a une belle BO.

Il s'agit d'un remake de Sairat (2016), qui n'est pas sorti en France et que je n'ai donc jamais vu. D'après les reviews de Dhadak (autre site de reviews), ce remake serait inférieur à l'original, mais pas énormément; il est aussi très différent, ce qui est pour certains spectateurs un reproche, bien que probablement infondé.

Sortie en France le 2018-07-20.

Rock-A-Doodle (1991) (Rock-O-Rico), de Don Bluth / Gary Goldman / Dan Kuenster [AC]

Film d'animation avec quelques séquences contenant des prises de vue réelles. Bonne réalisation. Scénario moyen. Vu à l'occasion de la reprise du film en France, en VF (seule version fournie par le distributeur).

Reprise en France le 2018-06-13.

Ang panahon ng halimaw (La saison du diable), de Lav Diaz [AC]

Moyen. Comme pour La femme qui est partie, le film dure près de 4 heures et est inutilement trop long. Même style de mise en scène: de longs plans fixes, en noir et blanc. Mais ici, le film est en plus musical. Certains plans sont magnifiques, mais il est dommage que la définition de l'image ne soit pas très bonne.

Note: j'étais tout seul dans la salle!

Sortie en France le 2018-07-25.

Out of Rosenheim (1987) (Bagdad Café), de Percy Adlon [AC]

J'ai détesté. Déjà le tout début du film a commencé à m'énerver avec ses gros plans très courts, où on ne voit rien. J'ai fini par décrocher complètement. Et je n'ai pas non plus apprécié particulièrement la BO.

Reprise en France le 2018-07-11.

[2018-07-25 01:17:55 UTC]
Patches 10 and 11 for GNU MPFR 4.0.1

(CariBlog – MPFR – Software)

Patches 10 and 11 of GNU MPFR 4.0.1 are available in the bugs section of the MPFR 4.0.1 page.

The main issue is that the mpfr_erf and mpfr_erfc functions can yield an assertion failure due to the fact that the error bound is computed with the double type and can overflow. This is fixed by patch 11.

[2018-07-20 23:17:59 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-07-11/2018-07-20)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Ant-Man and the Wasp (Ant-Man et la Guêpe), de Peyton Reed [AC] [CaC]

Des scènes d'action géniales et très fun, même si c'est vraiment n'importe quoi. Beaucoup d'humour. Et aussi une certaine noirceur. Quelques images magnifiques. Un film dans la ligné du premier volet, en mieux. Mais la superbe qualité de projection aide aussi à apprécier ce genre de film: Dolby Cinema 3D (au Pathé Vaise à Lyon).

Ne pas rater la scène très importante au milieu du générique, et celle nettement moins importante, mais amusante, tout à la fin du générique.

Sortie en France le 2018-07-18.

Dark River, de Clio Barnard [AC] [CaC]

Film bouleversant. Excellente prestation de Ruth Wilson et très belle photographie. Seul gros point négatif: les trop nombreux flashbacks sont souvent mal amenés, notamment à la fin.

Sortie en France le 2018-07-11.

Unsane (Paranoïa), de Steven Soderbergh [AC] [CaC]

Très bon thriller, malgré quelques invraisemblances. De plus, le réalisateur traite de deux sujets comme causes à ce qui se passe, dont le plus original ([Révélations – non disponible]) n'est pas très développé, et il aurait peut-être dû plus se concentrer sur celui-ci.

Des similitudes avec un des précédents films de Steven Soderbergh: Side Effects (2013).

Sortie en France le 2018-07-11.

Narayama bushikô (1983) (La ballade de Narayama), de Shôhei Imamura [AC] [CaC]

Très bien, en particulier pour la mise en scène, la photographie et certaines séquences violentes. Première moitié trop longue.

Vu en version numérique restaurée.

Reprise en France le 2018-07-11.

Leaning Into the Wind: Andy Goldsworthy (Penché dans le vent), de Thomas Riedelsheimer [AC] [CaC]

Documentaire sur le land art avec de très belles images.

Sortie en France le 2018-07-18.

Dogman, de Matteo Garrone [AC] [CaC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2018-07-11.

Central do Brasil (1998), de Walter Salles [AC] [CaC]

J'ai assez bien aimé.

Reprise en France le 2018-07-11.

The First Purge (American Nightmare 4: les origines), de Gerard McMurray [AC] [CaC]

Pas mal. Ni meilleur, ni moins bon que les autres volets. Celui-là en particulier aurait gagné à avoir un côté politique plus approfondi.

Sortie en France le 2018-07-04.

L'école est finie, d'Anne Depétrini [AC] [CaC]

Une comédie qui se laisse voir. Mais bon, c'est un peu n'importe quoi. Bérengère Krief arrive quasiment à sauver le film.

Sortie en France le 2018-07-11.

Joueurs, de Marie Monge [AC] [CaC]

Moyen: le début est intéressant, mais la suite est décevante et trop longue. Sinon, bon duo d'acteurs Tahar Rahim / Stacy Martin.

Sortie en France le 2018-07-04.

Zama, de Lucrecia Martel [AC] [CaC]

Pas terrible. On s'ennuie. Seule la dernière demi-heure est intéressante.

Sortie en France le 2018-07-11.

The Strange Ones, de Christopher Radcliff / Lauren Wolkstein [AC] [CaC]

Pas terrible. On s'ennuie.

Sortie en France le 2018-07-11.

[2018-07-10 23:17:21 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-07-06/2018-07-10)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Incredibles 2 (Les indestructibles 2), de Brad Bird [AC] [CaC]

Superbe! C'est très drôle et rythmé, avec un scénario assez bon, quoique conventionnel et prévisible. Supérieur au premier volet. Ma scène préférée: le combat avec le raton laveur.

Vu en VO, et en 2D (malheureusement, pas le choix parmi les séances en VO dans les UGC à Lyon).

Sortie en France le 2018-07-04.

Au poste!, de Quentin Dupieux [AC]

Très bien. Une comédie absurde comme Quentin Dupieux sait les faire.

Sortie en France le 2018-07-04.

Kona fer í stríð (Woman at war), de Benedikt Erlingsson [AC] [CaC]

Très bien. Une mise en scène originale.

Sortie en France le 2018-07-04.

Bécassine!, de Bruno Podalydès [AC] [CaC]

Très joli film, inventif et poétique. Belle musique.

Sortie en France le 2018-06-20.

The Breadwinner (Parvana, une enfance en Afghanistan), de Nora Twomey [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Le style de ce film d'animation est le dessin traditionnel, sauf les séquences des histoires racontées, qui ont un style papier découpé (en fait réalisées en numérique). Mais je trouve que ces histoires n'apportent pas grand chose.

Vu en VF. Il n'y avait pas le choix, mais c'est de toute façon préférable, car c'est un film d'animation et la VO est en anglais, donc ne respecte pas non plus la langue des personnages. De plus, d'après AlloCiné: Tous les personnages du film sont doublés en français par des comédiens iraniens et afghans vivant en exil en France, comme Golshifteh Farahani, qui prête sa voix à Parvana.

Ce film m'a rappelé Osama (2003), qui est aussi l'histoire d'une fille qui doit faire vivre sa famille dans l'Afghanistan des talibans.

Sortie en France le 2018-06-27.

Shelter (Le dossier Mona Lina), d'Eran Riklis [AC] [CaC]

Pas mal, mais la mise en scène fait très téléfilm.

Sortie en France le 2018-07-04.

L'île au trésor, de Guillaume Brac [AC] [CaC]

Documentaire sur la base de loisirs de Cergy-Pontoise (sans commentaire de la production). Pas mal.

Sortie en France le 2018-07-04.

Ocean's 8, de Gary Ross [AC] [CaC]

Le problème est que le film manque trop de crédibilité (par exemple, tout se fait trop facilement sans éveiller de soupçons, même quand il se passe quelque chose d'imprévu) et qu'il n'y a pas de suspense. Cependant, le film reste divertissant et il a un excellent casting.

Sortie en France le 2018-06-13.

Mes frères, de Bertrand Guerry [AC] [CaC]

Bien filmé, avec notamment un plan-séquence. Scénario moyen. Fin ratée.

Note: Le film a reçu le label Cinéma Équitable. 50% des bénéfices sont reversés directement à l'association FOP France.

Sortie en France le 2018-07-04.

El Infinito Vuelo de los Días (Jericó, le vol infini des jours), de Catalina Mesa [AC] [CaC]

Documentaire franco-colombien peu intéressant: le témoignage de femmes d'un village en Colombie (beaucoup de dialogues ennuyeux). Image de très mauvaise qualité, genre vidéo, avec une pixellisation très marquée et de l'aliasing. Il manque fortement un caractère artistique.

Sortie en France le 2018-06-20.

[2018-07-10 19:04:10 UTC]
Patches 7 to 9 for GNU MPFR 4.0.1

(CariBlog – MPFR – Software)

Patches 7 to 9 of GNU MPFR 4.0.1 are available in the bugs section of the MPFR 4.0.1 page.

The main issue can occur with the formatted output functions (mpfr_*printf) when the ' flag is used in a locale where the thousands separator is not empty. In some specific cases (that is, when the integer part is rounded upward to 10 or 100), the generated string can be incorrect and since it is shorter than expected, an incorrect buffer size may be provided to the free function of the current GMP memory allocator. By default, this size is ignored, but it may matter if the memory allocators have been changed with the mp_set_memory_functions GMP function, in which case a possible consequence could be memory corruption.

[2018-07-06 17:04:47 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-06-28/2018-07-05)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Gloria (1977), de Claude Autant-Lara [AC] [CaC]

Un mélo magnifique, d'après un roman. De très belles scènes, comme celles de danse ou celle du garçon qui court après le train. Belle photographie, mais l'image virait sur le rose/rouge, surtout dans la première bobine. Seul gros reproche: l'acteur qui joue Jacques adulte (Alain Marcel) est nul. Musique parfois un peu trop envahissante, aussi.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Claude Autant-Lara; comme je l'ai dit ci-dessus, la copie virait au rouge.

Diabolo menthe (1977), de Diane Kurys [AC] [CaC]

Très bien. Un teen movie intéressant notamment pour le côté témoignage sur les années 1960. Vu en version restaurée.

Tully, de Jason Reitman [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Bon duo d'actrices Mackenzie Davis / Charlize Theron.

Sortie en France le 2018-06-27.

Budapest, de Xavier Gens [AC] [CaC]

Une comédie bien délirante, inspirée d'une histoire vraie. J'ai bien aimé. On ne rit cependant pas énormément.

Sortie en France le 2018-06-27.

How to Talk to Girls at Parties, de John Cameron Mitchell [AC] [CaC]

J'ai plutôt bien aimé. Un film bizarre et original, mais qui tourne un peu en rond; il aurait dû être plus court ou avoir un scénario plus développé. Superbe Elle Fanning.

Sortie en France le 2018-06-20.

The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society (Le cercle littéraire de Guernesey), de Mike Newell [AC] [CaC]

Joli film. À voir pour Lily James. Quelques longueurs.

Sortie en France le 2018-06-13.

Kamigami no fukaki yokubô (1968) (Profonds désirs des dieux), de Shôhei Imamura [AC] [CaC]

Pas mal, mais beaucoup trop long (près de 3 heures).

Reprise en France le 2018-08-15.

Le blé en herbe (1954), de Claude Autant-Lara [AC] [CaC]

J'ai assez bien aimé. Le début, tourné vers la comédie, est excellent. Mais ensuite, le film devient moins intéressant. Et il est trop long. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Claude Autant-Lara.

Cocktail Molotov (1980), de Diane Kurys [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Seul le début est vraiment bon. Globalement, le film est décevant par rapport à Diabolo menthe (1977).

Reprise en France le 2018-06-20.

Irina, la mallette rouge (2014), de Bernard Mazauric [AC] [CaC]

Moyen. Un assez joli film bénéficiant d'une image d'excellente qualité. Belle scène de la danse. Malheureusement, le film a de gros défauts: le scénario et les dialogues sont simplistes, et le doublage en français n'est pas terrible (je n'y suis plus habitué, et j'ai l'impression que c'est le cas de la majorité des doublages de nos jours).

Note: Ce film français n'a pas de véritable version originale. Il a été tourné en anglais, mais ce n'est ni la langue maternelle des acteurs, ni la langue des personnages, le film se déroulant en Bosnie. La VF semble être considérée comme la version originale officielle.

Nippon konchûki (1963) (La femme insecte), de Shôhei Imamura [AC] [CaC]

Je n'ai pas accroché. Et le film m'a endormi à moitié entre la fatigue (après un voyage éprouvant) et la chaleur.

Reprise en France le 2018-05-30.

Figlia mia (Ma fille), de Laura Bispuri [AC] [CaC]

Pas très bien filmé et sans grand intérêt. Vu la ressemblance entre la mère biologique et la fille, on se demande pourquoi la fille ne s'est pas posée de questions jusque là. Ceci dit, l'idée est plutôt originale et ça se laisse voir.

Sortie en France le 2018-06-27.

Un couteau dans le coeur, de Yann Gonzalez [AC] [CaC]

J'ai trouvé le film long, hermétique et sans émotion. Le seul intérêt de ce thriller est son côté stylisé. Mais ça ne suffit pas.

Sortie en France le 2018-06-27.

[2018-06-23 01:08:08 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-06-16/2018-06-22)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Charade (1963), de Stanley Donen [AC] [CaC]

Superbe! Un scénario plein de suspense, de très bons dialogues, et un duo Audrey Hepburn / Cary Grant qui fonctionne parfaitement. Excellent générique de Maurice Binder [IMDb] (qui a créé ceux des premiers James Bond, et il y a d'ailleurs une ressemblance).

Vu à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre d'UGC Culte, suite à la reprise du film en salles en version restaurée.

Reprise en France le 2018-04-25.

Dumb and Dumber (1994) (Dumb & Dumber), de Peter Farrelly / Bobby Farrelly [AC] [CaC]

Film hilarant. J'ai adoré. Le duo Jim Carrey / Jeff Daniels est excellent.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière lors de la nuit Jim Carrey.

Bombshell: The Hedy Lamarr Story (Hedy Lamarr, from Extase to Wifi), d'Alexandra Dean [AC] [CaC]

Excellent documentaire sur Hedy Lamarr, que je ne connaissais pas du tout.

Sortie en France le 2018-06-06.

Hva vil folk si (La mauvaise réputation), d'Iram Haq [AC] [CaC]

Très beau film, éprouvant et d'inspiration autobiographique. Très bien filmé. Acteurs convaincants, en particulier l'excellente actrice principale, Maria Mozhdah. La musique colle bien au film.

Sortie en France le 2018-06-06.

A Quiet Place (Sans un bruit), de John Krasinski [AC] [CaC]

Très bien, malgré des incohérences. Par exemple, pourquoi ne pas tendre un piège basé sur le bruit?

Sortie en France le 2018-06-20.

Pororoca (Pororoca, pas un jour ne passe), de Constantin Popescu [AC] [CaC]

Un film choc, avec un côté thriller. Les qualités: la mise en scène, notamment un long plan-séquence de 18 minutes, ainsi que l'acteur principal et son évolution. Cependant, il ne se passe pas énormément de choses et j'ai parfois trouvé le temps long, surtout que le film fait 2 heures et demie.

Sortie en France le 2018-06-13.

Hereditary (Hérédité), d'Ari Aster [AC] [CaC]

Pas mal. Un film d'horreur original, mais qui ne fait pas très peur. Le scénario n'est pas hyper-convaincant. La principale qualité est la mise en scène.

Sortie en France le 2018-06-13.

Sicilian Ghost Story, de Fabio Grassadonia / Antonio Piazza [AC] [CaC]

Pas mal. Un fait divers réel évoqué de manière onirique du point de vue d'adolescents, à la limite du film expérimental. Quelques longueurs. Plan sous l'eau assez marquant vers la fin. L'atmosphère de ce film m'a fait penser à El Espinazo del diablo (2001) (L'échine du diable).

Sortie en France le 2018-06-13.

Me, Myself & Irene (2000) (Fou(s) d'Irène), de Bobby Farrelly / Peter Farrelly [AC] [CaC]

Pas mal. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière lors de la nuit Jim Carrey, mais c'était le 4e film de la nuit et j'ai dormi vers le milieu du film.

Disobedience (Désobéissance), de Sebastián Lelio [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Le film manque d'émotion, sauf à la fin. Peut-être trop long et/ou trop intimiste. Dommage, car j'aime beaucoup les deux actrices Rachel Weisz et Rachel McAdams.

Note: c'est une adaptation d'un roman, mais cela ne se voit pas vraiment.

Sortie en France le 2018-06-13.

Chinesisches Roulette (1976) (Roulette chinoise), de Rainer Werner Fassbinder [AC] [CaC]

Je n'ai pas aimé. Je n'ai rien compris (et je ne suis pas le seul!). Il semble y avoir de nombreuses références littéraires, qui pourraient peut-être aider à comprendre. Seul aspect positif: une mise en scène toujours aussi bonne et toujours avec des miroirs, et excellent plan des poupées dans le coffre.

Reprise en France le 2018-05-02.

Mon ket, de François Damiens [AC] [CaC]

Mauvais. On ne rit quasiment pas. Du style film à sketches, tourné intégralement en caméra cachée.

Sortie en France le 2018-05-30.

Hao jile (Have a Nice Day), de Jian Liu [AC] [CaC]

Film d'animation bavard et ennuyeux. L'animation elle-même est minimaliste. Je n'ai pas du tout accroché.

Sortie en France le 2018-06-20.

[2018-06-15 21:53:21 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-06-09/2018-06-15)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Jurassic World: Fallen Kingdom, de J.A. Bayona [AC] [CaC]

Excellent! Ce volet est nettement le meilleur des 5 de la saga. Très bonne mise en scène, avec de superbes plans (par exemple: sur le toit; lorsqu'un dinosaure se trouve en quelque sorte sur d'autres dinosaures; celui avec le rideau blanc). J'ai bien aimé le côté sombre du scénario, ainsi que certaines bonnes idées (un petit côté The People Under the Stairs). Techniquement, c'est parfait, surtout en Dolby Cinema 3D (vu au Pathé Vaise à Lyon).

Au bout d'un moment, quand une saga devient assez longue (ou avant), il y a toujours un volet intitulé Apocalypse. Pourquoi pas le prochain?

Sortie en France le 2018-06-06.

Manbiki kazoku (Une affaire de famille), de Hirokazu Koreeda [AC] [CaC]

Très bien. Vu en avant-première au Comoedia (salle 1) à Lyon; le Comoedia avait choisi ce film pour sa vague d'avant-premières de films du festival de Cannes 2018 avant de savoir qu'il allait avoir la Palme d'or.

Sortie en France le 2018-12-12.

Bao xue jiang zhi (Une pluie sans fin), d'Yue Dong [AC] [CaC]

Très bien pour le cadre du film. Au final, une histoire de disparitions… Ce film m'a fait penser à un certain film américain datant de 2001 ([Révélations – non disponible]) concernant le flashback vers la fin, mais il y a aussi d'autres similarités entre ces deux films.

Vu en avant-première au Comoedia (salle 4) à Lyon, en présence du réalisateur Dong Yue (séance en partenariat avec Quais du polar). Il s'agissait de la toute première présentation par le réalisateur en France. Quelques anecdotes… La musique a été faite en France; le compositeur est un Chinois qui vit en France. Le réalisateur s'est inspiré de Se7en (1995), La isla mínima (2014) et Memories of Murder (2003). Le film a été tourné dans une région où il pleut beaucoup. Mais dans la plupart des scènes, ce que l'on voit à l'écran est en fait de la pluie artificielle, car la saison des pluies a été ratée pour le tournage.

Sortie en France le 2018-07-25.

Volontaire, de Hélène Fillières [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Bien filmé. À voir surtout pour l'actrice Diane Rouxel. Belle musique de Bruno Coulais.

Sortie en France le 2018-06-06.

À genoux les gars, d'Antoine Desrosières [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Un sujet, d'après un témoignage, traité sous forme de comédie; ce sont en fait certains dialogues qui sont drôles.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Antoine Desrosières et de l'actrice Inas Chanti; l'actrice principale Souad Arsane était prévue, mais n'a malheureusement pas pu être là. Il a été annoncé une série sur YouTube, Yasmina et Rim (du nom des deux personnages principaux), composée de nombreuses autres scènes qui ont été tournées, mais qui n'ont pas été incluses dans le film; elle sera lancée fin juin, avec un épisode de 10 minutes par semaine.

Sortie en France le 2018-06-20.

Carmen y Lola (Carmen et Lola), d'Arantxa Echevarria [AC]

Un assez joli film. Un reproche: de temps en temps, la caméra bouge trop, avec des plans rapprochés qui ne servent pas à grand chose. Cependant les scènes sensuelles sont bien filmées et la fin est très réussie.

Il n'y a pas encore de date de sortie prévue.

"CSI: Crime Scene Investigation" - Grave Danger: Part 1 (2005) et "CSI: Crime Scene Investigation" - Grave Danger: Part 2 (2005), de Quentin Tarantino

Pas mal. Épisodes de série télévisée vus lors d'une séance spéciale à l'Institut Lumière. Le style fait trop série télé.

El libro de Lila (Le voyage de Lila), de Marcela Rincón [AC] [CaC]

Pas mal. Le début, très sombre, est très bien, mais le film devient convenu. Côté technique, l'animation ne semble pas toujours maîtrisée: par exemple, on a parfois l'impression que les personnages marchent au-dessus du sol.

Vu en VF. Il ne semble pas y avoir de séance en VO en France; la VO aurait peut-être été préférable pour le respect de la langue des personnages.

Sortie en France le 2018-06-06.

Kûkai (Legend of the Demon Cat), de Kaige Chen

Moyen. Le film est trop confus (surtout la fin) et bavard; les sous-titres disparaissent d'ailleurs parfois trop rapidement; j'ai d'ailleurs complètement décroché à un moment. J'ai surtout apprécié le passage de la fête, quoique inégal: des scènes splendides et poétiques, mais aussi avec des défauts. Certaines images étaient trop sombres, et on ne voyait pas grand chose (certains problèmes pouvaient venir du projecteur).

Vu dans le cadre de la 8e édition du Festival du cinéma chinois en France.

Book Club (Le Book Club), de Bill Holderman [AC] [CaC]

Beaucoup de bavardage inintéressant et mise en scène d'une platitude absolue. On dirait un mauvais téléfilm. Les quelques moments amusants et les actrices ne sauvent pas le film.

Vu uniquement parce que Jane Fonda y jouait et qu'elle venait d'être annoncée pour le Prix Lumière 2018.

Sortie en France le 2018-06-06.

[2018-06-08 23:00:15 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-05-26/2018-06-08)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

I Kill Giants (Chasseuse de géants), d'Anders Walter [AC]

J'ai beaucoup aimé. Émouvant, surtout la fin. Univers visuel réussi. Très belle photographie, de même que la musique. D'après le roman graphique éponyme. J'ai juste noté un problème dans la scène sur la plage, vers le début du film: les voix résonnent un peu (elles semblent avoir un son métallique); je ne sais pas si ça vient du film ou d'un problème technique à la projection, mais je n'ai rien remarqué d'autre par la suite.

Vu à la Nuit des Géants au Max Linder Panorama (événement Facebook), dans le cadre des Nuits au Max (page Facebook), en présence du réalisateur Anders Walter, du scénariste du comics et du film Joe Kelly, du dessinateur du comics J.M. Ken Niimura, et de deux producteurs. Il s'agissait d'une avant-première exceptionnelle de la sortie du film en DVD et Blu-ray. Il ne sortira donc malheureusement pas en salles en France.

La projection était précédée du très joli court métrage Helium (2013) du même réalisateur (Oscar du Meilleur court métrage en 2014). Ce court métrage n'a aucun rapport avec les géants, mais les deux oeuvres ont des points communs; elles sont en particulier focalisées sur les relations entre les personnages, avec un aspect fantastique derrière.

La Terre vue du coeur (Hubert Reeves, la Terre vue du coeur), de Iolande Cadrin-Rossignol [AC] [CaC]

Documentaire très intéressant. Image d'excellente qualité. Film vu au Cinéma Opéra à Lyon.

Sortie en France le 2018-05-23.

Luis & the Aliens (Léo et les extraterrestres), de Christoph Lauenstein / Wolfgang Lauenstein / Sean McCormack [AC] [CaC]

Un film d'animation assez délirant. On rigole bien. Vu en VF, qui est très bonne et naturelle.

Sortie en France le 2018-05-09.

Death Wish, d'Eli Roth [AC] [CaC]

Très bien. Avec de l'humour. J'ai particulièrement bien aimé les scènes dans l'armurerie.

J'ai pu voir le film en VO à Paris. Il ne passait qu'en VF à Lyon.

Sortie en France le 2018-05-09.

Guy, d'Alex Lutz [AC] [CaC]

Très bien. On croirait à un véritable documentaire! C'est ce qui fait la force de ce film. Vu en avant-première au Comoedia (salle 5) à Lyon, suivi d'une rencontre avec le réalisateur, scénariste et acteur Alex Lutz. Je n'avais jamais entendu parler d'Alex Lutz auparavant, et c'était une surprise pour moi de le voir en vrai juste après la projection.

Sortie en France le 2018-08-29.

Deadpool 2, de David Leitch [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Nettement mieux que le premier volet. Le meilleur moment: une longue scène d'action concernant le convoi 17, avec un super-pouvoir inédit!

Sortie en France le 2018-05-16.

Love with the Proper Stranger (1963) (Une certaine rencontre), de Robert Mulligan [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Superbe prestation de Natalie Wood.

Reprise en France le 2018-05-23.

Les coeurs verts (1966), d'Édouard Luntz [AC] [CaC]

Bien, notamment pour le côté documentaire sur la banlieue à l'époque, avec des acteurs amateurs qui viennent de ce milieu. On y voit des terrains vagues et le CNIT à La Défense en construction.

Film vu en version restaurée numérique 4K, en présence de Thomas Luntz, fils du réalisateur, et de Julien Frey, auteur de la BD Avec Édouard Luntz. Quelques anecdotes… Grâce à ce film, plusieurs des acteurs amateurs ont travaillé dans le cinéma par la suite. Ce film a inspiré La haine (1995) de Mathieu Kassovitz. Le chef opérateur, Jean Badal, travaillera ensuite sur Playtime (1967) de Jacques Tati. La musique du bal a été écrite par Serge Gainsbourg spécialement pour le film.

Brainious (Le cerveau des enfants), de Stéphanie Brillant [AC] [CaC]

Documentaire intéressant. Mais rien de vraiment surprenant.

Sortie en France le 2018-05-23.

Sylvie et le fantôme (1946), de Claude Autant-Lara [AC] [CaC]

Film intéressant surtout pour ses trucages et quelques bons dialogues. Odette Joyeux est trop âgée pour son rôle.

Vu en version restaurée numérique 2K à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Claude Autant-Lara.

Ninì (2014), de Gian Luigi Giustiniani / Raffaele Rezzonico

Documentaire vu lors d'une soirée Cinéma de montagne à l'Institut Lumière, en présence des producteurs Daniele Ietri et Eleonora Mastropietro. Pas mal. Trop de sous-titres.

Manifesto, de Julian Rosefeldt [AC] [CaC]

Film expérimental qui ne m'a pas vraiment emballé. J'ai cependant bien aimé l'esthétique, avec une jolie scène finale en slow-motion.

Sortie en France le 2018-05-23.

Se rokh (Trois visages), de Jafar Panahi [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Intéressant pour le sujet, mais bavard, en particulier, trop de longs monologues. Le film m'a endormi plusieurs fois.

Sortie en France le 2018-06-06.

The Triangle, de David Blair / Nathaniel Peterson / Adam Pitman

Pas terrible. Vu à la 3e édition d'On Vous Ment! (festival documenteur à Lyon).

Beirut (Opération Beyrouth), de Brad Anderson [AC] [CaC]

Peu intéressant. De plus, la mise en scène est très mauvaise et les images souvent trop sombres.

Sortie en France le 2018-05-30.

Bebe, de Yair Qedar / Ilan Peled [AC]

Documentaire sur une actrice transgenre qui n'a jamais existé. Je n'ai pas aimé: trop d'interviews, film pas structuré. Vu à la 3e édition d'On Vous Ment! (festival documenteur à Lyon).

My Pure Land, de Sarmad Masud [AC] [CaC]

Sujet a priori intéressant, mais le film est très confus, se répète, et ne raconte pas grand chose. De plus, certains acteurs jouent mal. Bref, énorme déception.

Sortie en France le 2018-05-30.

[2018-05-26 09:38:42 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-05-20/2018-05-25)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Est - Ouest (1999), de Régis Wargnier [AC] [CaC]

Superbe! Vu en 35 mm lors d'une soirée spéciale à l'Institut Lumière (invitation à Régis Wargnier).

The Man Who Killed Don Quixote (L'homme qui tua Don Quichotte), de Terry Gilliam [AC] [CaC]

Un film méta complètement fou, où se mélangent réalité et fiction (hallucinations, tournage de film, rêve, etc.). J'ai beaucoup aimé.

Sortie en France le 2018-05-19.

Solo: A Star Wars Story, de Ron Howard [AC] [CaC]

Vu en Dolby Cinema 3D au Pathé Vaise à Lyon, avec le système Dolby Vision (2 projecteurs laser 4K…). L'image et le son sont d'excellente qualité. J'ai beaucoup aimé, en particulier pour le côté spectacle. À part ça, scénario intéressant, un peu d'humour, et de bons acteurs.

Sortie en France le 2018-05-23.

"Masters of Horror" - Jenifer (2005), de Dario Argento

Excellent! Les maquillages sont très réussis. Épisode de série télévisée vu lors d'une séance spéciale à l'Institut Lumière.

Mary Poppins (1964), de Robert Stevenson [AC] [CaC]

Excellente comédie musicale pleine de poésie, surtout dans la première moitié, avec de très bons effets spéciaux.

Gueule d'ange, de Vanessa Filho [AC] [CaC]

Un film émouvant, notamment la fin. Vu en présence de la réalisatrice Vanessa Filho et de la très jeune actrice principale Ayline Aksoy-Etaix, qui joue remarquablement bien.

Sortie en France le 2018-05-23.

"Masters of Horror" - John Carpenter's Cigarette Burns (2005), de John Carpenter

J'ai bien aimé. Épisode de série télévisée vu lors d'une séance spéciale à l'Institut Lumière.

En guerre, de Stéphane Brizé [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Comme La loi du marché (2015), qui était également de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon, le film est assez proche du documentaire.

Sortie en France le 2018-05-16.

Land, de Babak Jalali [AC] [CaC]

Pas mal. Très belle photographie. Un film se déroulant aux États-Unis et très critique envers cette nation. Ce n'est d'ailleurs pas du tout un film américain: il s'agit d'une coproduction Italie / France / Pays-Bas / Mexique, et il a été tourné au Mexique.

Sortie en France le 2018-04-25.

Nadie nos mira (Nobody's Watching), de Julia Solomonoff [AC] [CaC]

Je n'ai pas aimé et je me suis ennuyé, car il ne ne passe pas grand chose.

Sortie en France le 2018-04-25.

[2018-05-20 08:49:17 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-05-09/2018-05-19)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Angst essen Seele auf (1974) (Tous les autres s'appellent Ali), de Rainer Werner Fassbinder [AC] [CaC]

Très bien. Un film humaniste.

Reprise en France le 2018-04-18.

Douce (1943), de Claude Autant-Lara [AC] [CaC]

Très bien pour les dialogues, la mise en scène et les acteurs, en particulier Marguerite Moreno, qui joue la grand-mère. Quelques longueurs.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Claude Autant-Lara.

L'auberge rouge (1951), de Claude Autant-Lara [AC] [CaC]

Très bonne comédie macabre, vue une première fois à la télévision, et revue en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Claude Autant-Lara.

Le diable au corps (1947), de Claude Autant-Lara [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Quelques très beaux plans. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Claude Autant-Lara; contrairement à ce qui était annoncé, il s'agissait de la version de 2 h 2 min et non celle de 1 h 50 min.

Todos lo saben (Everybody Knows), d'Asghar Farhadi [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Un film focalisé sur les relations entre les personnages, dans la lignée des films précédents du réalisateur avec cette fois un aspect thriller psychologique. Partiellement prévisible.

J'ai particulièrement apprécié les premières images (le clocher, dans lequel il y a aura une seconde scène importante).

Sortie en France le 2018-05-09.

Abdel et la comtesse, d'Isabelle Doval [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Assez bizarre et amusant. Ah, quand la comtesse découvre le plastique…

Sortie en France le 2018-05-09.

Le comte de Monte Cristo (1961), de Claude Autant-Lara [AC] [CaC]

J'ai plutôt bien aimé, surtout la seconde partie. Dommage que le film n'ait pas été tourné en lumière naturelle. Par exemple, on voit bien que ce ne sont pas du tout les torches qui éclairent. Bref, ça fait vraiment très artificiel.

Film vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Claude Autant-Lara.

Heung Gong jai jo (1997) (Made in Hong Kong), de Fruit Chan [AC] [CaC]

Pas mal. Mise en scène très stylisée.

Reprise en France le 2018-05-09.

Monsieur Je-Sais-Tout, de Stéphan Archinard / François Prévôt-Leygonie [AC] [CaC]

Pas mal, mais certaines choses ne sont pas vraisemblables. Le film s'inspire fortement de Rain Man (1988).

Sortie en France le 2018-05-09.

No dormirás, de Gustavo Hernández [AC] [CaC]

Scénario compliqué, confus et peu convaincant. Le film se rattrape sur l'atmosphère horrifique et l'actrice principale Eva De Dominici.

Sortie en France le 2018-05-16.

Hotel Salvation, de Shubhashish Bhutiani [AC] [CaC]

Pas mal. De jolies images. Des longueurs vers la fin.

Sortie en France le 2018-05-02.

Et mon coeur transparent, de David Vital-Durand / Raphaël Vital-Durand [AC] [CaC]

Pas mal. La particularité de ce film est la mise en scène esthétisante, et c'est réussi de ce côté-là. Mais c'est trop mou et la voix-off n'arrange pas les choses. Le film peut faire penser à une grosse pub pour du rouge à lèvres.

Un autre problème: la scène de la chanson est mal postsynchronisée.

Sortie en France le 2018-05-16.

Martha (1974), de Rainer Werner Fassbinder [AC] [CaC]

Moyen. Je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire (sauf la fin) et j'ai trouvé le film long. Mais j'ai bien aimé la mise en scène, avec l'utilisation des miroirs.

Reprise en France le 2018-04-18.

Heis: Chroniques, d'Anaïs Volpé [AC]

J'ai moyennement aimé. Film original par sa forme, mais trop hermétique à mon goût.

Vu au Cinéma Opéra à Lyon, à une séance du ciné-club Enjeux sur Image; ce film n'était pas sorti à Lyon.

Sortie en France le 2017-04-05.

La corruzione (1963) (La corruption), de Mauro Bolognini [AC] [CaC]

Je n'ai pas aimé (film ennuyeux). Vu en numérique à l'Institut Lumière, dans le cadre d'un cycle dédié à Mauro Bolognini à l'occasion de la ressortie en copie restaurée du Bel Antonio.

Takara - La nuit où j'ai nagé, de Kohei Igarashi / Damien Manivel [AC] [CaC]

Film sans dialogue, vu au cinéma Lumière Fourmi en salle 3 (toute petite salle). Il ne se passe pas grand chose et on s'ennuie. De plus, certaines images sont trop sombres et on n'y voit quasiment rien, faute de contraste (ou luminosité) suffisant dans les noirs. Enfin, sur ce point, c'est assez incroyable: concernant au moins une des scènes, qui apparaît dans la bande-annonce, il n'y a pas ce problème sur l'écran de mon ordinateur portable, qui est pourtant de qualité très médiocre.

Sortie en France le 2018-05-02.

Fontane Effi Briest (1974) (Effi Briest), de Rainer Werner Fassbinder [AC] [CaC]

J'ai détesté. Film trop littéraire et soporifique. Déjà qu'en général, je n'apprécie pas trop la voix-off, mais là, c'est pire que tout. Un style extrêmement désagréable. Seul petit point positif: la mise en scène avec les miroirs.

Reprise en France le 2018-05-02.

[2018-05-08 21:26:43 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-04-29/2018-05-08)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Avengers: Infinity War, d'Anthony Russo / Joe Russo [AC] [CaC]

Tout d'abord, superbe pour l'univers visuel, très varié. J'avais vu le film une première fois dans une salle classique (donc 2K), en 3D. Je l'ai revu en Dolby Cinema (toujours en 3D) au Pathé Vaise à Lyon, avec le système Dolby Vision (2 projecteurs laser 4K…). En plus de la définition 4K, les couleurs sont nettement meilleures. En particulier, dans l'espace, le noir est bien noir. On voit la différence! Ce film bénéficie très largement de cette qualité exceptionnelle. Concernant le son, le Dolby Atmos apporte aussi un plus par rapport à une salle classique.

À part ça, les scènes d'action et les effets spéciaux sont excellents. Seule faiblesse du film: l'intrigue est minimaliste. Quoique la fin est très réussie… en attendant la suite (cf la scène post-générique, qui n'est d'ailleurs pas en 3D).

Sortie en France le 2018-04-25.

Jia nian hua (Les anges portent du blanc), de Vivian Qu [AC] [CaC]

Excellent film chinois, très émouvant.

Sortie en France le 2018-05-02.

Najlepszy (Breaking the Limits), de Lukasz Palkowski

Excellent! Une première partie impressionnante, dans le milieu de la drogue, une seconde partie qui peut rappeler La prière (2018), et une troisième partie sur une histoire incroyable. D'après des faits réels: l'histoire de Jerzy Górski, joué brillamment par Jakub Gierszal.

Vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre du festival Kinopolska.

Das schweigende Klassenzimmer (La révolution silencieuse), de Lars Kraume [AC] [CaC]

Très bien, avec un côté thriller. Cette histoire est basée sur des faits réels, racontés également dans un livre par un des protagonistes principaux, Dietrich Garstka (décédé quinze jours avant la sortie du film en France).

Sortie en France le 2018-05-02.

Place publique, d'Agnès Jaoui [AC] [CaC]

Très bonne comédie. On rit souvent. Jean-Pierre Bacri est toujours excellent.

Sortie en France le 2018-04-18.

Journal d'une femme en blanc (1965), de Claude Autant-Lara [AC] [CaC]

Très bien. Avec l'excellente actrice Marie-José Nat, que j'avais déjà vue dans La vérité (1960) de Henri-Georges Clouzot, ainsi que dans Litan (1982) de Jean-Pierre Mocky (vu au festival Hallucinations Collectives 2017).

Film vu à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Claude Autant-Lara.

Katie Says Goodbye, de Wayne Roberts [AC] [CaC]

Un film bouleversant porté par son actrice principale, Olivia Cooke. Très bien filmé, avec quelques plans-séquences.

Sortie en France le 2018-04-18.

Nico, 1988, de Susanna Nicchiarelli [AC] [CaC]

Biopic sur les deux dernières années de la vie de la chanteuse Nico. Émouvant. J'ai beaucoup aimé.

Sortie en France le 2018-04-18.

Comme des rois, de Xabi Molia [AC] [CaC]

Un drame social. J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2018-05-02.

Foxtrot, de Samuel Maoz [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Quelques images superbes la nuit. Des longueurs vers la fin.

Sortie en France le 2018-04-25.

Comme des garçons, de Julien Hallard [AC] [CaC]

Bien pour le sujet. Sinon, le traitement est convenu et ça fait téléfilm. Inspiré de faits réels (j'en avais pris connaissance dans le documentaire Un vrai sport de gonzesses (2013) de Farid Haroud).

Sortie en France le 2018-04-25.

Red Sparrow, de Francis Lawrence [AC] [CaC]

Cela aurait pu être un bon film s'il n'était pas entièrement en anglais. Là, ce non respect de la langue est vraiment perturbant. Il y a aussi cette histoire de changement de couleur de cheveux (en général, les scénaristes choisissent la solution de la perruque, mais pas ici). Maintenant, ça se laisse voir et la fin est excellente. D'après le roman éponyme de Jason Matthews [IMDb].

Belle musique de James Newton Howard.

Sortie en France le 2018-04-04.

Dzikie róze (Wild Roses), d'Anna Jadowska

Pas mal. Vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre du festival Kinopolska.

MILF, d'Axelle Laffont [AC] [CaC]

Une comédie qui se laisse voir. À part la course de chevaux très particulière ([Révélations – non disponible]), rien d'original et de véritablement intéressant.

Sortie en France le 2018-05-02.

In einem Jahr mit 13 Monden (1978) (L'année des treize lunes), de Rainer Werner Fassbinder [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé.

Reprise en France le 2018-05-02.

Lean on Pete (La route sauvage), d'Andrew Haigh [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Rien d'original, rien de vraiment intéressant, peu d'émotion.

Sortie en France le 2018-04-25.

Le mariage de Chiffon (1942), de Claude Autant-Lara [AC] [CaC]

Pas terrible à part l'histoire des souliers. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre de la rétrospective Claude Autant-Lara; la copie était par moments en mauvais état.

Liebe ist kälter als der Tod (1969) (L'amour est plus froid que la mort), de Rainer Werner Fassbinder [AC] [CaC]

Soporifique et mal joué. J'ai détesté.

Reprise en France le 2018-04-18.

[2018-05-05 21:59:20 UTC]
Patches 1 to 6 for GNU MPFR 4.0.1

(CariBlog – MPFR – Software)

Patches 1 to 6 of GNU MPFR 4.0.1 are available in the bugs section of the MPFR 4.0.1 page. The first one fixes a major bug introduced in MPFR 4.0.0 (in a particular case of addition/subtraction), though most applications are probably not affected. The other ones fix minor bugs, with probably no consequences in practice.

For the users of the Math::MPFR Perl module, note that patch 6 makes a bug appear in version 4.03 of this module (current version at the time of writing – [Update 2018-05-08] A new version of the module is now available).

[2018-04-28 23:55:15 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-04-17/2018-04-28)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Game Night, de John Francis Daley / Jonathan Goldstein [AC] [CaC]

Excellente comédie. On rit beaucoup. Un bon scénario, avec des rebondissements. Avec notamment Jason Bateman (qui avait joué dans Horrible Bosses (2011) (Comment tuer son boss?) et sa suite) et Rachel McAdams.

Sortie en France le 2018-04-18.

Tout le monde debout, de Franck Dubosc [AC] [CaC]

Très bonne comédie romantique, avec de l'émotion. On rit assez souvent. J'ai particulièrement apprécié la scène en référence à Titanic: magnifique et inattendue.

Sortie en France le 2018-03-14.

Jestem morderca (I'm a Killer), de Maciej Pieprzyca

Très bien. Vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre du festival Kinopolska.

Una especie de familia (Notre enfant), de Diego Lerman [AC] [CaC]

Très beau film. Bonne réalisation, avec des plans-séquences.

Sortie en France le 2018-04-18.

The Stepford Wives (1975) (Les femmes de Stepford), de Bryan Forbes [AC] [CaC]

Très bien. D'après le roman d'Ira Levin [IMDb]. Vu à la 7e édition du Festival de Science-Fiction de Lyon: Les Intergalactiques.

Les disparus de St. Agil (1938), de Christian-Jaque [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Déjà vu (plusieurs fois?) à la télévision. Vu pour la première fois au cinéma à l'Institut Lumière. Je ne me souvenais plus du tout début (générique et prologue); Star Wars s'en est visiblement inspiré, musique comprise concernant la Marche impériale.

The Death of Stalin (La mort de Staline), d'Armando Iannucci [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Mais le film, étant en anglais, ne respecte malheureusement pas la langue des personnages.

Sortie en France le 2018-04-04.

Nul homme n'est une île, de Dominique Marchais [AC] [CaC]

Documentaire intéressant.

Sortie en France le 2018-04-04.

Transit, de Christian Petzold [AC] [CaC]

Un film construit de manière assez étrange. J'ai assez bien aimé, mais je ne suis pas très convaincu. Beaucoup de voix-off, que j'ai trouvé gênante; la narration vient-elle du roman dont ce film est adapté?

Sortie en France le 2018-04-25.

Loving Pablo (Escobar), de Fernando León de Aranoa [AC] [CaC]

Pas mal. Malheureusement, encore une fois, la langue des personnages n'est pas respectée: tout est en anglais! Et ce n'est même pas un film américain!

Sortie en France le 2018-04-18.

Ciao Ciao, de Song Chuan [AC] [CaC]

Pas mal. Bien filmé, avec de beaux paysages. À part ça, intérêt très limité.

Sortie en France le 2018-04-25.

Verdwijnen (Sonate pour Roos), de Boudewijn Koole [AC] [CaC]

Moyen. Lent et quasiment sans émotion. Cependant, les quelques scènes avec le jeune frère sont très belles, surtout celle dans la grotte de glace.

Sortie en France le 2018-04-18.

Im Lauf der Zeit (1976) (Au fil du temps), de Wim Wenders [AC] [CaC]

Moyennement intéressant et trop long, surtout qu'il n'y a pas de scénario.

Reprise en France le 2018-03-14.

Kiss Me, Stupid (1964) (Embrasse-moi, idiot!), de Billy Wilder [AC] [CaC]

J'ai détesté le scénario.

Reprise en France le 2018-03-14.

Skupljaci perja (1967) (J'ai même rencontré des tziganes heureux), d'Aleksandar Petrovic [AC] [CaC]

Vu en version restaurée, mais la qualité du son est désastreuse: mauvaise postsynchronisation, le son ne venait que de la gauche de l'écran, tout à la même intensité.

Reprise en France le 2017-11-15.

Withered Green, de Mohammed Hammad

Film extrêmement ennuyeux. Aucun intérêt. Vu à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Cinémas du Sud.

[2018-04-17 00:35:26 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-04-08/2018-04-16)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Gun-ham-do (Battleship Island), de Seung-wan Ryoo [AC] [CaC]

Grandiose! Intense et hyper-violent. Le film est relativement long (2 h 17), mais le temps passe très vite. Parfois un peu dur à suivre. Le film de l'année?

Excellente prestation de la jeune actrice Su-an Kim, déjà remarquable dans Dernier train pour Busan (2016).

Sortie en France le 2018-03-14.

Ready Player One, de Steven Spielberg [AC] [CaC]

Superbe, en particulier pour les effets spéciaux en 3D et les multiples références.

Sortie en France le 2018-03-28.

Hostiles, de Scott Cooper [AC] [CaC]

Magnifique. Excellente mise en scène et très belle musique.

Sortie en France le 2018-03-14.

Death on the Nile (1978) (Mort sur le Nil), de John Guillermin [AC] [CaC]

Excellent. Beaucoup d'humour.

Vu en version restaurée au Champo. Image de très grande qualité: couleurs, netteté et contraste.

Reprise en France le 2018-04-04.

Croc-Blanc, d'Alexandre Espigares [AC] [CaC]

Film d'animation de grande qualité.

Sortie en France le 2018-03-28.

La finale, de Robin Sykes [AC] [CaC]

Un road movie qui fait passer un bon moment. On rit assez souvent. Un bon duo Thierry Lhermitte / Rayane Bensetti.

En partie tourné à Lyon.

Sortie en France le 2018-03-21.

Dans la brume, de Daniel Roby [AC] [CaC]

Film de survie / science fiction. J'ai bien aimé. Fin un peu prévisible après avoir vu les chiens.

Le film m'a fait penser à Peut-être (1999) de par ses images de Paris et par la présence de Romain Duris.

Sortie en France le 2018-04-04.

Kings, de Deniz Gamze Ergüven [AC] [CaC]

Bien pour son ambiance et le jeu des plus jeunes acteurs. Scénario pas très convaincant.

Sortie en France le 2018-04-11.

Mademoiselle Paradis, de Barbara Albert [AC] [CaC]

J'ai bien aimé.

Sortie en France le 2018-04-04.

Sandome no satsujin (The Third Murder), de Hirokazu Koreeda [AC] [CaC]

Bien, mais long et compliqué.

Sortie en France le 2018-04-11.

Murder on the Orient Express (1974) (Le crime de l'Orient-Express), de Sidney Lumet [AC] [CaC]

Pas mal. Je trouve ce film trop verbeux, peut-être à cause du roman, car la version de 2017 par Kenneth Branagh aura le même problème (en pire).

Vu en version restaurée au Champo. Image de très grande qualité: couleurs, netteté et contraste.

Reprise en France le 2018-04-04.

Le crime de Monsieur Lange (1936), de Jean Renoir [AC] [CaC]

Pas mal.

Southern Belle, de Nicolas Peduzzi [AC] [CaC]

Documentaire inégal. Belles scènes de nuit.

Sortie en France le 2018-04-11.

Isle of Dogs (L'île aux chiens), de Wes Anderson [AC] [CaC]

Je n'ai pas vraiment accroché et j'ai fini par trouver le film ennuyeux.

Sortie en France le 2018-04-11.

Cherry 2000 (1987), de Steve De Jarnatt [AC] [CaC]

Mauvais. Entre fun (comme la scène de la grue) et ennui. Les dialogues sont nuls, sauf le dernier, qui est drôle. Les acteurs jouent très mal, et c'est complètement mou, même dans les scènes d'action. Le principal intérêt serait peut-être le personnage de Melanie Griffith.

Vu à la 7e édition du Festival de Science-Fiction de Lyon: Les Intergalactiques.

[2018-04-13 17:43:16 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-03-27/2018-04-07) / Hallucinations Collectives

(Cinema – Lyon)

Du 27 mars au 2 avril, je suis allé à toutes les séances (comme la plupart des années précédentes) de la 11e édition du festival Hallucinations Collectives, qui s'est déroulée comme d'habitude au Comoedia à Lyon. Comme l'année dernière, face au succès de ce festival, toutes les projections ont eu lieu dans la salle 1 (la plus grande salle). J'ai trouvé que c'était une des meilleures éditions. Mon classement des longs métrages:

  1. Zirneklis (1992) (Spider), de Vasili Mass

  2. Vuelven (2017) (Tigers Are Not Afraid), d'Issa López [AC]

  3. Welkkeom tu Dongmakgol (2005) (Welcome to Dongmakgol), de Kwang-Hyun Park [AC] (déjà vu en 2006, festival Asiexpo)

  4. Saibi (2013) (The Fake), de Sang-ho Yeon [AC] [CaC]

  5. Downrange (2017), de Ryûhei Kitamura [AC]

  6. The Unknown (1927) (L'inconnu), de Tod Browning [AC] [CaC]

  7. The Black Panther (1977) (La Panthère Noire), de Ian Merrick [AC] [CaC]

  8. Leave Her to Heaven (1945) (Péché mortel), de John M. Stahl [AC] [CaC] (déjà vu en 2005, en copie 35 mm neuve)

  9. The Cured (2017), de David Freyne [AC]

  10. Radius (2017), de Caroline Labrèche / Steeve Léonard [AC]

  11. Beast (2017) (Jersey Affair), de Michael Pearce [AC] [CaC]

  12. Kissed (1996), de Lynne Stopkewich [AC] [CaC]

  13. Forbidden Zone (1980), de Richard Elfman [AC] [CaC]

  14. Liquid Sky (1982), de Slava Tsukerman (déjà vu en 2013, festival Écrans Mixtes, mais c'était en vidéo)

  15. A Prayer Before Dawn (2017) (Une prière avant l'aube), de Jean-Stéphane Sauvaire [AC] [CaC]

  16. Mutafukaz (2017), de Shôjirô Nishimi / Guillaume Renard [AC] [CaC]

  17. Breaking the Waves (1996), de Lars von Trier [AC] [CaC] (déjà vu seulement à la télévision)

  18. Sanshaku tamashii (2017) (3 Feet Ball & Souls), d'Etsuo Kato

  19. Goto, l'île d'amour (1969), de Walerian Borowczyk [AC] [CaC]

  20. Symptoms (1974), de José Ramón Larraz [AC]

  21. Pengabdi Setan (2017) (Satan's Slaves), de Joko Anwar

  22. The Lords of Salem (2012), de Rob Zombie [AC] [CaC]

  23. Baba Yaga (1973), de Corrado Farina

  24. Hungry Wives (1972) (Season of the Witch), de George A. Romero [AC] [CaC]

  25. Prípad pro zacínajícího kata (1970) (Un cas pour un bourreau débutant), de Pavel Jurácek [AC] [CaC]

  26. Scoundrels (1982), de Cecil Howard

Voici maintenant quelques commentaires sur une sélection des derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), jusqu'au 7 avril (la suite dans quelques jours), par ordre de préférence. [Mise à jour du 2018-04-17] J'avais oublié 3 films hors Hallucinations Collectives!

Zirneklis (1992) (Spider), de Vasili Mass

Superbe! Photographie et musique magnifiques. Un film envoûtant, vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives.

Vuelven (Tigers Are Not Afraid), d'Issa López [AC]

Superbe! Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives; c'était mon préféré de la compétition longs métrages.

Saibi (2013) (The Fake), de Sang-ho Yeon [AC] [CaC]

J'ai adoré. Un film d'une noirceur totale et très violent. Peut-être même trop de violence inutile à la fin. Par le réalisateur de Dernier train pour Busan (2016).

Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives. En France, ce film d'animation pour adultes est malheureusement sorti directement en DVD.

Downrange, de Ryûhei Kitamura [AC]

Excellent, dans le genre. Ce film m'a très rapidement fait penser à El rey de la montaña (2007). Fin inattendue.

Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives. Il ne sortira pas en salles en France.

The Unknown (1927) (L'inconnu), de Tod Browning [AC] [CaC]

Excellent! Vu en 35 mm à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives. Film muet projeté en 18 images par seconde, sans musique.

The Black Panther (1977) (La Panthère Noire), de Ian Merrick [AC] [CaC]

Excellent. L'histoire vraie du braqueur et meurtrier Donald Neilson, à la personnalité très particulière, ce qui fait tout l'intérêt du film.

Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives. Cet ancien film était sorti en salles il y a 2 ans, mais apparemment pas à Lyon.

Sortie en France le 2016-07-13.

The Cured, de David Freyne [AC]

Excellent, notamment pour la bande son. Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives.

Radius, de Caroline Labrèche / Steeve Léonard [AC]

Excellent, pour son scénario et son côté mystérieux principalement. Un film qui amène une réflexion ([Révélations – non disponible]). Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives.

Beast (Jersey Affair), de Michael Pearce [AC] [CaC]

Excellent sauf la fin. La caméra bouge parfois trop. Vu en avant-première à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives. Le film sort mercredi prochain.

Sortie en France le 2018-04-18.

Kissed (1996), de Lynne Stopkewich [AC] [CaC]

Envoûtant et poétique. Vu en 35 mm à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives.

Forbidden Zone (1980), de Richard Elfman [AC] [CaC]

Un film complètement fou. Une sorte de comédie musicale, avec une excellente musique de Danny Elfman.

Vu en version couleur à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives.

Tomb Raider, de Roar Uthaug [AC] [CaC]

Sans temps mort. De bonnes scènes d'action.

Sortie en France le 2018-03-14.

A Prayer Before Dawn (Une prière avant l'aube), de Jean-Stéphane Sauvaire [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Très bien pour les acteurs, mais c'est trop long et le scénario est moyen. D'après une histoire vraie. Vu en avant-première à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives.

Sortie en France le 2018-06-20.

Mutafukaz, de Shôjirô Nishimi / Guillaume Renard [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Film d'animation vu en avant-première à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives; il y a remporté le Grand Prix (prix du public) de la compétition longs métrages.

Sortie en France le 2018-05-23.

Breaking the Waves (1996), de Lars von Trier [AC] [CaC]

Vu une première fois à la télévision; le film ne m'avait pas tellement plu. Revu en 35 mm (copie assez vieille) à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives. J'ai nettement plus apprécié.

La belle et la belle, de Sophie Fillières [AC] [CaC]

Bien, mais un peu moins que Un chat un chat (2009), de la même réalisatrice. Ces deux films ont des similarités. D'autre part, j'ai bien aimé lorsqu'Agathe Bonitzer dit Je suis ta mère. à sa copine, ce qui fait en partie référence à ce qu'elle disait à la mère de Célimène dans Un chat un chat.

Sortie en France le 2018-03-14.

I cento passi (2000) (Les cent pas), de Marco Tullio Giordana [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Vu dans le cadre du festival Quais du polar.

Eva (1962), de Joseph Losey [AC] [CaC]

J'ai plutôt bien aimé. Excellente mise en scène.

Reprise en France le 2018-03-14.

Sanshaku tamashii (3 Feet Ball & Souls), d'Etsuo Kato

Une bonne idée, mais on comprend vite le but du film. Un peu d'humour. Des faiblesses: invraisemblances (pourquoi ne pas cacher la télécommande ou la protéger?); un peu trop bavard, sans que ce soit vraiment utile (à la place, les personnages auraient pu être plus développés); des lourdeurs sur la fin.

Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives. Première européenne. Sous-titres en anglais et français.

Goto, l'île d'amour (1969), de Walerian Borowczyk [AC] [CaC]

Intéressant. Vu en version restaurée numérique 2K à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives.

Reprise en France le 2017-03-08.

The Rider, de Chloé Zhao [AC] [CaC]

Pas mal. Un peu lent.

Sortie en France le 2018-03-28.

Mary Magdalene (Marie Madeleine), de Garth Davis [AC] [CaC]

Pas mal. De belles images. Malheureusement le film ne raconte pas grand chose. Et dommage qu'il soit en anglais.

Sortie en France le 2018-03-28.

Un caballo llamado Elefante (Un cheval nommé Éléphant), d'Andrés Waissbluth [AC] [CaC]

Pas mal.

Sortie en France le 2018-04-04.

Symptoms (1974), de José Ramón Larraz [AC]

Principal intérêt: une très belle photographie. Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives.

La ch'tite famille, de Dany Boon [AC] [CaC]

Amusant, sans plus.

Sortie en France le 2018-02-28.

Pengabdi Setan (Satan's Slaves), de Joko Anwar

Pas mal. Mais la musique à chaque fois qu'il faut avoir peur, c'est énervant. Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives, en VOSTA. Première française.

The Lords of Salem (2012), de Rob Zombie [AC] [CaC]

Scénario pas terrible, on s'ennuie. Parfois visuellement intéressant. Belle musique.

Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives. Contrairement à ce que dit AlloCiné, le film n'est pas sorti en salles en France.

Baba Yaga (1973), de Corrado Farina

Pas terrible. Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives. Il s'agissait de la version d'époque sans les 2 scènes de nudité.

Hungry Wives (1972) (Season of the Witch), de George A. Romero [AC] [CaC]

Je me suis endormi, autant parce que le film était mauvais que parce que c'était la 5e séance de la journée. Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives. Il s'agissait de la version de 93 minutes, remontée par Jack H. Harris.

Prípad pro zacínajícího kata (1970) (Un cas pour un bourreau débutant), de Pavel Jurácek [AC] [CaC]

Critique du système de l'époque. Film incompréhensible. Vu à la 11e édition du festival Hallucinations Collectives.

Mektoub, My Love: Canto Uno, d'Abdellatif Kechiche [AC] [CaC]

Film de vacances sans intérêt (sauf peut-être la naissance des agneaux), très bavard, et inutilement très long.

Sortie en France le 2018-03-21.

Scoundrels (1982), de Cecil Howard

Je n'ai pas du tout aimé. Aucun intérêt. Le porno de la 11e édition du festival Hallucinations Collectives.

Madame Hyde, de Serge Bozon [AC] [CaC]

Nul. On dirait un mauvais téléfilm.

Sortie en France le 2018-03-28.

[2018-03-26 21:04:38 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-03-18/2018-03-26)

(Cinema – Lyon)

Avant le début du festival Hallucinations Collectives, voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence; pour 10 d'entre eux, dans le cadre des 34es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne, où j'ai vu au total 11 films, ce qui est moins que les dernières années (habituellement, de 15 à 21).

Carpinteros, de José María Cabral [AC]

Superbe! Un très grand film de prison, où quasiment toutes les scènes se déroulent. Beaucoup de tension, et aussi de l'émotion. Très bonne réalisation, avec notamment un plan-séquence et une très belle scène vers la fin. Format d'image particulier, en 3 : 1, peut-être pour renforcer l'impression d'enfermement et d'oppression.

Vu aux 34es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

La mano invisible, de David Macián

J'ai adoré! Un film innovant et parfaitement maîtrisé sur le travail et la société d'aujourd'hui, d'après un roman. Beaucoup de tension. Excellente mise en scène, en particulier concernant le décor (qui n'est pas sans rappeler Dogville (2003) de Lars von Trier) et les voix…

Film vu aux 34es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne, en présence du réalisateur David Macián.

What We Do in the Shadows (2014) (Vampires en toute intimité), de Jemaine Clement / Taika Waititi [AC] [CaC]

Très drôle. Peut-être un peu long. Vu à l'Institut Lumière lors de la nuit Comédies horrifiques, exceptionnellement en VF, celle-ci étant de qualité… exceptionnelle. Il ne s'agit pas d'une bête traduction en français, mais d'une réelle réécriture par le duo Nicolas Charlet et Bruno Lavaine.

Matar a Jesús, de Laura Mora Ortega [AC]

Un film intense pour son sujet, en grande partie autobiographique, avec le thème de la vengeance. Bien filmé, sauf que la caméra bouge un peu trop. L'intrigue se déroule à Medellín, et on a des vues depuis les hauteurs (le point de vue pourrait être la colline que l'on voit là, où c'est dégagé), mais la définition de l'image n'est pas suffisamment bonne.

Vu aux 34es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Hijos de la Sal, d'Andrés Eduardo Rodríguez / Luis Alejandro Rodríguez

Film contemplatif envoûtant, à la limite de l'expérimental. L'atmosphère fait penser aux films post-apocalyptiques.

Vu aux 34es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

El bar (Pris au piège), d'Álex de la Iglesia [AC] [CaC]

Très bonne comédie horrifique. On rit souvent. À part pour le plan-séquence d'ouverture, la réalisation n'est cependant pas terrible.

Film vu aux 34es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne. En France, étant distribué par Netflix, il ne sortira malheureusement pas en salles.

Oscuro animal, de Felipe Guerrero

Très bien. Sans dialogue (sauf quelques dialogues en fond, non sous-titrés, d'ailleurs). Beaucoup de hors-champ. Un modèle de mise en scène.

Vu aux 34es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Centaur (Centaure), d'Aktan Arym Kubat [AC] [CaC]

Très beau film sur la société kirghize. Paysages somptueux et belle musique.

Sortie en France le 2018-01-31.

Abracadabra, de Pablo Berger [AC] [CaC]

Une bonne comédie fantaisiste. On rit assez souvent. Film vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en tant que séance délocalisée des 34es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain, en présence du réalisateur et scénariste Pablo Berger.

Sortie en France le 2018-04-04.

Der Hauptmann (The Captain - l'usurpateur), de Robert Schwentke [AC] [CaC]

J'ai plutôt bien aimé. Mais il y a des longueurs. D'après une histoire vraie. En noir et blanc, sauf une image.

Sortie en France le 2018-03-21.

Tesnota (Tesnota, une vie à l'étroit), de Kantemir Balagov [AC] [CaC]

J'ai assez bien aimé pour l'histoire et quelques plans-séquences, mais j'ai surtout trouvé le film beaucoup trop long.

Sortie en France le 2018-03-07.

Falsche Bewegung (1975) (Faux mouvement), de Wim Wenders [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Trop littéraire. Je suis allé voir le film surtout pour Nastassja Kinski (son premier rôle). Vu en numérique restaurée à l'Institut Lumière.

Reprise en France le 2018-03-14.

9 doigts, de F.J. Ossang [AC] [CaC]

Moyen. Ce que j'ai apprécié: la bande son, ainsi que l'aspect visuel du début (avant l'embarquement sur le cargo). À partir du cargo, le film devient ennuyeux.

Note: j'avais contribué au financement via TousCoprod.

Sortie en France le 2018-03-21.

Chien, de Samuel Benchetrit [AC] [CaC]

Comédie absurde. Drôle au début. Ensuite, je n'ai pas tellement aimé; cette seconde partie est trop longue: au bout d'un moment, on a compris, ce n'est pas la peine de s'acharner.

Sortie en France le 2018-03-14.

Princesita, de Marialy Rivas [AC]

Moyen. Vu aux 34es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

Temporada de Caza (Saison de chasse), de Natalia Garagiola [AC]

Peu intéressant. De plus, la caméra bouge beaucoup trop! Film vu aux 34es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

La Soledad, de Jorge Thielen Armand

Terriblement ennuyeux. Vu aux 34es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne.

[2018-03-17 23:59:13 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-03-11/2018-03-17)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Tout d'abord, je recommande As Boas Maneiras (Les bonnes manières), de Marco Dutra / Juliana Rojas [AC] [CaC], que j'avais vu en avant-première en janvier et qui sort mercredi prochain.

La prière, de Cédric Kahn [AC] [CaC]

Magnifique! Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Cédric Kahn, des acteurs principaux Anthony Bajon et Damien Chapelle, ainsi que quelques autres acteurs ou figurants.

Sortie en France le 2018-03-21.

Ghostland, de Pascal Laugier [AC] [CaC]

Très bon film d'horreur. J'ai bien aimé le scénario, qui ne va cependant pas assez loin à mon goût.

Vu le 15 mars, donc le jour d'anniversaire de la mort de H. P. Lovecraft.

Sortie en France le 2018-03-14.

The Disaster Artist, de James Franco [AC] [CaC]

Biopic très intéressant et assez drôle sur Tommy Wiseau [IMDb]. En attendant de voir son film The Room (2003)

Sortie en France le 2018-03-07.

The Room (2003), de Tommy Wiseau [AC] [CaC]

Pas si raté que ça. Ce film peut se comparer à un épisode de certaines séries télé. Et c'est (involontairement) très drôle. Par exemple, les personnages passent leur temps à entrer et sortir et à se dire Hi (même si c'est ce qui se fait dans la réalité… quoique là, c'est joué bizarrement). Mentionnons aussi le jeu très particulier de Tommy Wiseau. Et le miroir sur le mur qui tremble lorsque la fille essaie d'ouvrir la porte des toilettes… Dans l'ensemble, le film est réussi techniquement, avec notamment une belle photographie. Très belle musique. Bref, un excellent moment de divertissement.

Handia (Handia, le géant d'Altzo), d'Aitor Arregi / Jon Garaño [AC] [CaC]

Un joli film, inspiré de faits réels, qui vaut surtout pour sa magnifique photographie. Belle musique également.

Vu aux 34es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne. Ce film avait apparemment eu une sortie en salles en janvier, mais d'après les archives du Petit Bulletin (n°906), pas à Lyon.

Sortie en France le 2018-01-24.

La nuit a dévoré le monde, de Dominique Rocher [AC] [CaC]

Un film de zombies, d'après un roman. J'ai bien aimé. Distrayant, mais rien de vraiment original.

Sortie en France le 2018-03-07.

Citadel (Citadel, Première mondiale), d'Alastair Lee [AC] [CaC]

Documentaire de 50 minutes, le premier film de montagne entièrement tourné en 4K, malheureusement vu seulement en projection 2K, alors que l'intérêt était surtout visuel.

Sortie en France le 2018-02-28.

The Mercy (Le jour de mon retour), de James Marsh [AC] [CaC]

Pas mal. D'après une histoire vraie.

Sortie en France le 2018-03-07.

Bara no sôretsu (1969) (Funeral Parade of Roses), de Toshio Matsumoto [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé, mais les 10 dernières minutes sont superbes. Film vu en version restaurée au Comoedia à Lyon, à la 8e édition du festival Écrans Mixtes, en avant-première de sa sortie en salles en France.

Sortie en France le 2018-06-13.

Me Mzis Skivi Var Dedamicaze (Drop of sun (I am truly a drop of sun on earth)), d'Elene Naveriani [AC] [CaC]

Pas terrible. Le film ne raconte pas grand chose. Belle photographie en noir et blanc, cependant.

Sortie en France le 2018-03-14.

[2018-03-10 23:40:48 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-02-25/2018-03-10)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Koyaanisqatsi (1982), de Godfrey Reggio [AC] [CaC]

J'ai adoré. Un documentaire sans paroles, style expérimental, porté par la magnifique musique de Philip Glass, parfaitement adaptée au film. Certaines images sont impressionnantes (destructions, accélérés…). J'ai apprécié le montage, notamment vers la fin. Il est juste dommage que les images n'aient pas une meilleure définition (certaines ont été tournées en 16 mm).

Notons que Ron Fricke, le directeur de la photographie (qui a aussi co-écrit le film), réalisera le sublime Samsara (2011), dans le même genre, avec des images de qualité exceptionnelle puisque tournées en 65 mm (DCP 4K en exploitation). Le film est à rapprocher aussi de Manufactured Landscapes (2006) (Paysages manufacturés) de Jennifer Baichwal.

Reprise en France le 2018-03-07.

Tootsie (1982), de Sydney Pollack [AC] [CaC]

Excellent! Vu initialement à la télévision, et pour la première fois (je crois bien) au cinéma à l'Institut Lumière, en 35 mm. Une incroyable performance de Dustin Hoffman! Et dans un second rôle, Jessica Lange excellente.

Le retour du héros, de Laurent Tirard [AC] [CaC]

Une comédie en costumes, dans un style très théâtral. On rit souvent. Belle musique.

Sortie en France le 2018-02-14.

Marrowbone (Le secret des Marrowbone), de Sergio G. Sánchez [AC] [CaC]

J'ai beaucoup aimé. C'est un drame / thriller fantastique, avec un côté épouvante, par l'intermédiaire de l'excellente bande son (les bruits dans la maison), et une seule petite scène vraiment flippante. Le scénario est intéressant, avec des flashbacks quand il faut, mais il manque quelque chose… Des personnages plus développés? Ce style de film fait penser à d'autres films espagnols, comme The Others (2001) (Les autres) d'Alejandro Amenábar, El espinazo del diablo (2001) (L'échine du diable) de Guillermo del Toro, ou El orfanato (2007) (L'orphelinat) de J.A. Bayona; Sergio G. Sánchez était d'ailleurs déjà le scénariste de ce dernier film.

On y retrouve Anya Taylor-Joy, vue dans The VVitch: A New-England Folktale (2015) (The Witch).

Sortie en France le 2018-03-07.

Black Panther, de Ryan Coogler [AC] [CaC]

Très bonne réalisation. En particulier, quelques longs plans et des scènes d'action spectaculaires. Intéressant d'un point de vue politique et pour ses personnages secondaires. Mais peu d'humour et manque d'émotion.

Sortie en France le 2018-02-14.

4 histoires fantastiques, de Steeve Calvo / William Laboury / Mael Le Mée / Just Philippot [AC] [CaC]

4 courts métrages. Dans l'ordre de projection:

  • Chose mentale de William Laboury (21 minutes, en 2.35): pas mal. Bien pour l'atmosphère oppressante. Mais le scénario m'a laissé sur ma faim.

  • Livraison de Steeve Calvo (23 minutes, en 1.85): très bien. Un film de zombies différent de ce dont on a l'habitude de voir.

  • Aurore de Mael Le Mée (18 minutes, en 1.85): excellent! C'est de loin mon préféré. Un film étrange et très charnel.

  • Acide de Just Philippot (18 minutes, en 4/3): très bien, surtout le début.

(Les informations techniques proviennent du dossier de presse, cf page du distributeur Capricci.)

Sortie en France le 2018-02-14.

Remorques (1941), de Jean Grémillon [AC] [CaC]

Un joli film avec de bons dialogues. Vu en version numérique restaurée à l'Institut Lumière, dans le cadre du cycle Jacques Prévert scénariste.

Corps étranger, de Raja Amari [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Vu en présence de la réalisatrice et scénariste Raja Amari, au cinéma Lumière Bellecour à Lyon.

Le film a été tourné en partie à Lyon (séquences urbaines).

Sortie en France le 2018-02-21.

Vinterbrødre (Winter Brothers), de Hlynur Palmason [AC] [CaC]

Pas mal. J'ai apprécié la réalisation: de longs plans-séquences; les vues de l'extérieur sur la fenêtre, sur laquelle se reflètent les nuages qui passent… Les scènes sous terre sont impressionnantes, dans l'obscurité avec une superbe bande son. Cela peut faire penser au cinéma de Philippe Grandrieux. Le problème du film, c'est son scénario.

Sortie en France le 2018-02-21.

Ordet (1955), de Carl Theodor Dreyer [AC] [CaC]

J'ai trouvé le film long à démarrer, et j'ai difficilement accroché, notamment au style théâtral. La fin est un peu trop évidente.

The Misandrists, de Bruce La Bruce [AC]

Un film très spécial, vu au Comoedia à Lyon en présence du réalisateur et scénariste Bruce La Bruce, à la 8e édition du festival Écrans Mixtes. Pas mal, mais un peu trop long.

Le film a été en partie produit via Kickstarter (page du film).

La fête est finie, de Marie Garel-Weiss [AC] [CaC]

Pas mal. Le point fort du film est la bonne prestation de Clémence Boisnard. J'ai l'impression qu'on ne voit pas beaucoup Zita Hanrot; une impression, seulement?

Sortie en France le 2018-02-28.

Call Me by Your Name, de Luca Guadagnino [AC] [CaC]

Je n'ai pas vraiment été intéressé, et c'est beaucoup trop long. Très bien filmé, cependant.

Sortie en France le 2018-02-28.

Nazarín (1959) (Nazarin), de Luis Buñuel [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Le film est trop long par rapport à ce qu'il traite et n'a pas de véritable scénario.

Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre du cycle sur le cinéma mexicain. Les sous-titres étant en blanc sans contours, ils étaient illisibles sur fond clair!

Lady Bird, de Greta Gerwig [AC] [CaC]

Pas terrible. Rien de vraiment intéressant dans ce film. Je me suis ennuyé.

Sortie en France le 2018-02-28.

[2018-02-25 11:02:00 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-02-17/2018-02-24)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Big Trouble in Little China (1986) (Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin), de John Carpenter [AC] [CaC]

Excellent! Vu une première fois à la télévision (dans les années 1990?), et revu au cinéma, en VOST, lors du dernier Midnight Movie au Lumière Terreaux, à l'occasion de la reprise du film en salles en version restaurée. C'est définitivement un film qu'il faut voir sur grand écran.

Reprise en France le 2018-01-31.

Meari to majo no hana (Mary et la fleur de la sorcière), de Hiromasa Yonebayashi [AC] [CaC]

Très beau film d'animation.

Sortie en France le 2018-02-21.

The Post (Pentagon Papers), de Steven Spielberg [AC] [CaC]

Très bien. D'après des faits réels. Sur la liberté de la presse et aussi, dans une moindre mesure, la place des femmes dans la société. Excellente Meryl Streep.

Sortie en France le 2018-01-24.

L'apparition, de Xavier Giannoli [AC] [CaC]

J'ai beaucoup aimé. Les acteurs Vincent Lindon et Galatéa Bellugi sont très convaincants. Magnifique bande musicale (Arvo Pärt, J.S. Bach, etc.).

Sortie en France le 2018-02-14.

I, Tonya (Moi, Tonya), de Craig Gillespie [AC] [CaC]

Très bien pour le sujet du film et la manière dont il est traité, ainsi que la mise en scène et le montage. Excellente interprétation de Margot Robbie; cependant, à 15 ans, elle fait trop âgée.

Sortie en France le 2018-02-21.

Les garçons sauvages, de Bertrand Mandico [AC] [CaC]

Un film intéressant pour son aspect visuel (tourné en Super 16, majoritairement en noir et blanc), ainsi que la bande originale.

Vu en avant-première au Comoedia (salle 1) à Lyon lors d'une Séance Hallucinée, en présence du réalisateur Bertrand Mandico.

Étant particulièrement fatigué, j'ai eu beaucoup de mal à suivre. J'essaierai de le revoir à sa sortie en salles.

Sortie en France le 2018-02-28.

Wajib (Wajib - L'invitation au mariage), d'Annemarie Jacir [AC] [CaC]

Pas mal. Un peu d'humour. Relation père-fils assez intéressante; les deux acteurs sont aussi père et fils dans la vie. Quelques longueurs.

Sortie en France le 2018-02-14.

Maze Runner: The Death Cure (Le Labyrinthe: Le remède mortel), de Wes Ball [AC] [CaC]

Pas mal. 3e volet, le moins bon de la trilogie.

Sortie en France le 2018-02-07.

The 15:17 to Paris (Le 15h17 pour Paris), de Clint Eastwood [AC] [CaC]

Un film qui se laisse voir, sans grande utilité et sans tension, puisque les faits sont connus. Restent quelques petites autres choses, mais sans véritable importance. Les trois Américains jouent leur propre rôle.

Sortie en France le 2018-02-07.

Les Tuche 3, d'Olivier Baroux [AC] [CaC]

Pas terrible. C'est vraiment n'importe quoi, le scénario est sans intérêt, et on ne rit pas beaucoup. Seul le débat de l'entre-deux-tours est vraiment réussi. J'ai bien aimé les acteurs, mais ils ne sauvent pas le film.

Je n'ai pas vu les deux premiers volets.

Sortie en France le 2018-01-31.

Snezhnaya koroleva 3. Ogon i led (La princesse des glaces), d'Aleksey Tsitsilin [AC] [CaC]

Pas terrible. Visuellement, quelques belles choses avec le feu et la glace. C'est le seul intérêt.

Sortie en France le 2018-02-14.

Phantom Thread, de Paul Thomas Anderson [AC] [CaC]

Je n'ai pas accroché à l'histoire et j'ai trouvé le film trop long.

À noter que j'avais détesté les deux précédents longs métrages de Paul Thomas Anderson: The Master (2012) et Inherent Vice (2014).

Sortie en France le 2018-02-14.

[2018-02-15 20:50:29 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-02-11/2018-02-15)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Roar (1981), de Noel Marshall [AC] [CaC]

Génial! Sans trucages ou effets numériques! Il y a de la tension, mais sinon j'ai trouvé le film assez drôle.

Reprise en France le 2018-02-07.

Revenge, de Coralie Fargeat [AC] [CaC]

Excellent thriller, à la limite du film d'horreur pour 2-3 scènes et l'aspect gore. Le scénario est basic, il y a un petit côté fantastique qui permet de régler certains problèmes, et on se doute de comment tout va se terminer. L'intérêt est surtout dans la mise en scène et les décors. Notons en particulier un plan-séquence remarquable vers la fin. Et énormément de sang! Ainsi que les glissades… J'ai aussi adoré la musique, qui m'a fait penser aux films de John Carpenter. Et j'ai apprécié le fait que Jen (Matilda Lutz) ne fasse pas de discours avant de tuer.

Sortie en France le 2018-02-07.

Jusqu'à la garde, de Xavier Legrand [AC] [CaC]

Très bon thriller.

Sortie en France le 2018-02-07.

Ni juge, ni soumise, d'Yves Hinant / Jean Libon [AC] [CaC]

Documentaire suivant une juge belge au cours d'enquêtes criminelles. Politiquement incorrect. On rit beaucoup.

Sortie en France le 2018-02-07.

Sparring, de Samuel Jouy [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Un film sur la boxe. L'émotion vient de la relation père/fille.

Sortie en France le 2018-01-31.

Adua e le compagne (1960) (Adua et ses compagnes), d'Antonio Pietrangeli [AC] [CaC]

Je n'ai pas vraiment accroché. Le film est bavard, on ressent trop la postsynchronisation et le volume sonore est quasiment uniforme.

Reprise en France le 2018-01-31.

[2018-02-10 22:07:23 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-02-01/2018-02-10)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Tout d'abord, je recommande Bravo Virtuoso (Bravo virtuose), de Levon Minasian [AC] [CaC], que j'avais vu en avant-première et qui sort mercredi prochain; c'est mon film préféré depuis le début de l'année.

The Greatest Showman, de Michael Gracey [AC] [CaC]

Très belle comédie musicale. Je suis juste un peu déçu concernant les chansons. De magnifiques scènes sur les toits et scènes de cirque.

Sortie en France le 2018-01-24.

Gaspard va au mariage, d'Antony Cordier [AC] [CaC]

Très bonne comédie fantaisiste.

Sortie en France le 2018-01-31.

Oh Lucy!, d'Atsuko Hirayanagi [AC] [CaC]

Très bonne comédie, entre Japon et État-Unis (Californie).

Sortie en France le 2018-01-31.

That Sugar Film (2014) (Sugarland), de Damon Gameau [AC] [CaC]

Documentaire très intéressant sur l'industrie agro-alimentaire (en Australie et aux États-Unis) et le sucre. Avec une réalisation artistique. L'expérience rappelle le documentaire Super Size Me (2004) de Morgan Spurlock, avec la différence qu'ici, Damon Gameau continue des activités sportives.

Sortie en France le 2018-01-24.

L'insulte, de Ziad Doueiri [AC] [CaC]

Le scénario et les acteurs sont très bons. Mais le film manque parfois de crédibilité (la juge me semble parfois trop passive sur des choses qui ne devraient pas se produire dans un tribunal). Avis mitigé sur la fin.

Sortie en France le 2018-01-31.

A Date for Mad Mary, de Darren Thornton [AC]

J'ai bien aimé. Une comédie portée par son actrice principale Seána Kerslake. Vue au Zola à Villeurbanne, dans le cadre du festival Ciné O'Clock 2018.

Un vrai sport de gonzesses (2013), de Farid Haroud

Documentaire intéressant sur le football féminin en France (et au Canada, à titre de comparaison). Vu à la Villa Lumière, en présence du réalisateur Farid Haroud et de Camille Abily [IMDb], dans le cadre du 5e festival Sport, Littérature et Cinéma.

Note: le film date de 2013 (année à laquelle il a été diffusé sur Canal+), mais reste d'actualité.

Indivisibili, d'Edoardo De Angelis [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Bonne réalisation, avec des plans assez longs.

Sortie en France le 2018-01-31.

A Taste of Honey (1961) (Un goût de miel), de Tony Richardson [AC] [CaC]

Un joli film, avec une bonne mise en scène. Vu au festival Ciné O'Clock 2018, le film n'étant pas ressorti à Lyon.

Reprise en France le 2017-10-18.

Juje (L'enfant de Goa), de Miransha Naik [AC] [CaC]

Pas mal. Un film dur.

Sortie en France le 2018-01-17.

Voyoucratie, de Fabrice Garçon / Kévin Ossona [AC] [CaC]

Pas mal. Des dialogues assez drôles. Film tourné sans argent et sans autorisation.

Sortie en France le 2018-01-31.

Early Man (Cro Man), de Nick Park [AC] [CaC]

Décevant, surtout par rapport aux autres films du réalisateur. Manque de rythme et d'inventivité. Scénario conventionnel.

Vu en VO.

Sortie en France le 2018-02-07.

Ami-ami, de Victor Saint Macary [AC] [CaC]

Une comédie romantique qui se laisse voir.

Sortie en France le 2018-01-17.

The Escape (Une femme heureuse), de Dominic Savage [AC] [CaC]

Moyen, à cause de nombreuses longueurs, en partie dues au sujet du film. Vu en avant-première au Zola à Villeurbanne, dans le cadre du festival Ciné O'Clock 2018.

Sortie en France le 2018-04-25.

Wonder Wheel, de Woody Allen [AC] [CaC]

Sans intérêt et ennuyeux. Absence totale d'humour.

Sortie en France le 2018-01-31.

[2018-02-08 17:35:33 UTC]
GNU MPFR 4.0.1 is Released

(CariBlog – MPFR – Software)

The GNU MPFR 4.0.1 library (dinde aux marrons, patch level 1) has been released. It fixes some problems of version 4.0.0, which I did not announce here: in particular, a bug in the mpfr_div_ui function, which was present since the introduction of mpfr_div_ui at the very beginning of the development of MPFR in 1999. But as of version 4.0.0, this bug was also affecting the mpfr_div function.

These versions 4.0.* contain many changes compared to versions 3.1.* (GNU MPFR 3.1.0 had been released in October 2011).

[2018-01-31 22:40:31 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-01-21/2018-01-31)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

As Boas Maneiras (Les bonnes manières), de Marco Dutra / Juliana Rojas [AC] [CaC]

Excellent film, mêlant différents genres. De très belles couleurs.

Sortie en France le 2018-03-21.

Three Billboards Outside Ebbing, Missouri (3 Billboards: Les panneaux de la vengeance), de Martin McDonagh [AC] [CaC]

Très bien. Beaucoup d'humour. Cela ressemble aux films des frères Coen; Frances McDormand y joue même le rôle principal.

Sortie en France le 2018-01-17.

Los olvidados (1950), de Luis Buñuel [AC] [CaC]

Très bien. Quasi-documentaire.

Padmaavat, de Sanjay Leela Bhansali [AC] [CaC]

Très bien, en particulier pour les costumes et les décors, ainsi que la mise en scène. Mais manque d'émotion. Superbe séquence finale. La durée du film, 2 h 40, est standard pour un film indien, mais ici, cela fait peut-être un peu trop long. Le sujet du film: Padmavati.

Vu en VOST (Hindi) et 3D, le jour de la sortie mondiale du film.

Sortie en France le 2018-01-25.

Fortunata, de Sergio Castellitto [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Superbe prestation de Jasmine Trinca, qui a d'ailleurs reçu le prix de la meilleure actrice dans la section Un Certain Regard à Cannes. Bien filmé.

Sortie en France le 2018-01-24.

Verónica (Veronica), de Paco Plaza [AC] [CaC]

Un petit film d'horreur efficace, d'après une histoire vraie. Avec Ana Torrent, dans un rôle secondaire.

Sortie en France le 2018-01-24.

Aus dem Nichts (In the Fade), de Fatih Akin [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Le film est porté par Diane Kruger (Prix d'interprétation féminine à Cannes). Bien filmé dans l'ensemble, sauf pour les quelques mouvements de caméra mal contrôlés. Scénario pas toujours très crédible.

Film vu sans avoir lu auparavant le synopsis, qui en dit beaucoup trop.

Sortie en France le 2018-01-17.

Viva Zapata! (1952), d'Elia Kazan [AC] [CaC]

Bien, mais langue des personnages non respectée: le film est tout en anglais. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière. L'histoire me disait quelque chose; j'avais peut-être déjà vu le film à la télévision (peu probable) ou alors un autre film traitant en partie de cette histoire.

Tharlo (Tharlo, le berger tibétain), de Pema Tseden [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Très belle photographie en noir et blanc. Concernant la bande son, j'ai apprécié les bêlements tout autour. Film trop long.

Sortie en France le 2018-01-03.

The Commuter (The Passenger), de Jaume Collet-Serra [AC] [CaC]

Thriller sans temps mort, quasiment en huis clos. Manque d'originalité (à part le générique de fin, sous forme d'un plan de réseau de trains) et d'émotion. Une scène spectaculaire. Dans le même genre, Non-Stop (2014), du même réalisateur, était nettement meilleur.

Sortie en France le 2018-01-24.

Downsizing, d'Alexander Payne [AC] [CaC]

J'ai plutôt bien aimé. Je m'attendais tout de même à mieux. Au final, le film ne raconte pas grand chose.

Visiblement, il y a aussi miniaturisation de l'électronique, puisqu'on retrouve les mêmes appareils à une échelle plus petite. Cela n'est pas du tout abordé dans le film!

Sortie en France le 2018-01-10.

La vérité sur Bébé Donge (1952), de Henri Decoin [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé.

Alice Comedies 2 (1924–1927), de Walt Disney [AC] [CaC]

4 courts métrages (fiche du distributeur Malavida):

Sortie en France le 2018-01-17.

The Connection (1961) (Connection), de Shirley Clarke [AC] [CaC]

Je n'ai pas aimé. Il ne se passe rien de vraiment intéressant. Trop théâtral et beaucoup trop long. Vu en version restaurée.

La douleur, d'Emmanuel Finkiel [AC] [CaC]

Je n'ai pas aimé. Film trop littéraire (voix-off) et beaucoup trop long. Trop de gros plans.

Sortie en France le 2018-01-24.

La surface de réparation, de Christophe Régin [AC] [CaC]

Très mauvais. Lent et creux.

Sortie en France le 2018-01-17.

[2018-01-20 22:20:22 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2018-01-11/2018-01-20)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Bravo Virtuoso (Bravo virtuose), de Levon Minasian [AC] [CaC]

J'ai beaucoup aimé. Un premier long métrage, mêlant différents genres (comédie noire, action, musical, romance, etc.). Visuellement très beau et inventif.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Levon Minasian, du producteur Robert Guédiguian et du compositeur Michel Petrossian. Le film a été tourné à Yerevan et à Gyumri (la ville natale du réalisateur). Les vues aériennes de Yerevan ont été prises avec un drone. L'actrice Maria Akhmetzyanova a tourné en russe (et n'est pas doublée), car elle ne parle pas arménien.

Sortie en France le 2018-02-14.

L'échange des princesses, de Marc Dugain [AC] [CaC]

J'ai beaucoup aimé. J'étais cependant parfois un peu perdu. Excellent plan final. Très belle photographie de Gilles Porte.

Sortie en France le 2017-12-27.

Que le diable nous emporte, de Jean-Claude Brisseau [AC] [CaC]

J'ai beaucoup aimé, notamment les aspects artistiques et fantastiques.

Sortie en France le 2018-01-10.

Ostatnia rodzina (The Last Family), de Jan P. Matuszynski [AC] [CaC]

Un biopic sur une famille dysfonctionnelle, en sorte de huis clos. Très bonne mise en scène, avec de longs plans. J'aime beaucoup les peintures du peintre Zdzisław Beksiński. Superbe plan final. Film tout de même un peu long.

Sortie en France le 2018-01-17.

Darkest Hour (Les heures sombres), de Joe Wright [AC] [CaC]

J'ai bien aimé, notamment pour l'aspect historique, l'excellent Gary Oldman, et la réalisation. Mais dommage que la scène du métro soit peu crédible par sa longueur et le manque de bruit ambiant (en plus d'être historiquement incorrecte, mais là, peu importe).

Sortie en France le 2018-01-03.

Molly's Game (Le grand jeu), d'Aaron Sorkin [AC] [CaC]

J'ai bien aimé, en particulier le scénario, d'après un roman autobiographique, et le jeu de Jessica Chastain. Mes reproches: trop de voix-off, mise en scène pas terrible.

Sortie en France le 2018-01-03.

1945 (La juste route), de Ferenc Török [AC] [CaC]

Pas mal. Bien pour la mise en scène. Mais j'étais tellement crevé que j'ai eu beaucoup de mal à suivre.

Sortie en France le 2018-01-17.

Uchiage hanabi, shita kara miru ka? Yoko kara miru ka? (Fireworks), d'Akiyuki Shinbo / Nobuyuki Takeuchi [AC] [CaC]

Moyen. De jolies scènes, mais scénario sans queue ni tête.

Sortie en France le 2018-01-03.

My Fair Lady (1964), de George Cukor [AC] [CaC]

J'ai détesté. L'histoire n'a aucun intérêt et il y a beaucoup de longueurs sur les 2 h 40; cette comédie musicale m'a même endormi. De plus, je n'ai pas aimé la musique. Seule consolation: Audrey Hepburn.

Vu à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre d'UGC Culte.

Reprise en France le 2017-11-01.

[2018-01-11 17:30:01 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-12-30/2018-01-10)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Battement de coeur (1940), de Henri Decoin [AC] [CaC]

J'ai adoré, surtout pour le scénario et Danielle Darrieux, et aussi la mise en scène. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre du cycle Danielle Darrieux.

Wonder, de Stephen Chbosky [AC] [CaC]

Très joli film.

Sortie en France le 2017-12-20.

All the Money in the World (Tout l'argent du monde), de Ridley Scott [AC] [CaC]

Très bon thriller basé sur une histoire vraie (que je ne connaissais pas). Les acteurs sont excellents.

Sortie en France le 2017-12-27.

La promesse de l'aube, d'Eric Barbier [AC] [CaC]

Très bien, en particulier grâce aux acteurs Charlotte Gainsbourg et Pierre Niney.

Sortie en France le 2017-12-20.

The Dead Zone (1983) (Dead Zone), de David Cronenberg [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Le scénario, d'après un roman de Stephen King, est très bon. Mais la mise en scène est décevante, à commencer par la scène de l'accident, où le réalisateur nous prévient bien que ça va arriver.

Vu d'abord à la télévision, et pour la première fois au cinéma à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre d'UGC Culte.

Reprise en France le 2017-09-27.

La Cordillera (El presidente), de Santiago Mitre [AC] [CaC]

J'ai assez bien aimé. Le cadre est superbe, dans les montagnes enneigées du Chili. Belle musique minimaliste d'Alberto Iglesias. La grosse déception vient du scénario, qui part dans diverses directions, dont on comprend mal l'intérêt. La fin laisse un goût d'inachevé.

Sortie en France le 2018-01-03.

The Court Jester (1955) (Le bouffon du roi), de Melvin Frank / Norman Panama [AC] [CaC]

J'ai assez bien aimé.

Reprise en France le 2017-12-20.

Insidious: The Last Key (Insidious: la dernière clé), d'Adam Robitel [AC] [CaC]

Pas mal. C'est le 4e volet de la saga, dont les deux premiers étaient nettement meilleurs.

Sortie en France le 2018-01-03.

Menina, de Cristina Pinheiro [AC] [CaC]

Pas mal. Bien filmé.

Sortie en France le 2017-12-20.

I Am Not a Witch, de Rungano Nyoni [AC] [CaC]

Pas mal. J'ai bien aimé le côté surréaliste (les rubans). Le jeu des acteurs est particulier; cependant, il est dit au début du film qu'il s'agit d'une fable.

Sortie en France le 2017-12-27.

[2018-01-07 23:50:16 UTC]
Cinéma: mon top 17 et bilan de l'année 2017

(Cinema)

Tout d'abord, bonne année 2018! Voici mon top 17 parmi les 378 films récents que j'ai vus pour la première fois en salle en 2017 (sans compter les anciens films), y compris les avant-premières, films vus dans des festivals, et autres séances spéciales:

  1. Aala Kaf Ifrit (La Belle et la Meute), de Kaouther Ben Hania [AC] [CaC] – drame (Tunisie / etc.); vu le 2017-10-24, sorti le 2017-10-18.

  2. Au revoir là-haut, d'Albert Dupontel [AC] [CaC] – comédie dramatique (France); vu le 2017-09-11 [Label des Spectateurs UGC], sorti le 2017-10-25.

  3. Grave, de Julia Ducournau [AC] [CaC] – drame / horreur (France / Belgique / Italie); vu le 2017-02-08, sorti le 2017-03-15.

  4. Lady Macbeth (The Young Lady), de William Oldroyd [AC] [CaC] – drame (Royaume-Uni); vu le 2017-02-12 [C], sorti le 2017-04-12.

  5. Mountain Cry, de Larry Yang [AC] – action / drame / romance (Chine); vu le 2017-09-28, pas de sortie nationale en France.

  6. Loving Vincent (La passion Van Gogh), de Dorota Kobiela / Hugh Welchman [AC] [CaC] [Site officiel] – animation / biographie (Royaume-Uni / Pologne); vu le 2017-10-11, sorti le 2017-10-11.

  7. Thor: Ragnarok, de Taika Waititi [AC] [CaC] – action / fantastique (États-Unis); vu le 2017-10-30, sorti le 2017-10-25.

  8. Coco, d'Adrian Molina / Lee Unkrich [AC] [CaC] – animation / aventure / fantastique (États-Unis); vu le 2017-12-06 (en anglais) et le 2017-12-16 (en espagnol), sorti le 2017-11-29.

  9. A Monster Calls (Quelques minutes après minuit), de J.A. Bayona [AC] [CaC] – fantastique / drame (Royaume-Uni / Espagne / États-Unis); vu le 2017-01-06, sorti le 2017-01-04.

  10. Gekijo-ban Sword Art Online: Ordinal Scale (Sword Art Online: The Movie - Ordinal Scale), de Tomohiko Ito [AC] [CaC] – animation / fantastique / action (Japon); vu le 2017-05-21, sorti le 2017-05-17.

  11. Das finstere Tal, d'Andreas Prochaska [AC] [CaC] – western (Autriche / Allemagne); vu le 2017-04-01 [P], pas de sortie nationale en France.

  12. Teo-neol (Tunnel), de Seong-hun Kim [AC] [CaC] – drame / thriller (Corée du Sud); vu le 2017-04-17 [H], sorti le 2017-05-03.

  13. Baby Driver, d'Edgar Wright [AC] [CaC] – action / policier (Royaume-Uni / États-Unis); vu le 2017-07-20, sorti le 2017-07-19.

  14. Cien años de perdón (Insiders), de Daniel Calparsoro [AC] [CaC] – policier / thriller (Espagne); vu le 2017-03-25 [R], pas de sortie nationale en France.

  15. Ôtez-moi d'un doute, de Carine Tardieu [AC] [CaC] – comédie (France / Belgique); vu le 2017-08-23, sorti le 2017-09-06.

  16. King of the Belgians, de Peter Brosens / Jessica Woodworth [AC] – comédie dramatique (Belgique / Pays-Bas / Bulgarie); vu le 2017-06-04 [M], pas de sortie nationale en France.

  17. Logan, de James Mangold [AC] [CaC] – action / science-fiction (États-Unis); vu le 2017-03-02, sorti le 2017-03-01.

Mention spéciale aux films suivants:

  • Lumière! L'aventure commence, de Thierry Frémaux [AC], que je n'ai pas mis dans le classement de l'année, car je ne savais pas comment le classer, d'autant plus que j'en avais en fait vu une préversion en 2015 (ciné-concert, avec commentaires de Thierry Frémaux en direct) et les meilleurs films Lumière déjà depuis 2007.

  • Dunkirk (Dunkerque), de Christopher Nolan [AC] [CaC], pour la qualité de l'image et de la projection en 70 mm / 15 perforations au BFI IMAX à Londres.

Les meilleurs anciens films que j'ai vus cette année, pour la première fois sur grand écran, dans l'ordre dans lequel je les ai vus: Opera (1987) (Opéra / Terreur à l'Opéra), de Dario Argento [AC] [CaC] @ [H]; Seishun no satsujinsha (1976) (Le meurtrier de la jeunesse), de Kazuhiko Hasegawa [CaC]; I guappi (1974) (Lucia et les gouapes), de Pasquale Squitieri [AC] [CaC]; Unforgiven (1992) (Impitoyable), de Clint Eastwood [AC] [CaC]; Les diaboliques (1955), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC] @ [L]; The Freshman (1925) (Vive le sport!), de Fred C. Newmeyer / Sam Taylor [AC] [CaC] (en ciné-concert) @ [L].

Les festivals auxquels j'ai assisté:

Enfin, en 2017, j'ai soumis sur l'IMDb 13204 items qui ont été approuvés et je suis classé 229e contributeur.

[2017-12-29 22:08:19 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-12-17/2017-12-27)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi (Star Wars: Épisode VIII - Les derniers Jedi / Star Wars: Épisode VIII), de Rian Johnson [AC] [CaC]

Excellent, mais il manque de nouveaux éléments visuels par rapport aux opus précédents; on a juste le droit à quelques nouvelles créatures. Vu en 3D.

Sortie en France le 2017-12-13.

Suburbicon (Bienvenue à Suburbicon), de George Clooney [AC] [CaC]

Excellent, notamment pour son sujet. Écrit par les frères Coen, et on reconnaît bien leur style.

Sortie en France le 2017-12-06.

Lerd (Un homme intègre), de Mohammad Rasoulof [AC] [CaC]

Très bien, jusqu'à la fin. Sur la corruption en Iran.

Sortie en France le 2017-12-06.

Ayla: The Daughter of War (Ayla), de Can Ulkay [AC]

Très bien. Belle photographie. D'après une histoire vraie (avec les véritables images à la fin).

Sortie en France le 2017-12-08.

The Florida Project, de Sean Baker [AC] [CaC]

Bien, quasi-documentaire. Excellente performance de la très jeune actrice Brooklynn Prince.

Sortie en France le 2017-12-20.

A Ghost Story, de David Lowery [AC] [CaC]

Original et émouvant, dans un style contemplatif, sans scénario. Il manque quelque chose pour en faire un grand film. On pense à Terrence Malick, notamment avec la scène du long monologue. Format inhabituel: 1.33 avec coins arrondis.

Sortie en France le 2017-12-20.

Les gardiennes, de Xavier Beauvois [AC] [CaC]

J'ai plutôt bien aimé, à part le début, trop lent et ennuyeux. Belle photographie de Caroline Champetier. Un film porté par Iris Bry (son premier rôle). Bizarrement, ça manque d'enfants.

Sortie en France le 2017-12-06.

We Blew It, de Jean-Baptiste Thoret [AC] [CaC]

Road-movie documentaire assez intéressant, mais difficile à suivre tellement il y a de témoignages, sans structure derrière (et la fatigue n'aide pas…). Sinon, j'ai beaucoup aimé la séquence du festival Burning Man, avec le Requiem de Jan Dismas Zelenka, ainsi que les quelques images de nuit des Watts Towers (je ne connaissais pas du tout).

Vu au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Jean-Baptiste Thoret (Séance Hallucinée). Il y avait 145 heures de rush!

Sortie en France le 2017-11-08.

Jumanji: Welcome to the Jungle (Jumanji: Bienvenue dans la jungle), de Jake Kasdan [AC] [CaC]

Sans grand intérêt. Très différent du premier volet (que j'avais adoré pour son univers et sa bande son), ce qui est assez original pour une suite, mais nettement moins intéressant. Une seule bonne idée: les PNJ.

Sortie en France le 2017-12-20.

Murder on the Orient Express (Le crime de l'Orient-Express), de Kenneth Branagh [AC] [CaC]

Mauvais. Un casting impressionnant. Mais film trop littéraire et ennuyeux. Mauvaise utilisation de la musique.

Sortie en France le 2017-12-13.

Rahm (Rahm, la clémence), d'Ahmed Jamal [AC] [CaC]

Mauvais. Beaucoup de dialogues, sans émotion. D'après une pièce de William Shakespeare.

Sortie en France le 2017-10-11.

[2017-12-17 01:05:06 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-12-09/2017-12-16)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence.

D'abord, j'ai revu Coco, d'Adrian Molina / Lee Unkrich [AC] [CaC] en version espagnole latino-américaine (à Lyon, séance unique au Comoedia). Effectivement, cela fait beaucoup plus naturel. C'est la version que je recommande. C'est un de mes films préférés de cette année.

Paddington 2, de Paul King [AC] [CaC]

Excellent! Superbe réalisation, avec en particulier la scène du livre pop-up et le plan-séquence de la prison. Le film penche du côté aventure et comédie (on rit d'ailleurs assez souvent), au détriment du scénario, trop classique, sans tension, et qui tombe parfois dans la facilité. C'est dommage, car cela aurait pu être un des films de l'année. Supérieur au premier volet. Vu en VO.

Sortie en France le 2017-12-06.

Gremlins (1984), de Joe Dante [AC] [CaC]

Excellent! Vu une première fois à la télévision (je crois bien), et pour la première fois au cinéma lors du Midnight Movie du 2017-12-16 au Lumière Terreaux.

Soleil battant, de Clara Laperrousaz / Laura Laperrousaz [AC] [CaC]

Très beau film, émouvant. Belle musique.

Sortie en France le 2017-12-13.

Tibetan Dreams, de Lothar Hofer [AC]

Documentaire vu au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une Soirée Montagne. J'ai beaucoup aimé. De très belles images. J'ai seulement regretté un manque d'explications.

Sortie en France le 2017-11-22.

La chasse au lion à l'arc (1966), de Jean Rouch [AC] [CaC]

Documentaire intéressant, mais qui a vieilli. Vu en version numérique restaurée à l'Institut Lumière, suite à la reprise du film en salles en France.

Reprise en France le 2017-06-07.

La villa, de Robert Guédiguian [AC] [CaC]

Pas mal. Trop lent, mais j'ai bien aimé la fin.

Sortie en France le 2017-11-29.

Plonger, de Mélanie Laurent [AC] [CaC]

Peu intéressant. Ne raconte pas grand chose. Pas toujours bien filmé.

Sortie en France le 2017-11-29.

Lucky, de John Carroll Lynch [AC] [CaC]

Ennuyeux. Mise en scène pas terrible.

Sortie en France le 2017-12-13.

God's Own Country (Seule la terre), de Francis Lee [AC] [CaC]

J'ai détesté, que ce soit le sujet ou la réalisation (trop de gros plans, avec une caméra qui bouge beaucoup).

Sortie en France le 2017-12-06.

[2017-12-11 22:45:58 UTC]
GNU MPFR 4.0.0 Release Candidate

(CariBlog – MPFR – Software)

The GNU MPFR 4.0.0 release candidate is available.

By the way, I did my first MPFR commit 17 years ago.

[2017-12-07 18:41:49 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-11-29/2017-12-06)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Coco, d'Adrian Molina / Lee Unkrich [AC] [CaC]

Superbe film d'animation! Un des meilleurs Pixar, visuellement magnifique (très coloré) et rythmé, avec un excellent scénario, une très bonne mise en scène, de l'émotion et de l'humour (mais on ne rit pas non plus énormément). En particulier, j'ai adoré le style du début du film. Un seul petit reproche… la langue des personnages n'est pas respectée: le film aurait dû être en espagnol (je l'ai vu en VO, donc en anglais).

Sortie en France le 2017-11-29.

L'intrusa, de Leonardo di Costanzo [AC] [CaC]

Excellent, beaucoup de tension. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du réalisateur Leonardo di Costanzo. Le film est basé sur une histoire vraie. Les acteurs sont non professionnels. Le réalisateur les a fait travailler en espace fermé, pour qu'ils ne perdent pas la spontanéité lors du tournage, dans les véritables décors.

Sortie en France le 2017-12-13.

Perfect Revolution, de Junpei Matsumoto [AC]

Très bien. D'après une histoire vraie. Les acteurs sont excellents. Film vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre du festival Kinotayo, 12e festival du cinéma japonais contemporain.

Nagai iiwake (The Long Excuse), de Miwa Nishikawa [AC] [CaC]

Très beau film (que je suis allé voir sans avoir lu le synopsis auparavant, qui en dit beaucoup trop), émouvant. Vu au cinéma Lumière Bellecour dans le cadre du festival Kinotayo, 12e festival du cinéma japonais contemporain; mais il s'agit aussi d'une sortie nationale.

Sortie en France le 2017-11-29.

Saturday Night and Sunday Morning (1960) (Samedi soir, dimanche matin), de Karel Reisz [AC] [CaC]

J'ai bien aimé.

Reprise en France le 2017-10-04.

12 jours, de Raymond Depardon [AC] [CaC]

Ce documentaire, tourné au Vinatier à Bron (métropole de Lyon), ne présente que des confrontations avec le juge dans le cadre de la loi de 2013 concernant les soins psychiatriques sans consentement. Intérêt limité.

Sortie en France le 2017-11-29.

En attendant les hirondelles, de Karim Moussaoui [AC] [CaC]

J'ai détesté, à part les scènes musicales / de danse. Dialogues soporifiques, mise en scène inexistante. Ce film m'a rapidement endormi.

Sortie en France le 2017-11-08.

[2017-11-28 22:29:22 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-11-18/2017-11-28)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

M, de Sara Forestier [AC] [CaC]

Un scénario original et de l'émotion. J'ai beaucoup aimé.

Sortie en France le 2017-11-15.

Happy Death Day (Happy Birthdead), de Christopher Landon [AC] [CaC]

Très bon thriller, fortement inspiré de Groundhog Day (1993) (Un jour sans fin), d'ailleurs mentionné à la fin du film. On a quelques scènes de film d'horreur, mais pour moi, ce n'est pas vraiment un film d'horreur. Ce film contient tout aussi bien de l'humour et un aspect romantique.

Sortie en France le 2017-11-15.

Thelma, de Joachim Trier [AC] [CaC]

Très bien. Le film fait un peu penser à du Stephen King.

Sortie en France le 2017-11-22.

Jupiter holdja (La Lune de Jupiter), de Kornél Mundruczó [AC] [CaC]

Très bien. D'excellents plans-séquences.

Sortie en France le 2017-11-22.

Diane a les épaules, de Fabien Gorgeart [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Quelques moments très drôles. Un film porté par Clotilde Hesme.

Sortie en France le 2017-11-15.

Ruzové sny (1977) (Rêves en rose), de Dusan Hanák [AC] [CaC]

Joli film. Quelques plans magnifiques, notamment vers la fin. Belle musique.

Reprise en France le 2017-11-08.

Marvin ou la belle éducation, d'Anne Fontaine [AC] [CaC]

J'ai assez bien aimé.

Sortie en France le 2017-11-22.

Flatliners (L'expérience interdite), de Niels Arden Oplev [AC] [CaC]

Un remake pas trop mal, qui se laisse voir.

Sortie en France le 2017-11-22.

Khibula, de George Ovashvili [AC] [CaC]

Biopic pas très passionnant (en partie à cause de son sujet), mais bien filmé et bénéficiant d'une belle photographie.

Sortie en France le 2017-11-15.

Maryline, de Guillaume Gallienne [AC] [CaC]

Pas très intéressant et trop long. La seule force du film est son actrice principale, Adeline D'Hermy.

Sortie en France le 2017-11-15.

I fidanzati (1963) (Les fiancés), d'Ermanno Olmi [AC] [CaC]

Je n'ai pas vraiment accroché. Vu en version restaurée à l'Institut Lumière.

Sortie en France le 2017-09-27.

Justice League, de Zack Snyder [AC] [CaC]

Ennuyeux.

Sortie en France le 2017-11-15.

The Star (L'étoile de Noël), de Timothy Reckart [AC] [CaC]

Un film d'animation ennuyeux et sans émotion. Et évidemment, on connaît déjà la fin du film. Vu en VF.

Sortie en France le 2017-11-15.

[2017-11-25 11:06:02 UTC]
38e Festival du Film Court de Villeurbanne: mes préférences

(Cinema – Lyon)

Je suis allé aux 10 séances des compétitions du 38e Festival du Film Court de Villeurbanne: les deux séances de la compétition Images Virtuelles et les 8 séances de la compétition européenne.

Mes préférés des 27 courts métrages de la compétition Images Virtuelles (par ordre de programmation):

  • Keiro (France). Réalisation: Tatiana Juskewycz, Benoît Leloup, Franck Menigoz, Zoé Nérot, Charlotte Poncin. Production: ArtFX (Montpellier).

  • Gamer Girl (Croatie). Réalisation: Irena Jukić Pranjić. Production: Luma Film (Zagreb).

  • Deus (France). Réalisation: Alexandra Battault, Rebecca Essler. Production: ECV (Bordeaux).

Mentions à: Preston, Sirocco, À perdre haleine, Garden Party, et Hybrids.

Mes préférés des 48 courts métrages de la compétition européenne (par ordre de programmation):

  • Calamity (Belgique). Réalisation: Maxime Feyers, Séverine De Streyker. Production: Next Days Films / Soupmedia (Bruxelles).

  • Our Wonderful Nature - The Common Chameleon (Allemagne). Réalisation: Tomer Eshed. Production: Lumatic GmbH (Berlin).

  • Escamotage (France). Réalisation: Guillaume Foresti. Production: Les Films Norfolk (Paris).

  • May Day (Belgique). Réalisation: Olivier Magis, Fedrik De Beul. Production: Eklektik Productions (Bruxelles). C'était mon préféré de tous.

  • Parque (Espagne). Réalisation: Mateo Garlo. Production: Syberia Audiovisual (Madrid).

Mentions à: Kop op (Pays-Bas), Rodéo (France), 3 gramos de fe (Espagne), Ships Passing in the Night (Allemagne), Mi-temps (France), J'aime Eva Marsh (France), Der blinde Fotograf (Allemagne), et Buddy Joe (France).

Le palmarès sera dévoilé ce soir, à partir de 19h.

[2017-11-17 22:02:00 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-11-05/2017-11-17)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence.

Tout d'abord, je recommande O Cônsul de Bordéus (Le Consul de Bordeaux), de João Correa / Francisco Manso [AC] [CaC], qui sort mercredi prochain. Excellent film, émouvant, sur le Consul du Portugal à Bordeaux Aristides de Sousa Mendes pendant la Seconde Guerre mondiale. Les couleurs et la musique sont très belles. Film vu aux 28es Reflets du cinéma ibérique et latino-américain à Villeurbanne (mars 2012), en présence du réalisateur João Correa et du compositeur et producteur Henri Seroka. Cela devait être à l'origine une série télé; plusieurs épisodes avaient d'ailleurs déjà été écrits. Le budget était faible, et faute de financement français, aucune scène n'a été tournée à Bordeaux. La symphonie que l'on voit jouer dans le film s'appelle Symphonie pour Viana do Castelo, du nom de la ville portugaise Viana do Castelo, où a été tourné le film; elle est jouée par des enfants de 12 à 16 ans de l'Escola Profissional de Música de Viana do Castelo.

Carré 35, d'Éric Caravaca [AC] [CaC]

Excellent documentaire, construit comme une fiction (une enquête, des révélations…), vu en présence du réalisateur Éric Caravaca. Belle musique.

Sortie en France le 2017-11-01.

Carbone, d'Olivier Marchal [AC] [CaC]

Très bon thriller, inspiré de l'affaire de la fraude à la TVA sur les quotas de carbone. Mais le film ne s'attarde pas sur la fraude elle-même; il traite essentiellement des relations entre les personnages.

Sortie en France le 2017-11-01.

Le Fidèle, de Michaël R. Roskam [AC] [CaC]

Entre policier et film romantique. J'ai bien aimé. Film en 3 parties; c'est la deuxième que j'ai préférée.

Sortie en France le 2017-11-01.

Wonderstruck (Le musée des merveilles), de Todd Haynes [AC] [CaC]

Un joli film, surtout sur la fin, mais début beaucoup trop lent et répétitif. D'après un roman.

Sortie en France le 2017-11-15.

You Were Never Really Here (A Beautiful Day), de Lynne Ramsay [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Un film particulier, d'après un roman.

Sortie en France le 2017-11-08.

Knock (1951), de Guy Lefranc [AC] [CaC]

Pas mal. La mise en scène est trop statique, ce qui fait penser à du théâtre filmé. L'excellent Louis Jouvet présente l'intérêt essentiel du film.

Vu en version restaurée.

Reprise en France le 2017-10-18.

The Nut Job 2: Nutty by Nature (Opération casse-noisette 2), de Cal Brunker [AC] [CaC]

Un film d'animation qui se laisse voir, amusant, sans plus. Le scénario est très classique pour ce genre de film, sans surprise, et on ne rit pas énormément.

Vu en VF. Je n'ai pas vu le premier volet.

Sortie en France le 2017-10-25.

Ex Libris: New York Public Library, de Frederick Wiseman [AC] [CaC]

Comme dans les derniers documentaires de Frederick Wiseman, c'est beaucoup trop long (plus de 3 heures) et ce n'est pas structuré (et sans commentaires). Mais contrairement aux autres, celui-ci se répète et n'est pas très intéressant, à l'exception de l'excellent passage sur l'esclavage et les manuels scolaires à la fin du film.

Sortie en France le 2017-11-01.

Ray (Paradis), d'Andrey Konchalovskiy [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Le montage, entre interrogatoires et flashbacks, fonctionne mal, et il y a des longueurs.

Sortie en France le 2017-11-15.

Die göttliche Ordnung (Les Conquérantes), de Petra Biondina Volpe [AC] [CaC]

Le seul intérêt: le sujet du film; on peut le voir en partie comme la version suisse de Suffragette (2015) (que j'avais beaucoup aimé): d'un côté, le droit de vote des femmes en Suisse, et de l'autre côté, la place de la femme. Malheureusement, ça ressemble ici à un téléfilm: réalisation très plate avec beaucoup de plans trop courts, scénario sans surprise, construit uniquement de manière à traiter le sujet (il manque une véritable histoire derrière), personnages stéréotypés et non introduits. On a l'impression que beaucoup de choses ont été coupées au montage. Le jeu des actrices principales (et des acteurs) ne m'a pas non plus convaincu, à part peut-être Sibylle Brunner et Marta Zoffoli. Le film bénéficie tout de même d'un peu d'humour.

Sortie en France le 2017-11-01.

The Killing of a Sacred Deer (Mise à mort du cerf sacré), de Yorgos Lanthimos [AC] [CaC]

Raté. Pas mal pour l'atmosphère et le côté étrange, mais beaucoup trop long, compte tenu du fait que le film ne raconte pas grand chose, et même agaçant.

Sortie en France le 2017-11-01.

[2017-11-04 20:35:40 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-10-28/2017-11-04)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Tout d'abord, je recommande fortement Au revoir là-haut, d'Albert Dupontel [AC] [CaC], que j'avais vu en avant-première en septembre dans le cadre du Label des Spectateurs UGC, qu'il a évidemment obtenu; c'est un de mes films préférés de l'année.

Thor: Ragnarok, de Taika Waititi [AC] [CaC]

Grandiose! Le meilleur film de super-héros que j'ai vu, avec Doctor Strange (2016). Visuellement superbe. Beaucoup d'humour et de l'autodérision. J'avais aussi adoré les deux opus précédents, Thor (2011) et Thor: The Dark World (2013), mais là, c'est encore au-dessus.

Comme dans le précédent, il y a une scène dans le générique et une autre après le générique.

Vu en 3D IMAX VOST, au Pathé Carré de Soie (métropole de Lyon). Quasiment indispensable pour ce genre de film.

Sortie en France le 2017-10-25.

Logan Lucky, de Steven Soderbergh [AC] [CaC]

Excellent film de braquage, avec des situations originales et de l'humour. J'aime beaucoup le truc de la ligne téléphonique.

Sortie en France le 2017-10-25.

Ucitelka (Leçon de classes), de Jan Hrebejk [AC] [CaC]

Très bien. Un film cruel. Montage intéressant au tout début, avec le parallèle entre les élèves et leurs parents dans la salle de classe.

Sortie en France le 2017-10-25.

Secret Superstar, d'Advait Chandan [AC]

Très bien. Belle performance de la jeune actrice Zaira Wasim, mais qui ne chante pas elle-même les chansons.

Vu au Pathé Vaise à Lyon. Les lumières sont restées allumées pendant les 20 premières minutes du film!

Sortie en France le 2017-10-19.

The Burning (1981) (Carnage), de Tony Maylam [AC] [CaC]

Un slasher avec quelques scènes de nudité. J'ai bien aimé. À noter que c'est la première apparition de Holly Hunter à l'écran. Très bonne musique de Rick Wakeman pour ce genre de film; elle fait parfois penser à celle de Goblin.

C'est le hasard du calendrier (la reprise en salles étant prévue depuis suffisamment longtemps), le film a été écrit et produit par… Harvey Weinstein (c'est sa première production). Pompé sur Friday the 13th (1980) (Vendredi 13).

Vu dans la toute nouvelle salle 9 du Comoedia à Lyon le 31 octobre (soirée Halloween), en avant-première de sa reprise en salles en France.

Reprise en France le 2017-11-01.

Laissez bronzer les cadavres, de Hélène Cattet / Bruno Forzani [AC] [CaC]

Dans l'ensemble, le style du film est superbe, quoique certains effets sont abusifs et épuisants pour les yeux. Malheureusement, le scénario est très creux. En gros, ça ressemble juste à un long film expérimental.

Note: l'affiche du film est magnifique!

Sortie en France le 2017-10-18.

Zombillénium, d'Arthur de Pins / Alexis Ducord [AC] [CaC]

Pas mal. J'aime bien le thème, mais finalement, le film ne contient rien de bien extraordinaire et manque d'humour et d'émotion.

Sortie en France le 2017-10-18.

D'après une histoire vraie, de Roman Polanski [AC] [CaC]

Pas mal. Un des moins bons longs métrages de Roman Polanski. Le film traîne un peu et n'est pas très convaincant. Bonne prestation d'Eva Green, mais Emmanuelle Seigner est décevante; elle semble lire son texte. Belle musique d'Alexandre Desplat.

Sortie en France le 2017-11-01.

Braguino, de Clément Cogitore [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Une situation originale. Mais le documentaire ne raconte pas grand chose.

Sortie en France le 2017-11-01.

Geostorm, de Dean Devlin [AC] [CaC]

Le film commence plutôt bien, comme un thriller d'anticipation, sans temps mort, puis il vire dans le n'importe quoi le plus total. Il y a même le chien habituel, dont le réalisateur se préoccupe du sort (deux petites scènes complètement inutiles, histoire de montrer qu'on n'a pas oublié le chien). Quant aux effets spéciaux, ils n'impressionnent plus. Note: je n'ai pu voir le film qu'en 2D, car il n'y avait pas de 3D pour la VO.

Sortie en France le 2017-11-01.

Knock, de Lorraine Lévy [AC] [CaC]

Rien de véritablement intéressant. On ne rit quasiment pas. C'est même parfois agaçant. Le bon casting ne sauve pas le film.

Libre adaptation de la pièce Knock ou le Triomphe de la médecine de Jules Romains [IMDb]; la place du village est d'ailleurs à son nom!

Sortie en France le 2017-10-18.

Teströl és lélekröl (Corps et âme), d'Ildikó Enyedi [AC] [CaC]

Je n'ai pas du tout accroché au film.

Sortie en France le 2017-10-25.

Sans adieu, de Christophe Agou [AC] [CaC]

Documentaire sans intérêt et trop long. Image de mauvaise qualité: du DVCAM (source: Secrets de tournage sur AlloCiné).

Sortie en France le 2017-10-25.

[2017-10-30 11:55:45 UTC]
Patch 1 for GNU MPFR 3.1.6

(CariBlog – MPFR – Software)

Patch 1 of GNU MPFR 3.1.6 is available in the bugs section of the MPFR 3.1.6 page. It fixes the conversion functions mpfr_get_ld, mpfr_get_si, mpfr_get_ui, mpfr_get_sj, mpfr_get_uj and mpfr_get_z when called with a very reduced exponent range.

[2017-10-27 21:54:11 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (festival Lumière 2017 + 2017-10-23/2017-10-27)

(Cinema)

La 9e édition du festival Lumière s'est déroulée du 14 au 22 octobre 2017. Comme l'année dernière, j'y ai assisté ces 9 jours. Je suis allé à 32 séances, dont une double (et une autre avec un film suivi d'un documentaire, que je n'ai pas pu voir entièrement), ainsi qu'à la master class de Diane Kurys. C'est lors de la double séance du lundi 16 octobre que Nicolas Winding Refn a annoncé son projet digital: ByNWR.com.

Maintenant, comme d'habitude, voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Mais pour les films vus au festival Lumière, je ne donne pas la liste exhaustive, sinon ça ferait trop. Même là, ça fait déjà beaucoup!

Aala Kaf Ifrit (La Belle et la Meute), de Kaouther Ben Hania [AC] [CaC]

Terrifiant, surtout quand on n'a rien lu sur le film avant de le voir. Superbe mise en scène, en plans-séquences. Mariam Al Ferjani est extraordinaire; on oublie que c'est une actrice.

Sortie en France le 2017-10-18.

Les diaboliques (1955), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

Superbe! Un excellent scénario (d'après un roman de Boileau-Narcejac) et de l'humour. Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière dans le cadre du festival Lumière 2017, en avant-première de sa ressortie en salles en France.

La première apparition de Johnny Hallyday à l'écran (il n'est pas crédité).

Reprise en France le 2017-11-08.

The Freshman (1925) (Vive le sport!), de Fred C. Newmeyer / Sam Taylor [AC] [CaC]

J'ai adoré! Vu en ciné-concert, avec accompagnement au piano par Fred Escoffier, dans le cadre du festival Lumière 2017 (rétrospective Harold Lloyd). Il s'agissait d'une copie 35 mm.

Le mystère Picasso (1956), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

Un film hors norme. Excellent! Vu en version restaurée numérique 4K dans le cadre du festival Lumière 2017, en avant-première de sa ressortie en salles en France.

Reprise en France le 2017-11-08.

La Baule-les-Pins (1990), de Diane Kurys [AC] [CaC]

Très drôle et émouvant. Très bonne interprétation (adultes comme enfants). Film vu en version restaurée en présence de la réalisatrice Diane Kurys, dans le cadre du festival Lumière 2017.

The Shape of Water (La forme de l'eau), de Guillermo del Toro [AC] [CaC]

Très beau film, vu en avant-première à l'Institut Lumière, en présence du réalisateur Guillermo del Toro et du compositeur Alexandre Desplat, dans le cadre du festival Lumière 2017; c'était la première française.

Sortie en France le 2018-02-21.

Girl Shy (1924) (Ça t'la coupe!), de Fred C. Newmeyer / Sam Taylor [AC] [CaC]

Début un peu lent. Course-poursuite finale superbe, avec ses divers moyens de transport. Vu en ciné-concert à l'Institut Lumière, avec accompagnement au piano par Romain Camiolo, dans le cadre du festival Lumière 2017 (rétrospective Harold Lloyd).

Devil's Doorway (1950) (La porte du diable), d'Anthony Mann [AC] [CaC]

Très bon western vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Lumière 2017.

La fête à Henriette (1952), de Julien Duvivier [AC]

Très bien. Une mise en scène inventive, comme l'utilisation de plans obliques. Film vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Lumière 2017.

Quai des Orfèvres (1947), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

Très bien. Vu en version restaurée dans le cadre du festival Lumière 2017, en avant-première de sa ressortie en salles en France.

Reprise en France le 2017-11-08.

Körhinta (1956) (Un petit carrousel de fête), de Zoltán Fábri [AC] [CaC]

Très bien, en particulier la mise en scène des scènes de manège et de danse. Sublime actrice principale Mari Töröcsik. Film vu en version restaurée numérique 4K dans le cadre du festival Lumière 2017. Il a été dit que le film devrait sortir en salles en mars 2018.

Sortie en France en 2018-03.

L'affaire du courrier de Lyon (1937), de Claude Autant-Lara / Maurice Lehmann [AC] [CaC]

Très bien, en particulier pour les dialogues. Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Lumière 2017. La restauration a été faite au laboratoire Lumières Numériques, à Lyon.

La tête contre les murs (1959), de Georges Franju [AC] [CaC]

Très bien, notamment la photographie. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière dans le cadre du festival Lumière 2017, carte blanche à Guillermo del Toro, qui est venu présenter le film. Il a notamment parlé de Georges Franju documentariste, ce qui a une influence dans ce premier long métrage de fiction. Il a mentionné les symboles, comme les colombes, que l'on retrouve dans Les yeux sans visage (1960).

Note: Il s'agisssait de la copie de Jean-Pierre Mocky, qui joue dans le film.

Paris mil neuf cent (1947) (Paris 1900), de Nicole Védrès [AC] [CaC]

Documentaire très intéressant sur la vie à Paris entre 1900 et 1914, réalisé à partir d'archives. Vu en version restaurée numérique 2K dans le cadre du festival Lumière 2017 (femmes cinéastes).

Cronos (1993), de Guillermo del Toro [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Vu en version restaurée au Comoedia à Lyon, dans le cadre du festival Lumière 2017.

Night Tide (1961) (Marée nocturne), de Curtis Harrington [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Vu en version restaurée numérique 4K à l'Institut Lumière dans le cadre du festival Lumière 2017: double programme présenté par Nicolas Winding Refn, qui a financé la restauration de ce film.

The Naked Spur (1953) (L'appât), d'Anthony Mann [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière suite au festival Lumière 2017 (best of).

Coup de foudre (1983), de Diane Kurys [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Vu en version restaurée à l'Institut Lumière en présence de la réalisatrice Diane Kurys, dans le cadre du festival Lumière 2017.

Mädchen in Uniform (1931) (Jeunes filles en uniforme), de Leontine Sagan / Carl Froelich [AC]

J'ai bien aimé. Vu en 35 mm à l'Institut Lumière, dans le cadre du festival Lumière 2017 (femmes cinéastes).

Geung si (2013) (Rigor Mortis), de Juno Mak [AC]

J'ai bien aimé. Style visuel proche de l'animation. Utilisation intéressante des miroirs. Film vu dans le cadre du festival Lumière 2017 (carte blanche à Wong Kar-wai). Prix du jury au festival international du film fantastique de Gérardmer et à celui de de Bruxelles (BIFFF).

La fórmula secreta (1965), de Rubén Gámez

Moyen métrage expérimental. Inégal, mais dans l'ensemble, j'ai plutôt bien aimé. Vu à l'Institut Lumière dans le cadre du festival Lumière 2017. Film proposé et présenté par Alfonso Cuarón.

Kingsman: The Golden Circle (Kingsman: Le cercle d'or), de Matthew Vaughn [AC] [CaC]

Pas mal. Nettement mois bien que le premier volet, Kingsman: The Secret Service (2014). On rit assez peu. Le seul truc vraiment bien est la réaction du Président. J'ai aussi bien aimé le hachoir, mais avec une déception: il n'y a pas de sang.

Sortie en France le 2017-10-11.

Les espions (1957), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Trop long. Vu en version restaurée numérique 2K dans le cadre du festival Lumière 2017, en avant-première de sa ressortie en salles en France.

Reprise en France le 2017-11-08.

Le corbeau (1943), de Henri-Georges Clouzot [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Le film tourne en rond sans que l'intrigue évolue véritablement, et les personnages ne sont pas attachants. Finalement, peu importe l'identité du corbeau (et ce n'est d'ailleurs pas l'intérêt du film). Le problème du film est peut-être qu'il est trop long. Vu en version restaurée numérique 4K dans le cadre du festival Lumière 2017, en avant-première de sa ressortie en salles en France.

Reprise en France le 2017-11-08.

Le dernier des six (1941), de Georges Lacombe [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Je n'ai pas vraiment accroché et il y a trop de dialogues (comme dans une pièce de théâtre). Cependant, j'étais fatigué et à moité endormi… Vu à l'Institut Lumière suite au festival Lumière 2017 (best of).

L'atelier, de Laurent Cantet [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Un film qui me semble inabouti. Un des aspects de ce film fait penser à Dans la maison (2012) de François Ozon, qui m'avait beaucoup plu.

Sortie en France le 2017-10-11.

The Nest of the Cuckoo Birds (1965), de Bert Williams

Vraiment mauvais, mais cela rend le film assez drôle. Un nanar, quoi. Vu en version restaurée numérique 2K à l'Institut Lumière dans le cadre du festival Lumière 2017: double programme présenté par Nicolas Winding Refn, qui a financé la restauration de ce film et l'a ainsi sauvé de sa perte, car il ne restait qu'une copie d'exploitation 35 mm (découverte par le Harvard Film Archive dans un cinéma abandonné).

L'affiche de ce film, elle, est très réussie.

[2017-10-13 19:48:33 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-10-08/2017-10-13)

(Cinema)

Avant le début du festival Lumière, voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Loving Vincent (La passion Van Gogh), de Dorota Kobiela / Hugh Welchman [AC] [CaC] [Site officiel]

Un film d'animation exceptionnel. Le premier long métrage entièrement peint à la main. De la peinture à l'huile, à la manière de Van Gogh. Du très grand art! Les mouvements des personnages sont basés sur des prises de vue réelles avec de véritables acteurs (cf making-of sur le site officiel), mais apparemment, la rotoscopie n'a été utilisée que pour quelques scènes seulement.

J'étais un peu perdu au début, mais le scénario devient assez vite très intéressant, dans le genre polar. Belle musique de Clint Mansell.

Vu en VF (pas le choix), mais c'est tout aussi bien comme ça pour ce film: la langue des personnages est respectée (je suppose), on évite les sous-titres (important ici), et pour un film d'animation (même proche de la rotoscopie), la VO est moins importante que pour un véritable film en prises de vue réelles.

Prix du public à la 41e édition du Festival international du film d'animation d'Annecy.

Sortie en France le 2017-10-11.

Detroit, de Kathryn Bigelow [AC] [CaC]

Très bien. Beaucoup de tension. Malgré la longueur du film, on ne sent pas le temps passer. D'après des faits réels.

Sortie en France le 2017-10-11.

Le sens de la fête, d'Olivier Nakache / Eric Toledano [AC] [CaC]

Très bonne comédie, rythmée et avec quelques longs plans. Jean-Pierre Bacri est excellent.

Sortie en France le 2017-10-04.

Posoki (Taxi Sofia), de Stephan Komandarev [AC] [CaC]

Très bien. Style film à sketches: des histoires de taxi qui se recoupent (et qui bouclent). Tourné en plans-séquences.

Sortie en France le 2017-10-11.

Les trésors cachés des plantes, de Jan Roeloffs

Documentaire très intéressant de 35 minutes, projeté avant L'intelligence des arbres, dans le but d'introduire ce second documentaire avec un point de vue plus scientifique.

Vu en 2K seulement, alors qu'une version 4K est disponible.

Sortie en France le 2017-09-27.

Numéro une, de Tonie Marshall [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Un thriller dans le monde des affaires, avec un côté féministe. Très bonne prestation d'Emmanuelle Devos.

Sortie en France le 2017-10-11.

Blade Runner 2049, de Denis Villeneuve [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Quelques très bonnes idées dans le scénario, mais dommage que le film soit si long et lent, et qu'il manque d'émotion. En gros, les deux premiers tiers sont soporifiques. J'ai aussi beaucoup aimé l'atmosphère visuelle sombre, minimaliste et hypnotique (et la bande son dans le même genre), mais avec la lenteur, ça n'aide pas…

Vu au Pathé Bellecour salle 7 en VOST / 3D / Dolby Atmos. La 3D n'est peut-être pas très utile pour ce film.

Sortie en France le 2017-10-04.

Intelligent Trees (L'intelligence des arbres), de Julia Dordel / Guido Tölke [AC] [CaC]

Documentaire intéressant, mais bavard et qui va trop vite.

Sortie en France le 2017-09-27.

Tehran Taboo (Téhéran Tabou), d'Ali Soozandeh [AC] [CaC]

Film d'animation en rotoscopie. Bien pour le style. Mais trop long.

Sortie en France le 2017-10-04.

[2017-10-07 21:44:17 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-09-30/2017-10-07)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Demain et tous les autres jours, de Noémie Lvovsky [AC] [CaC]

Très beau film. Un conte plein de poésie.

Sortie en France le 2017-09-27.

Le ciel étoilé au-dessus de ma tête, d'Ilan Klipper [AC] [CaC]

J'ai beaucoup aimé. Un film en huis clos assez fou, avec des passages très drôles. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2017 (fiche du film).

Sortie en France le 2018-03-07.

Les hommes d'argile, de Mourad Boucif [AC] [CaC]

J'ai beaucoup aimé. Un film qui fait énormément penser à Terrence Malick pour la manière dont c'est filmé (en particulier certains plans), le rapport avec la nature et la voix-off. La photographie, avec notamment ses couleurs désaturées pour les scènes de guerre, est très belle, de même que la musique. En particulier, je crois que c'est le chant de la Sibylle qu'on entend à un moment.

Concernant le casting, à noter la présence assez surprenante de l'actrice péruvienne Magaly Solier, qui joue une femme marocaine (berbère?) et qui n'est pas doublée.

Sortie en France le 2017-09-20.

Money, de Géla Babluani [AC] [CaC]

Très bon thriller, dans le genre film noir. Fin excellente. J'adore la scène de crime!

La veille, j'avais vu Espèces menacées, avec également Vincent Rottiers et avec Alice de Lencquesaing, la fille de Louis-Do de Lencquesaing, qui joue dans ce film.

Sortie en France le 2017-09-27.

Pour le réconfort, de Vincent Macaigne [AC] [CaC]

Très bien. Un film sur la lutte des classes dans un style théâtral, basé sur ses dialogues et les relations entre les personnages. On rit assez souvent. Format 1.33 (4/3), ce qui est assez rare de nos jours, qui convient bien à ce genre de film. Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, dans le cadre d'une sélection des films de l'ACID du Festival de Cannes 2017 (fiche du film).

Sortie en France le 2017-10-25.

Espèces menacées, de Gilles Bourdos [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Très bon casting, avec notamment Alice Isaaz, Vincent Rottiers et Grégory Gadebois. C'est le point fort du film.

Sortie en France le 2017-09-27.

Latifa, le coeur au combat, de Cyril Brody / Olivier Peyon [AC] [CaC]

Documentaire intéressant.

Sortie en France le 2017-10-04.

À propos de Nice (1930), de Boris Kaufman / Jean Vigo [AC]

Court métrage expérimental. J'ai bien aimé, surtout vers la fin.

The Glass Castle (Le château de verre), de Destin Daniel Cretton [AC] [CaC]

Pas mal. Un film au scénario non linéaire (alternance présent / passé), basé sur l'autobiographie éponyme de Jeannette Walls.

Ce film fait évidemment penser à Captain Fantastic (2016), mais aussi à Vie sauvage (2014), même s'il y a de grandes différences.

Sortie en France le 2017-09-27.

Chung Hing sam lam (1994) (Chungking Express), de Kar-Wai Wong [AC] [CaC]

Pas mal. Assez original, mais répétitif.

Vu à l'Institut Lumière en avant-première de sa reprise en salles en version restaurée. Bizarrement, il y est passé après Les anges déchus (1995), qui est la suite de ce film. Je pense avoir légèrement préféré Chungking Express.

Reprise en France le 2017-10-18.

Va, Toto!, de Pierre Creton [AC] [CaC]

Pas mal. Plutôt original, que ce soit par le thème ou la réalisation, avec des split-screens particuliers, dûs au fait que le film a été tourné d'abord en 4/3, puis en 16/9 avec une autre caméra. Cependant, le film présente relativement peu d'intérêt et il y a des longueurs.

Sortie en France le 2017-10-04.

Taris, roi de l'eau (1931) (La natation par Jean Taris, champion de France), de Jean Vigo [AC] [CaC]

Pas mal, notamment les scènes sous l'eau.

Zéro de conduite: Jeunes diables au collège (1933), de Jean Vigo [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé.

Happy End, de Michael Haneke [AC] [CaC]

Moyen. Scénario trop léger. Quasiment pas d'émotion.

Sortie en France le 2017-10-04.

Mon garçon, de Christian Carion [AC] [CaC]

Pas terrible. Dans sa seconde partie, le scénario est trop simpliste et peu crédible. Et j'ai de gros doutes sur la possibilité de voir le numéro d'immatriculation d'une voiture très en arrière-plan sur une image vidéo. Guillaume Canet est très bien; en revanche, le jeu de Mélanie Laurent n'est pas toujours juste. J'ai apprécié le cadre du film: le Vercors.

Sortie en France le 2017-09-20.

[2017-09-29 21:13:25 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-09-15/2017-09-29)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Mountain Cry, de Larry Yang [AC]

Magnifique! Une histoire bouleversante (parfois un peu mélo, mais avec un côté thriller), tirée du roman éponyme de Ge Shuiping, lui-même inspiré d'une histoire vraie (cf cet article). La photographie est magnifique, que ce soit en intérieur ou en extérieur, avec de splendides paysages montagneux du Shanxi. J'ai beaucoup aimé la réalisation (de très beaux plans et assez peu de dialogues). Les acteurs sont excellents. Très belle musique de Nicolas Errèra, qui a d'ailleurs eu un prix sur ce film.

Un reproche concernant les sous-titres: ils passent parfois trop rapidement, et on n'a pas le temps de les lire, notamment pour l'épilogue.

Film vu aux Alizés à Bron dans le cadre du Ciné-Club Chinois. Pas de sortie en salles prévue en France.

American Made (Barry Seal: American Traffic), de Doug Liman [AC] [CaC]

Excellent! D'après une histoire vraie complètement incroyable, et c'est traité avec humour.

Sortie en France le 2017-09-13.

Good Time, de Benny Safdie / Josh Safdie [AC] [CaC]

J'ai beaucoup aimé. Un thriller qui prend des tournures inattendues, supporté par une excellente bande originale de Daniel Lopatin. Très grande prestation de Robert Pattinson.

Sortie en France le 2017-09-13.

Gifted (Mary), de Marc Webb [AC] [CaC]

Très beau film. Superbe interprétation de Mckenna Grace (le film ayant été tourné fin 2015, elle avait 9 ans pour jouer une fillette de 6-7 ans). Belle musique de Rob Simonsen.

Sortie en France le 2017-09-13.

Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc, de Bruno Dumont [AC] [CaC]

J'ai beaucoup aimé. Très bien filmé. Excellente musique. Avec du son direct pour les chansons (pas de playback)!

Sortie en France le 2017-09-06.

It (Ça), d'Andy Muschietti [AC] [CaC]

J'ai beaucoup aimé, même si le film ne fait pas très peur dans l'ensemble; certaines scènes sont tout de même effrayantes. On retrouve bien l'atmosphère de Stephen King.

Sortie en France le 2017-09-20.

Des clics de conscience, de Jonathan Attias / Alexandre Lumbroso [AC] [CaC] [Site officiel]

Un documentaire au sujet original, à propos de la loi et de l'implication des citoyens en France. Passionnant.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence du protagoniste et réalisateur Jonathan Attias.

Sortie en France le 2017-10-04.

Lindy Lou, Juror Number 2 (Lindy Lou, jurée numéro 2), de Florent Vassault [AC]

Documentaire très intéressant sur la peine de mort et ce qu'en pensent les jurés plusieurs années après avoir envoyé un meurtrier à la mort, ainsi que l'effet qu'a eu leur décision sur eux-mêmes. Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre du festival Coup de pouce (qui a lieu dans plusieurs salles UGC en France). Ce film ne sortira en salles en France que dans un an.

Sortie en France le 2018-10-10.

Nostalghia (1983), d'Andrei Tarkovsky [AC] [CaC]

Visuellement superbe, mais incompréhensible et un peu ennuyeux. Vu à l'Institut Lumière en avant-première de sa reprise en salles en version restaurée numérique.

Reprise en France le 2017-10-04.

Des bobines et des hommes, de Charlotte Pouch [AC] [CaC]

Documentaire intéressant concernant l'usine textile Bel Maille après la mise en redressement judiciaire de l'entreprise, causée par la mauvaise gestion de son patron Stéphane Ziegler (et même pire qu'une mauvaise gestion…). C'est dans cette usine et à ce moment-là qu'a été tourné en partie le film La fille du patron (2015) d'Olivier Loustau; il en est d'ailleurs question au début et à la fin de ce documentaire. À ce propos, lorsque j'avais vu La fille du patron en décembre 2015, il avait été dit qu'un documentaire était en préparation. C'est celui-ci…

Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre du festival Coup de pouce.

Sortie en France le 2017-10-25.

Les grands esprits, d'Olivier Ayache-Vidal [AC] [CaC]

J'ai bien aimé, même si le film est convenu. Au moins, il est drôle et Denis Podalydès est excellent.

Sortie en France le 2017-09-13.

Le Redoutable, de Michel Hazanavicius [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Assez drôle. Mise en scène inventive. Stacy Martin est ravissante.

Sortie en France le 2017-09-13.

Sanpo suru shinryakusha (Avant que nous disparaissions), de Kiyoshi Kurosawa [AC] [CaC]

J'ai plutôt bien aimé. Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre du festival Coup de pouce.

Sortie en France le 2018-03-14.

Kiss and Cry, de Chloé Mahieu / Lila Pinell [AC] [CaC]

Pas mal. Quasi-documentaire. Bien filmé, avec de longs plans.

Sortie en France le 2017-09-20.

Home, de Fien Troch [AC] [CaC]

Pas mal. Intéressant pour le scénario, inspiré de faits réels. Mais j'ai trouvé le film trop long, et les mouvements de caméra et zooms sont dans l'ensemble mal contrôlés.

Sortie en France le 2017-09-13.

Como Nossos Pais (Comme nos parents), de Laís Bodanzky [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence à Lyon, dans le cadre du festival Coup de pouce.

Sortie en France le 2018-02-07.

Titicut Follies (1967), de Frederick Wiseman [AC] [CaC]

J'ai moyennement aimé. C'est tout de même effarant de voir comment les détenus de la prison d'État psychiatrique étaient traités!

Reprise en France le 2017-09-13.

Laetitia, de Julie Talon [AC] [CaC]

Documentaire pas très intéressant et trop long.

Sortie en France le 2017-09-20.

Figures in a Landscape (1970) (Deux hommes en fuite), de Joseph Losey [AC] [CaC]

Pas terrible. Il ne se passe pas grand chose et le film est beaucoup trop long. De plus, il y a des invraisemblances. Pas mal pour les paysages. Vu en version numérique restaurée.

Reprise en France le 2017-09-27.

The Party, de Sally Potter [AC] [CaC]

Je n'ai pas aimé. Il s'agit d'un huis clos dans un style théâtral. Ça manque de rythme et la mise en scène est plate.

Dans une scène clé, l'un des personnages passe Dido's Lament de Henry Purcell. La réalisatrice Sally Potter avait déjà utilisé cette musique dans son film The Man Who Cried (2000).

Sortie en France le 2017-09-13.

Gauguin - Voyage de Tahiti, d'Edouard Deluc [AC] [CaC]

Mal filmé et ennuyeux. Le seul intérêt: Vincent Cassel.

Sortie en France le 2017-09-20.

[2017-09-13 21:00:01 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-09-08/2017-09-13)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Au revoir là-haut, d'Albert Dupontel [AC] [CaC]

Magnifique à tout point de vue: la mise en scène, avec ses longs plans, ses mouvements de caméras, les plans dans les miroirs, etc., le scénario (tiré du roman éponyme de Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013), la photographie, les costumes (masques), les décors, les acteurs, et la musique.

Vu en avant-première dans le cadre du Label des Spectateurs UGC (film surprise).

Certains points m'ont fait penser à Jean-Pierre Jeunet et à Tim Burton.

Sortie en France le 2017-10-25.

Insyriated (Une famille syrienne), de Philippe Van Leeuw [AC] [CaC]

J'ai beaucoup aimé. Un huis clos éprouvant, en partie grâce a la bande-son (les tirs et bombes à l'extérieur…). Bonne réalisation avec ses plans assez longs.

Sortie en France le 2017-09-06.

Gabriel e a montanha (Gabriel et la montagne), de Fellipe Barbosa [AC] [CaC]

D'après une histoire vraie. Intéressant. Bon début, avec son plan-séquence d'ouverture.

Sortie en France le 2017-08-30.

Petit paysan, de Hubert Charuel [AC] [CaC]

Un thriller dans le monde agricole. J'ai bien aimé.

Le réalisateur Hubert Charuel est fils de paysans et a tourné dans la ferme de ses parents. C'est son premier long métrage.

Sortie en France le 2017-08-30.

Hostages, de Rezo Gigineishvili [AC] [CaC]

D'après une histoire vraie. J'ai assez bien aimé.

Sortie en France le 2017-08-02.

Do lok tin si (1995) (Les anges déchus), de Kar-Wai Wong [AC] [CaC]

Pas mal. J'ai beaucoup aimé la réalisation inventive et la photographie. Mais je n'ai pas accroché au scénario et j'ai trouvé le film trop long.

Vu à l'Institut Lumière en avant-première de sa reprise en salles en version restaurée.

Reprise en France le 2017-10-18.

Kono sekai no katasumi ni (Dans un recoin de ce monde), de Sunao Katabuchi [AC] [CaC]

J'ai seulement aimé les passages sur la guerre, avec notamment des changements de style. Le reste est trop bavard, sans intérêt, et ennuyeux. Aucune émotion.

Sortie en France le 2017-09-06.

Mother!, de Darren Aronofsky [AC] [CaC]

Pas terrible. Une bonne idée de départ, mais ce film cauchemardesque est beaucoup trop long et sans émotion. De plus, la mise en scène n'est constituée quasiment que de plans rapprochés et la caméra bouge trop.

Sortie en France le 2017-09-13.

Barbara, de Mathieu Amalric [AC] [CaC]

Belle bande musicale, mais le film, sans scénario, est terriblement ennuyeux.

Sortie en France le 2017-09-06.

[2017-09-08 20:18:11 UTC]
GNU MPFR 3.1.6 is Released

(CariBlog – MPFR – Software)

The GNU MPFR 3.1.6 library (canard à l'orange, patch level 6) has been released. The changes from version 3.1.5:

  • Improved MPFR manual.

  • Bug fixes (detailed list on the MPFR 3.1.5 page and ChangeLog file).

  • Autotools: Under Linux, make sure that the old dtags (when supported) are used if the LD_LIBRARY_PATH environment variable is defined; otherwise make check would check an installed, compatible MPFR library found in LD_LIBRARY_PATH instead of the one that has been built with make.

[2017-09-05 20:48:19 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-08-26/2017-09-05)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence:

Unforgiven (1992) (Impitoyable), de Clint Eastwood [AC] [CaC]

Un très grand western, très noir. Vu à l'Institut Lumière, à l'occasion de la reprise du film en salles dans une version restaurée numérique 4K.

Reprise en France le 2017-06-21.

Wind River, de Taylor Sheridan [AC] [CaC]

Un thriller intense. Le cadre est superbe (paysages enneigés, mais aussi la réserve indienne). Le flashback est très bien amené. J'ai adoré l'ambiance. Cependant le scénario est sans surprise.

Prix de la mise en scène Un Certain Regard à Cannes.

Sortie en France le 2017-08-30.

Born in China (Nés en Chine), de Chuan Lu [AC] [CaC]

Un joli documentaire sur divers animaux sauvages (une panthère des neiges, des pandas, des singes, des grues, des antilopes, etc.) suivis pendant les quatre saisons, en Chine. De très belles images. Commentaires en voix-off très intéressants.

Sortie en France le 2017-08-23.

The Hitman's Bodyguard (Hitman & Bodyguard), de Patrick Hughes [AC] [CaC]

Très bonne comédie d'action. On rit assez souvent et les scènes d'action sont réussies dans l'ensemble. Le duo d'acteurs (Samuel L. Jackson, excellent, et Ryan Reynolds) fonctionne bien, et les quelques scènes de Salma Hayek sont très drôles. Cependant, le film est un peu bavard et la caméra bouge parfois trop.

Sortie en France le 2017-08-23.

Seven Sisters, de Tommy Wirkola [AC] [CaC]

J'ai bien aimé, surtout pour la performance de Noomi Rapace, qui joue les 7 soeurs, et les effets spéciaux qui ont permis cela. Sinon, l'histoire n'est pas très convaincante et j'aurais aimé que la personnalité de chacune des soeurs soit développée, en partie à la place des scènes d'action, qui n'ont pas un grand intérêt.

Sortie en France le 2017-08-30.

The Square, de Ruben Östlund [AC] [CaC]

J'ai bien aimé. Film trop long, même si je ne me suis pas ennuyé. Dans le même style que Snow Therapy (2014) (du même réalisateur), qui était nettement meilleur.

Il y a tout de même des passages excellents, comme celui de l'interview au tout début et celui sur le Comic Sans.

Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence dans le cadre de la Semaine de la Comédie UGC 2017.

Sortie en France le 2017-10-18.

The Beguiled (Les proies), de Sofia Coppola [AC] [CaC]

Très belle photographie, casting impressionnant (Nicole Kidman, Oona Laurence, Elle Fanning, Kirsten Dunst, et Colin Farrell), mais le film manque d'intensité. La version de Don Siegel était nettement meilleure.

Sortie en France le 2017-08-23.

120 battements par minute, de Robin Campillo [AC] [CaC]

J'ai plutôt bien aimé pour l'aspect documentaire et la fin. Sinon, il y a des longueurs.

Sortie en France le 2017-08-23.

7 jours pas plus, de Héctor Cabello Reyes [AC] [CaC]

Pas mal. Le film vaut surtout pour Benoît Poelvoorde.

Remake de Un cuento chino (2011) (El Chino), qui était meilleur.

Sortie en France le 2017-08-30.

Ne nous fâchons pas (1966), de Georges Lautner [AC] [CaC]

Pas mal. On rit un peu. Lino Ventura et Mireille Darc sont très bons.

L'an 01 (1973), de Jacques Doillon / Alain Resnais / Jean Rouch [AC] [CaC]

Pas mal. Un film qui part dans tous les sens, sans véritable scénario. Vu en plein air, place Jean Jaurès à Lyon, dans le cadre de Tout l'monde dehors; soirée organisée par Enjeux sur Image et Nuées d'images.

Coexister, de Fabrice Eboué [AC] [CaC]

Assez drôle dans l'ensemble. Mais le scénario est nul. Vu en avant-première à l'UGC Ciné Cité Confluence dans le cadre de la Semaine de la Comédie UGC 2017.

Sortie en France le 2017-10-11.

[2017-09-04 17:12:59 UTC]
GNU MPFR 3.1.6 Release Candidate

(CariBlog – MPFR – Software)

The GNU MPFR 3.1.6 release candidate has been available for a few days.

[2017-08-26 11:57:05 UTC]
Les derniers films que j'ai vus (2017-08-19/2017-08-25)

(Cinema)

Voici quelques commentaires sur les derniers films que j'ai vus au cinéma (pour la première fois), par ordre de préférence. Tout d'abord, je recommande Yoake tsugeru Rû no uta (Lou et l'île aux sirènes), de Masaaki Yuasa [AC] [CaC], qui sort mercredi (30 août), un joli film plein de poésie que j'avais vu en avant-première en juin; il avait obtenu le Cristal du long métrage à la 41e édition du Festival international du film d'animation d'Annecy.

Ôtez-moi d'un doute, de Carine Tardieu [AC] [CaC]

J'ai adoré! Une comédie parfaitement bien écrite et émouvante. On rit énormément. Les acteurs sont excellents, notamment Estéban dans un second rôle, qui m'a bien faire rire. Très bon choix de la musique également.

Vu en avant-première au Comoedia à Lyon, en présence de la réalisatrice Carine Tardieu. La salle 1 était pleine. La réalisatrice a parlé des difficultés de tournage: faire en sorte que François Damiens respecte le texte à la lettre (aucune liberté n'était laissée aux acteurs)… Citation approximative: la scène a dû être refaite 17 fois.

Sortie en France le 2017-09-06.

Ciel rouge, d'Olivier Lorelle [AC] [CaC]

Très beau film, en partie contemplatif. Histoire émouvante, paysages somptueux, un plan-séquence magnifique au milieu du film, avec une très belle musique de Philip Glass (Metamorphosis Two), et excellente prestation d'Audrey Giacomini.

Sortie en France le 2017-08-23.

Atomic Blonde, de David Leitch [AC] [CaC]

[Commentaire entièrement mis à jour le 2017-08-28.] Un thriller stylisé. J'ai beaucoup aimé. On notera surtout un faux plan-séquence de combats et de poursuite assez impressionnant, même si 2-3 coupes semblent légèrement visibles (on a comme une rupture dans le mouvement de caméra): il commence juste avant l'entrée d'un immeuble; puis une grande partie se passe dans l'immeuble (ascenseur, appartement, cage d'escalier); la sortie de l'immeuble dans la rue se fait dans le noir (qui dure peu de temps, mais on peut deviner qu'il y a une coupe à ce moment); la scène se termine par une poursuite en voiture.

Sortie en France le 2017-08-16.

200000 fantômes, de Jean-Gabriel Périot [AC] [CaC]

Court métrage composé d'une succession de photographies du dôme de Genbaku avant et après le bombardement atomique d'Hiroshima. Émouvant.

Projeté avant le long métrage Lumières d'été (2016), du même réalisateur.

Sortie en France le 2017-08-16.

Egon Schiele: Tod und Mädchen (Egon Schiele), de Dieter Berner [AC] [CaC]

Biopic sur Egon Schiele. J'ai bien aimé. Bonne mise en scène; scénario non linéaire, d'après un roman; un peu long.

Sortie en France le 2017-08-16.

Lumières d'été, de Jean-Gabriel Périot [AC] [CaC]

Un joli film. Le témoignage d'une survivante du bombardement atomique d'Hiroshima, au début du film, est bouleversant.

Le film est précédé du court métrage 200000 fantômes (2007), du même réalisateur.

Sortie en France le 2017-08-16.

The Dark Tower (La Tour sombre), de Nikolaj Arcel [AC] [CaC]

Divertissant, mais très classique et sans surprise, et avec très peu de tension. Pour une adaptation d'une saga de Stephen King, on aurait pu s'attendre à ce que les personnages soient plus développés. Très décevant par rapport à ce que cela aurait pu donner.

Sortie en France le 2017-08-09.

Une vie violente, de Thierry de Peretti [AC] [